Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'oiseau-lyre | Page d'accueil | Ils nous font ch... avec la sécurité routière... »

vendredi, 27 mai 2011

le FMI aux BRICS ? Ah non...

Je suis sûr que l'on va trouver de beaux esprits pour expliquer qu'il est de bon aloi que les pays émergents prennent toute leur place dans les institutions internationales, à commencer par le FMI.

Je voudrais simplement rappeler quelques évidences oubliées : il n'y a rien de plus favorables à la dérégulation que les BRICS (Brésil,Russi,Chine,Inde, Afrique du Sud) parce qu'elle sert fondamentalement leurs économies et parce que certains de ces pays vivent du dumping social.

On y trouve, selon le magazine Forbes, la plus grande proportion de nouveaux milliardaires, gens souvent parvenus, rarement à la force du poignet, assez souvent par des collusions avec le pouvoir.

Ces cinq pays n'ont rien de démocraties exemplaires. La Chine est une dictature, mieux vaut ne pas croiser le chemin d'un Oligarque en Russie, l'Afrique du Sud est le pays du viol, l'Inde, en dépit de ses institutions démocratiques, vit encore largement de manière féodale dans nombre de régions, et le Brésil, vous savez, c'est ce pays où les archevêques imposent leur loi en interdisant d'avorter à une gamine de 9 ans violée par son géniteur sans que la classe politique ne pipe mot ou presque.

Cela dit, tout comme Bayrou, je suis plus que sceptique sur l'opportunité de placer Christine Lagarde à la tête du FMI. Certes, elle parle très bien anglais, connaît le droit anglo-saxon, d'accord. Mais à côté de cela, elle est empêtrée dans l'affaire Tapie, et elle a montré en la circonstance qu'elle était capable de confier à des tribunaux de commerce un différend qui oppose sur des sommes importantes et publiques l'État et un ex-chef d'entreprise. Tout ça pour accélérer la procédure et alors que rien ne disait qu'un vrai tribunal enjoindrait à l'État de verser plusieurs centaines de millions d'euros à Monsieur Tapie.

Enfin, comme Bayrou encore, je suis sceptique quant à ses inclinations économiques.

15:54 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : fmi, lagarde, brics, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

Oui aux grands pays émergents dans les organes multi-latéraux (les parties de Risk entre occidentaux, ça suffit), mais non pour le FMI pour une raison très simple : c'est ceux qui payent qui commandent...
Ne pas caricaturer le Brésil tout de même, beaucoup de choses se sont améliorées et il y aura besoin de sa contribution à l'avenir...
Quant à la dénomination de BRICS...
http://www.telos-eu.com/fr/article/les-brics-existent-ils

Écrit par : florent | vendredi, 27 mai 2011

Mouais, Maaame Lagarde^^^^, candidature consternante, mais aussi celles de pays émergeants, poov' de nous!

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

les briks essaient de développer un nouvel ordre mondial comme l'a montré une conférence récente en Chine.

Leur approche est simple, ils misent de façon réaliste sur le déclin des USA et de l'UE dans les prochaine années, méga endettement oblige.....les BRIKS ont des pépettes, l'occident à la dette....

Si l'UE est solidaire actuellement c'est qu'il en va d'un espoir de survie.....c'est quand même dingue que l'UE soit prête a soutenir Lagarde.....est-ce le signe que l'UE que est réellement aux abois.......

Donc en conséquence ne doit-on pas fermer les yeux sur agissements supposés de la futur "reine" au non de l'intérêt supérieur de l'Europe.....

Écrit par : Europium | samedi, 28 mai 2011

Bonjour,

Sur les raisons qui poussent Badinguet à soutenir la candidature de C. Lagarde à la tête du FMI: http://chevallier.biz/2011/05/e-crise-speculations%E2%80%A6/

Notre pays n'est pas en très bonne presse avec l'affaire DSK. Je crains fortement que la choix de cette personne, en dépit de ses éventuelles qualités, ne soit pas idoine. Si d'aventure la procédure en cours devant la HCJ aboutissait à une mise en examen, nous aurions l'air fin. Il est dommage que le ridicule ne tue plus.

Bon week-end

Écrit par : H. | samedi, 28 mai 2011

Je pense qu'il faudrait un anglo-saxon, genre nord-américain ou britannique.
Il y a moins de risques d'en voir un avantager son pays natal, ils sont plus neutres.

Cela étant je n'écarte pas la possibilité Lagarde, qui ne serait pas un mauvais choix.

Écrit par : Web et SEO | dimanche, 29 mai 2011

Bah, suis assez d'accord avec Francois Bayrou sur le sujet, il y a d'autres francais qui correspondent mieux au profil requis, M.Trichet par exemple...cependant pour les adeptes de la planche à billet et de politique inflationniste^^^, suivez mon regard over the ocean...

Écrit par : Martine | dimanche, 29 mai 2011

Je ne comprends une approche aussi réductrice.
Surtout ne pas mettre un sud-africain à la tête du FMI parce qu'il y a beaucoup de viol dans son pays?
Quel rapport avec le talent et/ou l'intégrité d'un éventuel candidat?
Drôle de raisonnement... surtout venant d'un compatriote du dernier patron du FMI...

Écrit par : Aurélien | lundi, 30 mai 2011

Je plussoie Aurélien.

Écrit par : melianos | lundi, 30 mai 2011

@Aurélien
On peut placer un sud-africain à la tête du FMI s'il est compétent et que son éthique humaine est irréprochable, mais pas parce qu'il viendrait spécifiquement d'un des brics et qu'il faudrait un rééquilibrage (d'autant que les Brics ne participent au fort peu au financement du FMI).

Écrit par : l'hérétique | lundi, 30 mai 2011

Vouz avez tort, monsieur. Les BRICs sont deja creanciers du FMI en 100 mil millions de dollars quils ont preté pour le fond grec. Ils sont deja le 4 plus grands creanciers du tresor des Etats Unis, et ils ont deja 3 fois les reserves internationales du G-7. Qui paye alors? Ils ont argent pour faiore 10 FMIs demain. Et si le BRIC sort du FMI ? Le FMI va s effrondre comme le G-8.

Écrit par : marcos altenhoffen | mercredi, 01 juin 2011

Les commentaires sont fermés.