Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 décembre 2011

Battons le rappel des troupes qui se battront pour Bayrou

Un journaliste m'a récemment contacté parce qu'il cherchait quelques bonnes adresses de bogueurs soutenant Bayrou et plus généralement d'e-militants centristes et/ou démocrates.

Je vais lui filer un coup de main, tiens. Bon, d'abord, y'a moi :-) Mais je ne suis pas seul !

Parmi les soutiens indéfectibles de Bayrou, même si parfois critiques, il y a deux blogues qui émergent par-dessus tous les autres, au sein de la blogosphère centriste et démocrate. J'ai nominé.....

Démocrate sans frontières et Humeurs de vaches ! Publications régulières, analyses sociales, politiques et économiques, commentaires sur de l'international, rien n'échappe à leurs plumes acérées.

On compte ensuite parmi les fidèles, l'improbable Orange Sanguine, dont le blogue a une vocation autant locale que nationale.

On ne peut passer à côté du blogue de David Guillerm, délégué à la communication des jeunesses démocrates.

La Taverne des Poètes a longtemps sévi sur AgoraVox avant de se décider à sauter le pas et à ouvrir un blogue sur lequel il commente l'actualité en poésies et en chansons.

Démocratix était déjà là en 2007. Il répondra à nouveau présent en 2012 , tout comme Michel Hinard qui a été de tous les combats !

Aktès, le blogue d'un Do tank militant publie régulièrement des échantillons de ses analyses.

Jérôme Charré n'a jamais quitté la barque : gageons qu'il sera à nouveau à la manoeuvre par les temps qui courent !

Yves Delahaie est apparu tardivement dans la blogosphère, mais son talent fait fureur et il est régulièrement repris par le plus du Nouvel Observateur !

Le Blog du Démocrate, l'un des plus anciens, vient de reprendre ces derniers jours du service et annonce qu'il soutiendra Bayrou.

Impossible, ensuite, de rater l'encyclopédiste du Centre, Hervé Torchet. Militant centriste depuis toujours, c'est la mémoire de cette sensibilité politique sur la Toile.

L'Abeille orange dont la venue sur la toile est d'abord liée à la défense de ces petits insectes dont Virgile a tant vanté les mérites s'est au fil du temps diversifié.

Polluxe n'est pas une militante démocrate, mais ses sympathies pour Bayrou et le MoDem sont patentes depuis fort longtemps.

Téo Toriatte (Centrisme et Démocratie) offre des analyses souvent construites et intéressantes sur son blogue.

Impossible de ne pas mentionner la plus engagée des militantes démocrates, Marianne Kraft ! On a avec elle les atouts d'une experte dans son domaine dès qu'il s'agit d'analyser des données économiques.

Il y a de nombreux blogues locaux mais, parmi ceux-ci, il me semble que le Canard à l'Orange est l'un des plus emblématiques.

J'ai gardé le meilleur pour la fin : un petit nouveau, les hérissons hérissés, qui vient d'apparaître, expert ès dessins humoristiques ! Il a inventé une famille de hérissons qui commentent l'actualité. A se tordre de rire !

J'ai choisi donc la sélection de blogues que je viens de mentionner : il en existe bien d'autres, mais certains nous ont quitté, d'autres ont choisi de se taire faute de temps, d'autres se consacrent à de l'actualité exclusivement locale. J'ai omis volontairement tous les blogues des élus et/ou des cadres du MoDem ou de l'Alliance centriste, mais j'aurais bien sûr pu les évoquer. Disons que je me suis contenté de la garde rapprochée, non pas qu'elle connaisse directement François Bayrou, mais plutôt que sa fiabilité et sa fidélité sont indiscutables. Il existe également une série de blogues sur la plate-forme des démocrates, lesdemocrates.fr . Je n'en ai signalé qu'une très petite fraction ici.

Outre les blogues, il existe aussi des forums de militants démocrates : Démos est à n'en pas douter celui qui est le plus actif et qui recense le plus d'informations de toutes sortes. Son équipe assure une veille quotidienne sur l'actualité des plus précieuses ! Je mentionne également les plus discrets et secrets "Bloggers de François", mais attention : impossible d'accéder aux informations sensibles là-bas si l'on n'est pas enregistré.

Il existe également de nombreux militants qui oeuvrent sur twitter (par exemple Matthieu Lamarre) ou encore sur facebook, parfois en grand secret :-)

Je ferai prochainement une seconde recension des forces démocrates, cette fois plus complète, alors si certains pensent que je les ai malencontreusement oubliés, surtout, qu'ils se signalent !

MAJ : et voilà. Je savais que j'allais faire des oublis majeurs. C'est une faute que je dois réparer au moins pour Cédric Augustin, l'un de plus anciens soutiens de François Bayrou, et le blog d'Arthur (Patricia Gallerneau) actif également depuis toujours.

23:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : bayrou, militants, blogs |  Facebook | | |

jeudi, 10 novembre 2011

Facebook déclare la guerre aux blogues et aux flux...

Voyons voyons, chers utilisateurs de Facebook qui viendraient à passer chez l'hérétique : avez-vous remarqué cette petite note qui figure en haut de votre page d'accueil sur facebook, depuis quelques jours ? 

Changes to How You Share Content in Notes
You currently automatically import content from your website or blog into your Facebook notes. Starting November 22nd, this feature will no longer be available, although you'll still be able to write individual notes. The best way to share content from your website is to post links on your Wall. En savoir plus... about notes.

Si jamais vous ne savez pas lire l'anglais, je vous informe que Facebook à partir du 22 novembre, supprimera la possibilité d'importer vos notes sur sa plate-forme. Finis les feedbacks...

Fort obligemment, facebook vous invite à revenir l'Âge de pierre (le Web 0,1.0), c'est à dire à faire figurer vos liens sur vos murs, ou, sinon, à rédiger vos articles sur une page facebook dédiée.

Le prétendu réseau social qu'est facebook va très exactement à contre-courant du sens de l'évolution d'Internet en décidant de couper purement et simplement les flux. Et ça se veut social...Laissez-moi rigoler doucement. 

MAJ : l'un de mes commentateurs m'indique également qu'on ne peut plus faire de copier-coller sur les articles. Vérification faite, on ne peut que coller du texte brut.

Peut-être devra-t-on bientôt commander un burin pour graver sur écran, quand on voudra écrire une note sur facebook, maintenant : ce serait amusant et moderne au possible...

09:24 Publié dans Blog, Internet | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : facebook, flux, blogs |  Facebook | | |

samedi, 22 janvier 2011

La fachosphère, ça rapporte !

J'avais déjà observé par le passé qu'un lien chez  fdsouche rapportait bonbon en termes de visiteurs. La dernière fois, c'était 300 en plus de mes 1500 habituels. Mais là, j'ai touché le jackpot : 2 000 à 2 500 de plus ! Quand ils sont indignés, ça défile... Cela veut tout de même dire qu'ils doivent avoir une fréquentation mastodontesque, genre 5 000 visiteurs par jour, ou quelque chose dans le genre. Cela ne m'étonne guère, sur le fond. Tout est histoire de niches.

Réfléchissons, en dehors de ce site, où pourraient s'exprimer les nationalistes, populistes et autres extrémistes de droite ? Il existe bien une presse d'extrême-droite, mais elle est clownesque au possible, imitant le ton et le nom de la presse collaborationniste ainsi que celle de l'extrême-droite de l'entre deux guerres. Or, l'horreur nazie, la collaboration, entre autres, ont montré toutes les horreurs que cette extrême-droite pouvait générer.

fdouche est différent : c'est un OedGM. Organisme d'extrême-droite Génétiquement Modifié (Beuaaaargh,  moi qui déteste les écolos, je vais virer vert, là...). Il correspond exactement à l'actuelle mutation des extrême-droites en Europe, or, force est le constater, cette sensibilité politique ne dispose d'aucun relais médiatique. Pas de presse pour oser servir de relais, il faut donc bien qu'elle s'exprime quelque part. Dans l'opinion, fdsouche, c'est potentiellement 20%, 1 personne sur 5, alors...

C'est une histoire de niches, en fait, tout ça (chut, Woff, achtung, allez, schnell, rentre à la niche, raüs, interdit de mordre les gens qui défilent gentiment avant de rentrer dans le joli camp où tout le monde travaille pour être libre et heureux...)...

Ben oui, voyons. Cela vaut pour d'autres expressions. Tenez, prenez l'ami Hashtable et ses potes libéraux. Y'a du monde qui passe là-bas aussi. Pourquoi ? Ben c'est simple : vous en connaissez des journaux libéraux, en France, vous ? Faut bien qu'ils s'expriment quelque part. Ce qu'il y a, c'est qu'il existe tout de même une presse anglo-saxonne et deux ou trois hebdos économiques, mais c'est à peu près tout. Faut dire aussi que les libéraux de la Toile, ils sont un peu spéciaux (espérons que je ne vais pas les vexer) : ce sont un peu les coco tendance grand soir du libéralisme. Anarcap tendance Far West pour au moins la moitié, c'est à dire un libéralisme essentiellement critique et complètement utopique. Bien loin du libéralisme pragmatique et modéré qui s'exprime sur ce blogue tranquille :-)

Tiens, ben justement, ce blogue, c'est quoi, finalement : un blogue de centre-droit MoDem. Oh, certes, par rapport aux ténors, l'audience reste modeste, mais elle correspond à une réalité qui s'exprime assez peu médiatiquement. Le centre-droit d'obédience démocrate-chrétienne, on le trouve où dans la presse ? Un peu chez les journaux et magazines de droite (le Figaro, Le Point, Valeurs actuelles), mais un peu seulement. Le centre-droit démocrate-chrétien, stricto sensu, c'est 50% de l'électorat de Bayrou. Les 50% restants, ce sont quelques laïcs, quelques sociaux-démocrates, quelques sociaux-libéraux, et les démocrates-chrétiens tendance boy-scout (qu'est-ce qu'ils peuvent m'agacer avec leur bonne volonté et leur croyance en la bonté intrinsèque de l'homme...), souvent passés par la deuxième gauche.

On n'est pas nombreux non plus, finalement, bien que les opinions que nous professions soient nettement plus conventionnelles que les idées libérales et fachosphériques.

Encore un autre exemple : il ne m'a jamais lié, mais j'ai entendu que Koz avait un lectorat conséquent. Pourquoi ? Parce qu'en dehors de Pélerin Magazine, et, un tout petit peu La Croix, y'a vraiment pas grand monde pour soutenir l'église catholique et le Pape Benoît XVI.

Forcément, les gens, une fois encore, vont là où ils peuvent s'exprimer. Il en va de même avec la blogo réacosphérique : Criticus, l'Didier, et cetera...Criticus ne publie plus, mais l'Didier, tu figures dans sa blogroll, paf, t'as 120-150 visites de plus par jour. Il doit y en avoir du monde, là-bas aussi...

Prenons tout le reste de la blogo politique : elle dispose d'une quantité phénoménale de relais médiatiques. Bien sûr, certains disposent d'une audience conséquente, mais il n'y a pas d'apports fondamentaux en termes de sensibilités politiques et idéologiques nouvelles. Tout ce qui s'y dit peut se trouver dans la presse et les médias traditionnels. Bref, comme l'analyse parfois Hashtable, l'horizon est bouché. Trop de monde. Ainsi s'explique l'échec des Backchich, Vendredi, Médiapart, et autres... 

Bon, en tout cas, c'est à peu près acté que je vais battre un nouveau record de fréquentation du blog, ce mois, sauf si vraiment je le mets en stand bye ou alors que je ne publie plus un seul billet d'ici la fin du mois. Voyons, j'en étais à 16 500, je crois, un truc comme ça. Faut taper le 18 000, mais ça va être dur, en dépit du petit coup de main des fachos :-)

jeudi, 22 avril 2010

Trois blogues centristes et démocrates au Top du Post !

C'est marrant quand le Post, webzine gaucho et caviar s'il en est, découvre subitement l'existence de vrais et authentiques blogues centristes ! J'ai jeté il y a deux jours un oeil indifférent à leur palmarès, et ai finalement eu la surprise de trouver là-dedans d'authentiques blogues MoDem. Tout d'abord mon baveux favori (il fait moins le fier, maintenant qu'il est peopolisé...), ensuite Nelly dont l'activité s'était ralentie pas mal de temps et enfin Polluxe qui ne revendique pas d'étiquette mais que je sais proche des idées du MoDem et de Bayrou. Bon, tant mieux qu'ils soient reconnus, ils délivrent en effet des messages originaux, et puis des blogues qui ont le front de s'afficher MoDem sans ambiguïté, par les temps que nous vivons, cela ne coure pas les rues.

10:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : centre, blogs, modem, post |  Facebook | | |

samedi, 17 avril 2010

Submergés par les blogs de gauche...

Ça y est. C'est la fin. On est fait comme des rats. Presque partout, plus que des blogues de gauche, quasiment. On n'est plus qu'un tout petit groupe de résistants, et encore, certains sont contaminés, on sait qu'ils vont crever par assimilation.

« Nous sommes les Blorgs. Abaissez vos claviers et rendez vous sans condition. Nous intègrerons vos caractéristiques numériques et électroniques aux nôtres. Votre blogue s’adaptera à nos besoins. Toute résistance est inutile. »
— Message envoyé à tout blogueur qui croise la route des Left Blorgs

Y'a moi, j'suis pas de gauche. Ensuite, y'a Reversus, un villepiniste : il a réussi à se faire passer pour un blog de gauche. Après, Hashtable, un libéral. Il a réussi une infiltration dans le camp gauchiste, profitant d'une désertion chez l'ennemi.

En seconde ligne, y'a le soldat Authueil qui parvient à franchir de temps à autre la rive, mais il est trop individualiste, il ne sait pas attaquer en groupe. Une de nos Mata Hari s'est infiltrée aussi derrière la seconde phalange adverse. Les autres, ils ont été impitoyablement repoussés. Même l'aumônier. On est cernés. Acculés dans un marais. On est foutu (©h16), bloqués quelque part Outre-Monde... Y'a bien un kamikaze qui a tenté une attaque suicide, mais il est foutu. Non, nous, les blogueurs de droite, on a perdu la baston. On n'a pas atteint nos objectifs. Pas d'esprit d'équipe face au Collectif Blorgs. On va tous crever la bouche ouverte et attendre l'agonie...

15:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : droite, blogs |  Facebook | | |

vendredi, 11 décembre 2009

Lipdub et mes conseils à l'UMP sur internet

Ils ont vraiment un problème de stratégie, les jeunes pop et plus généralement l'UMP sur Internet. C'est volontaire ou quoi, d'avoir déserté le terrain ? Bon, c'est tout de même le comble que ce soit un gars du MoDem comme moi qui soit contraint de défendre leur lipdub (que je trouve divertissant). J'ai déjà dit qu'il n'y avait plus ou pas de blogs UMP  sur la Toile. En fait 75% de la presse et de la Toie sont à gauche, et la presse de droite ne trouve rien de mieux à faire que d'imiter la presse de gauche. Moi, à leur place, je rentrerai dans le lard de la gauche et du MoDem, et c'est un militant MoDem qui le dit ! Résultats, on s'ennuie sur la Toile faute de débats avec le pouvoir, et comme je déteste les bêlements collectifs, du coup, je défends le lipdub de l'UMP (que je ne trouve pas si mal, je le répète). L'espèce de bobo de droite pseudo-intello, ministre de l'Éducation nul et vrai profiteur de privilèges qu'est Luc Ferry, censé soutenir l'UMP, vient ensuite cracher dans la soupe de son parti. Je te lui collerais une procédure disciplinaire moi (j'adore l'ordre et la discipline, comme tous ceux qui me lisent le savent).

Je ne comprends pas les jeunes pop', là : ils prévoient une séquence vidéo destinée à être diffusée sur Internet et rien, pas un blog ni site ni forum pour le relayer ? Du coup, c'est l'hallali, la curée générale contre leur clip. Pas moyen de trouver un commentaire élogieux en dehors du mien. Eh, oh, on se réveille à l'UMP : j'en ai ras-le-bol de faire le blogueur de droite, moi, alors que je suis davantage au centre qu'à droite.

Moi, à la place de l'UMP, je ferais gaffe : internet compte de plus en plus dans la diffusion de l'information, et la France qui vote a tendance à pas mal aller s'y renseigner. Or, l'UMP y est très très très très très mal positionnée.

Et nous autres, blogueurs du centre et de la gauche, on s'ennuie et on en est réduit à se taper les uns sur les autres fautes de blogs et d'interlocuteurs UMP (notez, même si l'UMP revient, cela ne m'empêchera pas de continuer à taper sur les blogs de gauche). Alors, m... bougez-vous, quoi ! Et un peu de suite dans les idées, tout de même !

13:25 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : lipdub, ump, internet, blogs, sites |  Facebook | | |

samedi, 31 octobre 2009

Hou hou, les blogs UMP, où vous cachez-vous ?

Je reviens sur l'un des sujets abordés au Kremlin des blogs jeudi dernier : plusieurs participants ne s'expliquent pas une telle absence des blogs de l'UMP dans la blogosphère politique. C'est comme s'ils avaient déserté le terrain.

Je sais que le classement wikio n'est pas symptomatique, mais tout de même : pas un blog d'un militant UMP dans les 100 premiers du classement politique. En fait, s'il n'y avait pas Ivan Rioufol et Jean-Michel Apathie, en dehors de Koz et Authueil, il n'y aurait même pas un blog pour soutenir un minimum l'UMP et Sarkozy. Il y a bien quelques blogs libéraux clairement à droite, et mêmes des blogs conservateurs, mais ils sont critiques envers l'UMP. Il y avait bien le blog d'Alain Lambert, mais il a disparu du top 100.

Il y a évidemment quelques blogs locaux, à l'UMP, mais en dehors de ces exceptions, c'est le grand désert. Pour le parti le plus important de France, c'est tout de même étrange, d'autant que certaines personnalités politiques ont su animer avec talent leur propre blog dans ce parti.

Peut-être est-ce aussi que l'UMP considère les habitants de la blogosphère politique comme des charlots : après tout, qu'ont obtenu les blogs, comme victoires politiques depuis leur création ? trois fois rien, en réalité. Tenez, mon propre blog, je crois que cela fait des mois qu'il n'est même plus scruté de l'Élysée. C'est que nous ne représentons sans doute plus , nous autres blogueurs, une force avec laquelle il faut compter.

Je me demande qui lit le blog de l'UMP : son pagerank est à 1 ! Du coup, la blogosphère politique s'ennuie (en particulier la gauche) et faute de pouvoir balancer des horions sur l'UMP, de temps à autre, les socialos se défoulent sur le MoDem qui leut sert de droite de substitution ; mieux, parfois, on se tape dessus entre MoDem... "reviendez" les blogs UMP, on s'ennuie sans vous !

Sérieusement, je pense aussi que ce n'est pas très bon pour le débat démocratique que l'expression citoyenne soit organisée par blocs, car le débat d'idées se meurt peu à peu. Ce n'est pas que je veux taper sur wikio, mais tout de même, je tends à penser que le système de classement de wikio a contribuer à aggraver les choses en favorisant à m'excès les jeux de liens. Je me demande si nous n'en mourrons pas de wikio, finalement, nous autres blogueurs politiques. Quand je pense aux blogs et à leur univers, je ne puis m'empêcher d'établir un comparaison avec Usenet-fr, la sphère des newsgroups au temps de sa splendeur, puis à son inéluctable et lent déclin.

Trop de codes tuent les codes. Le Crapaud m'a fait rire, avec ses moches dans une soirée dansante, mais je pense qu'il met le doigt sur une partie du problème, au moins dans la blogosphère politique, en tout cas.

13:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : blogs, ump |  Facebook | | |

samedi, 11 juillet 2009

Anonymat, délation sur les blogs et Histoire de France

denontie_secrete.jpgLa question de l'anonymat des blogueurs a souvent agité les blogs ces deux dernières années, mais je n'ai presque jamais lu de billets sur celui des commentateurs et particulièrement sur ceux qui s'en servent pour pratiquer la délation et/ou la calomnie.

Je sais déjà que l'on va me décerner un point Godwin mais je ne renoncerai pas à la comparaison la plus évidente qui me vient à l'esprit, et je l'ai laissée en commentaire chez Ginisty.

Y'a vraiment des mecs, ils ne savent pas quoi faire de leur vie. J'ai une aversion innée pour les corbeaux. Les délateurs me font littéralement gerber, particulièrement quand leur objectif principal est de venir salir la réputation d'un type honnête et loyal.
Tu es bien bon d'avoir pris la peine de répondre.
Tu as raison de comparer avec Vichy. Dans des circonstances extrêmes, ce sont ces gens-là qui t'envoient direct en camp de concentration et/ou dans les caves de la Gestapo
.

Et j'ajoute cette précision toujours à la suite de son billet :

Je pense que Danièle a raison. Les manuels d'histoire nous noient la seconde guerre mondiale dans un joli conte de fée. En réalité, les Français ont accepté sans sourciller la domination allemande jusqu'en 42 puis, avec un opportunisme parfait se sont progressivement retournés du côté des Alliés à partir de 43.
Ce n'est qu'une minorité, en effet, qui a résisté dès 40-41.
Et sur les dénonciations, mieux vaut ne pas chercher de trop près. On pourrait en trouver jusque dans les rangs de la Résistance. Cela dit, ce fut surtout le cas des "voisins" ordinaires qui agissaient par cupidité ou par mesquinerie, avec les conséquences dramatiques que l'on connaît.

Il faudra bien, un jour, que la France révise sans concessions son histoire. Et il y aurait long à dire aussi sur la première guerre mondiale
.

Je lis souvent des réactions indignées d'autres commentateurs qui jugent la comparaison disproportionnée. Non. Elle ne l'est pas. Pas plus que le comportement de certaines préfectures avec des étrangers en situation irrégulière dès lors qu'elle applique de manière aveugle mais zélée consignes et procédures. Vichy, monument de honte de notre histoire, demeure une référence pour l'éthique et la morale. Je suis absolument convaincu que ceux aujourd'hui qui utilisent Internet pour salir la réputation de quelqu'un, lui causer du tort dans sa vie personnelle et professionnelle seraient les premiers à dénoncer secrètement ceux qu'ils jalousent ou haïssent (généralement en raison de divergences d'opinions mais parfois pour des motifs plus futiles) à une police politique. Oh, bien sûr, dans un premier temps, ils hésiteraient, mais, assez rapidement, la mesquinerie et la lâcheté l'emporteraient sur tout scrupule.

Entre le bien et le mal, pour la délateur, il n'y a souvent que l'épaisseur d'une feuille de papier.

A Athènes on appelait sycophantes les individus qui faisaient profession de dénoncer, car c'était une profession. L'orateur Démosthène qui se manifesta souvent par des prises de position courageuses, les appelaient les chiens du peuple. Et chien, chez les Grecs, cela ne signifiait pas brave toutou...

Aristophane, le grand poète comique grec, qui a inspiré Plaute et Molière, met en scène un sycophante dans sa pièce les Acharniens et voilà comment l'un des personnages, Dicéopolis,  le décrit :

« vase à brasser les infamies,
mortier pour touiller les procès
poubelle à éplucher les comptes,
bassine à brouiller les affaires ! »

Je me suis rendu à plusieurs reprises à Venise, et là-bas, en visitant le Palais des Doges, il y a une sorte de frise qui a attiré mon attention. Oh, elle est connue : on l'appelle la bocca di leone (voir image en début d'article). Les Vénitiens y déposaient des lettres de dénonciation, elles devaient être signées et accompagnées du témoignage d' une autre personne pour être prises en compte, toutefois.

Vous pariez combien qu'elles seraient pleines si on les remettait à l'honneur dans notre démocratie ?

mercredi, 17 juin 2009

Blogs, le must de l'hérétique

Tiens, ça faisait longtemps que je n'avais plus parlé de tous les blogs que je fréquente. Oh, bien sûr, il y a mes terres d'Évangile que j'ai réunies en un flux, mais ce ne sont pas forcément des blogs où je vais chercher de l'information. Plus généralement, c'est le hasard des titres qui défilent qui provoque ma venue. Il y a d'autres blogs que je vais spécifiquement visiter afin de lire ce qu'il s'y dit et ce dont on  parle. Je m'étais essayé à un classement il y a un an à peu près, en deux parties (1 et 2). Je m'étais bien essayé, par la suite, à un classement croisant plusieurs indices, mais comme l'un des indices en question s'appuyait sur le rang technorati qui merdoie à fond depuis un bon mois, je ne suis plus sûr que ce classement ait été pertinent. Les choses ont tout de même évolué, entre-temps, parce que j'ai découvert toute une série de nouveaux blogs, que je connaissais parfois de nom, mais que je n'avais jamais examiné en détail.

Mon classement a donc évolué quelque peu entre-temps. Il est désormais difficile d'attribuer une première place à l'un d'entre eux, parce que plusieurs blogs de qualité équivalente à mes yeux la méritent.

En toute honnêteté, ce n'est pas par esprit partisan si le premier blog que j'ai choisi se trouve être un blog MoDem. Je le jure, c'est le pur hasard :-) Non sérieusement, ce n'est pas parce qu'il est au MoDem. Et mon premier blog n'est plus Quindi...Quindi est toujours excellent, mais il écrit...trop peu !

Mon premier blog est celui de Fred, Démocrate sans frontières. En fait, ce que j'apprécie sur ce blog, c'est la rigueur des analyses et surtout, la très grande qualité de l'information. Quand Fred affirme quelque chose, vous pouvez lui faire confiance, c'est à peu près certain qu'il l'a vérifié au préalable. Qualité qu'il partage avec Quindi. On n'est pas toujours d'accord, et je dois admettre que je suis parfois de mauvaise foi avec lui quand j'argumente parce que c'est tout ce qu'il me reste quand il m'a coincé sur une contradiction, mais j'ai vraiment grand plaisir à le lire. Au fait, pour info, Fred est aussi le taulier (pour plagier le vocabulaire d'un z'influent fameux) de France Démocrate.

J'adore me rendre sur mon second blog. Pensez-donc, c'est un libéral blasé de la pire espèce qui soit. Et il a le sens de l'humour en plus. Hashtable m'impressionne : en pleine guerre Kiwis-LHC, il a réussi à faire partie des deux réseaux. C'est le seul, d'ailleurs. En fait, je me rends chez lui comme je vais voir une chiromancienne. C'est pas mes lignes de la main que je consulte, mais celles de la France, étant donné qu'Hashtable traite l'information à laquelle le commun des mortels ne prête guère attention. Difficultés de levées de fonds de l'Allemagne ou des USA, par exemple, ou encore dégradation par les agendes de la note de la Grande-Bretagne sur les marchés financiers, et cetera...

Mon troisième blog a survécu au classement précédent, et comme je me sens d'humeur fainéante, je copie et colle ce que j'avais écrit à l'époque (ou presque) : il s'agit du blog d'Alain Lambert.  Alain Lambert a cette qualité de savoir s'entourer d'une équipe extraordinaire et pédagogue. Ses collaborateurs publient des billets de qualité, et ne manquent jamais de répondre aux questions, objurgations, critiques des interlocuteurs et cetera...En particulier, il faut saluer l'extraordinaire AB Galiani pour la fécondité de sa réflexion et son affabilité et la réactive Corine pour la pertinence de son propos. L'inconvénient, c'est que je n'ai pas toujours le temps de consacrer à ce blog le temps de lecture que mérite sa riche information.

Mon quatrième blog aime bien agiter le chiffon rouge et jeter son oeil noir dans l'arène politique. Ce que j'adore, c'est quand Toréador provoque une bronca générale dans la blogosphère. On partage tous les deux un goût certain pour la rame à contre-courant. C'est toujours plaisant de se faire traiter de tous les noms et insulter de toutes parts parce qu'on a énoncé l'inverse de ce que le sens commun blogosphérique commandait...

En parlant de chiffon rouge, mon cinquième blog a réalisé un authentique exploit au mois de mars (je laisse aux curieux le soin de se renseigner). A noter que mon quatrième et cinquième blogs se détestent cordialement. Criticus, c'est l'authentique blog droitier, mais, vous savez, droitier de derrière les fagots, bien comme on les aime. Je trouve d'ailleurs qu'en s'ouvrant à d'autres auteurs, il a élargi son spectre politique et la force de son argumentation. On a au moins 90% de désaccord politique. Et pour cause : on peut dire en gros, que ce serait  un laboratoire d'idées et de débats pour un hybride de droite conservatrice néo-libérale et droite nationale expurgée de son anti-sémitisme traditionnel. Les idées qui y sont agitées préfigurent certainement ce que pourrait être la position de nouvelles droites nationales favorables à une construction européenne. Renovatio Occidentalis a coulé, mais, ce que Criticus en disait convergeait certainement vers les axes forts de ce nouveau genre de droite.

J'adore mon sixième blog. Il est régulier, mais avec une rémanence trop faible à mon goût. Tous les 7 à 10 jours en moyenne, ce n'est pas suffisant. Il faut écrire plus ! Meeeeeuuuuuhhh , je me sens une humeur de vache, moi. Il est tellement modéré, ce blog, que j'ai mis du temps à comprendre qu'il était globalement plutôt orienté vers le MoDem. Mais comme il n'a ni la fibre moutonnière (d'ailleurs il est dans le réseau LHC au lieu de figurer dans le flux MoDem) ni la fibre complotiste comme nous autres blogueurs MoDem, pendant longtemps, je ne me suis rendu compte de rien...

Je ne vais pas assez sur mon septième blog, et je me le reprochais déjà lors du classement précédent. Démocratie Durable a le très très grand mérite d'envisager l'écologie du point de vue du développement économique. Et il traite l'information verte dans cette optique, alors que la plupart des blogs verts sont quasi-exclusivement politiques et sociétaux. Bon, il faut aussi avouer qu'il n'est pas qu'un blog écolo : c'est aussi un blog MoDem.

C'est mon huitième blog qui a remarqué le premier que mon cinquième blog avait agité (avec réussite) un chiffon rouge. C'est aussi un blog de gauche, mais bon, personne n'est parfait, alors on l'excuse :-) Avec leurs gueules, ils font du bon boulot, sur la blogo, les trois bills. Voilà un blog faiblement marqué idéologiquement aux goûts éclectiques dans le choix des thèmes qu'il traite. Alors évidemment, je m'y retrouve aisément, parce que je verse un peu dans le même travers. L'un d'entre eux est un privilégié, au fait.

Mon neuvième blog est un z'influent. Un très très gros z'influent, au demeurant. Le plus z'influent des z'influent. Si j'avais encore ma catégorie Saltimbanques, il serait dedans. Je ne partage pas souvent son avis, mais il me fait rigoler à peu près chaque fois que je le lis. Dans les blogs z'influents, je crois que c'est le seul qui a réellement conscience de 'évanescence des choses. Vanitas vanitatum, dit l'Éclésiaste. jegpol est z'influent, et il a le mérite de savoir pourquoi il l'est. On est d'accord sur le constat : c'est avant toutes choses un gros boulot d'écriture et de recherches.

Mon dixième blog doit être planqué en-dessous d'un nénuphar. Son marais vire parfois au marasme et il arrive qu'on ait quelques prises de bec bave, mais globalement, on s'entend. Dès qu'on évoque le centre-droit, on est copains comme cochons de centre-droit en foire. Sur le fond, politiquement, on pense à peu près la même chose, sauf que : lui, il ne veut pas se brouiller avec ses potes de la blogo des ex-MoDems alors il le crie rarement sur les toits, et moi, j'ai un projet politique qui est tout de même de fixer le maximum d'électeurs sur le Modem, alors je ne peux pas toujours dire ouvertement ce que je pense du centre-gauche :-) Ah, le bon temps de l'UDF...

Il y a pas mal d'autres blogs sympas, mais ça commence à devenir fatigant d'écrire : une mention toute de même pour Alcibiade, Polluxe, Florent, Rubin, le Faucon, Aurélien Véron et Unhuman, tout particulièrement, et puis, je le redis, mon Ost des Démocrates. Je finis en précisant que la plupart des blogs qui figurent dans mes liens m'intéressent. Je les visite assez fréquemment. Mon classement n'est donc pas exclusif de leur qualité. Non simplement, c'est sur les blogs que je viens de citer que je vais le plus souvent ces derniers temps.

16:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : blogs, l'hérétique, classement |  Facebook | | |

mardi, 19 mai 2009

Européennes, la campagne volée

Y'en a qui l'ont mauvaise, en ce moment, sur la blogosphère. Comme la salle impression qu'on leur a volé quelque chose. J'ai parlé, hier, du sentiment de dépossession des Français envers l'Europe, et de la phrase heureuse de Bayrou à ce sujet. Eh bien on en est là. Pas de campagne, pas de débats d'idées. Pour nous, fervents partisans de l'Europe, c'est la douche froide. L'ami Claudio n'en revient pas : il a repéré un vrai débat sur un grand média !

Le comble, c'est que comme la chasse au Bayrou a été déclarée ouverte, voilà que dans un beau concert de couinements divers, on accuse Bayrou de confisquer le débat et de faire des européennes une pré-campagne présidentielle. C'est tout de même fort du collier ! Que je sache, Bayrou n'est pas candidat aux européennes ! Il ne va tout de même pas s'empêcher de parler parce que d'autres partis ne sont pas foutus de lancer le débat. Qui s'obstine à proposer une solution européenne à la crise depuis le mois de septembre 2008 ? C'est lui, non ?! Bon, alors. Même Cohn-Bendit s'y met (on l'a connu pourtant plus inspiré sur les questions européennes). Qu'est-ce qui l'empêche de venir confronter les idées s'il veut lancer le débat d'idées ? Mais, comme le dit si bien Unhuman, plus les singes montent haut, plus ils montrent leur cul...

Chez Christelle, on fuit les miasmes morbides, et on essaie d'y élever un tantinet la pensée. Fred, lui, il est comme moi, il imagine nos nouveaux slogans pour la campagne (un peu dans le vide puisqu'il n'y en a, pas , de campagne, à l'heure actuelle, mais laissons-le rêver, hein ?). Moi, c'est plutôt l'Europe est à nous, et lui, l'Europe c'est Nous. Chacun son truc, après tout. Je me suis déjà expliqué sur mon choix.

Hashtable, lui, il voit des gauchistes partout, même derrière un innocent sondage sur l'Europe. LoMig, il fait comme h16 : à défaut de faire campagne, il fait des tests... Pour détours à Tours, c'est pas la faute des médias, ce sont les politiques qui ne lancent pas les débats. En attendant, il/elle tracte... Et le Faucon, lui, il n'en a plus rien à branler, des Européennes...

En province, certains essaient de faire une revue de presse, avec une certaine réussite, et d'autres mettent les points sur les "i" à propos des votes démocrates et socialistes sur la directive "service". Mais bon, quand z'ont la flemme, ils remettent au lendemain ce qu'ils devraient faire le jour même...

Après cette petite revue de blogs désenchantée, chers lecteurs, je vous laisse méditer...

10:40 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : europe, blogs, bayrou |  Facebook | | |