Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 avril 2009

Les turpitudes de Dany, de Benoît ou d'Authueil ?

Je connaissais jusqu'ici le blog d'Authueil comme un blog plutôt de droite, globalement propre sur soi et avec  une certaine tenue. Mais voilà qu'Authueil s'est mis en tête de faire de l'agit-prop en version droitière. Authueil est exaspéré par les attaques incessantes qui visent le Pape Benoît XVI et qui, à ses yeux, déforment systématiquement ses propos.

C'est son droit le plus légitime. Je finis aussi par penser que Benoît XVI a bon dos même s'il a largement donné les verges pour se faire battre, comme dit le proverbe. Ce n'est pas une raison pour user de procédés particulièrement nauséabonds.

Les lecteurs qui lisent régulièrement mon blog n'ignorent pas que j'ai le plus grand mal à voir les Verts en peinture et que globalement, je ne peux pas piffrer Cohn-Bendit. En effet, la bien-pensance et les "coups de gueule" libertaires de "Dany le Rouge" ont le don de me porter sur les nerfs. Cohn-Bendit, c'est l'archétype de l'ex-gauchiste libertaire reconverti à une forme bon teint de social-libéralisme de bon aloi.

Cohn-Bendit a certainement écrit des conneries dans sa jeunesse (logique, c'est consubstantiel aux gauchistes, de dire et d'écrire des conneries).

Est-ce une raison pour ressortir de vieux écrits qui datent d'un autre temps et d'en travestir la portée : en effet, Cohn-Bendit a écrit par le passé des stupidités sur la sexualité, y compris celle des enfants. Mais comme il l'a expliqué, et je le crois, c'était dans l'air du temps gauchiste de l'époque que de s'interroger sans aucun tabou sur la sexualité. Cela ne fait nullement de lui un pédophile ou quoi que ce soit d'autre. J'en suis absolument convaincu. Ce type n'est pas soupçonnable sur ce point, et d'ailleurs, les familles des enfants et les enfants qui l'ont connu à l'éppoque où il a écrit ces lignes ont plus que largement témoigné en ce sens.

Mais voilà, Authueil a voulu faire le malin en ressortant cette vieille histoire : son but était de montrer qu'il y avait deux poids deux mesures, selon qu'on parlât des écrits de Cohn-Bendit ou de ceux du Pape. Je lui concède ce point, au demeurant. Mais on s'en fout : c'est le principe qui me débecte. Authueil sait très bien que cette sale histoire a collé aux basques de Cohn-Bendit et qu'elle a surtout été soigneusement alimentée par les réseaux d'extrême-droite : ils adorent ce genre d'histoires. Même s'il a pris des précautions oratoires, il ne peut ignorer que cela va à nouveau coller à la peau de Cohn-Bendit.

Bref, ça ne le grandit pas, et c'est même aussi inattendu que minable. Voilà simplement ce que je lui ai répliqué :

Les propos de Benoît XVI ont été surinterprétés, certes mais cela ne justifie pas ce troll assez peu ragoûtant. Cohn Bendit a certainement écrit des conneries (ce qui n'a rien d'étonnant chez un gauchiste libertaire, au demeurant reconverti au pseudo-libéralisme bobo de bon aloi) mais je ne le crois vraiment pas qu'on puisse le soupçonner d'une quelconque forme de pédophilie. Ce sont les mecs d'extrême-droite ou d'extrême-gauche qui adorent généralement remuer ce genre de m... (ça m'étonne de vous, jusqu'à preuve du contraire, vous n'en faites pas partie, me semblait-il...)

Et je dis ça alors que s'il y a bien quelqu'un qui ne peut pas voir en peinture les verts et Cohn-Bendit, c'est bien moi (cherchez verts sur mon blog et vous verrez bien).
Je n'aime pas le procédé qui pue la m... désolé de vous le dire aussi clairement, mais c'est d'autant plus regrettable que j'ai lu des articles d'un tout autre niveau par le passé chez vous
.

Comme tout réseau, la blogosphère a ses évacuations. Eh bien après trois années de présence au sein de cette dernière, je tends à constater que les caniveaux puent drôlement.

 

22:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : authueil, cohn-bendit, benoit xvi |  Facebook | | |