Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2011-04 | Page d'accueil | 2011-06 »

vendredi, 27 mai 2011

Ils nous font ch... avec la sécurité routière...

J'ai lu l'intervention de Yanh Werhling sur les radars, intervention qui m'a suprêmement agacé. Peu de choses ne me hérissent davantage que lorsque je vois mon parti verser dans le politiquement correct dégoûlinant.

En somme, ce qu'il dit, c'est qu'il aurait fallu ne pas placer de panneaux de signalement pour les radars dès l'origine.

Cette sorte de jeu de chat et de la souris m'exaspère. Le but, c'est de réduire les accidents ou de piéger les citoyens. De toutes façons, les mecs qui roulent sans permis ou qui sont ivres, ils n'en ont rien à f... des panneaux d'avertissement ou non. Mais pour l'écrasante majorité des citoyens, des détecteurs de vitesse pédagogiques, c'est efficace.

Ce qui m'énerve, c'est que l'on va voir disparaître bêtement (bêtement, au fait, ou au contraire cyniquement ?) des panneaux avertisseurs en ville et sur les autoroutes, là où il y a le plus de trafic, alors même que 85% des tués en voiture le sont en rase-campagne (chiffres de la sécurité routière) !!!

Mais bon, comme le but est de choper le maximum de personnes pour remplir les caisses de l'État sur le dos du mouton automobiliste...

Dommage que l'on ne dispose pas de statistiques fines sur les accidents de la route. Je trouve particulièrement stupide la remarque de Werhling sur les système embarqués (au passage, ce que je ne comprends pas, c'est que Bayrou semble dire exactement le contraire) : ceux qui utilisent des coyotes, à mon avis, ce ne sont pas ceux-là qui ont des accidents. Le simple fait d'utiliser ces systèmes prouvent qu'ils font preuve d'une vraie vigilance et qu'ils considèrent les contrôles et les questions de sécurité routière. Si l'on place aux endroits stratégiques, donc dangereux, les radars, on peut être sûr qu'ils ralentiront à ces endroits-là puisqu'ils chercheront à repérer les radars. Or, en principe, le but, c'est surtout de mettre fin aux accidents là où ils se produisent.

Werhling propose de brider les moteurs à 130km/h. C'est idiot, une fois de plus. Le problème, ce n'est la vitesse, mais les conditions de circulation et l'endroit où l'on roule à grande vitesse.

160km/h sur une ligne droite sur l'autoroute, ce n'est pas ça qui provoque un accident. En revanche, 100km/h n'importe où dans une ville, oui. Donc, on pourra brider tout ce que l'on voudra les moteurs, cela ne changera pas les données du problème.

Une petite remarque encore : en Allemagne, la baisse des accidents de la route de 2005 à 2008 a été de 32,7%, et en France de 33% (chiffres INSEE). Pourtant, pas de bridage des moteurs ni de limitation des vitesses sur les autoroutes là-bas, donc, ce n'est pas le problème.

le FMI aux BRICS ? Ah non...

Je suis sûr que l'on va trouver de beaux esprits pour expliquer qu'il est de bon aloi que les pays émergents prennent toute leur place dans les institutions internationales, à commencer par le FMI.

Je voudrais simplement rappeler quelques évidences oubliées : il n'y a rien de plus favorables à la dérégulation que les BRICS (Brésil,Russi,Chine,Inde, Afrique du Sud) parce qu'elle sert fondamentalement leurs économies et parce que certains de ces pays vivent du dumping social.

On y trouve, selon le magazine Forbes, la plus grande proportion de nouveaux milliardaires, gens souvent parvenus, rarement à la force du poignet, assez souvent par des collusions avec le pouvoir.

Ces cinq pays n'ont rien de démocraties exemplaires. La Chine est une dictature, mieux vaut ne pas croiser le chemin d'un Oligarque en Russie, l'Afrique du Sud est le pays du viol, l'Inde, en dépit de ses institutions démocratiques, vit encore largement de manière féodale dans nombre de régions, et le Brésil, vous savez, c'est ce pays où les archevêques imposent leur loi en interdisant d'avorter à une gamine de 9 ans violée par son géniteur sans que la classe politique ne pipe mot ou presque.

Cela dit, tout comme Bayrou, je suis plus que sceptique sur l'opportunité de placer Christine Lagarde à la tête du FMI. Certes, elle parle très bien anglais, connaît le droit anglo-saxon, d'accord. Mais à côté de cela, elle est empêtrée dans l'affaire Tapie, et elle a montré en la circonstance qu'elle était capable de confier à des tribunaux de commerce un différend qui oppose sur des sommes importantes et publiques l'État et un ex-chef d'entreprise. Tout ça pour accélérer la procédure et alors que rien ne disait qu'un vrai tribunal enjoindrait à l'État de verser plusieurs centaines de millions d'euros à Monsieur Tapie.

Enfin, comme Bayrou encore, je suis sceptique quant à ses inclinations économiques.

15:54 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : fmi, lagarde, brics, bayrou |  Facebook | | |

mercredi, 25 mai 2011

L'oiseau-lyre

Une rencontre insolite, aujourd'hui : je faisais tranquillement réviser sa poésie à mon fiston, l'Oiseau-lyre quand je me suis soudainement avisé que le poème de Jacques Prévert associait un instrument de musique et des chiffres. Or, il me semble que c'est là un principe philosophique chez les pythagoriciens puisqu'ils sont réputés avoir inventé la musique en combinant des proportions géométriques, à commencer par le fameux nombre d'or. Or, la structure de la lyre réplique, par ses rapports de proportion entre les cordes, ce nombre. 

Deux et deux quatre
quatre et quarte huit
huit et huit font seize…
Répétez ! dit le maître
Deux et deux quatre
quatre et quatre huit
huit et huit font seize.
Mais voilà l’oiseau lyre
qui passe dans le ciel
l’enfant le voit
l’enfant l’entend
l’enfant l’appelle
Sauve-moi
joue avec moi
oiseau !

Soucieux de vérifier mon hypothèse, je me suis empressé de faire une recherche sur google, histoire de voir si quelqu'un avait pu soupçonner un sens caché similaire dans le poème de Jacques Prévert. Nada. Nitchevo. Rien trouvé.

Rien non plus sur une connexion entre Jacques Prévert et le pythagorisme. Peut-être un hasard alors ? A défaut, mes recherches m'ont amené sur quelque chose d'assez surprenant : l'oiseau-lyre n'est pas un mot valise ! C'est un oiseau qui existe vraiment, en Australie, et la petite bête est pour le moins surprenante. Vous allez bien rire...

mardi, 24 mai 2011

Radars : Députés frondeurs 1 - gouvernement 0

Dans la catégorie idéologique, j'avais trouvé l'idée de supprimer les panneaux avertissant de la présence de radar particulièrement mal venue et perverse.

En somme, le principe était que Big Brother puisse en permanence coincer le vilain citoyen désobéissant.

Généralement, les députés UMP sont des députés godillots, mais, pour une fois, ils se sont fait entendre du gouvernement et Guéant semble se ranger sagement à leur avis.

Les radars pédagogiques sont à mon avis tout aussi efficaces que la peur du gendarme : voir un panneau lumineux prévenir que sa vitesse n'est pas conforme amène vraisemblablement le conducteur à lever le pied. C'est donc une très bonne idée d'en installler beaucoup plus.

Cherche à coincer le conducteur donne en revanche la très déagréable impression d'être sous l'oeil de Moscou en permanence. Tous ceux qui aiment la liberté et la responsabilité doivent trouver une telle pratique extrêmement désagréable.

Bref, encore un effort, messieurs les députés de droite, faites reculer votre gouvernement, d'autant que sur un tel sujet, il ne faut pas compter sur les députés de gauche qui applaudissent certainement des deux mains une telle mesure (je ne sais pas ce que pensent les députés centristes...)...

Du côté du MoDem, Olivier Henno, qui s'occupe des questions de sécurité au sein du Shadow Cabinet du MoDem, partage en tout cas mon avis : c'est sur l'information bien plus que la répression qu'il faut compter, et, comme le note Henno, à cet égard, les systèmes d'information embarqués (traduction, les fameux coyotes) sont très efficaces, et ce, d'autant qu'ils sont davantage coopératifs.

Ce ne sont d'ailleurs pas les conducteurs possesseurs de ces systèmes qui provoquent des accidents.

Voilà : le MoDem et moi, on est parfaitement en phase sur la question.

samedi, 21 mai 2011

Une rose pour Ophélia

andrew-stephanie-rose-blanche-i.jpgChère Ophélia,

 

Une rose pour nous excuser de ne pas avoir assez pensé à vous.

Nous avons beaucoup parlé de notre compatriote, de ses conditions de détention, de ses émotions, pas assez des vôtres.

C'est pourquoi, sans préjuger du jugement qui sera rendu et dans le respect de la présomption d'innoncence, nous vous envoyons ces fleurs.

Tous les trente clics sur le site Une rose pour Ophélia, une rose blanche sera envoyée à Ophélia, victime présumée de l'agression présumée de Dominique Strauss-Kahn.

Merci aux libéraux français qui sont à l'initiative de cette timide mais sincère et délicate réparation pour le traitement indigne vis à vis de Nafissatou Diallo que les médias et intellectuels français font de cette affaire en France.

A l'heure où j'écris ces lignes, 119 roses ont déjà été envoyées à Ophélia. Puisse-t-elle pardonner à notre peuple.

Lève-toi et marche !

Extraordinaire, tout de même, ce que réussissent les chercheurs et scientifiques. Cette fois, il s'agit d'un jeune homme qui a perdu l'usage de ses jambes après avoir eu la moëlle épinière sectionnée par une voiture. Des chercheurs ont réussi à électro-simuler les nerfs de ses jambes et à lui faire réaliser quelques pas. Impressionnant. Espérons que cela ouvre la voie à de véritables guérisons.

jeudi, 19 mai 2011

JFK, Jack Lang, BHL, taisez-vous !

Y'en a parfois, ils feraient mieux de se taire. Pour Jean-François Kahn, ben, c'est normal de trousser la bonne, en somme. Je l'ai connu autrement plus inspiré. Jack Lang, lui, estime qu'il n'y a pas mort d'hommes. Et BHL de conclure que DSK n'est pas un justiciable comme les autres.

Des baffes, et encore je suis bon. JFK s'est excusé, mais c'est un peu tard, parce que c'est le genre de propos que je ne trouve pas vraiment excusables. A aucun point de vue. Pas plus, d'ailleurs, que les déclarations de Jack Lang qui en disent long sur ce qu'il pense du viol sur le fond.

Quant à BHL, après avoir dégfendu Polanski, l'agresseur d'une très jeune adolescente, le voilà à prendre fait et cause pour DSK, le trousseur de "bonnes". Dis-moi, Bernard : tu te rappelles que tu as une fille qui s'appelle Justine ? Toi qui l'aimes tant (ce qui est tout à ton honneur) tu continuerais de les soutenir, tes deux potes, si c'était à elle qu'ils s'en étaient pris ?

Avec des amis pareils, comme dit Olympe...Feraient mieux de se taire, tiens...

17:31 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : dsk, viol, bhl, jfk, jack lang |  Facebook | | |

mercredi, 18 mai 2011

Un complot ? Contre DSK ? Et puis quoi encore !

Parmi les assertions ridicules que j'ai entendues depuis les débuts de l'affaire DSK, la théorie du complot bat son plein. Ce qui est inquiétant, c'est que 57% des Français y croient. Au lieu de s'affliger du tort que cet individu porte à la France, à la gauche et aux Socialistes, au FMI et plus généralement à la classe politique, voilà que fleurissent les théories les plus débiles, celles que généralement on  voit circuler plutôt du côté de l'alter-gauche ou de l'extrême-droite.

Voilà un individu qui s'est cru tout-puissant et qui a déjà changé de ligne de défense trois fois. Ses avocats ont d'abord laissé entendre que les horaires ne concordaient pas ; lui-même a nié les faits. Aujourd'hui il déclare, face aux évidence, que la relation sexuelle était consentie. Il se moque du monde et tente de mener en bateau l'opinion.

Côté Socialistes, ils seraient inspirés de ne pas rappeler trop fort que DSK est un "ami". Les faits ne sont pas nouveau. J'ai par exemple entendu que dans une grande compagnie aérienne que je ne nommerai pas, on donne des instructions très fermes pour ne pas laisser seules des femmes avec DSK dans les carrés VIP.

Les Jacob Zuma, les Silvio Berlusconi et les Dominique Strauss-Khan, ils n'ont rien à faire en politique. 

Ce qui me met hors de moi, c'est que l'on qualifie ces ignobles individus de séducteurs. Le premier a été impliqué dans un viol, le second détourne des mineures qu'il fait venir du Maghreb à grands renforts de fric et de bling-bling, quant au troisième, on sait ce qu'il en est.

Un séducteur de femmes (pas forcément une espèce que j'aime non plus vraiment, au demeurant) fait tout de même preuve d'une certaine forme d'empathie : il prend un vrai plaisir à se sentir désiré par la femme qu'il cherche à séduire. Il n'en est rien d'un violeur ou un harceleur qui n'a de seul objectif que la domination de sa proie.

Ce type-là prétendait "aimer" les femmes : tu parles, Charles. Moi aussi j'aimais bien les mouches quand je leur arrachais les ailes, petit (je ne l'ai jamais fait, c'est juste pour l'image). Si Tristane Banon n'a finalement pas porté plainte contre DSK quand ce dernier l'a agressée, c'est parce que la fille de DSK était une de ses amies et que sa propre mère était la présidente du Conseil Général de Haute-Normandie. Bref, pour des raisons politiques. Je pense qu'Aurélie Filipetti s'est retenue pour à peu près les mêmes raisons.

Je n'ai pas envie d'enfoncer davantage DSK, je pense qu'il y est (enfin !) parvenu très bien lui-même, à vrai dire, surtout grâce à la célérité de la police américaine. La justice américaine a bien des travers, mais elle a le mérite de ne pas chercher à épargner les puissants, même si, in fine, je me demande si tout cela ne finira à coups de millions de dollars d'indemnités pour que la jeune femme agressée retire sa plainte : le système américain considère en effet le procès comme un contrat entre individus, et, jusqu'au jugement, une négociation est toujours possible.

Je n'aime pas les individus qui se conduisent mal avec les femmes. Et encore moins les agresseurs et les violeurs de femmes pour lesquels la castration me semblerait un châtiment tout à fait acceptable. Au moins, s'il y a un second tour entre un socialiste et Sarkozy, je me sentirais plus libre de voter pour le socialiste ; l'idée qu'il y ait DSK me dirigeait droit vers le vote blanc. Mais si aujourd'hui il s'en sortait et se présentait, ce serait Sarkozy au second tour.

dimanche, 15 mai 2011

DSK est dans un hôtel (blague)

Bon, la blague est d'un des lecteurs de mon blogue, Jacques Berthe :-)

Bon je me lâche avec un peu d'humour.

Quand il a payé le prix de sa chambre - on lui a dit - 
- Cela fera 3000 Dollars Monsieur
- Combien ?
- 3000 Dollars Monsieur, mais le service est compris et le personnel à votre disposition
- Ah bon , très bien.

11:11 Publié dans Insolite, Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : dsk, blague |  Facebook | | |

DSK est foutu.

Je viens d'apprendre avec effarement l'arrestation de DSK, sous le coup d'une accusation d'agression sexuelle. 

Soit c'est un coup monté, et dans ce cas, c'est le coup le plus dégueulasse de tous ceux que j'ai vus en politique.

Soit, DSK s'est montré inconvenant, et dans ce cas, il n'a que ce qu'il mérite.

Dans tous les cas de figure, il paie cash tous ses antécédents dans ce domaine. J'ai déjà écrit ici, même si cela en a fait ricaner certains, que son comportement avec les femmes me le rendait rédhibitoire.

Cela dit, je suis empli de compassion pour ces militants honnêtes, sincères, engagés, vraisemblablement effondrés aujourd'hui.

Je souhaite donc pour Romain  que ceci soit en effet un coup monté. J'ai du mal à croire, toutefois, que l'UMP ait monté une telle affaire. Ce n'est pas pensable, d'autant que les faits se sont déroulés en Amérique et qu'il faudait être suicidaire pour prendre un tel risque à un an de l'élection présidentielle.

Enfin, il y a eu le cas Baudis il y a de cela sept ans, mais Baudis ne traînait aucune casserole dans ce domaine.

Dans tous les cas de figure, il aura énormément de mal à s'en remettre dans l'opinion, d'autant qu'on va certainement ressortir le témoignage de cette journaliste, il y a quelques temps, qui affirmait qu'il avait essayé de lui sauter dessus.

D'une manière ou d'une autre, on finit toujours, finalement, par là où l'on a péché...

09:07 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : dsk |  Facebook | | |