« Choses minables lues à propos de Leonarda | Page d'accueil | Décès de Philippe Cohen : une immense tristesse »

lundi, 21 octobre 2013

Pau, c'est très casse-gueule pour Bayrou

Il se dit que François Bayrou hésite à prendre la tête d'une liste centriste à Pau. A sa place, je n'y irais pas. Tout du moins, pas avec une liste UMP sur sa droite et une liste PS sur sa gauche. Il faut bien comprendre que Copé mandate Éric Saubatte en commando-suicide là-bas. Il n'est pas là pour gagner, il est là pour faire perdre Bayrou, cet objectif étant plus prioritaire aux yeux de l'UMP que la mairie de Pau. Au passage, cela montre bien que l'UMP n'en a rien à foutre de Pau et préfère que cette ville tombe dans l'escarcelle socialiste plutôt que de la voir entre les mains de Bayrou.

Bref, c'est hyper-casse-gueule parce que je pense que Bayrou ne peut pas gagner avec un tel front contre lui. 

Ce qu'il a intérêt à faire, c'est de continuer ce qu'il a entrepris : faire le maximum pour fédérer une liste d'opposition à Pau et soutenir un candidat centriste solidement implanté. Même si cette liste ne remporte pas Pau, on n'en tiendra pas rigueur à Bayrou qui aura sincèrement cherché l'intérêt de la ville. Si jamais elle gagne (pas totalement à exclure, après tout) on en saura gré au leader du MoDem en raison de toutes ses médiations réussies. Il aura ainsi préparer l'avenir et on peut imaginer des suites intéressantes aux régionales qui suivront.

Moi, je pense que Bayrou a intérêt à se présenter aux européennes :

-primo, parce qu'il a un discours très clair et atypique sur l'Europe, unique en France.

- secundo parce qu'il a de fortes chances d'être élu

- tertio parce qu'il amènera dans le Parlement européen une voix forte et originale d'autant plus qu'il a une aura médiatique qui lui permet d'amener sur le devant de la table des sujets auxquels les médias ne s'intéressent pas spontanément.

Comme je sais qu'il lit régulièrement mon blogue, j'espère que mon avis saura l'éclairer dans sa décision finale.

00:49 Publié dans Europe, Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : bayrou, politique | |  Facebook | | | |

Commentaires

Et je pense qu'avec Bayrou comme fer de lance effectif d'une liste MoDem-UDI, on peut aller très loin (commencer à 11% alors que c'est encore brumeux et que la campagne a tout sauf commencé c'est déjà une bonne base). Pourquoi pas dépasser les 15% voire retrouver un goût de la campagne de 2007 avec du talent et un discours plus tranchant ?

Plus que Pau, ce serait là un véritable retour pour François Bayrou un succès aux européennes.

Attention cependant à ne pas se poser en simple défenseurs de l'UE mais bien de proposer une nouvelle Europe. C'est du suicide autrement, il suffit de regarder autour de soi pour constater l'opinion catastrophique (qu'elle soit hostile ou simplement fatiguée) à l'égard de l'UE.

On verra bien.

Écrit par : PRIPIAT | lundi, 21 octobre 2013

Oui, je suis de ton avis ! En lisant les commentaires de tous bords politiques un peu partout, parfaitement injustifiés la plupart du temps, je me rends compte qu'il est très mal perçu. Il me semble qu'à Pau François Bayrou risque de passer pour celui qui veut "régner une nouvelle fois" sur son département et sa région alors qu'il a dans son équipe plusieurs femmes très performantes qui pourraient donner un bel espoir de rassemblement et de dynamisme.
Moi aussi je le vois mieux à l'Europe. Sa vision en est unique.

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 21 octobre 2013

Oui, je suppose que même si Bayrou aime beaucoup Pau et aimerait s'y présenter, il est peut-être plus sage pour lui de ne pas vraiment entrer dans cette course. Après, je ne suis pas palois et n'ai qu'un regard extérieur, mais je suis d'accord avec l'hérétique, cela risque d'être décevant pour lui, et peut-être que son image serait moins bonne (comme le dit à peu près François Boulanger, cela peut donner la fausse impression d'une image de retour du "seigneur").
Et puis regardez les dernières législatives et ce que cela a donné, en cas de défaite à Pau, ce genre de commentaires reviendrait et ce ne serait sans doute pas bon pour sa crédibilité.

Pour les européennes, il est vrai que dans l'absolu, il faudrait que Bayrou fasse campagne, et gagne, bien sûr, ainsi que le plus possible de candidats Modem, et, puisque les UDI semblent se diriger vers l'ALDE, je les inclus ici dans cet espoir. Ce serait bénéfique sur de nombreux plans... Mais comme j'ai évoqué l'UDI, je suppose qu'avec l'idée de listes communes s'ajoute celle de tractations et qu'une candidature Bayrou est peut-être problématique aux yeux de certains (?).
La dernière fois, Bayrou avait tenté de faire campagne (sans se présenter) et malheureusement il y a eu une tendance inattendue (EELV) et un ou des accrocs qui ont fait qu'il n'avait pas été très entendu. S'il se présente cette fois-ci, il pourra sans doute donner plus de visibilité aux autres candidats, bien marteler sa vision des changements nécessaires à propos de l'Union...

Écrit par : Mairon | lundi, 21 octobre 2013

Je ne pense pas que répéter ce qui s'est passé en 1999 (Bayrou tête de liste, élu mais n'a jamais siégé) soit une bonne chose. Nous attendons des élus qui siègent sinon on prendra les électeurs pour des c**s.

Écrit par : Régis L. | lundi, 21 octobre 2013

@Régis
Comment ça "n'a jamais siégé" ? Vous avez des preuves de ce que vous avancez ?

Écrit par : l'hérétique | lundi, 21 octobre 2013

Oui enfin "jamais" est un peu exagéré, je vous l'accorde, mais le bilan est quand même très maigre, non?

http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/4324/FRANCOIS_BAYROU_home.html

Écrit par : Régis L. | mardi, 22 octobre 2013

Copé ferait mieux de faire un bilan du sarkozysme au lieu de déployer des moyens pour faire la peau à François Bayrou

http://philippegibault.wordpress.com/2013/10/22/cope-veut-faire-la-peau-a-bayrou-et-continue-a-mener-lump-dans-le-mur/

Écrit par : Phil | mardi, 22 octobre 2013

Je trouve absolument incroyables les commentaires du genre "l'UMP ne devrait pas mettre de candidat à Pau pour laisserla place à Bayrou" ou "le PS a été malhonnête en mettant un candidat face à Bayrou".

Mais enfin, bon sang de bonsoir, le principe de la démocratie, c'est quand même bien que les électeurs choisissent entre une pluralité d'offres, oui ou non ? Est-ce que les auteurs de ces commentaires réalisent que leurs propossont, dans le principe, parfaitement antidémocratiques ? Que ce qu'ils suggèrent revient à priver l'électeur de sa possibilité de choix ? Et que l'aboutissement de leur logique, c'est la liste unique ?

La démocratie, c'est d'abord le débat devant les électeurs et le choix laissé à ces électeurs. Pas des petits tripatouillages entre copains pour se refiler des sièges dans le respect formel et le mépris réel des règles électorales.

Écrit par : Ch. Romain | mardi, 22 octobre 2013

@Christian
On est d'accord, mais en revanche, vous conviendrez bien que l'objectif de l'UMP à Pau est davantage de faire chuter Bayrou que de conquérir Pau. D'ailleurs, si Bayrou ne se présente pas mais qu'une liste MoDem-UDI porte les couleurs du centre, il se peut que cela change la donne au second tour pour un éventuel rassemblement de l'opposition. A voir.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 22 octobre 2013

@Phil
J'ai lu ton billet. Très juste. Copé emmène l'UMP dans le mur principalement parce qu'il n'a pas d'idées.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 22 octobre 2013

@Régis.L
Je ne vois pas en quoi l'hyper-activité signifie que l'on est un eurodéputé efficace et compétent.
Bayrou siégeait, où est donc le problème ?

Écrit par : l'hérétique | mardi, 22 octobre 2013

Il ira probablement là où il perdra le moins... parce que gagner faut pas rêver non plus

Écrit par : luciolebrune | mardi, 22 octobre 2013

@luciole
soupir...adore ce que tu as brûlé et...brûle ce que tu as adoré...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 22 octobre 2013

Pas forcément dans mon commentaire, j'y suis juste lucide sur ses chances.

Autrement, bah je ne dois m'en prendre qu'à moi-même de l'avoir cru sincère.

Aujourd'hui, je m'amuse à distribuer les bons et mauvais points en politique et ma foi François est un bon client pour une franche rigolade ; ça le rend sympathique finalement.

En vérité, les autres sont tout aussi nuls, mais souvent moins drôles... Donc je peux dire que c'est un de mes préférés et qui aime bien châtie bien !

Écrit par : luciolebrune | mardi, 22 octobre 2013

@ L'Héré

Je ne sais pas si Copé cherche ou non à plomber Bayrou. Je ne vois pas trop quel serait son intérêt aujourd'hui : quel qu'il soit, le candidat UMP de 2017 aura besoin d'un ramasseur de voix au centre qui ne soit pas trop dangereux pour le deuxième tour. Bayrou me paraît assez bien avoir le profil. Mais de toute façon, mon propos ici était de dénoncer ceux qui appellent à fausser le jeu démocratique, pas à faire des supputations sur les arrières-pensées de tel ou tel.

Écrit par : Ch. Romain | mardi, 22 octobre 2013

@L'héré,
Il pourrait aussi fort bien soit etre tete d'une liste UDI-MoDem,un peu dans le style forces A.
Ou alors, non pas en tete de liste mais troisième ou quatrième en soutien de poids.
Ou alors tete de liste de facon plus classique.
Il y a plein de soluces!

Écrit par : Martine | mardi, 22 octobre 2013

@l'Hérétique:

Bayrou vient d'annoncer qu'il se portait candidat à Pau...

Il semble bien que vous n'ayez pas été entendu en haut lieu...

En plus, annoncer çà juste après avoir annoncé le partenariat avec l'UDI, je ne suis pas convaincu que çà soit la meilleure idée qu'il ait eu...

Écrit par : serge92 | jeudi, 07 novembre 2013

@serge
Entendu, je pense que si, écouté, en revanche, pas cette fois-ci, en tout cas :-)
J'espère qu'il est sûr de lui parce que franchement, ça me paraît hyper-casse-gueule. A l'UMP, il n'y a que Juppé qui lui veut du bien. Les autres, sarkozystes en tête, mais les copéistes aussi, sont déterminés à lui faire la peau. Depuis 2007 il a divisé ses scores par deux à Pau. Je ne vois pas sur quelle dynamique il compte alors qu'il aura en face de lui l'UMP et le PS. On verra ce que disent les premiers sondages, mais franchement, je suis très dubitatif...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 07 novembre 2013

Que vous êtes naïfs ! S'il y va c'est qu'il y a un foutoir pas possible, minimum 7 listes ou plus et que du coup dans la masse il a sa chance...

Ce qu'il n'aurait pas à l'Europe !

Écrit par : luciolebrune | jeudi, 07 novembre 2013

Je ne sais plus quel historien (Plutarque, je crois bien) raconte que, alors que César et ses lieutenants traversaient à cheval une bourgade minable du nord de l'Italie, les compagnons plaisantèrent sur la taille ridicule et le peu d'importance du village. Alors César leur dit simplement : "Pour ma part, je préfèrerais être premier ici, plutôt que second à Rome".

Peut-être que Bayrou a lu Plutarque ?

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 08 novembre 2013

Encore faudrait-il qu'il soit premier à Pau : c'est pas perdu, mais c'est pas gagné non plus :)

Et s'il n'accepte pas de ramer, d'écouter enfin les gens de bon conseil, de mouiller sa chemise... ben il se vautrera, comme d'hab !

Écrit par : luciolebrune | vendredi, 08 novembre 2013

Écrire un commentaire