Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mais kiçonkons ! Ils s'en prennent aux cadres maintenant... | Page d'accueil | ARES... »

samedi, 10 septembre 2011

Taxer les allocs ?

Cherche connomètre de rechange : urgent après passage de Bruno Le Maire, concurrent direct de Frédéric Levebvre au doctorat ès connométrie.

Michel Mercier donnait tout récemment une interview au Progrès, et en le lisant, j'ai appris que Le Maire, après avoir chargé les cadres au chômage veut faire sa poll tax à la Thatcher en France. Il veut taxer les allocations familiales. En soi, je ne suis pas contre l'idée de taxer un certain nombre de revenus issus de la protection sociale. Mais pas les allocations familiales. Notre démogrpahie est notre survie. Taxer les allocs, c'est taxer l'avenir. La France est le seul pays d'Europe qui a une politique de la famille qui marche. Et Le Maire voudrait mettre ça par terre ?

Il faut dire que le brillant homme avait trouvé un rude concurrent avec Frédéric Lefebvre dont la dernière sortie consiste à expliquer que ce sont les jeunes qui sont responsables du chômage. Y'a trop de jeunes.

Il ferait mieux de se demander pourquoi, en France, on a une forte propension à se défier de l'énergie et des jeunes dans le boulot, parce qu'on n'aime pas donner leur chance aux jeunes premiers. 

J'ai adoré le style tout en rondeur de Michel Mercier pensant très fort ce que tout le monde doit penser dans la majorité : «m...ils ont encore balancé une grosse c....erie ces deux-là, comment je vais rattrapper le coup ?»

08:11 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : famille, jeunesse, chômage |  Facebook | | |

Commentaires

Le Maire et Lefebvre sont aussi consternants que dangereux dans ce qu'ils verbalisent.

Écrit par : Pierre67 | samedi, 10 septembre 2011

Le problème, quand on annonce les taxes au compte-gouttes, c'est que, prises séparément, elles sont souvent absurdes ou révoltantes. Mais si on raisonne qu'il faut supprimer environ 10 % des dépenses publiques, on voit bien que tout le monde doit s'y mettre. Ce qui est stupide dans le cas de Le Maire, c'est de lancer un ballon-sonde dont on voit bien qu'il va révolter tout le monde, les électeurs en particulier, c'est infiniment stupide et maladroit, et il ne fait aucun doute que Mercier, qui est bien plus en prise avec l'opinion des gens, est consterné par tant de maladresse.

Au passage, sur les allocs, il y aurait deux mesures plus simples que leur taxation : la première, ce serait le plafonnement en fonction des revenus, la deuxième, de les réduire au lieu de les taxer. Mais cela ne serait envisageable que si et seulement si cela faisait partie d'un plan global ou toutes les catégories de dépenses et de ressources étaient équitablement ponctionnées. En vérité, on n'aurait pas besoin de 10 % des alloc si on supprimait des niches fiscales ou sociales qui ne profitent qu'aux géants du Cac40. Il est probable qu'un gel des alloc pendant deux ou trois ans suffirait. En tout cas, ne tu as raison de te gausser de nos dirigeants stupides.

Écrit par : Hervé Torchet | samedi, 10 septembre 2011

@Hervé Torchet:
Pas d'accord du tout avec vous quand vous proposez de réduire les allocations familiales. Les enfants coûtent cher, et notre avenir dépend de leur éducation. Il faut continuer d'aider les familles, ce n'est que justice, et en plus c'est l'intérêt de notre pays (je dis cela alors que moi-même je n'ai pas d'enfants). Sur le plan économique, diminuer l'aide aux familles risquerait d'entraîner le fait suivant: des personnes qui ont choisi de travailler à temps partiel ou de prendre un congé parental pour s'occuper de leurs enfants ne le pourront plus pour des raisons financières. Elles reprendront un service à temps plein, si elles le peuvent, et cela n'arrangera pas la situation de l'emploi.

Le plafonnement en fonction des revenus ne me semble pas juste non plus. Pourquoi la situation d'un couple avec enfants devrait-elle être beaucoup moins favorable financièrement que la situation d'un couple qui occuperait le même type d'emploi mais n'aurait pas d'enfants?

Dans un pays, les enfants sont une chance et une promesse; il est juste d'aider les familles.

Oui, il y a des écarts de revenus excessifs; ces écarts ont d'ailleurs augmenté depuis quelques années. C'est à eux qu'il serait juste de s'attaquer, non à la politique familiale.

Écrit par : Monique | samedi, 10 septembre 2011

Est-ce qu'un couple qui a de très hauts revenus a besoin des allocs ? 5, 6000e par mois ?
Honnêtement non.
Je serai pour le plafonnement. Plus d'alloc à partir de 5 à 6000 euros par mois.
Cet argent sera plus utile ailleurs.

Écrit par : Jeannette | dimanche, 11 septembre 2011

5000-6000 euros par mois pour un couple, ce n'est en aucun cas un haut revenu.
classe moyenne : salaire de 2000 à 5500 euros.
Avec 5000 euros et trois enfants, on peut même dire que vous vivez de façon assez juste dès que vous êtes dans une grande ville.

Ne touchons pas aux allocations, svp. C'est l'idée la plus stupide de toutes celles que j'ai entendues dans la classe politique.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 11 septembre 2011

ca n'est pas juste de présenter les choses comme ça. Le Maire voudrait baisser les allocs des plus aisés , augmenter celles des plus faibles et tout soumettre à fiscalisation. Ca n'est pas en soi dans l'attente de chiffrages une théorie attentant à la natalité, à la famille ou aux revenus des plus faibles. les autres prestations concernant l'enfance sont elles aussi soumises à plafonds de ressources. La fiscalisation permettrait de lisser les choses parallèlement au redéploiement des prestations et au problème qu'engendre tout plafond à savoir être un peu au dessus ou un peu en dessous. Bref ce n'est pas un projet vital mais en tout cas je me refuse à dire qu'il est néfaste tant qu'il n'y a pas de chiffrage

Écrit par : zapataz | dimanche, 11 septembre 2011

point de vue interessant, merci

Écrit par : code reduction la redoute | dimanche, 11 septembre 2011

Eh bèèè, quelques intervenants qui ne me semblent rien savoir, quand au système d'attributions des allocations familiales...Le plafonnement quand aux revenus existe déjà, aussi l'héré en harmonie.

Écrit par : Martine | dimanche, 11 septembre 2011

Oui Martine en effet certains ne semblent rien savoir...
"Vous avez au moins 2 enfants à charge âgés de moins de 20 ans.
Vous avez droit aux Allocations Familiales, quels que soient votre situation familiale et le montant de vos revenus."
http://www.caf.fr/wps/portal/particuliers/catalogue/metropole/af

Écrit par : zapataz | dimanche, 11 septembre 2011

Mouahah...! :)))

Écrit par : Martine | dimanche, 11 septembre 2011

Vous me pardonnerez, Zapataz en ce qui me concerne les liens pour certains thèmes les préfère vers les officiels en direct :o)))

Écrit par : Martine | dimanche, 11 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.