Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 avril 2009

L'Échiquier, évolution ?

visuel%2520echiquier.jpgCette petite note pour évoquer le flux que j'ai mis en place il y a plusieurs mois, l'Échiquier. Après avoir connu des fortunes diverses (des départs et des arrivées) il a récemment accueilli des têtes nouvelles. Je me pose la question de son évolution. Je rappelle qu'il s'agit pour l'instant d'un flux plutôt que d'un réseau avec une charte minimale que voici :

Pour participer à ce flux, il faut respecter quelques principes :

- respect de la législation française, notamment, pas d'anti-sémitisme, pas de racisme, pas d'homophobie, pas d'appel à la violence (ni contre les étrangers ni contre les patrons) et cetera...

- pas de diffamations les uns envers les autres

- respect du choix de l'expression (notamment de l'anonymat pour ceux qui désirent user de cette forme afin de s'exprimer plus à leur aise ou à l'abri d'éventuelles pressions de leurs employeurs, par exemple).

- affichage du flux sur son blog

PS,UMP,MoDem,Nouveau Centre, Radicaux de gauche et de droite, écologistes, communistes, souverainistes, alter-mondialistes, nationalistes, tous peuvent participer, dès lors que chacun s'engage à respecter la règle du jeu, avec l'espoir de mater l'adversaire :-)

Diagonale du Fou, coup du Cavalier, Prise en passant, tout est bon pour aboutir à l'Échec et Mat !

C'est ainsi que j'avais défini l'Échiquier à sa création. C'est une définition minimaliste qui n'évoque aucune valeur si ce n'est le respect de la loi française et le respect de chaque participant envers les membres du flux. Mais on peut faire évoluer cette charte et écrire une véritable charte éthique. Toréador, Falconhill et Polluxe nous ont rejoints dans les dernières semaines. Bienvenue à eux ! Je rappelle qui participe actuellement à ce flux, en plus des trois nouveaux arrivants :

Ataraxosphère

Nelly Margoton et sa besace

Démocratie Durable

Alcibiade

Sylvain Rakotoarison

Mirabelle

l'hérétique

Quindi [EDIT] Mille excuses, il fait bien partie du flux ! [/EDIT]

Serge Brière

Skeptikos (ancien blog)

Chroniques Vénitiennes nous avait rejoint mais il n'a jamais affiché le flux et j'ai fini par  le retirer récemment. Criticus et Hypos ont également joint temporairement le flux mais se sont eux-mêmes retirés, le premier abandonnent l'idée de joindre un réseau, la seconde ne voulant pas être liée par la charte de l'Échiquier. Skeptikos a exprimé l'intention de lier  son nouveau blog à l'Échiquier, mais j'en attends pour l'instant l'affichage. Je suis en contact avec quelques autres blogs qui pourraient être intéressés par l'appartenance à ce flux.

La question que je me pose, désormais, c'est de sa transformation en réseau avec un blog plate-forme et une véritable charte. Qu'en pensez-vous ? Je vous engage à venir vous exprimer, car je compte bien appliquer l'adage "qui ne dit mot consent" pour ceux qui choisiraient le silence :-)

 

10:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : l'échiquier, blog, réseau |  Facebook | | |

lundi, 20 avril 2009

Les deux blogosphères du MoDem

Bien peu l'ont remarqué mais il existe désormais sur la Toile MoDem deux blogosphères distinctes : la plus ancienne est un flux alimenté par Antonin Moulart, avec quelques blogs emblématiques, pour certains en rupture de ban avec le MoDem, la plus récente, plus jeune et fraîche, est constituée de plus de 650 blogs (ils étaient 500 lors de mon précédent recensement il y a six semaines) apparus avec le réseau lesdemocrates.fr

Et à vrai dire, ces deux réseaux s'ignorent quasi totalement. Aucun lien ou presque ne les unit l'un à l'autre. Quelques militants ou sympathisants démocrates sont bien présents sur les deux chaînes mais n'en assurent pas l'inter-connexion pour autant.

Il faut dire que la structure lesdemocrates.fr est en dépit des bonnes intentions du MoDem, sur ce point précis, extraordinairement mal faite : pas de tags, pas de catégories, pas de recensions pour parcourir les nouveaux blogs ! il faut se contenter d'un ordre alphabétique abscons, sans aucune indication de saveur, et un vague fil accessible seulement sur la plate-forme, et encore. Ces nouveaux blogs ne disposent d'aucun compteur qui leur permettrait d'analyser mots-clef et liens entrants. Résultat, ils sont comme le Monde Perdu de Conan Doyle : il y a là une faune et une flore luxuriante et unique, regorgeant de vie, mais personne ne le sait puisque rien ou presque ne vient en signaler l'existence et le dynamisme. Il faut trouver le parchemin runique de Jules Verne pour réaliser le Voyage au Centre de la Terre démocrate...Et comme des annuaires comme technorati (il faut dire que celui-là, il dysfonctionne de plus en plus),  wikio ou comme blogonet ne jugent pas utile de leur accorder le moindre crédit, par mépris envers leur jeune âge ou par indifférence sans doute, ils ne sont référencés nulle part, moteur de recherche de google mis à part.

Faute de voies praticables (lesdemocrates.fr est actuellement un espace hermétique dans lequel l'information rentre bien mais duquel rien ou si peu ne sort) ils ne peuvent essaimer sur la Toile et les voilà contraints à un huit-clos à terme dévastateur.

La 1ère génération de blogs MoDem a vécu. Elle a fait son temps et s'est délitée en partie au fil du temps. C'est désormais la seconde génération qui peut et doit prendre la relève. Encore faudrait-il lui en donner les moyens !

09:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : modem, blog, blogue |  Facebook | | |

mercredi, 08 avril 2009

Forte envie d'arrêter de bloguer

Là, ce soir, j'ai vraiment du mal. J'ai une sorte de nausée infâme qui me gagner l'esprit et qui me donne envie de vomir tous mes neurones. C'est phénoménal le tombereau de saloperies que peuvent se balancer les individus qui se détestent les uns les autres sur les blogs. Je ne suis pas un bisounours, mais quand même...

Bon sang, les blogs, ce sont les blogs, il faut tout de même être capables de faire la distinction avec la vie privée. Mais non, on se menace, on se traite de tous les noms, on ressort des vieilles histoires, on dévoile des identités, on menace de contacter l'employeur d'un tel, on attaque les uns et les autres dans leur profession et publiquement, on diffame, on travestit, on efface, et j'en passe. J'en ai vu des coups fourrés en trois ans, mais ce soir, j'ai une vraie lassitude qui me gagne.

Vanitas vanitatum disait l'Écclésiaste.Vanitas vanitatum et omnia vanitas. Oui, tout. Absolument tout. Je n'en peux vraiment plus.

23:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : blog, vie privée, tolérance, respect |  Facebook | | |

Les turpitudes de Dany, de Benoît ou d'Authueil ?

Je connaissais jusqu'ici le blog d'Authueil comme un blog plutôt de droite, globalement propre sur soi et avec  une certaine tenue. Mais voilà qu'Authueil s'est mis en tête de faire de l'agit-prop en version droitière. Authueil est exaspéré par les attaques incessantes qui visent le Pape Benoît XVI et qui, à ses yeux, déforment systématiquement ses propos.

C'est son droit le plus légitime. Je finis aussi par penser que Benoît XVI a bon dos même s'il a largement donné les verges pour se faire battre, comme dit le proverbe. Ce n'est pas une raison pour user de procédés particulièrement nauséabonds.

Les lecteurs qui lisent régulièrement mon blog n'ignorent pas que j'ai le plus grand mal à voir les Verts en peinture et que globalement, je ne peux pas piffrer Cohn-Bendit. En effet, la bien-pensance et les "coups de gueule" libertaires de "Dany le Rouge" ont le don de me porter sur les nerfs. Cohn-Bendit, c'est l'archétype de l'ex-gauchiste libertaire reconverti à une forme bon teint de social-libéralisme de bon aloi.

Cohn-Bendit a certainement écrit des conneries dans sa jeunesse (logique, c'est consubstantiel aux gauchistes, de dire et d'écrire des conneries).

Est-ce une raison pour ressortir de vieux écrits qui datent d'un autre temps et d'en travestir la portée : en effet, Cohn-Bendit a écrit par le passé des stupidités sur la sexualité, y compris celle des enfants. Mais comme il l'a expliqué, et je le crois, c'était dans l'air du temps gauchiste de l'époque que de s'interroger sans aucun tabou sur la sexualité. Cela ne fait nullement de lui un pédophile ou quoi que ce soit d'autre. J'en suis absolument convaincu. Ce type n'est pas soupçonnable sur ce point, et d'ailleurs, les familles des enfants et les enfants qui l'ont connu à l'éppoque où il a écrit ces lignes ont plus que largement témoigné en ce sens.

Mais voilà, Authueil a voulu faire le malin en ressortant cette vieille histoire : son but était de montrer qu'il y avait deux poids deux mesures, selon qu'on parlât des écrits de Cohn-Bendit ou de ceux du Pape. Je lui concède ce point, au demeurant. Mais on s'en fout : c'est le principe qui me débecte. Authueil sait très bien que cette sale histoire a collé aux basques de Cohn-Bendit et qu'elle a surtout été soigneusement alimentée par les réseaux d'extrême-droite : ils adorent ce genre d'histoires. Même s'il a pris des précautions oratoires, il ne peut ignorer que cela va à nouveau coller à la peau de Cohn-Bendit.

Bref, ça ne le grandit pas, et c'est même aussi inattendu que minable. Voilà simplement ce que je lui ai répliqué :

Les propos de Benoît XVI ont été surinterprétés, certes mais cela ne justifie pas ce troll assez peu ragoûtant. Cohn Bendit a certainement écrit des conneries (ce qui n'a rien d'étonnant chez un gauchiste libertaire, au demeurant reconverti au pseudo-libéralisme bobo de bon aloi) mais je ne le crois vraiment pas qu'on puisse le soupçonner d'une quelconque forme de pédophilie. Ce sont les mecs d'extrême-droite ou d'extrême-gauche qui adorent généralement remuer ce genre de m... (ça m'étonne de vous, jusqu'à preuve du contraire, vous n'en faites pas partie, me semblait-il...)

Et je dis ça alors que s'il y a bien quelqu'un qui ne peut pas voir en peinture les verts et Cohn-Bendit, c'est bien moi (cherchez verts sur mon blog et vous verrez bien).
Je n'aime pas le procédé qui pue la m... désolé de vous le dire aussi clairement, mais c'est d'autant plus regrettable que j'ai lu des articles d'un tout autre niveau par le passé chez vous
.

Comme tout réseau, la blogosphère a ses évacuations. Eh bien après trois années de présence au sein de cette dernière, je tends à constater que les caniveaux puent drôlement.

 

22:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : authueil, cohn-bendit, benoit xvi |  Facebook | | |

Plus de 1500 billets chez l'hérétique

Bon, j'aurais voulu écrire un billet spécial pour le 1500ème, mais cela n'a pas été possible, l'actualité m'a rattrapé. Ce billet est donc le 1508ème en un peu moins de trois ans. De quoi écrire un livre (un sacré pavé) si je publiais tout. L'actualité au jour le jour ou presque depuis plus de 30 mois.

J'avais passé le cap des 10 000 commentaires en décembre, je crois, mais, désormais avec une moyenne mensuelle qui tourne entre 800 et 1500 commentaires, il y aura 15 000 commentaires sur ce blog avant le prochain solstice  (j'en suis à 12500 environ). Je remercie d'ailleurs les commentateurs qui viennent enrichir le débat et l'information, d'autant que je reprends de temps à autre les commentaires de certains d'entre eux. Par leur présence et par leurs écrits, je considère qu'ils co-gèrent ce blog avec moi à plus d'un égard. Ce lieu est donc aussi le leur et je tenais à les saluer.

La fréquentation du blog est, elle, variable. Je ne suis jamais parvenu à franchir durablement un nouveau palier, mais, au mois de mars, le nombre de visiteurs uniques a franchi à nouveau la barre des 10 000 (10 500 visiteurs uniques, données hautetfort). J'ai constaté aussi que lorsque quelqu'un cherche mon blog ( l'hérétique, démocratie et hérésie économique, hérésie) le taux de rebond est très faible, puisqu'il est inférieur à 10% désormais. Autrement dit, un peu plus de 90% de ceux qui cherchent mon blog vont lire au moins une seconde page. En règle générale, quand on passe ici, on ne fait pas qu'y passer. Le temps moyen de lecture varie selon les articles, mais tourne autour de 3 minutes (un peu plus, en réalité). Ici, on vient donc bien chercher de l'information. Tant mieux, c'est précisément l'objet de ce blog. L'autre bonne chose, c'est que les mots-clef qui renvoient spécifiquement à mon blog font très régulièrement partie des plus recherchés (dans les trois premiers la plupart du temps, en fait, largement en tête). J'ignore, en revanche, combien j'ai d'abonnés. Au mois de mars, j'avais un peu plus de 85 000 lectures de pages  et plus de 25 000 visites, m'a-t-il semblé.

La proportion de visiteurs arrivés par google (google news + google) tend à diminuer petit à petit. Elle s'établit désormais à 50%. In fine, ce blog demeure un petit blog. Les grands blogs (quelques uns dans la sphère politique mais beaucoup d'autres ailleurs) reçoivent bien plus de visites. Je me suis fixé un objectif que je n'atteindrai sans doute jamais : si un jour je dépasse 50 000 visiteurs uniques dans le mois, je commencerai à être vraiment content. L'idéal, ce serait 100 000. Mais bon, faut pas trop rêver : seule une équipe complète tenant un webzine peut parvenir à de tels scores. Un blogueur isolé, ou même un blog collectif ( 2 à 4 individus) peut difficilement espérer une telle fréquentation à quelques notables exceptions.

J'ai eu la joie (il n'est désagréable à personne d'être reconnu) d'être en trois ans, successivement reconnu comme une des 500 références francophones de google actualités), puis de TV5 et enfin de Marianne dont je suis devenu tout récemment un blogueur associé.

Je remercie également toutes les autres sources de fréquentation de mon blog : il serait long d'en faire la liste aussi je ne les publie pas dans le détail.

En ce qui concerne la géolocalisation de mes visiteurs, ils viennent à 85% de France, et sinon, de 147 pays différents. Paris représente sinon 23% du total de mes visites et pour le reste ce sont 7585 villes différentes qui m'apportent des visiteurs...

14:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : blog, l'hérétique, statistiques |  Facebook | | |

lundi, 06 avril 2009

Je quitte à mon tour LHC

C'est regrettable, mais je me vois contraint, tout comme Rubin, de quitter à mon tour LHC. Pas exactement pour les mêmes raisons, mais pas loin. Contrairement à Rubin, je n'ai pas jugé le projet Renovatio Occidentalis comme un projet d'extrême-droite. En revanche, j'ai averti très tôt Criticus du danger, avec un titre pareil, de voir rappliquer les identitaires, qu'ils soient masqués ou non. Cela n'a pas manqué : parmi les blogs qui viennent de rejoindre Renovatio, trois sont d'extrême-droite, pointant clairement vers la Nouvelle Droite Républicaine, une émanation du Front National. Son président militait en son temps pour un rapprochement entre le MNR et le FN. Il milite pour un rapprochement avec les USA et Israël au nom des valeurs occidentales, mais ceci n'est que de la poudre aux yeux. En réalité, à l'extrême-droite, on aime bien (et encore, dans certaines chapelles seulement) les Juifs seulement quand ils sont en Israël et qu'ils tapent sur les Arabes (autre ethnie honnie là-bas). Mais quand ils sont dans d'autres pays, on considère qu'il s'agit de lobbies.

Criticus et LOmiG sont membres du comité directeur de LHC. Le libéralisme et l'humanisme sont à mes yeux radicalement étrangers à toute forme de nationalisme, a fortiori de nationalisme identitaire.

Criticus et LOmiG, en acceptant la présence de blogs d'extrême-droite chez Renovatio, sont devenus de facto des passerelles entre un réseau de libéraux et des blogs d'extrême-droite.

Je veux, là encore, faire une distinction : j'ai moi-même un flux, l'Échiquier, sur lequel j'accepte les blogs d'extrême-droite et d'extrême-gauche (aucun ne s'est toutefois porté candidat). Mais ce flux ne porte aucune philosophie : il se contente d'être un espace de débats et de confrontations représentatif de tout l'échiquier politique et édicte des règles simples : pas d'attaques ad hominem (respect de la vie privée si elle n'est pas publique) et respect de la loi française.

Il en va tout autrement de LHC dont j'avais tant aimé la charte. C'est donc avec une grande tristesse que je me vois contraint de la quitter. Je regrette aussi de ne plus afficher ce flux car j'avais souvent plaisir à lire des billets intéressants. Criticus et LOmiG vont ruiner leur crédibilité et leur réputation. C'est dommage, car je ne les crois ni racistes ni extrémistes. Mais l'Enfer, on le sait de longue date, est pavé de bonnes intentions. LOmiG et Criticus vont détruire LHC, parce que je pense que je ne suis pas le dernier à partir. D'autres libéraux ne voudront pas cautionner un rapprochement entre nationalisme et libéralisme.

Je vais laisser le flux LHC sur mon blog encore une semaine (mais j'en enlève d'ores et déjà le logo) afin de discuter avec les libéraux qui récusent de tels rapprochements, et d'essayer de voir quelle autre solution nous pourrions trouver pour créer un autre flux.

Je tiens aussi à dire que Criticus a eu l'honnêteté de me proposer de devenir membre du comité directeur de LHC. Cela ne change rien à ma décision. La question n'est pas là. Seul un authentique ménage au sein de Renovatio Occidentalis pourrait me faire changer d'avis, mais j'ai bien peur que Criticus et LOmiG ne préfèrent s'enferrer dans leurs errements... En tout cas, pour moi, ce projet (auquel de toutes façons je n'aurais jamais adhéré) est mort-né. Il est phagocyté par l'extrême-droite à sa genèse. Il suffit de regarder vers quoi pointent au moins trois à quatre blogs qui en sont d'ores et déjà membres. Ils ont ainsi trouvé à  bon compte une tribune qui leur fait une caisse de résonance inespérée. Un Club de l'Horloge bis, très peu pour moi, sans façons...

mardi, 31 mars 2009

Orelsan aux prises avec la blogosphère !

Le rappeur Orelsan s'en tire à bon compte. Le printemps de Bourges a botté en touche , car le bleuglement (je n'ose parler de musique) "sale pute" ne faisait pas partie de la programmation. Le Printemps de Bourges a estimé qu'Orelsan était un artiste. Il le maintient donc dans sa programmation.

Il faut dire qu'il en tient une couche, le rappeur. Oh, certes, il avait "retiré" sa "chanson". Il n'empêche qu'elle circule largement sur la Toile et contribue à son "succès" chez la racaille des cités. Chez les autres, il y a une mode qui consiste à s'identifier à la racaille, y compris au sein de la jeunesse aisée, pour se rassurer en se donnant des airs de voyous. Si les voyous n'étaient pas constamment glorifiés par les médias, mais traités comme il le convient, c'est à dire à coup de matraque et mis en prison, cette jeunesse-là serait certainement moins tentée d'imiter ses codes.

Cela dit, j'ai pu constater avec un fort agacement que la misogynie n'était pas le privilège de nos cités de banlieues et de la racaille. Les réctions de mâles pourtant modérés que j'ai pu lire sur mon blog à la suite de mon premier article montre que cela ne les choquait pas plus que ça, "sales putes", "je vais t'avorter à l'opinel" et cetera...

[EDIT] Et hop, grâce à Antoine qui commente ce billet, un autre extrait dans une autre chanson des éructations du demeuré. Cette fois, il s'agit de comparer les filles à des truies...(Courez, Courez)...

Cherche pas, la mienne est plus grosse que la tienne,
j'parle de la chienne que j'ai fait aboyer la veille,
j'me rapelle plus d'sa téte, j'sais juste qu'elle était dégueulasse,
j'ai mal au dos, j'ai dormi par terre, parce qu'elle prenait deux places,
j'suis veilleur de nuit/ baiseur de truies

[/EDIT]

En tout cas, l'indignation s'est répandue sur la Toile, et le JT de TF1 l'a évoquée, sans compter de nombreux journaux. Seulement, voilà, ce n'est pas tout. Il se trouve que j'ai lu pas mal de  commentaires sur le blog le féminin l'emporte, là où j'avais trouvé initialement l'information, et j'ai appris qu'il existe une autre "chanson" dont le titre est "changement".

Mais que les lecteurs du blog jugent sur pièces...

«En boîte la CC circule, les pédés gesticulent,
(...)
Les mecs fashion sont plus pédés qu'la moyenne des phoques
(...)
Les mecs s'habillent comme des meufs et les meufs comme des chiennes
Elles kiffent les mecs effeminés comme si elles étaient lesbiennes»

Homophobe ? Ça y ressemble fort. Il faut dire aussi qu'il faut vraiment avoir l'esprit tordu pour inventer le mot "marie-trintigner" (J'aime pas la saint-valentin), en référence à Marie Trintignant. Je ne comprends pas que sa famille n'ait pas encore porté plainte. Elle devrait le faire. Peut-être faudrait-il l'en informer, d'ailleurs.

Cela dit, la levée de boucliers parmi les blogs féminins et les quelques blogs masculins qui se sont sentis concernés n'aura pas été sans effet : le festival bruxellois "Nuits botaniques" a annulé son concert prévu le 12 mai. La direction des Francofolies à la Rochelle réfléchit sur son cas et envisage fortement d'en faire autant. Maigre consolation, mais consolation tout de même : nos indignations à tous et à toutes n'auront pas été complètement vaines.

Ah, et un détail encore : la maison de production d'Orelsan, Wagram Music a laissé un commentaire sur le blog le féminin l'emporte (26 mars 17h35). Le voici :

Bonjour,

Suite aux différentes opinions récemment émises sur la chanson "Sale Pute" d'OrelSan et aux demandes et tentatives de déprogrammation d'OrelSan du Printemps de Bourges, l'artiste et son entourage souhaitent faire les précisions suivantes :

Cette oeuvre de fiction a été créée dans des conditions très spécifiques relatives à une rupture sentimentale. Comme Orelsan le stipule dans l'introduction de sa chanson, ce texte met en scène un jeune homme qui, apprenant que sa petite amie l'a trompé, décide de noyer son chagrin et sa colère dans l'alcool. Sous influence, il se met alors derrière son ordinateur et écrit cette lettre en forme d'exutoire de la passion qui le dévore. Nous sommes alors exclusivement dans l'expression d'une pulsion que toute personne à qui ce type de mésaventure serait arrivé aurait pu être amené à ressentir dans ce genre de situation. En aucun cas ce texte n'est une lettre de menaces, une promesse de violence ou une apologie du passage à l'acte.

Comme toute création artistique, aussi violente soit elle, cette narration ne peut et ne doit pas être sortie de son contexte.

Conscient que cette chanson puisse heurter, OrelSan a décidé il y a quelques mois de ne pas la faire figurer dans son album ni dans ses concerts, ne souhaitant l'imposer à personne.

Nous sommes désolés que ce texte ait pu choquer certaines personnes.

En aucun cas OrelSan ne se pose en agresseur de la gent féminine.


Cordialement,


3ème Bureau / Wagram Music

Cela dit, ce qui est insupportable, dans ce genre d'histoires, c'est de voir les pseudo-intellos à la c... prendre le relais et justifier Orelsan. Toujours sur le blog le féminin l'emporte (décidément une mine d'informations sur le sujet) on trouve un extrait de la chronique de Patrick Cohen interviewant Claude Askolovitch sur Europe 1. Askolovitch défendant Orelsan au nom de la liberté d'expression, c'est trop fort !

C.A : Non on doit s’indigner mais l’indignation c’est banal, on doit agir contre la réalité des violences faites aux femmes, on peut aussi si l’on veut s’interroger sur le danger des mots et sur l’idée même d’une censure contre le machisme pourquoi pas ?
Mais ce qui se passe autour d’Orelsan, c’est du lynchage bien pensant: ni Putes ni Soumises menace de boycotter le Printemps de Bourges si Orelsan n’est pas déprogrammé, les Francofolies de La Rochelle se demande s’il ne faut pas l’exclure, des journalistes vertueux s’indignent que d’autres journalistes mélomanes ont pu défendre ce chanteur que eux manifestement n’ont jamais écouté.
Orelsan c’est un rappeur ironique de 25 ans, pas un tueur, il brosse le portrait des perdants de sa génération, il est triste et drôle avec les mots durs de son époque.
On est en train d’en faire à tort le symbole même de la brutalité masculine, on a inventé un diable à abattre
.

Ben voyons...Askolovitch ferait bien de réfléchir avant de parler. Déclarer que c'est de la bien-pensance que de chanter les tortures et les violences que l'on peut faire aux femmes, c'est se f.... de la g.... des gens et surtout des femmes. Le bien-pensant, c'est Askolovitch qui braie avec les bobos et tout le star-system à la privation de liberté d'expression. Tiens, au fait, Askolovitch qui a jusqu'ici toujours réagi contre l'anti-sémitisme, continuerait-il à défendre la "liberté" d'Orelsan si on remplaçait "pute" par "juif", par exemple, et je me garde de trouver un équivalent plus violent, parce que ce qui correspond à pute pour une femme, c'est youpin pour un juif. Notez que je ne prise vraiment pas ce genre de comparaisons et que je conchie l'anti-sémitisme autant que le sexisme violent comme celui d'Orelsan. Et des dérapages anti-sémites, chez les rappeurs, il y en a pas mal aussi...

S'il faut élargir un jour vraiment le sujet, il faudra bien évoquer de manière plus large la talibanisation d'une frange non-négligeable des banlieues. Violence, haine des femmes, haine des différences dans un premier temps. Haine du juif dans un second temps. Conversion à l'islamisme radical dans un troisième temps pour expier les "fautes" et donner un sens à la délinquance, tout cela sous l'oeil bienveillant d'imams ultra-radicaux et auto-proclamés (qui les a reconnus ? personne si ce ne sont des Madrasas à Lahore ou à Kandahar). Oui, il faudra élargir ce sujet, parce que ce mépris des femmes dans les cités des banlieues a une source, et cette source, elle a une origine dont il faudra bien finir par dire le nom...Il y a, hélas, toujours eu de la violence contre les femmes, plus encore, d'ailleurs, dans les pays latins (voir l'Espagne, par exemple) que dans les pays nordiques. Mais la violence qui s'exerce contre les femmes aujourd'hui dans les cités  en France et qui contamine lentement toutes les banlieues a une origine exogène. Cela aussi, il faudra le dire un jour.

11:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (49) | Tags : orelsan, violence, femme, homophobie |  Facebook | | |

lundi, 23 mars 2009

L'hérétique, début de la consécration...

L'hérétique (si vous cliquez sur le lien, vous découvrirez une mise en abyme d'un nouveau type ; si vous ne savez pas ce qu'est une mise en abyme, cliquez sur le premier lien de la page qui va apparaître ) fait des émules, et pas n'importe lesquels. On connaît la célèbre émission les Guignols de l'info. On attend désormais, enfin on l'espère,  les Guignols de la Blogosphère, animé par le futur blog célèbre l'Irritant, Monocratie et Orthodoxie politique. D'ores et déjà, l'Irritant a adopté l'une de mes dernières propositions politiques qui consiste à sanctionner très durement (j'envisage un rétablissement de la peine de mort) le délit de désorganisation en bandes.

L'hérétique se fait donc une joie de saluer la mutation d'un blog frère à l'avenir vraisemblablement prometteur, et pour fêter dignement ce moment fort de l'histoire de la globosphère, il revendique d'avoir été le premier à cérer le tag l'irritant sur la globosphère...(dans son extrême bonté, l'hérétique n'a pas jugé utile, toutefois, de déposer un blogoright.

vendredi, 20 mars 2009

Et paf, en parlant de classements, celui de blogonet

Et toc, un concurrent pour wikio et...pour moi :-D ! C'est Nicolas de Partageons le reste qui le signale. La plate-forme blogonet publie un classement des blogs francophones au moins depuis le mois de mars. Votre serviteur y figure en 17ème position dans la catégorie politique & droit.

Bon, j'ai jeté un oeil. Pas sûr que tous les critères soient pertinents. Par exemple, les avis des inscrits à blogonet : qu'est-ce qui m'empêche de créer dix comptes pour favoriser les blogs que j'ai envie de favoriser. Ensuite, pour les commentaires, c'est un indice, mais il faut vérifier sur place : parce que je peux par exemple publier mes propres commentaires sur mon propre blog ou bien avoir deux commentateurs principaux qui dissertent en publiant une centaine de commentaires par billet, par exemple...

A surveiller, mais j'aimerais en savoir plus sur le reste de la méthode.

Audience et influence des blogs, nouveau classement de l'hérétique

S'il y a bien un trait qui nous caractérise, nous autres Français, c'est notre goût immodéré pour les classements de toute sorte. Nous avons, en réalité, bien que nous le déniions souvent officiellement ou pour nous donner un genre, un amour du chiffre évaluateur : notes, pourcentages, rangs, et cetera, rien de plus plaisant pour nous.

C'est, me semble-t-il, bientôt la semaine de la presse dans les écoles. Et, de ce fait, je me suis fait une réflexion : ce serait intéressant de réaliser une étude de l'audience des blogs sur le modèle de ce qui se fait dans la presse écrite. J'ai notamment mis la main sur une étude fort intéressante commanditée par Havas édition sur la diffusion des quotidiens nationaux.

Il est, à mon avis, intéressant de comparer le tirage d'un quotidien avec les visites uniques d'un blog sur un jour. Par exemple, considérons La Croix pour l'année 2007, qui tirait alors à 96 661 exemplaires (mais dont le lectorat a crû de plus de 50% en 2008 !) et supposons  10% d'invendus (La Croix étant un journal d'abonnés pour l'essentiel, il a probablement peu d'invendus), on peut dire qu'il correspondrait à un blog qui recevrait 85 000 visites par jour. Parmi les blogs politiques, je ne crois pas que l'on en trouve qui réalisent une telle performance. Toutefois, un blog comme Sarkofrance doit bien réaliser entre 3 000 et 5 000 visiteurs à vue de nez. Alain Lambert avec des pointes à 140 000 visiteurs uniques par mois doit probablement réaliser par jour, si l'on considère qu'il a un taux de rebond pas trop élevé, de 5000 à 7000 visiteurs uniques par jour, certains mois, tout du moins.

Donc, d'une certaine manière, si l'on compare avec les chiffres d'un quotiden d'envergure nationale comme La Croix, si les blogs les plus fréquentés ne font pas jeu égal, ils rentrent tout de même dans une catégorie où la comparaison devient possible. Ensuite, pour vraiment avoir une idée plus claire, il faudrait comparer avec le nombre de lecteurs des rubriques actualités et politique dans ce journal.

Ensuite, je voudrais faire une réflexion sur wikio et son classement (une de plus !) : je crois que l'avènement de ces classements a consacré une autre époque : celle où des "parvenus" de la blogosphère sont arrivés au sommet de cette dernière. Nul doute que cela ait choqué nombre des aristocrates des premiers temps de la blogosphère que de voir les trublions qui avaient compris les règles du jeu s'emparer de la notoriété et du pouvoir. C'est, tout du moins, l'apparente impression que l'on pourrait avoir.

Ce que je crois, en réalité, c'est que le classement wikio n'a pas consacré la montée en puissance de nouveaux blogs, mais sa propre montée en puissance. C'est plutôt ce que je retiendrai de l'émergence de cette plate-forme. Ensuite, wikio mesure non l'audience, pas même l'influence, mais plutôt la propension des blogs à générer du bruit. Par exemple, j'ai suivi avec attention l'émergence des blogs féminins au sein de la blogosphère politique : je crois que ces blogs ont généré beaucoup de bruit, c'est à dire que l'on en a parlé en beaucoup de lieux, mais je ne crois pas que leur audience soit très élevée. En ce sens, l'influence d'un blog est un critère moins qualitatif que son audience. En effet, son influence, c'est sa propension à produire du bruit. Or, ce bruit n'est pas organisé comme un opéra de Mozart ou une symphonie de Beethoven mais plutôt diffus pour ne pas dire confus. Rien de comparable avec les magnifiques rapports numériques que Pythagore constata jadis entre les notes de musique.

Toutefois, il n'y a pas de fumée sans feu, comme dit le bon vieux proverbe. Il existe un lien entre audience, influence et bruit. Parvenir à déterminer le poids réel d'un blog, c'est avoir la possibilité de croiser toutes ces données.

J'ai remarqué un truc : les blogueurs avec leurs statistiques sont plus rapiats qu'Harpagon avec sa cassette. C'est un trésor mieux gardé que le code secret des réserves d'or de la Banque de France... Bien peu, surtout parmi les blogueurs "influents" (comprenez en tête du classement wikio) en rendent compte. Cette discrétion exemplaire n'est à mon avis pas innocente, mais je ne développerai pas...

Par un espionnage méthodique, le croisement des liens google avec les indices technorati et wikio plus certaines données que j'ai à ma disposition et dont je ne donnerai pas la recette (trop compliqué et puis c'est un secret) j'ai pu établir un classement approximatif des blogs. IL ne m'a pas été possible de déterminer exactement un ordre, mais, j'ai pu à peu près établir des catégories. 10 catégories au total, mais dans le classement que je donne ici, il n'y en a que trois qui apparaissent (ce qui est logique). J'ai constaté que l'on retrouve dans ce classement les principaux blogs figurant dans le top 100 du classement politique de wikio (désolé, je ne me suis intéressé qu'aux blogs politiques, je ne connais pas assez les autres et je manque trop de données et de temps pour les traiter). Et voilà ce que cela donne...Attention, parce qu'évidemment, il y a de grosses surprises...

1.  http://www.alain-lambert-blog.org/ (Alain Lambert) (cat.1)

2.  http://blogs.rtl.fr/aphatie/ (cat.1)

3.  http://www.monputeaux.com/ (cat.1)

4.  http://dinersroom.free.fr/ (cat.1)

5.  http://www.koztoujours.fr/(cat2)

6.  http://www.intox2007.info/ (cat.2)

7.  http://sarkofrance.blogspot.com/ (cat.2)

8.  http://777socrate.blogspot.com/ (cat.2)

9.  http://www.lepost.fr/perso/birenbaum/ (cat.2)

10 http://jegpol.blogspot.com/ (cat.2)

11 http://authueil.org/ (cat.2)

12 http://www.ginisty.com/ (cat.2)

13 http://www.jean-luc-melenchon.fr/ (cat.2)

14 http://www.plumedepresse.com/ (cat.2)

15 http://lesjeuneslibres.hautetfort.com/ (cat.3)

Je n'ai pas vraiment pu poursuivre plus loin.C'est un très gros travail, long et difficile à réaliser. J'ai testé toute une série de blogs, mais après, il y a beaucoup de résultats qui se rapprochent des uns des autres.

Il y a un cas particulier, c'est celui du blog de Quitterie qui pourrait avoir une audience extraordinaire mais qui ne l'exploite pas en s'enfermant dans un traitement exclusivement sociétal de l'actualité. Résultats, sa fréquentation est assez inférieure à cette d'Hérésie... Malgré tout, je l'ai conservée dans ce classement, parce qu'elle a le potentiel pour enflammer la blogosphère, et bien au-delà de ses options politiques.

J'ai aussi une difficulté avec le blog d'Yves Daoudal. Il n'est pas fortement lié, pas non plus fortement googlerankisé (4), ila disparu du top 100 wikio, et son autorité technorati (71) n'a rien d'extraordinaire et de surcroît, assez peu commenté. Mais, il est manifestement  fortement lu (La plupart du temps, dans le classement hautetfort, il fait partie des 20 blogs les plus lus). En revanche, je pense qu'il ne déborde pas au-delà de ses frontières politiques. S'il n'est pas dans les 15 premiers, il est tout de même très probablement dans les 5 qui suivent, c'est à dire entre 16 et 20. Les blogueurs d'extrême-droite ne se lient qu'entre eux (à vrai dire le reste du champ politique n'a pas très envie de se lier non plus avec) et visitent assez peu les autres blogs, d'où cette particularité.

Par ailleurs, des 100 premiers blogs politiques francophones, seul l'hérétique est une référence de google actualités. Cela lui donne un avantage. Toutefois, par déontologie, je n'ai pas essayé de le classer, même si j'ai une assez bonne idée d'où je suis exactement (pas dans les 15 premiers ni même sans doute dans les 20, mais pas forcément très loin)...

Je conclurai en précisant que ce classement n'a strictement rien à voir avec mes préférences politiques et que je l'ai voulu le plus objectif possible.

12:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : blog, wikio, classement, politique |  Facebook | | |