lundi, 21 octobre 2013

Pau, c'est très casse-gueule pour Bayrou

Il se dit que François Bayrou hésite à prendre la tête d'une liste centriste à Pau. A sa place, je n'y irais pas. Tout du moins, pas avec une liste UMP sur sa droite et une liste PS sur sa gauche. Il faut bien comprendre que Copé mandate Éric Saubatte en commando-suicide là-bas. Il n'est pas là pour gagner, il est là pour faire perdre Bayrou, cet objectif étant plus prioritaire aux yeux de l'UMP que la mairie de Pau. Au passage, cela montre bien que l'UMP n'en a rien à foutre de Pau et préfère que cette ville tombe dans l'escarcelle socialiste plutôt que de la voir entre les mains de Bayrou.

Bref, c'est hyper-casse-gueule parce que je pense que Bayrou ne peut pas gagner avec un tel front contre lui. 

Ce qu'il a intérêt à faire, c'est de continuer ce qu'il a entrepris : faire le maximum pour fédérer une liste d'opposition à Pau et soutenir un candidat centriste solidement implanté. Même si cette liste ne remporte pas Pau, on n'en tiendra pas rigueur à Bayrou qui aura sincèrement cherché l'intérêt de la ville. Si jamais elle gagne (pas totalement à exclure, après tout) on en saura gré au leader du MoDem en raison de toutes ses médiations réussies. Il aura ainsi préparer l'avenir et on peut imaginer des suites intéressantes aux régionales qui suivront.

Moi, je pense que Bayrou a intérêt à se présenter aux européennes :

-primo, parce qu'il a un discours très clair et atypique sur l'Europe, unique en France.

- secundo parce qu'il a de fortes chances d'être élu

- tertio parce qu'il amènera dans le Parlement européen une voix forte et originale d'autant plus qu'il a une aura médiatique qui lui permet d'amener sur le devant de la table des sujets auxquels les médias ne s'intéressent pas spontanément.

Comme je sais qu'il lit régulièrement mon blogue, j'espère que mon avis saura l'éclairer dans sa décision finale.

00:49 Publié dans Europe, Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : bayrou, politique | |  Facebook | | | |

vendredi, 03 mai 2013

Avant-première classement politique e-buzzing du mois de mai 2013

Il y a décidément de plus en plus de blogues de droite, de droite extrême ou d'extrême-droite dans les hautes sphères du classement des blogues politiques. L'extrême-gauche est très bien représentée également. 

J'observe également une raréfaction croissante des liens réciproques entre blogs depuis le départ des Left blogues, ce qui fait que les blogues politiques ont perdu de leur poids dans les classements généraux.

Difficile de préciser si cela se traduit ou non en termes d'audience et de fréquentation. Les commentaires se font en tout cas plus rares.

1 Le Blog de Jean-Luc Mélenchon
2 Egalite et Réconciliation
3 Hashtable
4 Authueil
5 Ivan Rioufol
6 Politeeks
7 François Desouche
8 Arnaud Mouillard
9 Démocratie & Socialisme
10 A toi l'honneur !, la suite...
11 L'Hérétique
12 Jérôme Cahuzac
13 MonPuteaux.com
14 Le Blog d'Alain Juppé
15 Chevenement.fr
16 Le blog de François Fillon
17 Ma perception de l'actu au gré de mes humeurs..
18 Libertarien
19 Françoise Fressoz
20 Le blog de Canaille le Rouge

19:55 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : e-buzzing, classement, blog, politique | |  Facebook | | | |

mardi, 06 novembre 2012

23 blogues de gauche en moins...

Comme c'était trop tentant de rendre compte du dernier classement politique d'e-buzzing, je ne résiste pas et l'offre en prime time :-)

Une remarque, toutefois : 23 blogues de gauche classés dans les 100 premiers se sont désinscrits et, de ces 23, 8 figuraient dans les 20 premiers au mois d'octobre. 

Il est évident que leur retrait chamboule le classement. Au regard du nombre de blogues qui existent, ce total est presqu'insignifiant, mais à celui de ceux qui font l'actualité et nourrissent entre autres les médias, c'est presqu'un quart du classement qui se fait la malle...

Du coup, Mélenchon prend la tête du top politique suivi de peu par mon affreux libéral favori. La gauche, en dépit du retrait de plusieurs de ses champions, demeure en force dans le haut du top avec quatre blogues sur six dans les six premiers.

Paradoxalement, le classement devient assez représentatif de l'état des forces politiques dans la société française. Gauche et droite s'équilibrent à peu près harmonieusement (pour autant que l'on classe à droite les blogues libéraux, toutefois). Deux blogues centristes sur vingt dans le top, tous les deux bayrouistes, c'est notre score des présidentielles. Deux libéraux (eh oui, Libertarien fait une entrée en force aux côtés d'Hashtable), quatre blogues de la droite républicaine (je ne sais pas si je dois ajouter Rioufol dans le tas), un blogue de la droite souverainiste, un répondant de même nature à gauche avec Chevènement et enfin les fachos qui demeurent sous-représentés avec un seul blogue (à condition d'excepter Rioufol). On n'est pas loin du compte.

 

1 Le Blog de Jean-Luc Mélenchon
2 Hashtable
3 Lyonnitude(s)
4 Politeeks
5 OPPOSITION RÉPUBLICAINE
6 Variae
7 Libertarien
8 Ivan Rioufol
9 Le blog de SuperNo
10 Claude Goasguen : le Blog
11 François Desouche
12 Arnaud Mouillard
13 Ma perception de l'actu au gré de mes humeurs..
14 Marc Vasseur
15 L'Hérétique
16 Chevenement.fr
17 Blog de Nicolas Dupont-Aignan
18 MonPuteaux.com
19 Authueil
20 Bertrand Delanoë

Classement réalisé par Ebuzzing

00:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : e-buzzing, politique | |  Facebook | | | |

mercredi, 17 octobre 2012

Ben oui, le MoDem assume les résultats de ses candidats...

A Rue89 on s'est cru très malin en mitraillant un grand blessé : l'un des derniers titres assassinait le MoDem en raison de ses dettes et ses difficultés à payer les imprimeurs de la campagne législative.

Si le MoDem est dans cette situation, c'est surtout parce qu'il est déterminé à ne pas laisser tomber ceux qui se sont battus sous son étiquette et entend les couvrir financièrement jusqu'au bout quel qu'ait été leur score.

C'est donc tout à l'honneur de ce parti et très mal venu de la part de Rue89 (où l'on connaît d'autant moins les jours sans gras que l'on y est allègrement subventionné par l'État) de s'en prendre à un parti qui assume.

14:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : politique, rue89 | |  Facebook | | | |

lundi, 04 juin 2012

Et voilà le classement e-buzzing politique de juin

Il est loin, au fond, le bon temps de la clique. Saluons un rééquilibrage ce mois-ci avec un peu plus de diversité politique. François Fillon fait manifestement l'actualité e-buzzing. Il reste un gros effort à faire pour redonner à son blogue son lustre. Pour l'instant, c'est juste un relevé de ses déplacements et soutiens, bien loin des billets denses comme il savait les écrire avant d'être nommé premier ministre en 2007.

La voix d'Ivan Rioufol assure la présence d'une droite dure à souhait.

 

Pour ceux que les classements intéressent, Politeeks est en fait Intox2007 qui s'est relooké.

Les blogues gauchistes tiennent désormais solidement le manche en altitude avec Mélenchon, leur porte-voix et le désormais reconnu écho de la gauchosphère.

La réaco-fachosphère se fait une place au soleil avec les Souchiens désormais solidement arrimés au haut du tableau et un nouveau venu certifié Made in Reac garanti, Gérard Brazon.

En fait, il y a quelque chose qui manque dans ce classement. Vous l'avez remarqué, je suppose (snif) : plus un centriste là-dedans. Ni centriste, ni démocrate-chrétien, ni libéral qui pourraient apporter gaîté, sagesse et un souffle d'air pur dans ce monde de brutes :-) 

1 Variae
2 Le Blog de Jean-Luc Mélenchon
3 Le blog de François Fillon
4 Partageons mon avis
5 François Desouche
6 Sarkofrance
7 les échos de la gauchosphère
8 Le Kiosque aux Canards
9 Politeeks
10 Carnet de notes de Yann Savidan
11 Arnaud Mouillard
12 Lyonnitude(s)
13 Les coulisses de Sarkofrance
14 A perdre la raison
15 Le Cri du Peuple
16 Ivan Rioufol
17 Bah !
18 Gerard Brazon
19 LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
20 Ma perception de l'actu au gré de mes humeurs..

Classement réalisé par Ebuzzing

22:58 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ebuzzing, blog, politique | |  Facebook | | | |

vendredi, 04 mai 2012

Écologie et histoire de la hyène centriste

M'a fait rigoler, l'Didier : le vieux réac est furieux. Il ne peut que constater, impuissant, la fin effective de la Sarkozie. Du coup, il en veut aux centristes qu'il compare à des hyènes.

Dans les steppes, Hyaenida crocuta crocuta se montre particulièrement utile : outre qu'elle débarasse la nature des charognes pourrissantes, assainissant ainsi son éco-système, Hyaenida crocuta crocuta tient tête aux lions eux-même, particuluièrement quand ils sont vieux et encroûtés.

Hyaenida crocuta centrica est une variante de la précédente. Hyaenida crocuta centrica était particulièrement honorée chez les Anciens Égyptiens au point qu'on la révérait en prononçant les paroles sacrées de sa divinité tutélaire : baï-ru, baï-ru.

Le clergé de cette divinité disposait du droit sans partage de confection et fabrication des sarcophages, art ancestral dans lequel il était passé maître.

Les historiens n'ont évidemment pas manqué de faire le lien entre les habitudes alimentaires de hyaenica crotula centrica et le privilège dont ses prêtres avaient l'usage exclusif.

Ainsi, en raison de leur attitude face à la pourriture, il est passé dans les moeurs de décrire cet utile nettoyeur comme un animal sarkophage plutôt que sarcophage. Il va de soi que l'innocent animal ne saurait être tenu pour comptable de la dégénérescence de l'orthographe au fil des siècles.

On pense également que le cri éponyme qui caractérisait les processions de ses fidèles, «baï-ru, baï-ru», serait en fait le grognement de ralliement de cet animal très social et solidaire. Cette hypothèse demeure toutefois discutée au sein des cénacles de spécialistes de la question.

Une variété particulière de hyaenida crocuta centrica, hyaenida crocuta centrica heretica a tout récemment été découverte par des zoologistes expers en leur art. En théorie, rien ne distinguerait hyaenida centrica heretica de hyaenida centrica, si ce n'est une attitude particulière envers une espèce de grosse espèce de phacochère : phacochoerus reacus gouxidus.

Il s'agit, en la circonstance, d'une espèce sauvage et difficilement domesticable dont la caractéristique externe principale est une sorte de long couinement plaintif qui oscille entre le grognement de Sus Crofa (plus communément appelé sanglier) et le cri de détresse de Porcis Khmeris (plus connu sous le nom de Cochon vietnamien).

Quand Hyaenida crocuta centrica heretica croise la piste de Phacochoerus Reacus Gouxidus (aisément décelable grâce aux excréments laissés çà et là), elle tend à le prendre en chasse. On a longtemps cru que Phacochoerus Reacus Gouxidus était la proie favorite de Hyaenida crocuta centrica heretica. Il n'en est rien. En fait, Hyaenida crocuta centrica heretica est un animal très joueur, et l'un de ses passe-temps, c'est de bousculer Phacochoerus Reacus Gouxidus pour le seul plaisir de le voir se débattre les quatre fers en l'air, bien incapable de se redresser tout seul.

 Ce comportement, tout à fait unique dans la nature, a fait dire aux spécialistes du monde animal que Phacochoerus Reacus Gouxidus n'avait d'autre utilité écologique que cette distraction particulière de la hyaenida heretica. 

 

00:33 Publié dans écologie, Insolite, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : hyène, politique, centriste | |  Facebook | | | |

samedi, 03 mars 2012

E-buzzing politique mars 2012

Sacré bouleversement au classement e-buzzing de mars, dans la catégorie politique. Variae, un blogue social-démocrate de longue date, fait un malheur. Mélenchon, campagne politique oblige, continue de progresser. Il n'y a plus de blogues de droite ni du centre ou encore libéraux dans les 20 premiers. Christophe Grébert fait une nouvelle incursion dans le top 20, certes, mais son blogue est un espace local sur lequel il n'intervient pas à propos de l'élection présidentielle. Plus de blogues de droite ni du centre donc, et...une seule femme. Les temps sont durs...

1 Variae
2 Le Blog de Jean-Luc Mélenchon
3 Partageons mon avis
4 Sarkofrance
5 les échos de la gauchosphère
6 Patricklehyaric
7 A perdre la raison
8 Carnet de notes de Yann Savidan
9 LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
10 intox2007.info
11 Arnaud Mouillard
12 Djamila Sonzogni
13 Marc Vasseur
14 Le Kiosque aux Canards
15 Lyonnitude(s)
16 MonPuteaux.com
17 Sarkostique
18 Une Autre Vie
19 Les coulisses de Sarkofrance
20 Bah !

Classement réalisé par Ebuzzing

00:14 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : ebuzzing, politique | |  Facebook | | | |

vendredi, 03 février 2012

Loyers : Delanoë est le phénix de nos hôtes !

Ce n'est pas inutile de traîner chez le premier tovaritch de la pravdasphère : outre les billets plaisants et amusants, on y trouve aussi des pépites en commentaires ! J'avais la flemme de rédiger un billet aujourd'hui. Merci grandpas !

C’est un fait acquis : Delanoë est le phénix de la gestion publique et, s’il a dû augmenter de 52% les impôts des propriétaires de logements parisiens et de 9% ceux des locataires, ce n’est pas de sa faute : c’est celle du méchant Etat qui lui doit des sous et celle de la crise immobilière qui lui prend des recettes. 

Le problème, c’est que, contrairement à cette vision de cour de récré où rien n’est jamais de sa faute, le maire de Paris porte une lourde responsabilité dans la situation financière de la ville et dans les multiples hausses d’impôts que subiront les Parisiens. Les récents comptes administratifs 2008 – qui retracent l’exécution du budget écoulé – et les budgets supplémentaires qui seront votés par la majorité municipale lundi prochain sont en réalité très révélateurs. 

La dégradation accélérée des finances parisiennes est le résultat de la gestion calamiteuse depuis 2001 avant d’être le résultat de l’effondrement des droits de mutation. En effet, toutes les dépenses de fonctionnement ont fortement augmenté depuis 2001. 

Exemple : les charges de personnel de la ville étaient de 1,34 Md€ en 2001 et de 1,76Md€ en 2008, soit +31%. Si la mairie avait simplement maintenu le pouvoir d’achat des fonctionnaires et n’avait pas recruté quelque 7000 agents supplémentaires, il n’aurait fallu que 1,54 Md€ pour les payer en 2008 : ce sont donc 220 millions d’euros supplémentaires que les contribuables doivent verser chaque année pour financer les recrutements et les augmentations salariales décidées depuis 2001 par Delanoë. 

Autre exemple : les dépenses de fonctionnement des services qui étaient de 793 M€ en 2001 sont passées à 907 M€ en 2008 alors que chaque année, depuis 7 ans, le roi de la gestion explique sérieusement qu’il fait 30 M€ d’économies sur ce poste, qui aurait donc dû diminuer de 210 M€ et non augmenter de 114 M€ !!!


Dernier exemple du délabrement : l’évolution de "l’excédent cumulé", une vieille notion budgétaire qui oblige les collectivités locales à constituer une sorte de réserve de prudence. Quand Delanoë est arrivé à la mairie, il a commandé un audit et les cabinets qu’il avait lui-même missionnés ont conclu qu’il héritait d’une situation financière « exceptionnelle ». L’excédent cumulé de recettes de fonctionnement au 31 décembre 2001 était de 598,2 M€ (pour un total de dépenses annuel de 3,53 Mds € ; le « matelas » de réserve représentait donc 16% des dépenses annuelles, ce qui était prudent). 

Au 31 décembre 2008, cet excédent a fondu : il n’est plus que de 310 M€, pour un total de dépenses annuel de 4,75 Mds€ : la fameuse réserve de prudence ne représente donc plus que 6% des dépenses annuelles, autant dire que l’année prochaine, on aura simultanément la flambée des impôts, l’explosion de l’endettement et la poursuite de la dégradation des finances municipales. 

Pour tenir jusqu’en 2008 et les élections, outre le flot des impôts immobiliers dont la crue était la conséquence de la flambée des prix, le maire a recouru à une bonne vieille méthode : endetter la ville. L’encours de dette était de 0,95 Md€ en 2001, de 1,85 Md€ en 2007, de 2,13 Mds€ en 2008 et il devrait atteindre 2,33 Mds€ en 2009. La dette a donc été augmentée de deux et demi depuis que le bon gestionnaire autoproclamé est aux commandes. 

Après que toutes les ficelles aient été utilisées, il lui restait donc à augmenter les impôts, ce qu’il a commencé à faire il y a six mois et qui va se poursuivre évidemment les prochaines années. 

Au-delà de cette litanie de chiffres un peu aride, le bons sens résume la situation des Parisiens : leur édile a dépensé sans compter, recruté à tout va, multiplié les travaux de voirie aussi utiles que les aménagements successifs du boulevard Saint Marcel ou de l'avenue Jean Jaurès, réussi à éviter de les faire passer à la caisse en mangeant les excédents cumulés et en engrangeant la fiscalité liée à la spéculation immobilière…

encore il investissait pour l’avenir et économisait pour remédier aux pertes de recettes. 

Mais pas du tout : au budget supplémentaire, il compense les pertes de droits de mutation d’abord par une manne inespérée : 98 M€ en provenance des caisses de l’Etat et du plan de relance (tiens, tiens, l’Etat n’est pas si méchant après tout…), une plus value de 10 M€ des concours « classiques » de l’Etat (décidément, ce méchant Etat est bien généreux) et une plus value sur les impôts directs des Parisiens de 70 M€ (décidément toujours bons pour passer à la caisse). Au fait, cet amoureux de la transparence aurait peut-être pu informer les élus en mars dernier de cette manne et limiter la hausse des impôts, n'est-ce pas ? Mais il sait que le pire est à venir et veut habituer progressivement les Parisiens à la saignée. 

Et, pour faire bonne mesure, non seulement il ne fait pas d’économies, mais il augmente les dépenses de fonctionnement pour des charges de confort comme les loyers (comme si la ville avait besoin de louer alors qu'elle est le principal propriétaire foncier de Paris !), qui continuent leur vertigineuse ascension : +1,6M€. Ce seul poste est passé de 20,9 M€ en 2001 à 45,8 M€ en 2009 pour la ville-département ! Mais les augmentations de dépenses sont aussi liées à des décisions hasardeuses : + 4M€ pour payer les frais contentieux (y a-t-il le fameux contentieux sur les marchés de propreté dans ces 4M€ ?) et, cerise sur le gâteau : +6 M€ pour les fameux nouveaux marchés de collecte des ordures ménagères dont les conditions d’attribution ont tant fait parler (voir les articles du Delanopolis et de Bakchich info) ! 

Parallèlement, en toute discrétion (aucun commentaire dans l’étique rapport de présentation officiel), les subventions à l’enseignement supérieur sont massacrées : -0,46M€ sur 4,2M€ pour les associations et – 0,45M€ sur 20,2 M€ pour les organismes publics d’enseignement supérieur, soit une diminution de près de 1 M€. Pourtant, le candidat du PS aux municipales nous avait rebattu les oreilles avec sa priorité absolue donnée à ce domaine, non ? Tout comme baissent les aides aux nouvelles technologies et aux interventions économiques (-0,15M€ sur un budget déjà rachitique de 2,17M€). 

Mais, rassurez-vous, l’effort est bien réparti et va permettre de faire de la com' : la « provision pour subvention de fonctionnement du Conseil de Paris, qui était de 1,819 million d’euros est sévèrement toisée : elle baisse de ...... 2000€ ! 

C’est ce qui s’appelle préparer l’avenir. Au secours ! 

18:43 Publié dans Paris, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : politique, delanoe, logement | |  Facebook | | | |

vendredi, 03 juin 2011

Wikio politique de juin 2011

Bon, j'avais envoyé les codes du classement politique du mois de juin 2011 au camarade CSP il y a deux jours contre promesse d'un supplément de soupe pour le jour où en application du programme politique des rouges tous les libéraux et autres salauds d'exploiteurs du peuple seraient envoyés au goulag, mais, apparemment, ce garçon ne s'intéresse pas à la chose et c'est encore moi qui suis contraint de m'y coller. C'est du stakhanovisme à ce stade-là...

Sans grande surprise, je disparais du top 20. Je dois être honnête, j'ai perdu la foi et je n'ai plus très envie de bloguer dans l'immédiat. Je viens pourtant de battre mon record de fréquentation en atteignant 24500 visiteurs uniques.

Hashtable est devenu le dernier des Mohicans. Que vont bien pouvoir se dire tous ces gauchistes entre eux, je vous le demande...

Franchement, la seule façon de mettre de l'ambiance, c'est de réintégrer françoisdesouche dans le classement, histoire de rigoler. Cela suppose une surveillance vigilante des comptes twitter, évidemment, mais bon, ça mettrait de la couleur dans le classement (oui, je sais, eux, ils ne l'aiment pas la couleur...).

En ce qui me concerne, je retrouverai certainement la foi tôt ou tard, mais à vrai dire, pour être sincère, actuellement je me distrais agréablement sur facebook dans des occupations que plus d'un ne jugerait guère sérieuses mais qui moi m'amusent bien dans l'immédiat.

Bref, longue vie au wikio et à la blogosphère politique !

1 Partageons mon avis
2 Sarkofrance
3 Carnet de notes de Yann Savidan
4 intox2007.info
5 Les coulisses de Sarkofrance
6 LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
7 Lyonnitude(s)
8 lepost.fr/perso/bruno-roger-petit
9 A perdre la raison
10 Piratage(s)
11 Hashtable
12 Le coucou de Claviers
13 Bah !
14 Voie Militante
15 Arnaud Mouillard
16 Le blog de Pierre-Alain
17 les échos de la gauchosphère
18 Rimbus le blog
19 Marc Vasseur
20 Une Autre Vie

Classement réalisé par Wikio

23:30 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : wikio, politique, blogosphère | |  Facebook | | | |

jeudi, 02 décembre 2010

J'avais oublié d'anticiper le wikio de décembre, mais voilà l'officiel...

J'vous jure, y'a plus d'époque, ma bonne dame. Je voulais écrire un beau billet avec analyse et tutti quanti sur le dernier classement politique wikio, comme on me l'avait poliment suggéré, mais on me presse sur twitter, laissant entendre que je pourrais être une feignasse.

Comme les afficionados peuvent le constater, il y a des changements assez importants d'un mois sur l'autre dans les classements wikio depuis l'introduction de la twittosphère dans la balance. Quel que soit votre blogue, une vague de retweet peut à tout moment vous porter aux nues. Bon, évidemment, l'inconvénient de la vague, c'est qu'elle finit par retomber tôt ou tard. Faut savoir surfer de vague en vague, en somme, pour bien faire les choses. Mis à part les Parisiens au fait des réalités politiques parisiennes, par exemple, je vous donne mon chapeau à manger si je me trompe que tout le monde va se demander qui ça peut bien être, Alexis Corbière. Ben oui, j'avoue avoir été surpris, d'autant que je ne l'avais pas vu, pour autant qu'il m'en souvienne, dans le top 100 du wikio, ou, en tout cas, pas aussi proche du top. En fait, il était 9127ème au mois dernier du classement général. Je ne sais pas ce qu'il a bien pu publier sur twitter, que je ne suis pas toujours, mais, nom de Zeus, ça a du être retwitté jusqu'à la moëlle... Ben oui, parce que dans la backlink factory, il n'y a ni liens entrant ni liens sortant pour Alexis Corbière. Une pure création de twitter, quoi...

Mais il n'est pas le seul, le bougre ; Voie militante, 383ème au général, le mois dernier, fait un bon prodigieux. Faut dire que passer à 14 liens entrants d'un coup, c'est loin d'être négligeable. Il a du être aussi backtweeté, forcément, parce que 14 liens, pas sûr que cela soit suffisant pour le top20. 

Bon, les autres, il n'y a pas grand chose à dire, au fond : un jeu de chaises musicales, finalement. Si : ce qui est triste, c'est qu'il n'y a qu'une fille dans le top20. Peut-être faut-il en prendre son parti. Finalement, dans une course à la plus grosse, les filles, forcément, son désavantagées... Peut-être aussi qu'elles s'occupent davantage des petits à la maison et/ou des taches ménagères, et que du coup, elles ont moins le temps de bloguer ou de préparer leurs billets.

Comme d'hab, toujours autant de blogs de gauche : c'est la fibre sociale qui ressort, je pense, le côté collectiviste, quoi, en somme :-) nous autres, gens de droite et même du centre, sommes trop individualistes pour espérer truster les premiers prix.

Bon, je finis de pérorer, je sais que certains d'entre vous attendent la langue pendante le classement et doivent penser : 'tain, mais qu'est-ce qu'il attend, ce c.. à nous blablater alors que nous, la seule chose qu'on veut, c'est ce 'tain de classement wikio.

Un dernier mot, tout de même : admirez la performance de wikio qui nous fait parvenir le classement le 02 décembre ce mois-ci. A 16:03, j'avais le classement ! si j'avais été moins loquace, et moins feignasse, tout le monde l'avait à 16:04. Mais bon, on m'a demandé de la qualité, alors, j'ai fait de la qualité... :-)

1 Partageons mon avis
2 lepost.fr/perso/bruno-roger-petit
3 Sarkofrance
4 Le coucou de Claviers
5 Carnet de notes de Yann Savidan
6 intox2007.info
7 LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
8 A perdre la raison
9 Lyonnitude(s)
10 le Blog d'Alexis Corbière
11 Rimbus le blog
12 Hashtable
13 Les coulisses de Sarkofrance
14 L'Hérétique
15 Piratage(s)
16 Bah !
17 des pas perdus
18 Une Autre Vie
19 Le blog de Pierre-Alain
20 Voie Militante

Classement réalisé par Wikio

23:21 Publié dans Blog, Internet, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : classement wikio, politique, blog | |  Facebook | | | |