Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 septembre 2010

Morin comme Aubry

Damnation ! Après avoir défendu deux leaders socialistes, il faut en prime que j'assure la défense d'Hervé Morin, le Président du Nouveau Centre, pour les mêmes motifs que précédemment avec Martine Aubry.

Cette fois, NovoPress, un organe de presse très proche des idées du Front National, se lâche contre Morin en accusant ce dernier d'hypocrisie parce qu'il a demandé l'expulsion d'un campement illégal de gens du voyage.

Je recommande vivement à l'auteur de l'article l'audition attentive du dernier Talk Orange du Figaro avec Bayrou. Il est vraiment excellent, en ce moment, Bayrou.

Ce n'est pas compliqué à comprendre : faire appliquer la loi sur sa commune, rien que de plus normal, et personne ne le conteste. Enfin...personne parmi les gens sensés et suffisamment fermes, je ne parle pas de la gauche gauchisante et dégoûlinante de bonne conscience.

Simplement, il n'y a pas besoin de sonner le cor de chasse pour cela et d'appeler à la battue aux Roms. On applique la loi à tout le monde sans discriminations et c'est tout, point à la ligne.

Bayrou jugeait par ailleurs qu'il était plus qu'inconvenant de comparer le sort des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale et celui des Roms aujourd'hui, les premiers finissant dans un camp d'extermination, les seconds revenant dans leur pays avec un petit pécule ! Comme quoi, il est bien loin de verser dans l'angélisme. Cela ne justifie pas pour autant les outrances, d'où qu'elles viennent. C'est une manie de juger les gens sur leurs origines, chez les Sarkozystes, ces derniers temps. Bayrou défend précisément le pape que cet abruti de Minc voudrait faire taire sous prétexte qu'il est d'origine allemande.

C'est bon, l'Allemagne a fait plus que largement son devoir de mémoire, et il serait temps de la lâcher avec la Seconde Guerre Mondiale et les Nazis. Les Allemands d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ceux de cette époque en dehors des liens de filiation.

J'ai l'air de m'égarer, puisque je voulais soutenir Morin, mais en fait, le problème de fond, c'est bien celui de confondre lutte contre l'insécurité, légitime, et stigmatisation débile ; je crois que là-dessus les deux leaders centristes sont d'accord.

11:15 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bayrou, morin, roms |  Facebook | | |

Dora la nymphette ?

La météo est rude pour les voyages de Dora : voilà qu'Albin Michel, l'éditeur du personnage, a eu l'idée tout à fait saugrenue de modifier le look de la célèbre héroïne, et d'en faire une jeune nymphette de 10 ans aux formes et à l'aspect clairement sexuées.

Est-ce que grandir, comme l'observe Arnaud Bihel, c'est virer forcément fashion victim's ? Est-ce qu'une femme devrait forcément, comme l'observait récemment Olympe dans un billet, paraître féminine ? Est-ce que l'injonction sous-tendue d'être féminine et séductrice ne finit pas par peser sur les messages que les femmes et jeunes filles sont susceptibles de délivrer ?

Le concept de Dora était intéressant : un look hispanique et décontractée, des traits un peu poupons, et surtout beaucoup d'allant et de dynamisme pour découvrir d'autres langues, d'autres cultures. Des générations d'enfants ont répété le fameux let's go !

On avait là une petite fille atypique, exploratrice et débrouillarde, géographe en herbe et polyglotte. Une image originale à laquelle filles et garçons s'identifiaient sans problème indistinctement.

Une pétition circule contre ce changement de cap. Je me suis rendu sur le site de Mattel, qui conçoit et commercialise la figurine ; dans le moteur de recherche, la nouvelle mouture apparaît bien, mais quand on clique sur les liens correspondants, on obtient des erreurs 404. Un effet de la campagne de protestation naissante ?

mercredi, 01 septembre 2010

Évacuation n'est pas expulsion

Je suis malade ou quoi, moi ? Cela va faire la deuxième fois depuis le début de la semaine que je prends la défense d'un leader socialiste !

Bon, cette fois, il s'agit de Martine Aubry, et je ne suis pas d'accord avec mon râleur favori. Je crois qu'il faut bien distinguer des choses nettement différentes. Ce qui a été choquant de la part de Sarkozy, ce n'est pas de faire évacuer des campements de Roms en tant que tel, mais de les stigmatiser et d'en ordonner l'expulsion hors de France. C'est ce qui a choqué quelques individus en France, dont certains leaders de gauche, Martine Aubry en tête.

Martine Aubry, dans le document que le Figaro rend public n'a pas demandé de renvoyer des Roms en Roumanie et Bulgarie mais simplement de faire évacuer un terrain occupé indûment, entre autres en raison de risques de sécurité. Bref, elle a fait son boulot de maire, même si, à mon avis, elle devrait prévoir une bonne fois pour toutes des aires d'accueil pour les gens du voyage à Lille. Accessoirement, ce n'est même pas elle qui a fait directement la demande, mais un maire de la communauté urbaine et elle n'a fait que relayer la demande.

Bref, on peut être exaspéré par les manières de Sarkozy sans pour autant sombrer dans un angélisme aussi délétère que crétin. Bref, évacuer un campement et expulser du territoire national, c'est deux choses de nature différente.

dimanche, 29 août 2010

Opinion Way et les Roms

Amusant le sondage d'Opinion Way sur la politique de sécurité menée par le gouvernement, notamment vis-à-vis des Roms. Les questions posées sont les suivantes :

êtes-vous favorable au démantèlement de certains camps de Roms ? Pour ce qui me concerne, certains, oui, quand ils posent de vrais problèmes.

êtes-vous favorables à l'expulsion de Roms sans papiers vers la Roumanie ? En fait, je m'en fous qu'ils soient Roms ou non. S'il ne s'agissait pas de citoyens européens, je dirais simplement que je suis favorable à l'expulsion de sans-papiers, sauf cas particuliers bien sûr,  mais en la circonstance, les dits Roms sont membres de l'Union européenne et leur expulsion est donc foncièrement illégale.

Opinion way conclue que les Français soutiennent la politique de sécurité menée par Sarkozy. Ah ben non, pas du tout, pour ce qui me concerne. Et encore moins ses petits calculs indignes pour faire porter le chapeau de son inefficience aux Roms.

Évidemment, si l'on me demande si des personnalités de gauche seraient plus efficaces, je ne le pense en aucune manière. Mais je concède qu'elles ne supprimeraient sans doute pas des postes de gendarmes et de policiers, elles, au moins. A vrai dire, je tends à penser que d'autres personnalités de droite seraient aussi sans doute plus efficaces que Sarkozy. Pour être clair, je crois la droite plus crédible que la gauche sur le sujet. Mais pas Sarkozy ni son gouvernement...

Et pour conclure, c 'est en Bayrou que j'ai le plus confiance pour mener une politique de sécurité digne de ce nom, évidemment...

mercredi, 18 août 2010

Étranger

Lu sur la page d'accueil d'Alluvions. Ça me plaît bien...

Ton Christ est juif
Tes chiffres sont arabes
Ton écriture est latine
Ta pizza est italienne
Ta démocratie est grecque
Ta voiture est japonaise
L'anis de ton pastis est égyptien
Ton essence est moyen-orientale
Ta télé est coréenne
Tes fringues sont chinoises
Ton hamburger est allemand
Ton whisky est écossais
Ton thé est indien
Ton café est brésilien
Ta choucroute est chinoise
Ton shit est marocain
Tes capotes sont anglaises
Ton chocolat est suisse
Ton coca est américain
Tes frites sont belges
Tes vacances sont espagnoles
Ton sucre est martiniquais

Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger ?!

08:22 Publié dans Insolite, Société | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : étranger, racisme |  Facebook | | |

lundi, 16 août 2010

Class Actions, aller plus loin

J'ai lu sur le site du Club Jade l'état des lieux dans le domaine des Class Actions. Des Class Actions ou actions de groupe, permettent à des consommateurs spoliés ou victimes d'ententes illicites, d'engager un avocat conjointement afin d'attaquer en justice une entreprise ou une société.

Le projet demeure sans doute trop libéral pour notre état jacobin. Même ceux qui l'envisagent, comme André Rouleaux dans on article ou Neelie Kroes, commissaire européen, demeurent bien timorés à mes yeux. Ils se contenteraient d'actions menées par des organisations de consommateurs.

Cela demeure à mes yeux une restriction de liberté : un véritable marché de la procédure doit pouvoir s'ouvrir parmi les consommateurs, et ils doivent être libres de passer des accords avec d'autres consommateurs floués sans forcément devoir s'adresser à une institution.

09:08 Publié dans Economie, Société | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : class actions |  Facebook | | |

samedi, 14 août 2010

Socialisme et libéralisme dans les bacs à sable

Passionnant d'observer de petits enfants dans les bacs à sable. S'y dessinent les grandes tendances philosophiques de la société dans laquelle nous vivons.

Il y a ceux qui prêtent au tout venant pelle et râteau, trottinette et petite poussette. Il y a ceux qui s'en emparent : les uns de force, les autres à la dérobée. Il y a ceux qui tournicotent autour des heureux possédants avec un regard d'envie (leurs frustrations d'enfance les conduiront-il au NPA ou au Front de Gauche ?).

S'il y a des prêteurs, il y a aussi des emprunteurs : les uns oublient de rendre, les autres deviennent prêteurs le lendemain.

Il y a ceux dont la main posée sur le camion garantit que l'objet est leur propriété. Certains refusent tout prêt, d'autres utilisent leurs biens comme monnaie d'échange, d'autres enfin les prêtent mais les suivent d'un regard qui vaut bien un fil invisible.

D'autres encore jettent un oeil suspicieux sur l'étranger (rassure-toi, lecteur, ils ne finiront pas forcément FN ni même sarkozyste...).

Plus rarement, de petits chefs cherchent déjà à imposer leur loi, tandis que des bandes pré-délinquantes essaient de semer la terreur, le tout sous l'oeil indifférent de leurs parents (devinez pour qui les baffes se perdent...).

 

08:36 Publié dans Insolite, Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : enfance, politique |  Facebook | | |

mercredi, 11 août 2010

Légitime défense ou pas ?

Jeudi dernier, un homme âgé de 73 ans a tiré sur deux cambrioleuses qui s'étaient introduites dans sa maison. Il a été incarcéré pour tentative d'homicide volontaire. Les deux cambrioleuses sont mineures. Dans l'histoire, ce n'est pas la minorité qui me gêne en soi, on ne va pas demander une fiche d'état-civil à des cambrioleurs pris sur le fait, mais deux choses :

a) ce sont des femmes, des jeunes filles, même : j'ai peut-être été trop marqué par la littérature courtoise, mais l'idée de tirer sur une femme ou une jeune fille m'est assez insupportable. Confronté à une situation similaire, je ne le ferais vraiment qu'en dernier recours, c'est à dire avec une menace sur la vie de mes proches ou sur la mienne. Pour être honnête, s'il s'était agi de deux garçons de 15-16 ans, je n'aurais pas cillé plus que cela. Mais là, deux jeunes filles...

b) les deux jeunes filles n'étaient pas armées.

Il faudrait déterminer les circonstances précises : a-t-il vu ou non qu'il s'agissait de jeunes filles ? Ont-elles ou non esquissé des gestes de menace ? Le cambriolage s'est déroulé en journée, donc ni pénombre ni obscurité pour masquer des traits. Il a appelé la police (saine réaction). Il avait été cambriolé déjà trois fois. J'aimerais bien savoir au bout de combien de temps elle est arrivée et ce que les policiers lui ont dit au téléphone, par ailleurs. Parce qu'évidemment, s'il y avait des individus dans sa propriété et une menace potentielle et que la police ne vient pas...

Qu'a-t-il cherché à faire exactement ?

Si je comprends bien le code pénal et ce qu'il dit sur la légitime défense, c'est qu'il serait incarcéré parce qu'il aurait cherché à tuer, pas à blesser mais bien à tuer, les deux cambrioleuses.

C'est cela qu'il faut établir. Un cambriolage est bien sûr un délit, mais on ne peut banaliser un homicide volontaire. La loi est très claire. Je ne suis pas certain qu'il soit nécessaire d'incarcérer le tireur dont le profil est tout de même quelque peu éloigné du multirécidiviste.  Mais je pense que Marine Le pen et Lionnel Luca devraient être bien plus prudents dans leurs déclarations : si cet homicide est volontaire avec cibles identitfiées sans, que de façon nette, il y ait eu menace, l'incarcération n'est pas abusive.

mardi, 10 août 2010

Les flics ? Une bande comme une autre...

Il est intéressant, l'article de Laurent Chabrun, de l'Express sur la situation à Grenoble. J'en ai retenu quelques fortes saillies.

En somme, et je pense que ce n'est pas seulement le fait du quartier de la Villeneuve à Grenoble, la police, dans une zone dominée par les trafiquants devient une bande comme les autres, dont on abat les membres à la kalachnikov ou au fusil de chasse.

J'observe aussi qu'il existe un lien invisible mais solidaire de fait entre le lumpen et la jeunesse bourgeoise : c'est parce qu'il y a plein de petits cons pétés de fric qui viennent dans les stations huppées l'hiver et achètent canabis et drogues diverses que le trafic de drogue est aussi rentable localement.

La moitié des 18-25 ans ont expérimenté le cannabis au moins une fois, plus d'un cinquième des 15-16 ans en consomment au moins une fois par mois (chiffres du Ministère de l'Intérieur).

Je ne m'étonne pas que nos Anciens, ceux de la Torah aient lu dans les cieux le principe d'une justice immanente : on est toujours puni, finalement, par là où l'on a péché. Peut-être y-a-t-il un simple effet de causalité : action, réaction...

Les jeunes bourgeois fument des substances illicites, des trafics se développent, puis des zones de non-droit se développent dans lesquelles les jeunes bourgeois viennent chercher leur came...

Chicago sur Isère. Bien trouvé pour Grenoble. Il faut dire qu'avec Carignon, il n'y a pas eu que du petit gibier...

Schumacher le voyou...

Les noms d'oiseaux volent, en ce moment, dans la presse ; à témoin le conflit qui oppose Marianne et Sarkozy. En parlant de voyou, il y en a un autre, et dangereux, dans le domaine sportif, cette fois : Michael Schumacher est sans doute un pilote d'exception, mais c'est aussi un malade assoiffé de reconnaissance et prêt à tout pour briller.

Quand on considère la liste des "incidents" qu'il a provoqués pendant les courses de F1 et dont plusieurs auraient avoir pu une issue mortelle, c'est invraisemblable qu'il n'ait pas fini par être suspendu définitivement...

14:04 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sport, f1, schumacher |  Facebook | | |