Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« le FMI aux BRICS ? Ah non... | Page d'accueil | Très bon ce concombre... »

vendredi, 27 mai 2011

Ils nous font ch... avec la sécurité routière...

J'ai lu l'intervention de Yanh Werhling sur les radars, intervention qui m'a suprêmement agacé. Peu de choses ne me hérissent davantage que lorsque je vois mon parti verser dans le politiquement correct dégoûlinant.

En somme, ce qu'il dit, c'est qu'il aurait fallu ne pas placer de panneaux de signalement pour les radars dès l'origine.

Cette sorte de jeu de chat et de la souris m'exaspère. Le but, c'est de réduire les accidents ou de piéger les citoyens. De toutes façons, les mecs qui roulent sans permis ou qui sont ivres, ils n'en ont rien à f... des panneaux d'avertissement ou non. Mais pour l'écrasante majorité des citoyens, des détecteurs de vitesse pédagogiques, c'est efficace.

Ce qui m'énerve, c'est que l'on va voir disparaître bêtement (bêtement, au fait, ou au contraire cyniquement ?) des panneaux avertisseurs en ville et sur les autoroutes, là où il y a le plus de trafic, alors même que 85% des tués en voiture le sont en rase-campagne (chiffres de la sécurité routière) !!!

Mais bon, comme le but est de choper le maximum de personnes pour remplir les caisses de l'État sur le dos du mouton automobiliste...

Dommage que l'on ne dispose pas de statistiques fines sur les accidents de la route. Je trouve particulièrement stupide la remarque de Werhling sur les système embarqués (au passage, ce que je ne comprends pas, c'est que Bayrou semble dire exactement le contraire) : ceux qui utilisent des coyotes, à mon avis, ce ne sont pas ceux-là qui ont des accidents. Le simple fait d'utiliser ces systèmes prouvent qu'ils font preuve d'une vraie vigilance et qu'ils considèrent les contrôles et les questions de sécurité routière. Si l'on place aux endroits stratégiques, donc dangereux, les radars, on peut être sûr qu'ils ralentiront à ces endroits-là puisqu'ils chercheront à repérer les radars. Or, en principe, le but, c'est surtout de mettre fin aux accidents là où ils se produisent.

Werhling propose de brider les moteurs à 130km/h. C'est idiot, une fois de plus. Le problème, ce n'est la vitesse, mais les conditions de circulation et l'endroit où l'on roule à grande vitesse.

160km/h sur une ligne droite sur l'autoroute, ce n'est pas ça qui provoque un accident. En revanche, 100km/h n'importe où dans une ville, oui. Donc, on pourra brider tout ce que l'on voudra les moteurs, cela ne changera pas les données du problème.

Une petite remarque encore : en Allemagne, la baisse des accidents de la route de 2005 à 2008 a été de 32,7%, et en France de 33% (chiffres INSEE). Pourtant, pas de bridage des moteurs ni de limitation des vitesses sur les autoroutes là-bas, donc, ce n'est pas le problème.

17:48 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : werhling, sécurité routière, circulation, automobile | |  Facebook | | | |

Commentaires

Euh en Allemagne les vitesses sont limitées sur une grosse partie des autoroutes et ailleurs la limitation à 130 est "Konseillées" très fortement…avec chez certains assureurs refus de prises en charge si l'on dépasse cette limite !!!

Écrit par : jcg48 | vendredi, 27 mai 2011

@jc
Oui, je sais, mais je vise simplement à dire que ce n'est pas le problème et que vouloir brider les moteurs est idiot.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 27 mai 2011

Yep, il m'énervouille à moi aussi, finalement la "nounou" a bien fait d'etre en retard... :)
Contrairement à ce que j'ai pu lire sur le web, en Allemagne les axes autoroutiers proches des villes sont limités en vitesse à certains horaires.
Regrette que OH n'ait pas su parler des technologies pour la reconnaissance du mouvement, qui serait utile pour remédier à la problématique d'enfants oubliés à bord pour parents surmenés.

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

Je suis d'accord avec toi : ce "politiquement correct" et ce dégoulinage de bons sentiments est insupportable lorsqu'il est accompagnée de mesures inefficaces et dogmatiques. Supprimer des panneaux et piéger les automobilistes ne sauvera jamais une vie...

Écrit par : falconhill | vendredi, 27 mai 2011

@Falcon,
Bien sur qu'il lit ici, pas le seul.Vraiment pas fastoche pour moi...
Bonne soirée

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

L'hérétique,
Tu te trompes gravement.
Tu te trompes parce que la gentille famille qui va à 160km/h sur une grande ligne droite sera décimée quand la voiture de devant va déboîter brusquement. C'était lui qui était ivre mais c'est la famille qui payera. Alors qu'à 100km/h le trajet parcouru avant le réflexe puis pendant le freinage est beaucoup plus court, puis le choc moins fort.
Tu te trompes lourdement, parce que, quand quelqu'un roulera à 110 à la place de 90, il n'aura pas (ou moins) le temps de freiner quand la voiture qui s'insert ne respectera pas la priorité.
Tu te trompes encore parce que la grande majorité des gens, l'immense majorité des gens ne ralentira pas, s'il n'y a pas de SANCTION derrière. C'est triste mais c'est comme ça. Tu crois peut-être que tout le monde est comme toi, et tu te trompes toujours.
N'as tu pas remarqué qu'après un radar 95% des automobilistes reprennent le plus vite possible leur allure précédente (dépassant de plus 20km/h en moyenne à vue d'oeil la limite autorisée), dans la joie et l'allégresse ?

Brider les moteurs n'est pas vraiment intéressant.
La solution est ce que propose François Bayrou :
-des radars sur zone, par exemple un après et avant chaque sortie d'autoroutes : on ne peut plus jouer à ralentir deux minutes et rouler plus vite pour rattraper le temps
-un système tel qu'il existe sur les gps, un "bip" qui retentit périodiquement quand on dépasse la vitesse, pour ne pas se faire "piéger" et la dépasser sans s'en rendre compte.

Et va parler avec des gens qui ont perdu des proches, ou qui sont handicapés, ils pensaient "juste" qu'ils pouvaient aller un petit peu plus vite, et ça ne leur a "juste" pas permis de s'arrêter à temps.
Ceux qui pensent ça ont exactement le même raisonnement que ceux qui pensaient "juste" que la ceinture n'était pas nécessaire il y a 30 ans.

Écrit par : Vincent | vendredi, 27 mai 2011

@Vincent,
Faites vous soigner...

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

@Vincent
Oh, je sais ce qu'il en est : un de mes cousins est mort dans un accident de voiture.
Tu peux me dire à quoi servira la voiture le jour où elle ira moins vite qu'un vélo, et que comme au moyen-âge, il faudra une journée pour aller de Paris à Mantes-la-jolie ?
Les radars, ils ont vocation à être placés là où il y a des zones dangereuses, pas avec le but affiché de coincer le plus possible d'automobilistes.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 27 mai 2011

Je pense également que tu es complètement à côté de la plaque, quand je lis ce billet.

Sais-tu au minimum ce que c'est que de rouler à 160, 180, ou 200 voire plus (mais là au-dessus de 200, c'est moi qui ne sait plus)? As-tu conscience que sauf à être un pilote de Formule 1, aux réflexes et aux manoeuvres d'urgence aiguisés, cela n'est pas donné à tout le monde? Et que tous les beaufs du village, y compris toi apparemment, ont envie de s'y essayer?!

Parce que c'est "fun", parce que la route est dégagée, parce que j'ai une voiture super-puissante et totalement sécurisée (ça, c'est la pub des constructeurs automobiles).

Et comme je suis un conducteur "sûr" et que j'ai envie de savoir où sont les radars, il faudrait me les signaliser...

Tu es 20 ans en arrière. As-tu un jour seulement fait un freinage d'urgence à 160 km/h? Avant de simplement constater: "ben j'ai pas eu le temps de freiner...". Ben voyons, comme tout énergumène qui expérimente les grandes vitesses sans savoir de quoi il parle.

Il y a des vitesses à respecter,et la seule erreur a été de ne pas laisser une marge minimale (je prône les 5 km/h en plus de la marge d'erreur technique du radar) afin de débusquer les vrais inconscients de la route, plutôt que d'essayer d'attraper tout le monde.

Pour ce qui est de l'alcoolémie, idem. 0,5 g est une bonne limite et on pourrait considérer que tant que les conducteurs ne dépassent pas 0,55 g on ne sanctionne pas. Mais au-delà...

Bref, de mon point de vue, Y. Wehrling vs l'Hérétique: 1-0.

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 27 mai 2011

Pdlol!!! :)

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

@ Martine
Ta gueule!

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 27 mai 2011

D'accord avec Vincent et d'accord avec JF le démocrate. Moi aussi, je trouve qu'on pourrait tolérer une petite marge de dépassement.
Mais globalement je préfère qu'on sanctionne AVANT l'accident, les imprudences et vitesses excessives, plutôt qu'APRES, quand le malheur est arrivé.

Écrit par : Monique | vendredi, 27 mai 2011

Rien à cirer...Mais alors vraiment.

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

Rien à cirer...Mais alors vraiment.

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

Bonne nuit Monique. :o))

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

Oups, rien à cirer, concerne le JF bien sur, rien de bien nouveau pour les habitués de ce blog...Franchement, depuis le temps..Il me semble avoir besoin d'aide, mais en ce qui me concerne: pas moaaa....A naaan!!!! Au secououours!

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

@ Martine
Alors, commencez à me foutre la paix sur mon propre blog! Vous savez que je vous censure depuis maintenant plusieurs semaines, mais vous venez d'y laisser deux commentaires que j'ai dû effacer.
Etes-vous dingue comme certains ont tendance à le penser, ou simplement trop alcoolisée?!

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 27 mai 2011

@ l'Hérétique
Vas-tu faire quelque chose un jour pour calmer cette demi-dingue, ou alors faudra t-il attendre que tout le monde se casse de ton blog???

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 27 mai 2011

Qu'ai-je dit Jf de censurable?
Que lors de certains événements dans le sud antérieur à certaines élections: JBO voulait etre tete de liste Modem ...Est ce faux?
Et puis, n'ai fait que réagir à une colportrice de rumeurs, n'est-ce pas?
Donc, il n' y a aucune raison que je ne sois pas habilitée à donner ma version des faits.

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

Franchement JF, l'héré tout comme moi savons "farpaitement" qui lit...
Bons soins!

Écrit par : Martine | vendredi, 27 mai 2011

@Martine
Est-ce que vous pouvez répondre autrement que par des insultes ? Ce que tu as dis de censurable c'est "faites vous soigner", je trouve ça limite mais bon.
J'ai essayé d'argumenter mon point de vue avec des arguments scientifique et incontestables.

@l'hérétique
D'accord, il faut bien conserver une vitesse raisonnable. Mais je suppose et j'espère que les vitesses définies ont été réfléchies pour être une limite au dessus de laquelle le nombre de morts augmente énormément, et en dessous de laquelle le nombre de morts ne diminue lentement.
Ce n'est pas un hasard si les limites de tous les pays sont à peu près homogènes (de 100 à 130 sur les autoroutes hors allemagne, environ 80 à 100 sur les autres routes, et 50 presque partout en ville). Il y a des scientifiques qui ont passé leur vie à ça, dans les années 50 ils se sont même fait tombé des poids sur leurs muscles en partant de plus en plus haut pour connaître l'effet sur l'organisme.

Et la suite c'est que très peu de gens sont responsables, le seul moyen c'est la sanction. Comme je le disais tout le monde ralentit lors d'un radar et accélère après, alors que la route n'est souvent pas moins dangereuse pour autant. Bref...

Écrit par : Vincent | samedi, 28 mai 2011

@Vincent,
Lorsque l'on dit "ta gueule" eh bè faut s'attendre à un retour d'ascenseur dans sa "gueule". Pas compliqué à comprendre, de plus ou ai-je dit qu'il était dingue?
Lui voui, mais moi: non.
De plus, assez "aware" vos propos ont sonné étrangement à mes oreilles et votre dernier com l'a confirmé...Pas belle la vie! :o))
Z'avez pas peur de raconter des clowneries...

Écrit par : Martine | samedi, 28 mai 2011

@JF,
Vous suggère de calmer sérieusement, je ne laisserais plus courir de propos diffamatoires comme vous en usez et abusez, vous et bien d'autres depuis longtemps, trop longtemps! En bon entendeur...
Salut!

Écrit par : Martine | samedi, 28 mai 2011

@JF
T'as tout faux. Je n'aime pas la vitesse, et en règle générale, sur autoroute, je suis aux alentours de 130km/h, parfois un peu moins, parfois un peu plus.
La vitesse la plus grande que j'ai atteinte un jour, c'est 170 km/h, et sur une courte distance. Je ne me sens pas à l'aise quand je vais vite.
Je suis très respectueux des limites de vitesse et j'ai mes douze points de permis.
Et pour l'alcool, je ne bois pas.
Raté sur toute la ligne, donc.
En revanche, je déteste big brother, et ce n'est pas en faisant chier des conducteurs avec pour seul objectif de les coincer que la sécurité routière progressera.
Cette société de surveillance continuelle me porte sur les nerfs.
Le système actuel est très correct. Il n'y a aucune raison de le modifier. Guéant ferait mieux de se préoccuper de la délinquance et de la criminalité toujours plus impunie au lieu de faire le mariole avec les radars.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 28 mai 2011

@Martine
Est-ce que vous pouvez me dire donc quelles sont mes clowneries ? De manière claire. Mes propos ont sonnés étrangement à vos oreilles ? Je ne comprends pas, franchement.

Écrit par : Vincent | samedi, 28 mai 2011

Petite anecdote sur le sujet :
Un radar vient d'être déplacé aux alentours du Puy-en-Velay. Jusqu'à récemment, il était placé sur un axe limité à 90 km/h dans une zone péri-urbaine. Cette zone comprend de nombreux commerces et des routes secondaires. Généralement, les automobilistes sont à 70 km/h ou 80 km/h dans cette zone, peut-être parce qu'ils perçoivent le danger.

Mais ce radar a été jugé "non rentable" à cet emplacement et a donc été déplacé plusieurs centaines de mètres plus loin sur l'axe. Il est maintenant dans une grande descente où il va devenir à coup sûr "rentable"...

Écrit par : MaxF | samedi, 28 mai 2011

Quel débat ! Ça dégaine, ça dégaine. Bon, perso, je rappelle que ces panneaux ont été installés en France sur injonction du Conseil d'État, pour des raisons relatives à nos droits fondamentaux.

Cela étant, il me semble que, par manque de courage politique, nos pouvoirs publics oublient les deux principaux rouages des accidents :

- une proportion considérable des victimes sont les deux-roues (en particulier à Paris, loin devant tout le reste).

- dans une proportion considérables de dommages corporels, la présence d'un poids-lourd dans l'accident a rendu celui-ci gravissime, voire mortel. À chaque fois que je vois un accident mortel c'est un autocar ou un camion qui l'a provoqué (les chauffeurs roulent trop p ex).

Limitons donc les deux-roues et les poids-lourds, et les statistiques fatales baisseront.

Écrit par : Hervé Torchet | samedi, 28 mai 2011

@Vincent,
Bah, je n'apprécie guère les litanies débutant par "tu te trompes", il devient réellement fatigant dans notre société que la grande majorité se positionne en " juge" en permanence.
Ensuite, Yann est porte parole, etre porte parole veut dire que sa voix représente le positionnement du parti: sur ce thème en l'occurence les propos de FBayrou et ceux d'OH. Pour autant que je sache, aucun n'ont parlé de bridage moteur. Parfois en certaines circonstances imprévisibles en conduite avoir de la puissance sous le capot peut vous sauver la vie. Expl: vous conduisez à allure normale, les conditions météos sont affreuses et votre véhicule part en aqua-planning, tete à queue assuré...Que faites vous? Vous freinez?
Bonne soirée

Écrit par : Martine | samedi, 28 mai 2011

Dslée Vincent,
Le:"tu te trompes" faisait écho à " je sais" (qui oublie certains aspects, volontairement ou pas m'en fous complètement, pas mon souci).
Ou encore, le si célèbre "J'accuse"... :o)))

Écrit par : Martine | samedi, 28 mai 2011

@Martine

J'ai dis moi même que je pensais en effet que le bridage du moteur n'étais pas vraiment une bonne solution (par contre je suis bien pour les radars sans panneaux).
D'ailleurs on peut dans d'autres cas avoir besoin d'accélérer violemment.

Mais si je me permets de dire "tu te trompes", c'est que je m'appuies sur un raisonnement logique et sur des observations concrètes qui ne reposent pas sur mon simple ressenti.
Pour rappel, encore une fois :
-ceux qui achètent des avertisseur ralentissent puis réaccélèrent derrière dans leur immense majorité, de même quand les gens voient des panneaux qui les signalent, donc efficacité uniquement sur quelques centaines de mètres.
-et si, 160km/h tue beaucoup plus que 130.

Donc désolé, mais l'hérétique se trompe, ce que je dis est incontestable et vérifié, et je ne m'étais pour l'instant jamais permis de dire ça sur ce blog, je ne suis pas le "je sais tout" du coin.

Écrit par : Vincent | samedi, 28 mai 2011

François Bayrou a bien parlé de surveillance de la moyenne du trajet. C'est extrêmement facile à organiser par étiquette RFID sur tronçons d'autoroute. Vérifiez toutes les applications déjà en place.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Radio-identification

Et si l'on veut respecter les libertés individuelles, il suffit de marquer le ticket d'autoroute et pas la voiture. Il fera office de mouchard seulement si la moyenne autorisé est dépassée. Cela implique que le ticket sera obligatoire pour tous. Ou que le conducteur qui ne veut pas perdre de temps avec un ticket accepte d'avoir un marquage permanent de son véhicule. Et donc d'être tracé. Il faut bien entendu conserver les panneaux indicateurs des endroits dangereux. C'est tout simple à mon avis.
Ce que je ne comprends d'ailleurs pas c'est comment des chauffeurs de poids lourds ou de transports en commun puissent encore dépasser les vitesses autorisées alors que ces véhicules ont normalement un système de surveillance embarqué.

Écrit par : Françoise Boulanger | samedi, 28 mai 2011

"Panneaux indicateurs des endroits dangereux" Quel style? De ceux utilisés dans les Landes sur l'axe Bordeaux/San Seb, indiquant les lieux et nombre de décès?

Écrit par : Martine | dimanche, 29 mai 2011

Pourquoi ne met-on pas dans certaines rues, certains quartiers, des affiches qui rappellent que la loi interdit de tuer et de voler ?

Écrit par : Teo Toriatte | dimanche, 29 mai 2011

Pourquoi ne met-on pas dans la rue des affiches qui rappellent que la loi interdit de tuer et de voler ?

Si ça se trouve, c'est par ignorance ou par distraction que des crimes et des délits sont commis.

Écrit par : Teo Toriatte | dimanche, 29 mai 2011

Bah...Il y en a qui veulent une "école des parents" ou une formation validant votre aptitude à etre parent...Les memes peut-etre?

Écrit par : Martine | dimanche, 29 mai 2011

@ l'Hérétique : Ce blog devient nauséabond et ce, grâce à la Dame Martine. Ce n'est pas la première fois que je le remarque dommage, j'aimais bien les article de l'Hérétique mais je ne lirais plus ce pseudo-Martine-qui-sait-tout. On ne peut donner son avis sans se faire insulter.Dommage que vous ne modériez pas plus ce blog.
@ pseudo Martine :Si vous n'êtes pas d'accord, vous pourriez au moins rester polie.

Écrit par : gilou | lundi, 30 mai 2011

@gilou
Je ne modère pas les commentaires, sauf s'ils contreviennent à la loi.
Martine n'insulte personne, même si je conçois aisément qu'elle agace. Il n'y a donc pas de raison de la modérer.
De manière générale, la présence d'un troll sur un blogue est un signe de bonne santé. Songez aux blogueurs qui vendraient leur âme pour en avoir un et souriez, la vie est belle :-)

Écrit par : l'hérétique | lundi, 30 mai 2011

Un troll, moi?
Pfiouou, quelle ingratitude... ;))
"E bella la vita" un adage d'un mes profs de plongée.

Écrit par : Martine | lundi, 30 mai 2011

Coucou, j'arrive un peu tard (plus trop le temps de lire la blogo) mais bon je vois que beaucoup de choses ont été dites, j'ajouterais simplement qu'il faudrait par exemple vérifier efficacement la vision des personnes. Beaucoup de gens qui ne devraient pas car inaptes à le faire conduisent.

Un examen de contrôle vue+code+conduite tous les 5 ans, et ce, sans distinction d'âge : vu le nombre de gens qui ne savent pas conduire et qui circulent.

Un avertisseur sonore dans la voiture en cas de dépassement d'une certaine vitesse (on n'a pas tout le temps les yeux rivés sur le compteur, heureusement qu'on regarde aussi la route). Brider les moteurs me semble dangereux en cas de dépassement, idem avec tous les ennuis qu'on a connus sur les limitateurs de vitesse.

Confiscation du véhicule en cas de trop grande vitesse, d'alcoolémie trop élevée, d'usage de stupéfiants.Poursuivre ceux qui auront prêté le leur pour dépanner de tels tueurs en puissance (sauf en cas de contrainte prouvée, comme une femme qui craint la violence de son mari et qui s'est vue contrainte de céder son véhicule = circonstance aggravante pour le chauffard).

Penser aussi à l'usage de certains médicaments.

Stage dans les centres de revalidation d'accidentés de la route pour les chauffards.

J'ai bien peur que si l'on applique vraiment ce que je viens de dire, les constructeurs automobiles fassent faillite : il n'y aura plus assez de voitures en circulation.

Les écolos seront contents. Mais faudrait quand même songer avant à améliorer le réseau de transports en commun.

Bon après ça, les panneaux avertissant les radars ou pas, finalement, c'est un truc secondaire si l'on regarde bien.

Écrit par : luciolebrune | lundi, 30 mai 2011

Ce que tu proposes, Isabelle, me semble appliqué en Allemagne. Le contrôle visuel j'en suis certaine en tout cas, et ce depuis très longtemps !
Voilà des mesures de bon sens. Juste intelligentes, normales. Comme quoi c'est bien une question de volonté de "bonne conduite". Ou pas. Là est l'incohérence apparente. Il serait temps de faire preuve d'honnêteté intellectuelle. Nous n'avons absolument pas besoin de nouvelles lois pour agir...

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 30 mai 2011

Pourquoi pas des "boîtes noires" pour les véhicules comme pour les avions?

Écrit par : Aurélien | lundi, 30 mai 2011

Je confirme, en Allemagne, le contrôle visuel existe et gare à ceux qui trichent : leur assurance ne couvrirait aucun accident, même s'ils ne sont pas en tort.

Toutes les mesures ne sont pas applicables, sinon il n'y aurait plus assez d'automobilistes en fait (ben oui si on ne devait laisser que les bons conducteurs, il n'y aurait pratiquement plus d'accident, hormis les conditions météo et d'autres problèmes de ce style).

Un pan entier de l'économie (l'industrie automobile) serait mis à mal. Recyclage dans le transport en commun ? C'est un choix de société que l'homme, égoïste par nature, n'est pas prêt à faire. Il faut aussi penser aux isolés, loin des grandes infrastructures... le transport en commun n'est pas pour tous.

Écrit par : luciolebrune | lundi, 30 mai 2011

Confiscation du véhicule etc...Déjà le cas.
Enfin bon bref
Sinon pour rappel ce précédent billet de l' hérétique:
http://heresie.hautetfort.com/archive/2011/05/24/radars-deputes-frondeurs-1-gouvernement-0.html#comments

Écrit par : Martine | lundi, 30 mai 2011

Oui, mais pas assez, et surtout sans la précision de l'interdiction de prêt par un tiers qui serait alors considéré comme complice, sauf cas de figure bien précis (contrainte par force ou crainte).

Ne doit pas non plus être retiré du panel de sanctions, c'est pour cela que je l'ai remis.

On ne parle jamais que des vieux qui devraient se faire examiner, moi je dis qu'un jeune de 20 ans bourré drogué myope comme une taupe peut être bien plus dangereux : pas de discrimination, contrôle pour tous tous les 5 ans (aptitudes physiques, connaissance du code, conduite). Rien que ça, on n'aurait plus assez de conducteurs, quand je vois combien conduisent mal...

Écrit par : luciolebrune | lundi, 30 mai 2011

Tiens petite question annexe: connaît-on le pourcentage de détenus en France incarcérés pour des raisons liées à la sécurité routière?

Écrit par : Aurélien | lundi, 30 mai 2011

@ l'Hérétique

Personnellement, depuis depuis 2007, je me suis débarrassé de 2 personnes, pas plus pas moins. L'une s'appelle Martine, dont je me suis débarrassé il y a quelques semaines, même si la rupture semble difficile pour elle tant elle confond espace public avec espace privé (voir commentaire de Martine plus haut).

Je n'ai pas la même audience que toi, je n'ai pas la même régularité d'écriture que toi et je n'ai sans doute pas le même talent que toi pour écrire sur un blog.

Je continuerai à lire ton blog parce que tes billets sont très intéressants, mais ceci est en revanche mon dernier commentaire.

Bonne continuation.

Écrit par : JF le démocrate | lundi, 30 mai 2011

@L' hérétique,
Bon, il apparait clairement que certaines personnes tiennent absolument à me faire taire. ;))
Dont, au moins une s'est fait virer du blog d'un "gros" que j'aime bien.
"Que la force soit avec vous"
Bonne journée

Écrit par : Martine | mardi, 31 mai 2011

@JF,
Pour la dernière fois, très franchement, vous ne m'avez jamais fait réver.
Ensuite, pour éviter les commentaires indésirables, il existe de multiples options que vous n'avez pas apparemment voulu utiliser, à quelle fin ? Coup de pub?
Le dernier à avoir pratiqué l'exercice: zéro "comment" , depuis.
Bonne continuation à vous

Écrit par : Martine | mardi, 31 mai 2011

Martine, vous devriez créer votre propre blog. Vous avez l'air d'avoir les convictions, les opinions et le temps nécessaires pour bien l'alimenter...

Écrit par : MaxF | mardi, 31 mai 2011

Mais c'est une coallition ;))
Ai déjà abordé le sujet en "off" avec Dany, elle sait pourquoi.
Belle journée à vous Max

Écrit par : Martine | mercredi, 01 juin 2011

Écrire un commentaire