Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Régionales en IDF, que choisir ? | Page d'accueil | Détournement biélorusse, un acte de guerre ? »

samedi, 15 mai 2021

Promenade avec Marlène Schiappa aux Serres d'Auteuil

Les promenades dans les parcs parisiens réservent parfois d'heureuses surprises. La mienne, cela a été de croiser la route de Marlène Schiappa aux Serres d'Auteuil. Je vais être honnête, j'ai un parti pris : j'aime bien Marlène Schiappa. Et...j'ajoute que...si elle paraît très belle sur les écrans, elle l'est encore plus en réalité :-)

C'est vraiment quelqu'un de très simple : pas de chichis, pas de cire-pompe autour d'elle, pas de simagrées. Elle communique simplement et librement. Une Parisienne comme on peut en croiser à Paris, en somme.

Cela étant dit, c'est le programme qu'elle défend qui m'intéresse, c'est à dire celui de Laurent Saint-Martin, la tête de file LREM/MoDem en île de France, pour les régionales.

Laurent Saint-Martin a choisi de dévoiler au compte-goutte et au fur et à mesure ses propositions pour l'île de France. Je ne suis pas convaincu que ce soit une bonne stratégie, mais, en la circonstance, je donne mon avis sur les deux du jour.

1.Une police régionale chargée de veiller sur la sécurité des citoyens avec comme avantage de pouvoir rayonner sur l'ensemble de la région sans devoir être contrainte ou bloquée par un possible empiètement sur une autre juridiction.

Sur le papier, c'est bien. Dans la réalité, il va falloir commencer par changer la loi car les Régions n'ont aucune compétence qui leur permettrait de mettre en place une telle force. Autant dire que ce n'est pas demain la veille que la mesure verra son application. Et je ne parle même pas de la difficulté à se mettre d'accord avec la police nationale et la gendarmerie. 

2.Un plan d'épargne sur lequel chaque euro cotisé par un francilien est abondé d'un euro supplémentaire par la région. L'inconvénient, c'est que c'est limité à 300 euros mais bon...300 X 2, au bout de cinq ans, on se retrouve avec 600 euros. Ne crachons pas dans la soupe...

Les fonds ainsi collectés seront directement affectés au soutien des petites et moyennes entreprises ainsi qu'aux commerces de la région. Laurent Saint-Martin compte ainsi lever 1.8 milliards de dollars pour l'économie locale en trois ans.

Astucieux.

En scannant le QRCode qui se trouve sur les tracts de Laurent Saint-Martin, j'ai fini par trouver son site de campagne (victoire, je le cherchais depuis un moment !).

https://enviediledefrance.fr/

Et j'ai trouvé la page facebook correspondante :

https://www.facebook.com/EnvieIDF/ 

Attendons la suite, on verra bien.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.