Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 janvier 2011

La fachosphère, ça rapporte !

J'avais déjà observé par le passé qu'un lien chez  fdsouche rapportait bonbon en termes de visiteurs. La dernière fois, c'était 300 en plus de mes 1500 habituels. Mais là, j'ai touché le jackpot : 2 000 à 2 500 de plus ! Quand ils sont indignés, ça défile... Cela veut tout de même dire qu'ils doivent avoir une fréquentation mastodontesque, genre 5 000 visiteurs par jour, ou quelque chose dans le genre. Cela ne m'étonne guère, sur le fond. Tout est histoire de niches.

Réfléchissons, en dehors de ce site, où pourraient s'exprimer les nationalistes, populistes et autres extrémistes de droite ? Il existe bien une presse d'extrême-droite, mais elle est clownesque au possible, imitant le ton et le nom de la presse collaborationniste ainsi que celle de l'extrême-droite de l'entre deux guerres. Or, l'horreur nazie, la collaboration, entre autres, ont montré toutes les horreurs que cette extrême-droite pouvait générer.

fdouche est différent : c'est un OedGM. Organisme d'extrême-droite Génétiquement Modifié (Beuaaaargh,  moi qui déteste les écolos, je vais virer vert, là...). Il correspond exactement à l'actuelle mutation des extrême-droites en Europe, or, force est le constater, cette sensibilité politique ne dispose d'aucun relais médiatique. Pas de presse pour oser servir de relais, il faut donc bien qu'elle s'exprime quelque part. Dans l'opinion, fdsouche, c'est potentiellement 20%, 1 personne sur 5, alors...

C'est une histoire de niches, en fait, tout ça (chut, Woff, achtung, allez, schnell, rentre à la niche, raüs, interdit de mordre les gens qui défilent gentiment avant de rentrer dans le joli camp où tout le monde travaille pour être libre et heureux...)...

Ben oui, voyons. Cela vaut pour d'autres expressions. Tenez, prenez l'ami Hashtable et ses potes libéraux. Y'a du monde qui passe là-bas aussi. Pourquoi ? Ben c'est simple : vous en connaissez des journaux libéraux, en France, vous ? Faut bien qu'ils s'expriment quelque part. Ce qu'il y a, c'est qu'il existe tout de même une presse anglo-saxonne et deux ou trois hebdos économiques, mais c'est à peu près tout. Faut dire aussi que les libéraux de la Toile, ils sont un peu spéciaux (espérons que je ne vais pas les vexer) : ce sont un peu les coco tendance grand soir du libéralisme. Anarcap tendance Far West pour au moins la moitié, c'est à dire un libéralisme essentiellement critique et complètement utopique. Bien loin du libéralisme pragmatique et modéré qui s'exprime sur ce blogue tranquille :-)

Tiens, ben justement, ce blogue, c'est quoi, finalement : un blogue de centre-droit MoDem. Oh, certes, par rapport aux ténors, l'audience reste modeste, mais elle correspond à une réalité qui s'exprime assez peu médiatiquement. Le centre-droit d'obédience démocrate-chrétienne, on le trouve où dans la presse ? Un peu chez les journaux et magazines de droite (le Figaro, Le Point, Valeurs actuelles), mais un peu seulement. Le centre-droit démocrate-chrétien, stricto sensu, c'est 50% de l'électorat de Bayrou. Les 50% restants, ce sont quelques laïcs, quelques sociaux-démocrates, quelques sociaux-libéraux, et les démocrates-chrétiens tendance boy-scout (qu'est-ce qu'ils peuvent m'agacer avec leur bonne volonté et leur croyance en la bonté intrinsèque de l'homme...), souvent passés par la deuxième gauche.

On n'est pas nombreux non plus, finalement, bien que les opinions que nous professions soient nettement plus conventionnelles que les idées libérales et fachosphériques.

Encore un autre exemple : il ne m'a jamais lié, mais j'ai entendu que Koz avait un lectorat conséquent. Pourquoi ? Parce qu'en dehors de Pélerin Magazine, et, un tout petit peu La Croix, y'a vraiment pas grand monde pour soutenir l'église catholique et le Pape Benoît XVI.

Forcément, les gens, une fois encore, vont là où ils peuvent s'exprimer. Il en va de même avec la blogo réacosphérique : Criticus, l'Didier, et cetera...Criticus ne publie plus, mais l'Didier, tu figures dans sa blogroll, paf, t'as 120-150 visites de plus par jour. Il doit y en avoir du monde, là-bas aussi...

Prenons tout le reste de la blogo politique : elle dispose d'une quantité phénoménale de relais médiatiques. Bien sûr, certains disposent d'une audience conséquente, mais il n'y a pas d'apports fondamentaux en termes de sensibilités politiques et idéologiques nouvelles. Tout ce qui s'y dit peut se trouver dans la presse et les médias traditionnels. Bref, comme l'analyse parfois Hashtable, l'horizon est bouché. Trop de monde. Ainsi s'explique l'échec des Backchich, Vendredi, Médiapart, et autres... 

Bon, en tout cas, c'est à peu près acté que je vais battre un nouveau record de fréquentation du blog, ce mois, sauf si vraiment je le mets en stand bye ou alors que je ne publie plus un seul billet d'ici la fin du mois. Voyons, j'en étais à 16 500, je crois, un truc comme ça. Faut taper le 18 000, mais ça va être dur, en dépit du petit coup de main des fachos :-)

vendredi, 19 novembre 2010

Un âne a classé l'Échiquier à l'extrême-droite...

Je me suis rendu aujourd'hui sur un blogue qui m'a presque fait rire. Au départ, je venais de chez l'ami Hashtable qui venait de découvrir avec stupeur mais amusement qu'on l'avait rangé aux franges de l'extrême-droite.

Curieux de tempérament, voilà que m'est alors venue l'idée de regarder quels blogues on rangeait ainsi dans la fachosphère, et, à ma grande surprise, en grossissant l'image, juste au-dessus de h16, à l'extrême-droite de l'infographie, en vert, devinez ce que j'ai découvert :

Ça. Ça, c'est l'Échiquier, les amis.

Vous avez entendu, Adrien DEBEVER , ataraxosphere , Aurélien Véron , Criticus , dans la besace de Nelly Margotton , Des mots grattent , Double-entendre , Démocratie Durable , Détours à Tours , Exigence démocratique , Georges Fernandes , Graine de Centriste , Humeurs de vaches , J'ai rarement tort ... , La France de toutes nos forces , La Maison du Faucon , La troisième voie... , Bob , Geneviève - B , polluxe , SOS Éducation , Mirabelle  , Médiastique , Quindi... , Une marguerite en Provence , Unique et commun à la fois , Éloge de la liberté de parler , on est des fachos...

Trop drôle. Un ramassis de blogs centristes, libéraux,  républicains et verts...Trop drôle, mais bon, ça ne me fait quand même pas vraiment rire. Le seul blogue qui aurait des ponts avec la fachosphère, ce serait Criticus à la rigueur, que je classe à la droite nationale, mais qui a tout de même bien des différences avec les fachos purs de dur (pas antisémite, pas raciste, pas anti-européen, ça fait quelques divergences tout de même).

En dehors de ça, les blogueurs de l'Échiquier risquent de s'étrangler, parce que le blog l'Échiquier, il se contente de rédiger des synthèses de blogues issus du flux.

Bref, faut se renseigner un minimum avant d'écrire n'importe quoi et de réaliser n'importe quelle carte...

Au fait, tant que j'y suis, je rappelle la charte éthique de l'Échiquier :

- respect de la législation française, notamment, pas d'anti-sémitisme, pas de racisme, pas d'homophobie, pas d'appel à la violence (ni contre les étrangers ni contre les patrons) et cetera...

- pas de diffamations les uns envers les autres

- respect du choix de l'expression (notamment de l'anonymat pour ceux qui désirent user de cette forme afin de s'exprimer plus à leur aise ou à l'abri d'éventuelles pressions de leurs employeurs, par exemple).

- affichage du flux sur son blog

- qualité de l'écriture (pas de texto, SMS, textes truffés de fautes d'orthographe et/ou de style et de syntaxe)

- billets originaux (les blogs participants ne doivent pas se limiter à être de simples relais de l'AFP, de la presse ou des communiqués d'un parti politique)

Nouveaux blogues bienvenus sur le flux s'ils s'engagent à en respecter l'esprit...

 

lundi, 06 avril 2009

Je quitte à mon tour LHC

C'est regrettable, mais je me vois contraint, tout comme Rubin, de quitter à mon tour LHC. Pas exactement pour les mêmes raisons, mais pas loin. Contrairement à Rubin, je n'ai pas jugé le projet Renovatio Occidentalis comme un projet d'extrême-droite. En revanche, j'ai averti très tôt Criticus du danger, avec un titre pareil, de voir rappliquer les identitaires, qu'ils soient masqués ou non. Cela n'a pas manqué : parmi les blogs qui viennent de rejoindre Renovatio, trois sont d'extrême-droite, pointant clairement vers la Nouvelle Droite Républicaine, une émanation du Front National. Son président militait en son temps pour un rapprochement entre le MNR et le FN. Il milite pour un rapprochement avec les USA et Israël au nom des valeurs occidentales, mais ceci n'est que de la poudre aux yeux. En réalité, à l'extrême-droite, on aime bien (et encore, dans certaines chapelles seulement) les Juifs seulement quand ils sont en Israël et qu'ils tapent sur les Arabes (autre ethnie honnie là-bas). Mais quand ils sont dans d'autres pays, on considère qu'il s'agit de lobbies.

Criticus et LOmiG sont membres du comité directeur de LHC. Le libéralisme et l'humanisme sont à mes yeux radicalement étrangers à toute forme de nationalisme, a fortiori de nationalisme identitaire.

Criticus et LOmiG, en acceptant la présence de blogs d'extrême-droite chez Renovatio, sont devenus de facto des passerelles entre un réseau de libéraux et des blogs d'extrême-droite.

Je veux, là encore, faire une distinction : j'ai moi-même un flux, l'Échiquier, sur lequel j'accepte les blogs d'extrême-droite et d'extrême-gauche (aucun ne s'est toutefois porté candidat). Mais ce flux ne porte aucune philosophie : il se contente d'être un espace de débats et de confrontations représentatif de tout l'échiquier politique et édicte des règles simples : pas d'attaques ad hominem (respect de la vie privée si elle n'est pas publique) et respect de la loi française.

Il en va tout autrement de LHC dont j'avais tant aimé la charte. C'est donc avec une grande tristesse que je me vois contraint de la quitter. Je regrette aussi de ne plus afficher ce flux car j'avais souvent plaisir à lire des billets intéressants. Criticus et LOmiG vont ruiner leur crédibilité et leur réputation. C'est dommage, car je ne les crois ni racistes ni extrémistes. Mais l'Enfer, on le sait de longue date, est pavé de bonnes intentions. LOmiG et Criticus vont détruire LHC, parce que je pense que je ne suis pas le dernier à partir. D'autres libéraux ne voudront pas cautionner un rapprochement entre nationalisme et libéralisme.

Je vais laisser le flux LHC sur mon blog encore une semaine (mais j'en enlève d'ores et déjà le logo) afin de discuter avec les libéraux qui récusent de tels rapprochements, et d'essayer de voir quelle autre solution nous pourrions trouver pour créer un autre flux.

Je tiens aussi à dire que Criticus a eu l'honnêteté de me proposer de devenir membre du comité directeur de LHC. Cela ne change rien à ma décision. La question n'est pas là. Seul un authentique ménage au sein de Renovatio Occidentalis pourrait me faire changer d'avis, mais j'ai bien peur que Criticus et LOmiG ne préfèrent s'enferrer dans leurs errements... En tout cas, pour moi, ce projet (auquel de toutes façons je n'aurais jamais adhéré) est mort-né. Il est phagocyté par l'extrême-droite à sa genèse. Il suffit de regarder vers quoi pointent au moins trois à quatre blogs qui en sont d'ores et déjà membres. Ils ont ainsi trouvé à  bon compte une tribune qui leur fait une caisse de résonance inespérée. Un Club de l'Horloge bis, très peu pour moi, sans façons...