Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quel bilan pour Anne Hidalgo ? | Page d'accueil | Promenade avec Marlène Schiappa aux Serres d'Auteuil »

dimanche, 02 mai 2021

Régionales en IDF, que choisir ?

J'avoue être partagé à l'orée du premier tour des Régionales en île de France. Je sais déjà ce que je ne vais pas voter, c'est un point de gagné. Les insoumis et leurs copains islamistes et indigénistes, même pour faire barrage au RN, je ne me déplacerais pas. Les Socialistes qui leur emboitent leur pas avec les réunions non-mixtes d'Audrey Pulvar, pas mieux. Le RN, alors là...en fait, si on avait eu le RN au pouvoir avec cette pandémie, on serait dans l'état du Brésil, à l'heure actuelle. Le FN et LFI n'ont cessé de dire tout et son contraire depuis le début de cette crise. Ils ont en commun, en revanche, une ligne constante : l'adoration pour les figures autoritaires étrangères, particulièrement la Russie de Poutine. 

Bref, venons-en à ceux qui m'intéressent et là, je suis embêté.

D'un côté, j'ai Valérie Pécresse avec quelques figures centristes que j'aime vraiment bien comme Béatrice Lecouturier et Yann Werhling. Béatrice, on peut même dire que c'est la figure du MoDem qui est la plus proche de mes convictions.

De l'autre, j'ai Laurent Saint-Martin, LREM allié au MoDem. L'individu est intéressant. J'apprécie beaucoup son expérience de laboratoires législatifs à l'Assemblée nationale : il fait appel à l'expertise citoyenne pour traiter les sujets législatifs qui lui sont soumis. 

Je l'ai aussi écouté en meeting numérique, on a la même analyse de l'insécurité. C'est un sujet qui me tient à cœur alors évidemment, j'ai dressé l'oreille. Son idée de police régionale ne me paraît pas idiote, surtout concentrée sur les transports en commun parce que c'est bien là qu'a lieu le plus grand nombre d'agressions et qu'en plus, c'est forcément très anxiogène pour les usagers, surtout les femmes, auxquelles il veut prêter une attention particulière.

J'aime bien également Marlène Schiappa qui sera sa tête de liste à Paris : je trouve qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche, et, au fil du temps, je trouve qu'elle a évolué vers une position politique qui n'est pas très éloignée de la mienne.

Maintenant, face à cela, j'ai Valérie Pécresse, et franchement, je n'ai rien à lui reprocher sur la gestion de la région. Elle a fait le job, elle n'a pas surenchéri pendant la pandémie et elle s'est montrée pragmatique.

Ça m'embête de ne pas soutenir une liste MoDem-LREM, parce que je pense que la majorité présidentielle doit vraiment avoir des représentants élus. Mais là, je parle pour le premier tour.

Au second tour, il y a un risque avec la fusion des gauches : la gauche, on a vu ce que cela donnait à la Région par le passé. Nulle. Et celle qu'on a là, elle est carrément nuisible. Je n'en veux à aucun prix. Donc, si elle peut risquer de l'emporter, moi, c'est zéro risques au second tour. Encore, j'aurais une liste de droite réactionnaire en face, bon, je me dirai qu'entre la peste et le choléra, je ne choisis pas, mais, Valérie Pécresse ne mange pas de ce pain-là.

J'ai encore le temps d'y réfléchir : entre deux amours, mon cœur balance...

15:31 Publié dans Lectures, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Un plaisir de vous relire.
Puissiez vous continuer.

Écrit par : philippe | samedi, 08 mai 2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.