Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« DSK est dans un hôtel (blague) | Page d'accueil | JFK, Jack Lang, BHL, taisez-vous ! »

mercredi, 18 mai 2011

Un complot ? Contre DSK ? Et puis quoi encore !

Parmi les assertions ridicules que j'ai entendues depuis les débuts de l'affaire DSK, la théorie du complot bat son plein. Ce qui est inquiétant, c'est que 57% des Français y croient. Au lieu de s'affliger du tort que cet individu porte à la France, à la gauche et aux Socialistes, au FMI et plus généralement à la classe politique, voilà que fleurissent les théories les plus débiles, celles que généralement on  voit circuler plutôt du côté de l'alter-gauche ou de l'extrême-droite.

Voilà un individu qui s'est cru tout-puissant et qui a déjà changé de ligne de défense trois fois. Ses avocats ont d'abord laissé entendre que les horaires ne concordaient pas ; lui-même a nié les faits. Aujourd'hui il déclare, face aux évidence, que la relation sexuelle était consentie. Il se moque du monde et tente de mener en bateau l'opinion.

Côté Socialistes, ils seraient inspirés de ne pas rappeler trop fort que DSK est un "ami". Les faits ne sont pas nouveau. J'ai par exemple entendu que dans une grande compagnie aérienne que je ne nommerai pas, on donne des instructions très fermes pour ne pas laisser seules des femmes avec DSK dans les carrés VIP.

Les Jacob Zuma, les Silvio Berlusconi et les Dominique Strauss-Khan, ils n'ont rien à faire en politique. 

Ce qui me met hors de moi, c'est que l'on qualifie ces ignobles individus de séducteurs. Le premier a été impliqué dans un viol, le second détourne des mineures qu'il fait venir du Maghreb à grands renforts de fric et de bling-bling, quant au troisième, on sait ce qu'il en est.

Un séducteur de femmes (pas forcément une espèce que j'aime non plus vraiment, au demeurant) fait tout de même preuve d'une certaine forme d'empathie : il prend un vrai plaisir à se sentir désiré par la femme qu'il cherche à séduire. Il n'en est rien d'un violeur ou un harceleur qui n'a de seul objectif que la domination de sa proie.

Ce type-là prétendait "aimer" les femmes : tu parles, Charles. Moi aussi j'aimais bien les mouches quand je leur arrachais les ailes, petit (je ne l'ai jamais fait, c'est juste pour l'image). Si Tristane Banon n'a finalement pas porté plainte contre DSK quand ce dernier l'a agressée, c'est parce que la fille de DSK était une de ses amies et que sa propre mère était la présidente du Conseil Général de Haute-Normandie. Bref, pour des raisons politiques. Je pense qu'Aurélie Filipetti s'est retenue pour à peu près les mêmes raisons.

Je n'ai pas envie d'enfoncer davantage DSK, je pense qu'il y est (enfin !) parvenu très bien lui-même, à vrai dire, surtout grâce à la célérité de la police américaine. La justice américaine a bien des travers, mais elle a le mérite de ne pas chercher à épargner les puissants, même si, in fine, je me demande si tout cela ne finira à coups de millions de dollars d'indemnités pour que la jeune femme agressée retire sa plainte : le système américain considère en effet le procès comme un contrat entre individus, et, jusqu'au jugement, une négociation est toujours possible.

Je n'aime pas les individus qui se conduisent mal avec les femmes. Et encore moins les agresseurs et les violeurs de femmes pour lesquels la castration me semblerait un châtiment tout à fait acceptable. Au moins, s'il y a un second tour entre un socialiste et Sarkozy, je me sentirais plus libre de voter pour le socialiste ; l'idée qu'il y ait DSK me dirigeait droit vers le vote blanc. Mais si aujourd'hui il s'en sortait et se présentait, ce serait Sarkozy au second tour.

Commentaires

Il n'a rien déclarer DSK! Il ne peut (encore). Les supputations du NewYork post n'engagent que ce journal.
T'as déjà fini avec Belkacemi?

Écrit par : bembelly | mercredi, 18 mai 2011

Au-delà de DSK, ayons quand même une pensée pour ces amis, par exemple dans le 16ème. Échouer si près du but... Ça doit être dure à vivre, tant d'espoirs et d'ambitions anéantis. Que vont-ils devenir ? Ce reconvertir dans le soutien à Hollande, Fabius ou Aubry alors qu'ils n'avaient même pas attendu la déclaration de candidature de DSK et l'achèvement du processus des primaires socialistes pour démarrer la campagne ? Ça me paraît hautement improbable pour la plus part d'entre eux. Ils doivent être complétement déboussolés les pauvres.

Écrit par : Antoine | mercredi, 18 mai 2011

" J'ai par exemple entendu que dans une grande compagnie aérienne que je ne nommerai pas, on donne des instructions très fermes pour ne pas laisser seules des femmes avec DSK dans les carrés VIP."
Des liens seraient souhaitables pour étayer ces propos, à défaut ils ne relèveront jamais que de la rumeur.

Écrit par : Martine | mercredi, 18 mai 2011

Eh, oh... Ne tombons pas d'un extrême dans l'autre. Comme dirait Socrate, tout ce qu'on sait sur cette affaire à New-York, c'est que l'on ne sait rien. Donc, respect pour la victime supposée comme pour l'accusé bien réel.

L'affaire Tristane Banon est effectivement troublante, comme sont troublantes les affaires qui ressortent depuis. Il est certain que tout ça dessine peu à peu une image pas très reluisante, et lève le voile sur une omerta dont il n'y a pas lieu d'être fiers. Mais, encore une fois, tant que rien n'est avéré, restons au moins prudents.

Moi, il y a trois choses qui me navrent là-dedans :
1) le fait que la défense de DSK évolue comme celle d'un petit violeur de cave : d'abord "Je n'ai rien fait", puis "Elle était consentante". Bientôt ce sera : "Elle m'a provoqué, la salope". C'est indigne, et assez triste.

2) les articles répugnant de sous-entendus et de mauvaise foi pondus par Jean-Daniel ou par l'insupportable BHL. On se croirait revenu aux pires moments de l'affaire Polanski.

3) l'attitude d'Ardisson et de ses commensaux lorsque Tristane Banon raconte son histoire dans la vidéo que j'ai pu voir sur Internet. Voilà une gamine qui raconte une tentative de viol et ce ramassis d'abrutis rigole vaguement. Et pas un journaliste, à l'époque, n'a cherché à en savoir plus ? On se demande vraiment pourquoi la Presse ne se vend pas et pourquoi les Français ne croient pas les journaux !

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 18 mai 2011

Ardisson?
Le meme qui a fait de la pub sur les ondes pour l'ouvrage d'un des ses anciens "potes"
La France a peur ou un truc dans le style sous fond de coups de karcher...Alors^^^

Écrit par : Martine | mercredi, 18 mai 2011

57 % lundi... Un chiffre qui date.

Il y en a 29% qui pensent que "l'empêchement de DSK" peut profiter à Sarkozy. On en était encore à évoquer l'empêchement ! Un sondage qui date d'un siècle !

Écrit par : mtislav | mercredi, 18 mai 2011

@ Christian

J'ai déjà été d'accord à 99% avec toi, même si souvent il y a eu désaccord. Mais aujourd'hui, sur ce que tu écris, mon accord est à 100%. Rien à ajouter. Je crois que tu décris parfaitement le malaise actuel, la défiance vis-à-vis de certains journaleux (J. Daniel est "immonde" dans ce qu'il a écrit), et plus simplement la méfiance qui risque de naître vis-à-vis de médias qui ne savent plus sur quel pied danser...

Écrit par : JF le démocrate | jeudi, 19 mai 2011

Si l'accusation ne vole pas en éclat et que DSK est vraiment coupable, c'est toute la classe politique qui va trinquer.

En effet, les langues commencent à se délier, pas toutes malheureusement car une partie du monde polico-médiatique refuse de voir l'évidence : ils auraient protéger un ...., ils refusent d'admettre qu'un dérapage sérieux était possible...

il paraît très étonnant de constater que le monde politique de droite comme de gauche n'ait pas théorisé que DSK était potentiellement une bombe a retardement....ont-ils l'habitude de fermer les yeux sur des dérapages car seule la conquête du pouvoir par tous les moyens compterait et qu'ils auraient l'habitude de se protéger les uns les autres, perdant ainsi toutes notions de la réalité....

j'en dis pas plus pour l'instant sauf que notre classe politique pose vraiment problème.....

Écrit par : Europium | jeudi, 19 mai 2011

"il paraît très étonnant de constater que le monde politique de droite comme de gauche n'ait pas théorisé qu'il était potentiellement une bombe a retardement"
Il ne devait pas etre le seul dans ce cas, je suppose qu'il y a d'autres phénomènes de meme acabit une raison pour laquelle je doute un peu d'un complot made in France les retours de boomerang peuvent etre terribles.
Ceci dit le plus horrible que j'ai pu lire à ce sujet est: " simple troussage de soubrette", disgusting!

Écrit par : Martine | jeudi, 19 mai 2011

UN COMPLOT ?!
Un pelotage de con ?
Faudrait quand même pas pousser la chambrière dans les orties même si elle n'avait pas de culotte.
Mon avis c'est que le déculotté va se prendre une telle déculottée qu'il n'est pas près de remettre la main au panier de qui que ce soit pour un certain temps voire même un temps certain.
A suivre...

Écrit par : arbranesque | jeudi, 19 mai 2011

Bonjour,
Vous allez peut-être un peu loin avec vos "affirmations"... alors qu'apparemment vous n'en savez pas plus que les autres...

mais bon, l'homme aime à s'abreuver de rumeurs... ;o)
@+
PS je ne crois pas à un complot non plus... mais les faits sont rarement "simples" dans ce genre d'histoires... à suivre...

Écrit par : nap | jeudi, 19 mai 2011

Ce que je trouve bizarre, c'est qu'il l'aurait forcé à lui faire une fellation, et qu'elle ne l'ai pas mordu. En dehors de tout ça, la justice tranchera.

Écrit par : melianos | jeudi, 19 mai 2011

Un complot ?
Oui, pourquoi pas !

C'est étrange tout de même, un détail qui peut paraitre insignifiant, mais pourquoi n'y aurait il pas un lien ?
Avez vous remarqué que Bernard Laporte n'a fait AUCUNE DECLARATION pour dire qu'il n'est pas le père de l'enfant de Carla Bruni Sarkozy ?

Moi je vous dis,c'est louche tout ça !

Et en plus, on va essayer de me faire croire que la sécheresse à venir n'a rien à voir !

Ben voyons ...

Écrit par : Teo Toriatte | jeudi, 19 mai 2011

Explosée de lol.

Écrit par : Martine | jeudi, 19 mai 2011

ben oui, mais désolée je persiste pour le complot ! tu vois je suis une cinglée parano, mais je trouve pour le moins curieux que le scandale n'éclate précisément qu'au moment des élections présidentielles ...
puisque tout le monde savait, qu'il semble qu'il était un habitué (non du viol) mais de comportements plus que limites etc ... pourquoi aujourd'hui ? pourquoi aux USA ?
ce qui est en cause c'est le ici maintenant... pour le reste, nous verrons si le dragueur a dérapé au point d'être violeur...

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 20 mai 2011

Je n'ai, jusqu'à présent, publié aucun commentaire sur cette effroyable affaire. Comme beaucoup de français et d'autres, sans doute, je suis restée quelques jours sous le choc de cette annonce.
Si je me permets d'intervenir aujourd'hui, c'est que votre affirmation, je vous cite : " aujourd'hui, il déclare que la relation sexuelle était consentie..." me gêne particulièrement au même titre que les déclarations des intervenants particulièrement prompts à prendre sa défense.
A aucun moment, je n'ai lu dans les médias que DSK aurait pu avoir la possibilité de s'exprimer. Il n'est pas certain non plus que votre assertion corresponde à la ligne de défense de ses avocats car ils attendent d'avoir accès aux conclusions de l'enquête de la police scientifique et des différentes charges qui pèsent sur lui. Tout le reste n'est que supputation journalistique.
Aujourd'hui, vendredi 20 mai, nous ne savons toujours rien de ce qui est arrivé dans cette chambre. Par contre, le "grand jury " a estimé qu'il y avait des charges suffisantes pour aller au procès.
Sachons raison garder.

Écrit par : Catherine | vendredi, 20 mai 2011

Et si c'était DSK, le con... peloteur ! Imaginez dans une semaine, la femme de chambre se rétracte et elle dit que c'est Nicolas qui l'a payé. Dominique rentre en France en héros, se présente et plus personne n'ose l'attaqué ! Sarko ne pourra même pas dire que c'est un complot de DSK ! A Idée tordue, idée tordue et demi !
D'autres sourires sur l'affaire sur mon Blog : http://douillon.canalblog.com/
Jean Patrick DOUILLON Humoriste

Écrit par : DOUILLON | vendredi, 20 mai 2011

Je pense qu'en 2007 on a fabriqué la candidature de S. Royal, à grands coups de sondages, en sachant qu'elle ne tiendrait pas la route et que N. Sarkozy n'en ferait qu'une bouchée . On a essayé, de la même manière, d'imposer la candidature de DSK, dont on connaissait les vulnérabilités : trop bling-bling pour faire un candidat de Gauche crédible, trop dilettante et ayant eu, à diverses reprises, une attitude inappropriée avec les femmes . Si cédant une fois de fois de plus à l'influence des médias et des sondages, il avait été désigné par le PS, à l'issue des primaires, ces vulnérabilités n'auraient pas manqué d'être exploitées lors de la campagne . Ainsi cette sortie de route de DSK avant les primaires est sans doute une chance pour le PS . Toutefois la complaisance de ce parti vis à vis de DSK et la maladresse de certaines déclarations (on songe au bal des hypocrites et au choeur des pleureuses) risquent de laisser des traces . En tout cas, dans l'hypothèse d'un second tour N. Sarkozy/DSK je me dirigeais moi aussi vers le vote blanc .

Écrit par : Zenon | vendredi, 20 mai 2011

Vous souvenez-vous de cette illustration:
http://www.dailymotion.com/video/x5sgzc_o-the-lion-king-o_shortfilms
lors de certains discours?
Quid des finances US? (Pas top) Pas étonnée d'entendre chanter la Chine.
Les dernières interventions du roi lion naissant en ce qui concerne le moyen-orient? (comment que c'est-y qu'il va financer?)
Vous souvenez-vous de l'origine réelle de certains conflits désastreux en Europe?

"Par le biais du président du FMI" notre pays qui est sévèrement entaché au niveau diplomatique etc
Gaf ! Aux prétendues mains tendues elles peuvent etre un cheval de Troie, tant pour notre pays que pour l'Europe toute entière.

Écrit par : Martine | vendredi, 20 mai 2011

Je ne vais certainement pas m'abonner à Libé...

Écrit par : Martine | vendredi, 20 mai 2011

Oups, ai oublié...Dslée Nicolaaaas (J) 'T' en mériterais des baffes!!!
Yep! Affreusement irrespectueuse,com d'hab :o))) Mister Chairman sir!!! Rien de récent, koaa....
Enfin bon bref.

Écrit par : Martine | samedi, 21 mai 2011

Oups, erreur de frappe :)
Cacolak J't' collerais bien des baffes...Mais suis certaine que la vie tot ou tard, s'en chargera.

Écrit par : Martine | samedi, 21 mai 2011

Nico, vous avez compris "la bourde"...semble-t-il.
Bonne soirée à vous

Écrit par : Martine | samedi, 21 mai 2011

Oups, pour pénitence vous suggère un nombre: trois minimum...

Écrit par : Martine | samedi, 21 mai 2011

Pis p'têt bien que le piège c'était simplement de lui donner un poste à responsabilités aux USA = l'endroit propice, pour le reste, les hormones du piégé aurait fini de monter le traquenard.

Ceci dit, si c'est cela, je ne reproche pas de l'avoir nommé là : je trouve cela très intelligent, et, SI cette histoire est vraie (je dis bien SI je n'étais pas dans la chambre), ben il nous aura évité pire peut-être : imaginez le scandale s'il avait fait ça aux USA en tant que Président EN FONCTION...

J'espère que la suite des évènements saura rétablir la vérité, pour l'innocence d'un des 2 protagonistes et pour les futures victimes de viol en France qui vont encore plus hésiter à porter plainte.

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 22 mai 2011

@luciolebrune : il ne faut pas confondre les US avec la France. Les fautes pénales ne se négocient pas financièrement chez nous. Même si la victime retire sa plainte, le parquet peut poursuivre et si le viol ou la faute est démontrée, c'est la prison. Aux US, tout ce négocie et une femme qui porte plainte est plus suspecte de vouloir faire du fric qu'en France.

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 22 mai 2011

pardon pour les fautes... tout se négocie...

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 22 mai 2011

@Mirabelle : bien sûr qu'il peut y avoir des abus. Mais on ne peut accuser formellement une des deux parties sans savoir. Si DSK a droit à la présomption d'innocence, la présumée victime aussi.

Puis, en France, on a quand même les dommages et intérêts, ce n'est pas rien.

On a beaucoup vu de ces fausses accusations d'abus sur enfants en cas de divorce par exemple, pourtant il ne faut pas rejeter la parole de tous les enfants.

Après le désastre d'Outreau, tout le monde a redoublé de prudence et, du coup, les travailleurs sociaux qui remarquent des incongruités à ce niveau-là, encore aujourd'hui voient leurs rapports censurés par leur hiérarchie ; aujourd'hui, on sait au moins qu'un couple qui a été blanchi était coupable puisqu'on vient de l'arrêter avec des vidéos pédo-pornos mettant en scène ses enfants. On a libéré trop vite tout le monde quand on s'est rendu compte qu'on avait mis des innocents en prison.

Outreau a été catastrophique pour les innocents arrêtés, mais pendant des décennies cette affaire sera catastrophique pour les victimes après Outreau.

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 22 mai 2011

Les commentaires sont fermés.