Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 décembre 2008

Le citoyen d'honneur ne doit pas être un objet politique non-identifié

Une fois encore, je rapporte l'excellent commentaire de Nicolas 007 (jai gagné un commentateur de très grande qualité) à propos de l'affaire Gilad Shalit (un franco-israélien) - Salah Hamouri (un franco-palestinien). Je rappelle les faits : le Conseil de Paris a décidé de faire du premier un citoyen d'honneur de Paris. Les Verts ont répliqué en proposant de faire du second un citoyen d'honneur de la ville. Je m'étais indigné, dans un billet précédent, parce que Salah Hamouri est impliqué dans une tentative d'assassinat pour une organisation terroriste en Israël. Je précise que les deux sont ont une double nationalité dont une composante est française. Il y a eu de sréactions très violentes à la suite de mon article. Mais j'ai trouvé particulièrement sensée celle de l'avisé Nicolas007, et j'en rends donc compte ici.

«Une première remarque sur les commentaires plus que sur le billet :
Je suis toujours effaré voire atterré de la violence des réactions lorsqu’on évoque des sujets qui d’une manière ou d’une autre touchent à Israel et à la Palestine. On a l’impression qu’il n’est pas possible de les aborder avec un minimum de sérénité, c’est bien dommage dans une démocratie !
D’une manière générale, je trouve inadmissible que sur la base de critères politiques on déclare à tout va des « citoyen d’honneur de la ville de Paris » !
Un jour c’est Ingrid Betancourt, un autre c’est le Dalai lama, encore un autre un dissident chinois et puis voila un franco-Israélien … il faut que nos élus arrêtent de se faire plaisir en distribuant les distinctions au gré de leurs humeurs politiques ou de celles de l’opinion !
C’est exactement comme la légion d’honneur qui est devenue une breloque distribuée généreusement par les gouvernants à tous leurs copains ou pour faire plaisir à leurs copains contribuant ainsi à la formation d’une cour de quémandeurs d’honneurs prêts à une éternelle reconnaissance vis-à-vis du Prince.
D’autant plus qu’immanquablement ces choix prêtent à polémiques avec des « pourquoi lui et pas tel autre » qui amènent évidemment à demander des compensations et on en sort plus !

Quand aux Verts, il y a bien longtemps qu’ils ne font plus illusion en tant que parti écologique. Beaucoup de leurs positions relèvent plus d’un dogmatisme gauchisant et d'une contestation systématique que d’une réelle démarche « écologique». D’ailleurs ils voulaient s’allier avec les Communistes pour former un Groupe à l’Assemblée. Leur proposition n’a donc rien d’étonnant !»

 

13:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : paris, citoyen, palestine, israel, verts |  Facebook | | |

mercredi, 17 décembre 2008

A Paris, les Verts réclament la citoyenneté d'honneur pour un terroriste !

Les Verts passent souvent pour de doux, sympathiques et gentils écologistes. Je m'échine à dire depuis longtemps qu'en leur sein, on trouve nombre de gaucho-alter-tiers-mondites de l'espèce la plus démago qui soit.

A en croire Claude Goasguen sur son blog, leur dernière lubie est de proposer ni plus ni moins la citoyenneté d'honneur parisienne à un franco-palestinien impliqué dans un projet d'assassinat d'un rabin israélien. A la base, le Conseil de Paris a décidé de faire citoyen d'honneur un jeune soldat franco-israélien aux mains du Hezbollah depuis 2006, Gilad Shalit. Les Verts ont joué la surenchère, mais ils ont mal choisi leur candidat. Ils on en effet émis le voeu de faire citoyen d'honneur de Paris, Salah Hamouri, un franco-palestinien impliqué dans une tentative d'assassinat et des activités terroristes. Il s'agit d'un membre du FPLP. Bien que l'organisation ne soit pas sur le liste des mouvements terroristes établis par l'ONU, elle a tout  de même procédé à des assassinats d'enfants en Israël par le passé.

La conception de la démocratie de nos pseudo-écolos parisiens est viciée de longue date,pourris jusqu'à la moëlle  qu'ils sont, par leur gauchisme tiers-mondiste.

Ce qui m'étonne, c'est que la presse n'ait pas relevé un écart aussi gros et aussi indigne. Me voilà à réparer ce manquement de poids.

J'aimerais bien interpeler Cohn-Bendit et Bové, mais aussi la juge Eva Joly, qui se targue de justice et de droiture, sur ce sujet, afin de leur demander s'ils approuvent ou non un tel voeu...

En tout cas, pour moi, comme simple citoyen, il ne serait pas envisageable de voter à quelqu'élection que ce soit pour des individus qui demandent d'honorer publiquement un individu suspecté de tentative d'assassinat.

Bien sûr, des organisations militent pour obtenir la libération de Salah Hamoudi, mais je note que ce sont soit des partis marxistes, soit des organisations d'amitié franco-palestiniennes, généralement marxisantes.

In fine, ceci ne signifie pas que je suis satisfait des conditions dans lesquelles s'est déroulé le procès de Salah Hamouri, mais de là à en faire un citoyen d'honneur...sans moi, non merci.

lundi, 17 novembre 2008

Blogosphère politique : l'Échiquier

Une piqûre de rappel tout de même : j'essaie de créer un flux partagé large où toutes les forces politiques françaises pourront se retrouver pour des débats sans concessions mais passionnants et respectueux. L'Échiquier est le nom que j'ai choisi pour cette liste partagée assez simple à installer sur un blog.

Pour participer à ce flux, il faut respecter quelques principes :

- respect de la législation française, notamment, pas d'anti-sémitisme, pas de racisme, pas d'homophobie, pas d'appel à la violence (ni contre les étrangers ni contre les patrons) et cetera...

- pas de diffamations les uns envers les autres

- respect du choix de l'expression (notamment de l'anonymat pour ceux qui désirent user de cette forme afin de s'exprimer plus à leur aise ou à l'abri d'éventuelles pressions de leurs employeurs, par exemple).

- affichage du flux sur son blog

PS,UMP,MoDem,Nouveau Centre, Radicaux de gauche et de droite, écologistes, communistes, souverainistes, alter-mondialistes, nationalistes, tous peuvent participer, dès lors que chacun s'engage à respecter la règle du jeu, avec l'espoir de mater l'adversaire :-)

Diagonale du Fou, coup du Cavalier, Prise en passant, tout est bon pour aboutir à l'Échec et Mat !

Je rends le code à afficher dans votre page public :

<script type="text/javascript" src="http://www.google.fr/reader/ui/publisher-fr.js"></script>
<script type="text/javascript" src="http://www.google.fr/reader/public/javascript/user/17390787627019178077/
label/L'Échiquier?n=5&callback=GRC_p
(%7Bc%3A%22green%22%2Ct%3A%22%5C%22L'%5CxC9chiquier%5C%22%20via%20L%26%2339%3Bh%26eacute
%3Br%26eacute%3Btique%22%2Cs%3A%22false%22%2Cb%3A%22false%22%7D)%3Bnew%20GRC"></script>

07:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : politique, ps, ump, modem, pc, verts, radicaux |  Facebook | | |

dimanche, 23 mars 2008

Les Verts Libérés

Je me demande si les Verts se rendent compte que les Socialistes les prennent pour d'authentiques semi-débiles, à Paris. A leur place, je crois que je serais un tantinet vert de rage. Mais pour la circonstance, comme j'ai plutôt le sens de l'humour, j'ai plutôt bien rigolé en lisant l'interview de Anne Hidalgo dans le JDD d'aujourd'hui :-D

Arf, je cite le passage concerné :

Vous sentez-vous soulagée de ne plus être "l'otage" des Verts?


Qu'ils ne soient plus un groupe charnière, c'est plutôt une bonne chose pour la démocratie. On ne se retrouvera plus dans des situations difficiles qui nous amenaient à négocier en permanence. Cependant, on a besoin des idées des Verts, de leur influence et leur énergie. Et je pense qu'eux-mêmes doivent se sentir un peu "libérés" de ne plus être en permanence dans une position d'empêcheurs de tourner en rond.

Ben moi, j'ai bien ri, mais les Verts, ils en pensent quoi, au fait ? Ce serait mieux, j'imagine, pour la démocratie que les Verts disparaissent ? Bon, moi, j'abonde sur un point, c'est qu'ils sont en effet chiants, mais en même temps, ils sont nécessaires, et souhaiter leur élimination politique, cela confirme tout à fait l'analyse que Bayrou et Marielle de Sarnez font à propos de la volonté d'hégémonie politique souhaitée par le PS ; cela dit, si elle pense cela, c'était bien la peine de faire alliance avec eux...Quand je pense que Verts + MoDem, à Paris, cela pèse 17% de l'électorat...  

15:20 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : anne hidalgo, verts, démocratie |  Facebook | | |

mercredi, 12 mars 2008

Les tours de grande hauteur de Bertrand Delanoë : position du MoDem

Dans les projections en siège du futur conseil de Paris, Bertrand Delanoë détiendra à lui seul la majorité, SANS les Verts. Or, on le sait, Bertrand Delanoë est favorable à la construction à Paris de tours de 120 à 150 mètres de hauteur, bien au-delà des tours actuelles limitées à 37 mètres. Outre que de tels édifices défigurent le paysage, ils sont énergétivores au possible, et on a calculé que plus les tours montaient, plus proportionnellement elles gaspillaient de l'énergie. Ce ne sont certainement pas des entreprises qui respectent la Très Haute Qualité Environnementale qui construiront ces tours puisque c'est contraire à leur éthique et à leur manière de faire, de telles tours ne pouvant rentrer dans la Très Haute Qualité Environnementale. On peut s'attendre alors à ce que les requins de l'immobilier se précipitent sur un contrat aussi juteux.

Par ailleurs, si jamais Paris devait un jour être sous la menace terroriste, de telles constructions sont des cibles de choix...J'imagine comme un cauchemar un 11 septembre à la française.

Au sein de la future majorité, les Verts s'opposeront à ces tours, mais ils ne disposeront plus du pouvoir de bloquer cette décision. Je n'imagine pas l'UMP bloquer de telles constructions, étant donné le positionnement politique des principaux promoteurs d'une part, et surtout parce que Madame de Panafieu a exactement le même projet que Bertrand Delanoë !!! Mardi 04 mars dernier elle déclarait juger nécessaire la construction de grandes tours destinés au tertiaire, c'est à dire essentiellement aux bureaux.

 Quand on considère les horreurs des années 70 à Beaugrenelle (qui ont réussi à se faire classer au patrimoine de l'UNESCO, c'est un comble !!!) ce qui attend les malheureux habitants du 15ème avec le chantier du centre commercial en cours sur la même zone, le reste des Parisiens peut trembler.

581821186.2.jpgMarielle de Sarnez, dans un entretien avec le média Monts14,  donnait il y a peu sa position sur les tours de grande hauteur :

« Des architectes, adeptes de la Charte d’Athènes, pensaient apporter de la modernité, de la lumière et libérer des espaces verts au sol parisien en construisant dans les années 70 de grandes tours. Le projet Voisin de Le Corbusier proposait même de raser tout le 15° arrondissement pour en faire une ville moderne ! Le résultat est souvent décevant car les tours ont été implantées sur des dalles artificielles au-dessus du sol naturel et posent de vrais problèmes de gestion et de sécurité. Leurs implantations, très espacée, a mis fin à l’îlot urbain haussmannien avec ses commerces en pied d’immeubles et ses espaces publics aménagés autour de rues et de places conviviales. Elles n’ont pas apporté de densité supplémentaire en matière de logements par rapport au tissu urbain haussmannien contrairement à une idée reçue ni de réelle valeur esthétique dans le paysage urbain.
Récemment, on a vu surgir de nouveaux projets de tours de logements le long du périphérique. J'y suis opposée pour deux raisons. La première, qui est la plus importante, c'est que ce n'est évidemment pas vivable pour ceux qui y habiteraient. La deuxième, c'est que l'on ajouterait par endroits, à la fracture actuelle du périphérique, un mur de tours qui renfermerait Paris alors même que notre ville doit s'ouvrir sur la banlieue proche. Ce n'est pas une bonne idée. »

La seule chose que Marielle de Sarnez n'exclut pas, c'est de construire PONCTUELLEMENT quelques tours, UNIQUEMENT pour des équipements PUBLICS ET CULTURELS :

 Oui. Et je l'ai dit il y a un an et demi au moment du débat sur le Plan local d'urbanisme (PLU). Je suis favorable au dépassement ponctuel du seuil de 37 mètres pour des équipements publics et culturels qui puissent s'insérer dans leur environnement urbain, par exemple pour une salle symphonique, la Cité de l’Europe ou un grand musée d’art contemporain. Je crois aussi que l’innovation architecturale et de la très haute qualité environnementale peuvent être apportées dans des équipements de proximité comme des conservatoires de musique ou des médiathèques, et demain, des écos quartiers.

Il n'existe qu'une seule alternative pour ceux qui ne veulent résolument pas de tours qui défigureraient le paysage parisien : VOTER MODEM !  

 

09:49 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : ps, modem, ump, verts, tours, plu, municipales |  Facebook | | |

vendredi, 22 février 2008

Alliance Verts - MoDem à Paris ?

C'est ce que propose avec intelligence Daniel Cohn-Bendit dans Libération, jeudi 21 février.

A titre personnel, je ne suis pas contre, mais :

1. Baupin doit cesser avec ses baupinades à deux sous, du genre péage sur le périphérique.

2. Chez les Verts, ça fleure bon l'extrême-gauche depuis un moment, et il va donc falloir mettre de l'eau dans son vin...rouge !

3. Pas question de se séparer de nos démocrate-chrétiens et de nos rad-socs pour faire plaisir aux Verts.

Sur le fond, une telle alliance n'est pas idiote, parce que les Verts et le MoDem sont les deux partis les plus écolos de France, et à Paris, si on on diffère sur la méthode, on est d'accord sur un très grand nombre d'objectifs. Mais bon...alez sur un blog vert, vous allez vite comprendre pourquoi ce n'est pas fait, cette alliance... 

13:00 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : MoDem, Verts, Baupin, Cohn-Bendit, Sarnez, Paris |  Facebook | | |

lundi, 28 janvier 2008

MoDem, PS, mode d'emploi

Pour ma part, je ne suis pas radicalement opposé à un partenariat entre le MoDem et Delanoë à Paris, mais il va falloir que les Socialistes reviennent à plus d'humilité et de modération, et que l'on discute sérieusement.

Sur la philosophie du projet, tout d'abord : j'ai évoqué l'optique du MoDem à Paris dans un billet précédent, et, très clairement, nous sommes opposés à une municipalisation à outrance pour relever les grands défis qui s'annoncent. Ce sont les Parisiens qui doivent relever ces défis, et la municipalité doit simplement leur faciliter le terrain, notamment dans le domaine économique.

De même, nous sommes dans le refus de toute forme d'idéologie dans la prise de décision : je l'ai évoqué également dans un autre billet précédent. 

Le coeur de l'action politique, de notre point de vue, c'est l'Individu Socialement Responsable c'est à dire un parisien acteur des décisions qui le concernent.

Nous sommes encore loin du compte. Une chose est certaine : si les Socialistes obtiennent une majorité écrasante, ils ne risquent pas de faire varier d'un iota leurs positions. Si les Verts actuels sont en position de force, Baupin et ses amis n'auront plus de limites, et ils ont fait tout de même capoter beaucoup de projets, y compris au sein de la majorité municipale. 

Le fait est, en tout cas, que Delanoë a mis de l'eau dans son vin et commence à revenir sur son attitude très arrogante du débaut du mois d'octobre où il qualifait le MoDem de parti le moins clair de France... 

Marielle de Sarnez n'est heureusement ni dogmatique ni rancunière. 

 

18:40 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : MoDem, Delanoë, Sarnez, PS, Verts, Baupin |  Facebook | | |

lundi, 07 janvier 2008

Le MoDem à 10%

Le MoDem à 10% c'est que laissent entendre les sondages actuels. Reste à voir ce qu'il va concrètement se passer dans chaque ville. 10% ce ne serait pas mauvais, mais cela ne nous permettrait de peser qu'à la marge. La question que je me pose, par rapport aux 19% des présidentielles, c'est de savoir ce qu'il est advenu des 9% manquant.

Le PS est désormais à 32%, les Verts à 8% et pC et extrême-gauche totalisent 9%. Cela fait  49% pour la gauche. La droite, elle, est à 33% pour l'UMP + les 8% du FN, cela fait 41%. Evidemment, tous ces électorats ne sont pas complètement étanches...

13:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : UMP, FN, PS, Verts, MoDem, municipales, sondage |  Facebook | | |

samedi, 22 décembre 2007

Yann Wehrling rejoint le MoDem et Chantal Cutajar à Strasbourg

eb782e22b39089412fe3401e83665716.jpgYann Wehrling, porte-parole national des Verts, a accepté vendredi de figurer en deuxième position sur la liste du Mouvement démocrate (MoDem) aux municipales à Strasbourg, menée par Chantal Cutajar.

"J'accepte cette proposition" faite par Mme Cutajar, a affirmé l'ancien secrétaire national des Verts. Il se dit d'autant plus conforté dans cette idée que la tête de liste MoDem est convaincue par l'écologie et qu'en troisième position, figure une représentante du mouvement écologiste Cap 21.
"Cela me conforte dans l'idée que la troisième voie --une alliance du Centre et des écologistes, qu'il faut qu'on propose à Strasbourg et au-delà, au niveau national, peut être une équation gagnante", déclare Yann Wehrling.

"Cela peut marcher à Strasbourg, parce qu'il y a une équipe sortante (UMP, ndlr) qui est très critiquée et une équipe socialiste qui n'a pas convaincu".
M. Wehrling continue à "être Vert", même s'il s'attend à être suspendu de ses fonctions. Cependant, pour lui, cette "troisième voie" "appelle une vraie discussion sur cette stratégie. "Si la seule réponse, c'est de m'enlever mes fonctions et mon statut de Verts, c'est une mauvaise réponse".

Les Verts avaient estimé jeudi que si la présence de M. Wehrling sur une liste Modem se confirmait, alors qu'il y a une liste autonome Verts à Strasbourg, il serait "forcément suspendu de ses fonctions au collège exécutif et de porte-parolat".
M. Wehrling, adhérent des Verts depuis 1988, secrétaire national en 2005-06, avait annoncé le 11 décembre avoir retiré sa candidature aux municipales à Strasbourg sur la liste des Verts, ayant été désavoué par les Verts locaux, pour engager un "dialogue avec le Modem".

165f9d08494139ffc29f62962d7e523e.jpg Chantal Cutajar, ancienne adjointe au maire de Strasbourg Fabienne Keller (UMP) et tête de liste du MoDem à Strasbourg, avait annoncé mercredi que Yann Wehrling devrait occuper la 2e place sur sa liste, pour une campagne axée sur l'écologie, le logement, l'emploi et l'Europe.

On peut retrouver Chantal Cutajar sur le blog Strasbourg je t'M. Elle y évoque son engagement politique et commente l'actualité de Strasbourg.

Mais on trouve aussi un certain nombre de ses analyses et travaux sur son blog personnel. J'invite notamment les lecteurs de ce blog à y lire une synthèse, qu'a rédigée Chantal Cutajar, très complète, sur la question du blanchiment des capitaux et les réponses à apporter à ce grave problème. Il faut préciser que Chantal Cutajar est une sépicaliste de ces thèmes et plus particulièrement du financement du terrorisme.  Nous y reviendrons d'ailleurs certainement ici.

mardi, 13 novembre 2007

Blogs UMP, PS et Verts à Paris

Pour échanger des vues et débattre avec d'autres formations politiques, il est nécessaire de connaître les lieux où leurs idées s'exposent. Pour cela, je me décide à publier une liste des blogs UMP et PS à Paris.

Blogs UMP

Blogs PS 

Blogs Verts

 Je crois que nous autres, Démocrates parisiens, avons tout intérêt à nous rendre sur ces blogs et à discuter avec nos opposants (mais aussi peut-être associés) de demain.

Dans tous les cas de figure, on ne peut que gagner à confronter les idées. 

A tout hasard, j'ajoute la page des jeunes radicaux valoisiens de Paris. Il me semble qu'il y a plus de proximité entre eux et nous qu'avec le reste de l'UMP. Voici également celui des jeunes radicaux de gauche.