Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bilal Hassani ? Dieudonniste antisémite. | Page d'accueil | Quel bilan pour Anne Hidalgo ? »

lundi, 10 juin 2019

Périphérique à 50 km/h ? Entre lubie et folie

Je suis atterré par la foultitude de bêtises que j'entends sur le périphérique. Anne Hidalgo, les Verts, mais les centristes aussi (!) rivalisent de propositions délirantes.
Soyons très clairs : la fin des voies sur berge est un échec total. Pas la moindre diminution de pollution, le trafic ne s'est pas évaporé. Dans les rues de report, aux heures de pointe, la pollution a au contraire sévèrement augmenté.
Une vitesse limitée à 50 km/h ? On sait que pour la plupart des véhicules, en-dessous de 60-70 km/h, le régime du moteur n'est pas optimal, il pollue davantage.
Le pire, ce sont les démarrages et redémarrages que provoquent des feux, hors, je crois bien que c'est dans le projet ! 
Je n'ai qu'un mot : débile !
Par ailleurs, les experts le disent, une telle limitation serait totalement marginale. La seule manière de frapper un grand coup contre la pollution, ce serait de supprimer d'un coup toutes les automobiles thermique à l'intérieur de Paris. Et on sait très bien que ce n'est pas possible.
La seule solution intelligente, qui ne sacrifie pas la liberté individuelle  de se déplacer d'un point à un autre qu'est l'automobile, c'est de continuer à favoriser l'émergence de véhicules non thermiques ou à hydrogène.
Cela dit, dans ce second cas, attention à ne pas déplacer la pollution ailleurs même si on respirera mieux à Paris.
La municipalité ferait mieux d'aider la RATP à dépolluer le métro, parce que ce que l'on y respire vaut apparemment bien le périphérique.

09:41 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : automobile, périphérique |  Facebook | | |

Commentaires

M'en fous complètement de Benjamin Griv, avec sa tête, mimique et cape de super menteur.

Écrit par : Martine | vendredi, 13 septembre 2019

"Abeilles et bourdons" n'a pas passé son grand oral... Ainsi va la vie.

Écrit par : Martine | vendredi, 04 octobre 2019

Sur ce je souhaite bonne chance,à fredericln.
Et voui, il y a eu tout de même incompatibilité entre ses propos de soutien à Jean L, soit disant gratuit et la réalité quand il a du déposer, en vue de candidature.,
De toutes façons, suis tranquille, il n'a jamais eu accès à mes contributions.
Lui ai signifié, il y a quelques jours, que je n'avais absolument aucun besoin d'intervenir chez lui pour être correctement entendue auprès de Jesn.
Ce mec me semble un peu fragile...

Écrit par : Martine | dimanche, 06 octobre 2019

Voila, abeilles et bourdons en séance rattrapage demain.
Très limite éthique et néthique, ont ils toujours fonctionné...Ici et ailleurs.
Y compris sur le blog du même nom en 2009/10.
Comme ça la vie .

Écrit par : Martine | mercredi, 09 octobre 2019

Si 'me Goulard pas nommée commissaire européenne, pas grave, déjà une française élevée à un haut poste, celui de la bce.
Moi, j' ai toujours aimé la sagesse de M. de la Fontaine dans ses fables, comme celles de la grenouille et du boeuf et puis Pérette et son pot.

Écrit par : Martine | mercredi, 09 octobre 2019

Les commentaires sont fermés.