Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« ISF et art : trop de pression fiscale | Page d'accueil | Réforme des rythmes scolaires : j'ai la haine. »

mercredi, 17 octobre 2012

Ben oui, le MoDem assume les résultats de ses candidats...

A Rue89 on s'est cru très malin en mitraillant un grand blessé : l'un des derniers titres assassinait le MoDem en raison de ses dettes et ses difficultés à payer les imprimeurs de la campagne législative.

Si le MoDem est dans cette situation, c'est surtout parce qu'il est déterminé à ne pas laisser tomber ceux qui se sont battus sous son étiquette et entend les couvrir financièrement jusqu'au bout quel qu'ait été leur score.

C'est donc tout à l'honneur de ce parti et très mal venu de la part de Rue89 (où l'on connaît d'autant moins les jours sans gras que l'on y est allègrement subventionné par l'État) de s'en prendre à un parti qui assume.

14:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : politique, rue89 | |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est subventionné par l'Etat, Rue89 ?

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 17 octobre 2012

@Christian
Oui, comme presque toute la presse en ligne à l'exception de Marianne.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 17 octobre 2012

J'aime bien les explications de Nardella :
"Avec les aides escomptées et un coup de pouce de la banque ça devait aller".

Tout à leur honneur ?
C'est juste du boulot de fumistes désolé.
On ne promet pas de l'argent qu'on est pas sûr d'avoir en tablant sur des résultats qu'on est pas sûr d'obtenir ...

Écrit par : skunker | mercredi, 17 octobre 2012

+1
J'espère que ça va se régler plus vite, maintenant.
En effet, je vois mal comment on peut critiquer le mouvement, puisqu'il tient parole. Évidemment, il est facile de considérer rétrospectivement que l'engagement du parti était trop élevé ; en même temps, sans cette assurance, il n'y aurait pas eu autant de candidats, et encore moins de voix (donc encore moins de financement)...
J'espère qu'Alexandre Nardella est épaulé...
Il est vrai que ces législatives ont été terribles. C'est fou, au bout du compte, de voir qu'un électorat qui avait assez bien résisté à l'attrait du vote "utile" pour NS ou FH, s'est lui-même tiré une balle dans le pied quelques semaines plus tard en n'allant pas voter ou en considérant le choix de second tour de Bayrou comme la fin du monde et méritant sanction (sur des candidats n'ayant rien à voir avec cela)...

Écrit par : Mairon | mercredi, 17 octobre 2012

Je précise que mon +1 n'est pas par rapport au dernier message, de Skunker, mais par rapport au propos de l'Hérétique.
Le Modem a été trop optimiste par rapport aux résultats (mais après tout la présidentielle n'avait pas été une débâcle non plus), certes, mais surtout je crois que l'équipe a surestimé l'électorat habituel, notamment en ce qui concerne le choix pour Hollande au 2e tour de la présidentielle.

Écrit par : Mairon | mercredi, 17 octobre 2012

si ç'avait été le PCF, nul doute que le camarade l'hérétique s'en serait senti fort aise , non ? Aussi, je sens que je ne vais pas m'abstenir. Merci pour le lien de rue89. Mon pauvre... Entre ça et la chute d'ebuzzing, t'a vraiment pas de bol, hein.... Courage ! Il y a une autre vie, après la politique. Tu as sûrement des amis.

Écrit par : GdeC | mercredi, 17 octobre 2012

@GdC
Bah, non, j'aurais eu la même réaction.
Quant à ebuzzing, bah, ce n'est pas ma boîte. ..
Ne t'en fais pas pour moi, je ne suis pas un professionnel de la politique...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 17 octobre 2012

Pas indigents mais indigestes. Ils sont bons pour donner des leçons, mais ils préfèrent regarder la paille dans l'oeil du Modem que la poutre dans le leur. Sales journalistes : http://0z.fr/UzoKF

Écrit par : Carbone 12 | mercredi, 17 octobre 2012

L'axe de l'article n'est pas bienveillant, néanmoins, vous l'héré qui aimez la "transparence" , je ne vois pas ce qui vous "chiffonne", :o)))Ou trop bien, depuis longtemps...?
Cet article, peut aussi aider faire atterrir certains, avec leurs idées et conseils fumeux quand à leur part de responsabilité dans cette histoire...
Salut!

Écrit par : Martine | mercredi, 17 octobre 2012

Sinon, l' héré, pour les municipales j'aiderai mon amie provinciale qui a su utiliser mes idées et surtout les mettre en oeuvre.
Donc, certains clowns de ma circo peuvent abandonner, mon choix est fait.

Écrit par : Martine | mercredi, 17 octobre 2012

Oups, abandonner l'idée que j'y remettrai les pieds...Ne peux figurer sur plusieurs listes^^^.
Sans excuse i tutti quanti: Nevers! :p

Écrit par : Martine | mercredi, 17 octobre 2012

@L' héré,
On s'en fout de GdeMachin...Cette goooche n'est présente que pour faire grimmper la Marine, alors mieux d'ignorer^^^.

Écrit par : Martine | mercredi, 17 octobre 2012

J'allais le dire! ils assument et c'est très honorable!

Écrit par : Patricia | mercredi, 17 octobre 2012

Il m'a l'air assez honnête, cet article. Je regrette de faire partie des candidats à moins de 5% qui coûtent si cher, mais je voudrais encore moins être à la place d'Alexandre Nardella.

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 17 octobre 2012

Idem pour moi Cher Frédéric, je regrette nos scores. Mais tenir sa parole c'est formidable de la part de François , et Alexandre Nardella et JJ Jegou ont du mérite..

Écrit par : Patricia | mercredi, 17 octobre 2012

Repasse ici, car manifestement il y avait volonté à noyer le poisson.
Dès fois que je bavarde de trop^^^Rhoo...

Écrit par : Martine | jeudi, 18 octobre 2012

Je réponds à cet article sur mon blog:
http://philippegibault.wordpress.com/2012/10/18/le-modem-rembourse-ses-candidats-oui-mais/

Écrit par : Phil | jeudi, 18 octobre 2012

@ Patricia :

Y a quand même des moments où vous déconnez sec au MoDem ...

"Tenir sa parole c'est formidable"

C'est ce que doivent se dire les imprimeurs effectivement.

Écrit par : skunker | jeudi, 18 octobre 2012

Rue89 fait son boulot. C'est par eux ou par leur imprimeur que beaucoup de candidats du MODEM ont eu vent des difficultés dont il est fait mention. Beaucoup de candidats auraient souhaité être informés directement par leur mouvement. Cela jette une lumière crue sur le coté "humaniste" du fonctionnement interne du MODEM. En plus de faillite financière, il y a aussi un désagréable parfum de faillite morale. C’est d’autant plus mal ressenti que les règles de remboursement ont été modifiées après les législatives d’une façon sournoise et sans aucune explication. Au motif de ce premier manquement à la parole, certains candidats ont déjà rompu tout lien avec le MODEM.
Cette idée extrêmement simple qui aurait consisté à gérer cette situation difficile en tenant compte de la réalité humaine, celle des candidats, n’est apparemment venue à l’idée de personne. Il n’est pas douteux que la publicité faite à ces difficultés va inciter la direction du MODEM à se fendre d’une tardive lettre d’information et d’excuse à destination des candidats.

A suivre

Écrit par : Pierre B. | vendredi, 19 octobre 2012

Heho l'hérétique! Assumer c'est payer et pour le moment, le Modem n'a pas payé donc il n'assume rien. Votre méprise ressemble à du mépris pour les faits mais peut-être êtes vous membre de la direction de ce parti ce qui expliquerait vos commentaires assez surréalistes.

Écrit par : Piments | vendredi, 19 octobre 2012

@Piments
Le MoDem va payer, ne vous inquiétez pas pour cela, et pour le reste, non, je n'ai aucune fonction, même la plus minime au MoDem. Juste un militant ordinaire.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 19 octobre 2012

@l'hérétique: dans le passé, le MODEM n'a pas toujours été "superclean" avec ses candidats. J'ai en tête les cas d'élus de la région normande qui s'en souviennent encore. Votre optimisme affichée me paraît donc assez audacieux, pour ne pas dire téméraire. Le fonctionnement actuel du MODEM ne suscite en effet guère la confiance.

Écrit par : Pierre B. | samedi, 20 octobre 2012

@Pierre.B
Vous avez des exemples précis ?

Écrit par : l'hérétique | samedi, 20 octobre 2012

Oui.

Écrit par : Pierre B. | samedi, 20 octobre 2012

@L'Hérétique

Moi, j'ai un exemple concret: la 11ème circonscription des Hauts de Seine.

En plus de ne pas être correct avec l'élue de Bagneux, on a fait un choix de candidat idiot (1,5%, même le parti pirate était devant nous) qui nous a plombé à Malakoff.

Écrit par : Phil | lundi, 22 octobre 2012

Écrire un commentaire