Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 juin 2011

L'effet papillon appliqué aux retraites...

On sait ce qu'est l'effet papillon : un battement d'aile de papillon à Paris provoque quelques jours après une tornade à San Francisco. 

En politique, on trouve des phénomènes similaires. C'est ce que Xerbias appelle l'effet de cliquet.

Tenez, imaginez une discussion dans un café entre un communiste et un socialiste au lendemain des législatives de 1978. Ils l'ont mauvaise, nos deux gauchos ; songez donc : la gauche est majoritaire en voix, mais la droite giscardienne l'a emporté. Tout ça parce que cocos et socialos ne se sont pas entendus. 

Alors germe une lumineuse idée : un programme commun ! Et dans le dit programme, on baissera l'âge de la retraite de 65 à 60 ans. Voilà, ça, cela se déroule il y a 40 ans. Et maintenant, notre système de retraites, conçu à la Libération pour une retraite à 65 ans se casse la figure parce qu'il n'y a plus de financement suffisant pour en assurer la pérénité. Sauf que si l'âge légal de départ à la retraite était resté à 65 ans, à l'heure actuelle, il se porterait à merveille.

Très bon ce concombre...

concombre.jpgJe ne vois pas ce qu'on lui reproche, moi, à ce concombre. Excellent et goûteux comme tout.

Le mieux, en termes de légumes, c'est finalement de s'approvisionner en local, donc, en somme, achetez du concombre français.

J'ai simplement deux observations : ce n'est pas la première fois que des légumes espagnols sont mis à l'index en raison de risques sanitaires, primo, et, secondo, à force de faire du hard discount sur la nourriture, on finit par économiser aussi sur l'hygiène. Or, l'Allemagne est justement une spécialiste du discount alimentaire. On paie de la merde, on finit par en manger, et pas seulement au figuré.

In fine, on n'a pas encore identifié la source réelle de la bactérie e.coli, mais en revanche, on peut tabler sur une rupture de la chaîne de l'hygiène dans le stockage et la distribution de ce légume.

Dans l'immédiat, en tout cas, bien se laver les mains et éplucher toutes les crudités, même s'il n'est pas dit qu'elles y soient pour quelque chose dans la contamination.

vendredi, 27 mai 2011

Ils nous font ch... avec la sécurité routière...

J'ai lu l'intervention de Yanh Werhling sur les radars, intervention qui m'a suprêmement agacé. Peu de choses ne me hérissent davantage que lorsque je vois mon parti verser dans le politiquement correct dégoûlinant.

En somme, ce qu'il dit, c'est qu'il aurait fallu ne pas placer de panneaux de signalement pour les radars dès l'origine.

Cette sorte de jeu de chat et de la souris m'exaspère. Le but, c'est de réduire les accidents ou de piéger les citoyens. De toutes façons, les mecs qui roulent sans permis ou qui sont ivres, ils n'en ont rien à f... des panneaux d'avertissement ou non. Mais pour l'écrasante majorité des citoyens, des détecteurs de vitesse pédagogiques, c'est efficace.

Ce qui m'énerve, c'est que l'on va voir disparaître bêtement (bêtement, au fait, ou au contraire cyniquement ?) des panneaux avertisseurs en ville et sur les autoroutes, là où il y a le plus de trafic, alors même que 85% des tués en voiture le sont en rase-campagne (chiffres de la sécurité routière) !!!

Mais bon, comme le but est de choper le maximum de personnes pour remplir les caisses de l'État sur le dos du mouton automobiliste...

Dommage que l'on ne dispose pas de statistiques fines sur les accidents de la route. Je trouve particulièrement stupide la remarque de Werhling sur les système embarqués (au passage, ce que je ne comprends pas, c'est que Bayrou semble dire exactement le contraire) : ceux qui utilisent des coyotes, à mon avis, ce ne sont pas ceux-là qui ont des accidents. Le simple fait d'utiliser ces systèmes prouvent qu'ils font preuve d'une vraie vigilance et qu'ils considèrent les contrôles et les questions de sécurité routière. Si l'on place aux endroits stratégiques, donc dangereux, les radars, on peut être sûr qu'ils ralentiront à ces endroits-là puisqu'ils chercheront à repérer les radars. Or, en principe, le but, c'est surtout de mettre fin aux accidents là où ils se produisent.

Werhling propose de brider les moteurs à 130km/h. C'est idiot, une fois de plus. Le problème, ce n'est la vitesse, mais les conditions de circulation et l'endroit où l'on roule à grande vitesse.

160km/h sur une ligne droite sur l'autoroute, ce n'est pas ça qui provoque un accident. En revanche, 100km/h n'importe où dans une ville, oui. Donc, on pourra brider tout ce que l'on voudra les moteurs, cela ne changera pas les données du problème.

Une petite remarque encore : en Allemagne, la baisse des accidents de la route de 2005 à 2008 a été de 32,7%, et en France de 33% (chiffres INSEE). Pourtant, pas de bridage des moteurs ni de limitation des vitesses sur les autoroutes là-bas, donc, ce n'est pas le problème.

mardi, 24 mai 2011

Radars : Députés frondeurs 1 - gouvernement 0

Dans la catégorie idéologique, j'avais trouvé l'idée de supprimer les panneaux avertissant de la présence de radar particulièrement mal venue et perverse.

En somme, le principe était que Big Brother puisse en permanence coincer le vilain citoyen désobéissant.

Généralement, les députés UMP sont des députés godillots, mais, pour une fois, ils se sont fait entendre du gouvernement et Guéant semble se ranger sagement à leur avis.

Les radars pédagogiques sont à mon avis tout aussi efficaces que la peur du gendarme : voir un panneau lumineux prévenir que sa vitesse n'est pas conforme amène vraisemblablement le conducteur à lever le pied. C'est donc une très bonne idée d'en installler beaucoup plus.

Cherche à coincer le conducteur donne en revanche la très déagréable impression d'être sous l'oeil de Moscou en permanence. Tous ceux qui aiment la liberté et la responsabilité doivent trouver une telle pratique extrêmement désagréable.

Bref, encore un effort, messieurs les députés de droite, faites reculer votre gouvernement, d'autant que sur un tel sujet, il ne faut pas compter sur les députés de gauche qui applaudissent certainement des deux mains une telle mesure (je ne sais pas ce que pensent les députés centristes...)...

Du côté du MoDem, Olivier Henno, qui s'occupe des questions de sécurité au sein du Shadow Cabinet du MoDem, partage en tout cas mon avis : c'est sur l'information bien plus que la répression qu'il faut compter, et, comme le note Henno, à cet égard, les systèmes d'information embarqués (traduction, les fameux coyotes) sont très efficaces, et ce, d'autant qu'ils sont davantage coopératifs.

Ce ne sont d'ailleurs pas les conducteurs possesseurs de ces systèmes qui provoquent des accidents.

Voilà : le MoDem et moi, on est parfaitement en phase sur la question.

samedi, 21 mai 2011

Une rose pour Ophélia

andrew-stephanie-rose-blanche-i.jpgChère Ophélia,

 

Une rose pour nous excuser de ne pas avoir assez pensé à vous.

Nous avons beaucoup parlé de notre compatriote, de ses conditions de détention, de ses émotions, pas assez des vôtres.

C'est pourquoi, sans préjuger du jugement qui sera rendu et dans le respect de la présomption d'innoncence, nous vous envoyons ces fleurs.

Tous les trente clics sur le site Une rose pour Ophélia, une rose blanche sera envoyée à Ophélia, victime présumée de l'agression présumée de Dominique Strauss-Kahn.

Merci aux libéraux français qui sont à l'initiative de cette timide mais sincère et délicate réparation pour le traitement indigne vis à vis de Nafissatou Diallo que les médias et intellectuels français font de cette affaire en France.

A l'heure où j'écris ces lignes, 119 roses ont déjà été envoyées à Ophélia. Puisse-t-elle pardonner à notre peuple.

jeudi, 19 mai 2011

JFK, Jack Lang, BHL, taisez-vous !

Y'en a parfois, ils feraient mieux de se taire. Pour Jean-François Kahn, ben, c'est normal de trousser la bonne, en somme. Je l'ai connu autrement plus inspiré. Jack Lang, lui, estime qu'il n'y a pas mort d'hommes. Et BHL de conclure que DSK n'est pas un justiciable comme les autres.

Des baffes, et encore je suis bon. JFK s'est excusé, mais c'est un peu tard, parce que c'est le genre de propos que je ne trouve pas vraiment excusables. A aucun point de vue. Pas plus, d'ailleurs, que les déclarations de Jack Lang qui en disent long sur ce qu'il pense du viol sur le fond.

Quant à BHL, après avoir dégfendu Polanski, l'agresseur d'une très jeune adolescente, le voilà à prendre fait et cause pour DSK, le trousseur de "bonnes". Dis-moi, Bernard : tu te rappelles que tu as une fille qui s'appelle Justine ? Toi qui l'aimes tant (ce qui est tout à ton honneur) tu continuerais de les soutenir, tes deux potes, si c'était à elle qu'ils s'en étaient pris ?

Avec des amis pareils, comme dit Olympe...Feraient mieux de se taire, tiens...

17:31 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : dsk, viol, bhl, jfk, jack lang |  Facebook | | |

dimanche, 15 mai 2011

DSK est foutu.

Je viens d'apprendre avec effarement l'arrestation de DSK, sous le coup d'une accusation d'agression sexuelle. 

Soit c'est un coup monté, et dans ce cas, c'est le coup le plus dégueulasse de tous ceux que j'ai vus en politique.

Soit, DSK s'est montré inconvenant, et dans ce cas, il n'a que ce qu'il mérite.

Dans tous les cas de figure, il paie cash tous ses antécédents dans ce domaine. J'ai déjà écrit ici, même si cela en a fait ricaner certains, que son comportement avec les femmes me le rendait rédhibitoire.

Cela dit, je suis empli de compassion pour ces militants honnêtes, sincères, engagés, vraisemblablement effondrés aujourd'hui.

Je souhaite donc pour Romain  que ceci soit en effet un coup monté. J'ai du mal à croire, toutefois, que l'UMP ait monté une telle affaire. Ce n'est pas pensable, d'autant que les faits se sont déroulés en Amérique et qu'il faudait être suicidaire pour prendre un tel risque à un an de l'élection présidentielle.

Enfin, il y a eu le cas Baudis il y a de cela sept ans, mais Baudis ne traînait aucune casserole dans ce domaine.

Dans tous les cas de figure, il aura énormément de mal à s'en remettre dans l'opinion, d'autant qu'on va certainement ressortir le témoignage de cette journaliste, il y a quelques temps, qui affirmait qu'il avait essayé de lui sauter dessus.

D'une manière ou d'une autre, on finit toujours, finalement, par là où l'on a péché...

09:07 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : dsk |  Facebook | | |

samedi, 14 mai 2011

CV anonyme, vous avez quelque chose à cacher ?

Très bien le débat  du point sur le CV anonyme. La fausse bonne idée par excellence. Enfin, je dis bonne idée...l'habituelle idée dégoûlinante de bonne conscience.

C'est marrant, mais moi, quelqu'un qui m'envoie un CV anonyme, eh bien le CV, il part directement à la poubelle. Il m'est déjà arrivé d'embaucher des employés, eh bien la première chose, c'est que ceux qui m'appellent d'un numéro de téléphone masqué, par exemple, je ne les rappelle même pas.

Bref, tenter de se planquer pour se faire recruter, je crois que c'est la pire connerie que l'on puisse faire. Un employeur a besoin de visibilité, c'est évident.

Perso, je n'éliminerais pas quelqu'un qui vient de banlieue, 93 ou autre. En revanche, le parler "cité" est clairement rédhibitoire. Si je vois que c'est quelqu'un qui fait effort pour adapter son langage à la situation de communication, c'est un bon point pour lui, sinon, idem, je ne le rappelle pas.

Plutôt que de rendre anonymes certains CVs, on ferait mieux d'apprendre à parler à un certain nombre de jeunes candidats, à respecter un RDV et à prévenir quand ils l'annulent. Quand je considère à quoi je suis confronté quand je recrute, sérieux, je comprends que certains ne trouvent pas de boulot.

Bref, des entrepreneurs racistes, il peut y en avoir, mais pas plus que dans le reste de la société, et, en règle générale, l'entrepreneur moyen qui est loin d'être un abruti privilégie surtout l'efficacité.

On ferait mieux de créer les conditions de l'excellence dans toute la France (comme par exemple le propose Bayrou pour l'école) plutôt que de chercher à masquer certaines réalités.

18:12 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : racisme, cv, anonyme, entreprise |  Facebook | | |

mercredi, 11 mai 2011

Alcoolémie, soyons sérieux...

Dans les projets pour limiter la remontée de mortalité routière, j'ai vu qu'il était question d'interdire un taux d'alcoolémie supérieur à 0.20g dans le sang. Ri-di-cu-le !

Soyons sérieux, un peu : bientôt, on ne va même plus pouvoir manger un baba au rhum ou une banane flambée et conduire après.

L'alcool est en cause dans de nombreux accidents, en effet, mais pas pour des individus à 0.5g dans le sang. Il s'agit à chaque fois de chauffards alcooliques récidivistes qui n'ont, de toutes façons, que faire des lois.

Encore des effets d'annonce imbéciles pour tenter de surfer sur l'opinion...

11:55 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : sécurité routière |  Facebook | | |

mardi, 10 mai 2011

La mauvaise idée de Wauquiez

J'ai pris connaissance des propositions de Laurent Wauquiez. Je me demande s'il y a sérieusement réfléchi. Comment compte-t-il mettre en place la structure nécessaire pour demander 5 heures par semaine de services d'utilité publique aux allocataires du RSA ?

Ensuite, c'est un peu idiot de s'en prendre à ceux qui tentent de se remettre au travail, puisque c'est finalement ce que "récompense" le RSA.

Enfin, il est évident que cela va toucher des franges de population précaires, particulièrement les femmes seules avec enfants pour lesquelles il est déjà difficile de parvenir à travailler en se débrouillant pour faire garder leur enfant/leurs enfants.

Bref, c'est une usine à gaz à tous points de vue. Mauvaise idée. Ça fait rigoler quand on songe que la droite dont se réclame Wauquiez se veut populaire ou sociale, puisque tel est son sigle...

17:43 Publié dans Economie, Société | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : rsa |  Facebook | | |