Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 juin 2009

15 000 commentaires chez l'hérétique !

Coup de pot : j'ouvre tranquillement l'interface administrateur de mon blog, je jette négligemment un oeil sur les stats, et je vois que je suis très exactement à 15 000 commentaires.

Le blog a ouvert en mai 2006. 15 000 commentaires en 3 ans. Toutefois, il y a une accélération avec le temps, parce qu'il y a trois mois, il y avait 10 000 commentaires. En fait, depuis un moment, je tourne à 1000 - 2000 commentaires par mois.

Attention : 15 000 commentaires, cela ne veut pas dire non plus 15 000 commentateurs. Difficile de savoir combien il y a de commentateurs. En revanche, je sais que le temps de lecture total des commentaires sur le blog excède le temps de lecture total des billets. Pas de beaucoup, c'est presque 50-50 mais les commentaires l'emportent.

En parlant de statistiques, je m'acheminais tranquillement vers une fréquentation passable au mois de mai, c'est à dire 8500 à 9000 visiteurs uniques, mais, en rédigeant deux à trois billets sur Susan Boyle, j'ai provoqué dans l'avoir anticipé un afflux tout à fait imprévu de visiteurs, et du coup, j'ai terminé le mois à un peu plus de 1200 visiteurs uniques. Précisément,12 352 visiteurs uniques, 26436 visites, 83 996 pages lues et une moyenne quotidienne de 852 visiteurs avec un pic à 2566. Le mois de juin sera certainement supérieur étant donné que je viens de franchir le cap des 10 000 visiteurs uniques aujourd'hui.

Merci google qui me place souvent en pointe sur les questions d'actualités. Je n'ai en revanche guère d'idées sur mon nombre d'abonnés. Aux alentours de 200 à 250, je pense, mais c'est une pure supposition.

En fait, les statistiques brutes d'un blog ne sont guère intéressantes en soi. Ce qui est intéressant, c'est d'étudier ce que les lecteurs lisent et pourquoi, et puis, comment se constituent des mouvements massifs vers une acutalité plutôt qu'une autre. A cela, il faut ajouter des paramètres importants comme le titre que l'on donne à son billet et l'heure à laquelle on le publie.

Il y a deux sortes de blogs : les blogs aristocratiques, de gens sérieux, qui publient des analyses de fond, sans doute lues et relues avec minutie, et puis des blogs popu, comme le mien, où l'on serre l'actualité au jour le jour, on fait des fautes de frappe et dont les articles comportent parfois des inexactitudes. Souvent, les aristocratiques méprisent  les popu. Ils se demandent pourquoi les gens s'intéressent à ces trublions qui ne se contentent que d'approximations. Les aristocratiques sont souvent intéressants, mais ils m'énervent à nous considérer au fond, nous les popu, comme de la merde. D'ailleurs, un aristocratique, sauf circonstances exceptionnelles, ne citera jamais un popu. Ce serait lui faire trop d'honneur, pensez-donc, chers amis...Au fait, popu, c'est populaire, populo, peuple, populiste, d'accord ? on s'est compris. Les aristocratiques abhorrent le bon gros sens commun et les interpellations des popu ou encore leur propension à ne traiter que l'immédiateté des choses.

J'ai dit qu'il y a deux sortes de blogs, mais en fait, il y en a trois. J'ai oublié les blogs des gens comme il faut. Les blogs comme il faut ont ce qu'il convient d'anti-conformisme pour être juste comme il faut. Ce soupçon de provocation en commun qui vous fait rentrer dans la norme des gens bien intentionnés. Les blogs comme il faut s'indignent en coeur au premier dérapage, surenchérissant dans le concert de bêlements. Les blogs comme il faut méprisent aussi le popu. Ils aiment bien les pauvres gens dont ils prennent avec empressement la défense, mais sont irréversiblement allergiques aux popu. Engoncés dans leurs certitudes morales, ils aiment bien adopter des postures plaisantes qui leur donnent une stature. Du haut de ce blog, 40 siècles de morale vous contemplent, les popus...Les gens comme il faut jalousent les aristocrates mais leur tirent bas la révérence. Ils s'indignent, en revanche, de ce que les popus puissent attirer du lectorat, et l'amer constat de leur inconsistance peut parfois faire vaciller leurs convictions.

Ainsi va la blogosphère entre frustrations et rêves de grandeur. Micromégas a de l'avenir...

13:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : blogue, l'hérétique, blog |  Facebook | | |

lundi, 04 mai 2009

Du rififi à Noisy ? Un blogueur peut-il tout dire ?

J'essaie de m'informer sur l'histoire du blogueur de Noisy-le-sec attaqué en justice  par la majorité PC-Verts-PS et condamné par un tribunal à une assez forte amende. On invoque souvent la solidarité entre blogueurs pour couvrir leurs dicsours. Est-ce nécessairement pertinent ? J'ai constaté à l'expérience que pas mal de blogueurs sont prompts à déraper, voire à diffamer, y compris entre eux, d'ailleurs...

J'ai trouvé un reportage sur le Post qui interwieve les parties en présence. Il y a certes une disproportion des moyens employés de part et d'autre, mais, il ne faudrait pas tomber dans le travers de défendre un blogueur non pour son bon droit mais parce qu'il doit faire face à une collectivité. Je récuse cette équation, car elle est la porte ouverte à tous les dérapages.

Je suis donc très réservé, dans cette histoire, même si à première vue, ce blog me fait plutôt bien rire ( mais il a peut-être été modifié entre temps).

 

 

jeudi, 23 avril 2009

L'Échiquier, évolution ?

visuel%2520echiquier.jpgCette petite note pour évoquer le flux que j'ai mis en place il y a plusieurs mois, l'Échiquier. Après avoir connu des fortunes diverses (des départs et des arrivées) il a récemment accueilli des têtes nouvelles. Je me pose la question de son évolution. Je rappelle qu'il s'agit pour l'instant d'un flux plutôt que d'un réseau avec une charte minimale que voici :

Pour participer à ce flux, il faut respecter quelques principes :

- respect de la législation française, notamment, pas d'anti-sémitisme, pas de racisme, pas d'homophobie, pas d'appel à la violence (ni contre les étrangers ni contre les patrons) et cetera...

- pas de diffamations les uns envers les autres

- respect du choix de l'expression (notamment de l'anonymat pour ceux qui désirent user de cette forme afin de s'exprimer plus à leur aise ou à l'abri d'éventuelles pressions de leurs employeurs, par exemple).

- affichage du flux sur son blog

PS,UMP,MoDem,Nouveau Centre, Radicaux de gauche et de droite, écologistes, communistes, souverainistes, alter-mondialistes, nationalistes, tous peuvent participer, dès lors que chacun s'engage à respecter la règle du jeu, avec l'espoir de mater l'adversaire :-)

Diagonale du Fou, coup du Cavalier, Prise en passant, tout est bon pour aboutir à l'Échec et Mat !

C'est ainsi que j'avais défini l'Échiquier à sa création. C'est une définition minimaliste qui n'évoque aucune valeur si ce n'est le respect de la loi française et le respect de chaque participant envers les membres du flux. Mais on peut faire évoluer cette charte et écrire une véritable charte éthique. Toréador, Falconhill et Polluxe nous ont rejoints dans les dernières semaines. Bienvenue à eux ! Je rappelle qui participe actuellement à ce flux, en plus des trois nouveaux arrivants :

Ataraxosphère

Nelly Margoton et sa besace

Démocratie Durable

Alcibiade

Sylvain Rakotoarison

Mirabelle

l'hérétique

Quindi [EDIT] Mille excuses, il fait bien partie du flux ! [/EDIT]

Serge Brière

Skeptikos (ancien blog)

Chroniques Vénitiennes nous avait rejoint mais il n'a jamais affiché le flux et j'ai fini par  le retirer récemment. Criticus et Hypos ont également joint temporairement le flux mais se sont eux-mêmes retirés, le premier abandonnent l'idée de joindre un réseau, la seconde ne voulant pas être liée par la charte de l'Échiquier. Skeptikos a exprimé l'intention de lier  son nouveau blog à l'Échiquier, mais j'en attends pour l'instant l'affichage. Je suis en contact avec quelques autres blogs qui pourraient être intéressés par l'appartenance à ce flux.

La question que je me pose, désormais, c'est de sa transformation en réseau avec un blog plate-forme et une véritable charte. Qu'en pensez-vous ? Je vous engage à venir vous exprimer, car je compte bien appliquer l'adage "qui ne dit mot consent" pour ceux qui choisiraient le silence :-)

 

10:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : l'échiquier, blog, réseau |  Facebook | | |

lundi, 20 avril 2009

Les deux blogosphères du MoDem

Bien peu l'ont remarqué mais il existe désormais sur la Toile MoDem deux blogosphères distinctes : la plus ancienne est un flux alimenté par Antonin Moulart, avec quelques blogs emblématiques, pour certains en rupture de ban avec le MoDem, la plus récente, plus jeune et fraîche, est constituée de plus de 650 blogs (ils étaient 500 lors de mon précédent recensement il y a six semaines) apparus avec le réseau lesdemocrates.fr

Et à vrai dire, ces deux réseaux s'ignorent quasi totalement. Aucun lien ou presque ne les unit l'un à l'autre. Quelques militants ou sympathisants démocrates sont bien présents sur les deux chaînes mais n'en assurent pas l'inter-connexion pour autant.

Il faut dire que la structure lesdemocrates.fr est en dépit des bonnes intentions du MoDem, sur ce point précis, extraordinairement mal faite : pas de tags, pas de catégories, pas de recensions pour parcourir les nouveaux blogs ! il faut se contenter d'un ordre alphabétique abscons, sans aucune indication de saveur, et un vague fil accessible seulement sur la plate-forme, et encore. Ces nouveaux blogs ne disposent d'aucun compteur qui leur permettrait d'analyser mots-clef et liens entrants. Résultat, ils sont comme le Monde Perdu de Conan Doyle : il y a là une faune et une flore luxuriante et unique, regorgeant de vie, mais personne ne le sait puisque rien ou presque ne vient en signaler l'existence et le dynamisme. Il faut trouver le parchemin runique de Jules Verne pour réaliser le Voyage au Centre de la Terre démocrate...Et comme des annuaires comme technorati (il faut dire que celui-là, il dysfonctionne de plus en plus),  wikio ou comme blogonet ne jugent pas utile de leur accorder le moindre crédit, par mépris envers leur jeune âge ou par indifférence sans doute, ils ne sont référencés nulle part, moteur de recherche de google mis à part.

Faute de voies praticables (lesdemocrates.fr est actuellement un espace hermétique dans lequel l'information rentre bien mais duquel rien ou si peu ne sort) ils ne peuvent essaimer sur la Toile et les voilà contraints à un huit-clos à terme dévastateur.

La 1ère génération de blogs MoDem a vécu. Elle a fait son temps et s'est délitée en partie au fil du temps. C'est désormais la seconde génération qui peut et doit prendre la relève. Encore faudrait-il lui en donner les moyens !

09:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : modem, blog, blogue |  Facebook | | |

mercredi, 08 avril 2009

Forte envie d'arrêter de bloguer

Là, ce soir, j'ai vraiment du mal. J'ai une sorte de nausée infâme qui me gagner l'esprit et qui me donne envie de vomir tous mes neurones. C'est phénoménal le tombereau de saloperies que peuvent se balancer les individus qui se détestent les uns les autres sur les blogs. Je ne suis pas un bisounours, mais quand même...

Bon sang, les blogs, ce sont les blogs, il faut tout de même être capables de faire la distinction avec la vie privée. Mais non, on se menace, on se traite de tous les noms, on ressort des vieilles histoires, on dévoile des identités, on menace de contacter l'employeur d'un tel, on attaque les uns et les autres dans leur profession et publiquement, on diffame, on travestit, on efface, et j'en passe. J'en ai vu des coups fourrés en trois ans, mais ce soir, j'ai une vraie lassitude qui me gagne.

Vanitas vanitatum disait l'Écclésiaste.Vanitas vanitatum et omnia vanitas. Oui, tout. Absolument tout. Je n'en peux vraiment plus.

23:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : blog, vie privée, tolérance, respect |  Facebook | | |

Plus de 1500 billets chez l'hérétique

Bon, j'aurais voulu écrire un billet spécial pour le 1500ème, mais cela n'a pas été possible, l'actualité m'a rattrapé. Ce billet est donc le 1508ème en un peu moins de trois ans. De quoi écrire un livre (un sacré pavé) si je publiais tout. L'actualité au jour le jour ou presque depuis plus de 30 mois.

J'avais passé le cap des 10 000 commentaires en décembre, je crois, mais, désormais avec une moyenne mensuelle qui tourne entre 800 et 1500 commentaires, il y aura 15 000 commentaires sur ce blog avant le prochain solstice  (j'en suis à 12500 environ). Je remercie d'ailleurs les commentateurs qui viennent enrichir le débat et l'information, d'autant que je reprends de temps à autre les commentaires de certains d'entre eux. Par leur présence et par leurs écrits, je considère qu'ils co-gèrent ce blog avec moi à plus d'un égard. Ce lieu est donc aussi le leur et je tenais à les saluer.

La fréquentation du blog est, elle, variable. Je ne suis jamais parvenu à franchir durablement un nouveau palier, mais, au mois de mars, le nombre de visiteurs uniques a franchi à nouveau la barre des 10 000 (10 500 visiteurs uniques, données hautetfort). J'ai constaté aussi que lorsque quelqu'un cherche mon blog ( l'hérétique, démocratie et hérésie économique, hérésie) le taux de rebond est très faible, puisqu'il est inférieur à 10% désormais. Autrement dit, un peu plus de 90% de ceux qui cherchent mon blog vont lire au moins une seconde page. En règle générale, quand on passe ici, on ne fait pas qu'y passer. Le temps moyen de lecture varie selon les articles, mais tourne autour de 3 minutes (un peu plus, en réalité). Ici, on vient donc bien chercher de l'information. Tant mieux, c'est précisément l'objet de ce blog. L'autre bonne chose, c'est que les mots-clef qui renvoient spécifiquement à mon blog font très régulièrement partie des plus recherchés (dans les trois premiers la plupart du temps, en fait, largement en tête). J'ignore, en revanche, combien j'ai d'abonnés. Au mois de mars, j'avais un peu plus de 85 000 lectures de pages  et plus de 25 000 visites, m'a-t-il semblé.

La proportion de visiteurs arrivés par google (google news + google) tend à diminuer petit à petit. Elle s'établit désormais à 50%. In fine, ce blog demeure un petit blog. Les grands blogs (quelques uns dans la sphère politique mais beaucoup d'autres ailleurs) reçoivent bien plus de visites. Je me suis fixé un objectif que je n'atteindrai sans doute jamais : si un jour je dépasse 50 000 visiteurs uniques dans le mois, je commencerai à être vraiment content. L'idéal, ce serait 100 000. Mais bon, faut pas trop rêver : seule une équipe complète tenant un webzine peut parvenir à de tels scores. Un blogueur isolé, ou même un blog collectif ( 2 à 4 individus) peut difficilement espérer une telle fréquentation à quelques notables exceptions.

J'ai eu la joie (il n'est désagréable à personne d'être reconnu) d'être en trois ans, successivement reconnu comme une des 500 références francophones de google actualités), puis de TV5 et enfin de Marianne dont je suis devenu tout récemment un blogueur associé.

Je remercie également toutes les autres sources de fréquentation de mon blog : il serait long d'en faire la liste aussi je ne les publie pas dans le détail.

En ce qui concerne la géolocalisation de mes visiteurs, ils viennent à 85% de France, et sinon, de 147 pays différents. Paris représente sinon 23% du total de mes visites et pour le reste ce sont 7585 villes différentes qui m'apportent des visiteurs...

14:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : blog, l'hérétique, statistiques |  Facebook | | |

mercredi, 01 avril 2009

Ce soir-là, l'hérétique dînait chez LHC

La soirée d'hier a été l'occasion de découvrir quelques membres les plus éminents du Réseau LHC autour d'un dîner festif. J'ai ainsi pu faire connaissance avec LOmiG, Criticus et Lolik. Une occasion de se découvrir réciproquement et d'évoquer divergences et convergences. Si un goût commun pour la liberté et les discussions enflammées nous animent tous, les divergences n'ont toutefois pas manqué.

Pour être lapidaire, je dirais que LOmiG est un libéral pur de dur et Criticus un libéral conservateur. J'ai moins bien identifié Lolik, mais je pense qu'elle évolue dans la même zone politique que LomiG.

Des divergences, il y en a tout de même eu :

Les retraites, par exemple : Lomig et Criticus sont favorables à une retraite par capitalisation. Je suis complètement opposé à cette vision. On voit comment les marchés boursiers sont instables et surtout, comment les fameux fonds de pension ont une forte propension à générer de fortes instabilités boursières en raison de la nécessité de trouver des rendements élevés. Ce n'est donc pas une bonne garantie pour les retraites. A cela s'ajoute une divergence philosophique : de mon point de vue, je m'oppose à l'idée de renvoyer l'individu à sa seule responsabilité dans le domaine de la santé et de l'éducation. Nous sommes en fait d'accord sur la nécessité de payer les retraites, mais pas sur la manière de le faire. Compte-tenu de ce qui nous pend au-dessus, je ne vois pas d'autres solutions que d'augmenter la fiscalité sur les citoyens. Même chose pour les soins. En ce sens, je ne suis pas totalement libéral, car si j'estime que les individus sont responsables de leurs actes, ils ont souvent des capacités d'anticipation limitées, et, il devient nécessaire de limiter alors leur responsabilité par l'intervention d'un acteur plus stable et plus fiable : l'État.

Nous avons ensuite évoqué l'impôt sur le revenu et nous sommes tombés d'accord sur le fait que personne, y compris les plus pauvres, ne devrait pouvoir y échapper, même si la contribution est très modeste. L'impôt est un lien social qui manifeste l'appartenance à la société. Il ne devrait y avoir ni niches fiscales qui permettent de l'éviter enitèrement, ni situations de pauvreté qui justifient de ne rien payer. Passé cet accord, nous divergeons, en revanche sur la quantité d'impôts, puisque LomiG et Criticus, et je crois, sans doute Lolik aussi sont partisans de les limiter en renvoyant à chaque individu le soin de financer lui-même le service rendu par l'État.

Criticus a par exemple évoqué l'éducation et proposé la mise en place d'un chèque-éducation afin que chaque famille puisse choisir ou non de passer par l'école publique. Cela me paraît assez curieux : pour qu'un tel système soit acceptable, il faudrait que les établissements privés aient les mêmes contraintes que les établissements publics en matière de population à accepter. In fine, je ne vois pas trop l'intérêt de la chose. Tout ce que cela risque de produire, ce sont des effets de seuil négatifs dans les effectifs scolaires qui engendreront alors des coûts supplémentaires puisqu'il faudra maintenir des postes pour des classes incomplètes ou embaucher des personnels non-formés pour boucher les trous. J'ajoute que cela risque de créer une fragmentation supplémentaire dans le système éducatif, et j'ai quelques doutes sur la salubrité de la chose.  Bref, pas d'accord.

Autre divergence : Ségolène Royal. J'exagère à peine si je dis qu'ils la prennent tous pour une cruche et qu'ils estiment qu'elle incarne l'absence de crédibilité de la gauche. Je l'ai souvent dit ici : Ségolène Royal était à l'origine une réformiste. Son problème, c'est de s'être laissée phagocyter par le programme archaïque du PS, mais dire qu'elle est par exemple incompétente en économie montre surtout qu'on ne l'a pas lue. Ce qui est vrai, en revanche, c'est qu'elle a des côtés péronistes (social-populisme à la sud-américaine) et un culot certain qui ont le don d'agacer, à commencer par ses petites camarades socialistes qui ne la supportent pas. Je suis loin d'être un fan de Ségolène Royal mais il faut avoir l'honnêteté de reconnaître que c'est une femme intelligente. Je pense en outre qu'elle aurait certainement fait moins d'erreurs économiques que Sarkozy si elle avait remporté l'élection présidentielle. Sa victoire eût alors consacré l'alliance d'un pôle réformiste chez les socialistes avec le centre et les démocrates, puisqu'une telle victoire n'était pas possible sans Bayrou. C'est pour cela que j'ai voté pour elle au second tour contrairement à mes camarades LHC.

On n'est pas non plus d'accord sur l'Islam. Criticus et LOmiG s'obstinent (à mes yeux) à considérer que le texte lui-même est à l'origine des dérives intégristes de l'Islam. Ils rejettent donc en bloc cette religion et tout ce qu'elle représente préférant à une lecture circonstanciée une critique radicale. Ce n'est pas mon raisonnement. Mais j'ai déjà eu l'occasion de le dire. Ce sont les interprétations et ce qui en est dit qui est important à mes yeux. Ce n'est donc pas l'Islam en tant que tel qui est un problème. Je peux d'ailleurs leur en faire une démonstration assez nette : certains versets du Coran présentent Allah avec des organes. Or, Allah est en principe insubstancié, et cet attribut est même absolument fondateur pour lui. Les théologiens islamiques commandent donc de se garder d'une lecture du Coran à la lettre. Il en va ainsi de tout l'ouvrage, et voilà pourquoi il n'existe aucune interprétation univoque du texte.

En revanche, nous nous sommes à peu près tous accordés pour estimer que l'Iran n'était pas un pays dangereux. Les évolutions de l'Islam là-bas ont paru à tous intéressantes (par exemple, le fait qu'au sein du monde islamique, l'Iran soit le pays où le plus de droits sont reconnus aux femmes...).

Nous nous sommes opposés également sur la Turquie avec des arguments divers : pour certains, la Turquie n'est pas géographiquement dans l'Europe, pour d'autres, elle ne l'est pas culturellement. La vision qui m'a paru la plus radicale est celle de Criticus : il ne s'accorde avec une Europe qu'à la condition qu'elle soit occidentaliste. Et, il n'intègre dans l'occidentalisme que les héritages catholiques et protestants. Exit donc la plus grande partie de l'Europe Orientale, sans parler de la Russie et des pays du Caucase, mais, à la limite, la Grèce aussi (qui est orthodoxe). Pour ma part, je m'inscris résolument en opposition à une telle vision. Je dois donner une précision : l'occidentalisme de Criticus est culturel, mais il ne le rapproche en aucun cas des mouvements d'extrême-droite dont il ne partage absolument aucune valeur. Je vois souvent sur les blogs des confusions à ce sujet. En revanche, revers de la médaille, il est évident que l'extrême-droite tendra certainement à être plus intéressée par l'occidentalisme que le centre, par exemple...

J'en profite pour corriger une erreur souvent lue et entendue : les LHC sont très loin, mais alors très loin d'être sarkozystes. Ils sont avant tout libéraux. Je pense qu'actuellement, LomiG ou Criticus ne soutiennent pas plus Sarkozy que le PS. Je me demande bien d'ailleurs pour qui ils vont voter aux européennes. La logique voudrait qu'ils se dirigent par défaut vers les partis les plus proches de l'ADLE en Europe (dont le MoDem est membre, par exemple). Mais la logique sera-t-elle respectée ? C'est ce que nous verrons dans les prochains mois.

Ce qui m'a tout de même frappé, au sein du réseau LHC, c'est d'abord le culte rendu à l'individu et au contrat (société contractuelle). En ce sens, à mes yeux, les blogs LHC sont davantage individualistes que libéraux. Mais l'individualisme est consubstantiel du libéralisme sans toutefois pour autant le circonscrire. En outre, l'exercice particulier de l'écriture sur un blog renforce ce trait.

Je pourrais continuer à disserter longuement sur cette rencontre, mais il me semble que ce que j'ai écrit n'est déjà pas si mal...

12:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : lhc, libéraux, libéralisme, blog |  Facebook | | |

lundi, 23 mars 2009

L'hérétique, début de la consécration...

L'hérétique (si vous cliquez sur le lien, vous découvrirez une mise en abyme d'un nouveau type ; si vous ne savez pas ce qu'est une mise en abyme, cliquez sur le premier lien de la page qui va apparaître ) fait des émules, et pas n'importe lesquels. On connaît la célèbre émission les Guignols de l'info. On attend désormais, enfin on l'espère,  les Guignols de la Blogosphère, animé par le futur blog célèbre l'Irritant, Monocratie et Orthodoxie politique. D'ores et déjà, l'Irritant a adopté l'une de mes dernières propositions politiques qui consiste à sanctionner très durement (j'envisage un rétablissement de la peine de mort) le délit de désorganisation en bandes.

L'hérétique se fait donc une joie de saluer la mutation d'un blog frère à l'avenir vraisemblablement prometteur, et pour fêter dignement ce moment fort de l'histoire de la globosphère, il revendique d'avoir été le premier à cérer le tag l'irritant sur la globosphère...(dans son extrême bonté, l'hérétique n'a pas jugé utile, toutefois, de déposer un blogoright.

vendredi, 20 mars 2009

Audience et influence des blogs, nouveau classement de l'hérétique

S'il y a bien un trait qui nous caractérise, nous autres Français, c'est notre goût immodéré pour les classements de toute sorte. Nous avons, en réalité, bien que nous le déniions souvent officiellement ou pour nous donner un genre, un amour du chiffre évaluateur : notes, pourcentages, rangs, et cetera, rien de plus plaisant pour nous.

C'est, me semble-t-il, bientôt la semaine de la presse dans les écoles. Et, de ce fait, je me suis fait une réflexion : ce serait intéressant de réaliser une étude de l'audience des blogs sur le modèle de ce qui se fait dans la presse écrite. J'ai notamment mis la main sur une étude fort intéressante commanditée par Havas édition sur la diffusion des quotidiens nationaux.

Il est, à mon avis, intéressant de comparer le tirage d'un quotidien avec les visites uniques d'un blog sur un jour. Par exemple, considérons La Croix pour l'année 2007, qui tirait alors à 96 661 exemplaires (mais dont le lectorat a crû de plus de 50% en 2008 !) et supposons  10% d'invendus (La Croix étant un journal d'abonnés pour l'essentiel, il a probablement peu d'invendus), on peut dire qu'il correspondrait à un blog qui recevrait 85 000 visites par jour. Parmi les blogs politiques, je ne crois pas que l'on en trouve qui réalisent une telle performance. Toutefois, un blog comme Sarkofrance doit bien réaliser entre 3 000 et 5 000 visiteurs à vue de nez. Alain Lambert avec des pointes à 140 000 visiteurs uniques par mois doit probablement réaliser par jour, si l'on considère qu'il a un taux de rebond pas trop élevé, de 5000 à 7000 visiteurs uniques par jour, certains mois, tout du moins.

Donc, d'une certaine manière, si l'on compare avec les chiffres d'un quotiden d'envergure nationale comme La Croix, si les blogs les plus fréquentés ne font pas jeu égal, ils rentrent tout de même dans une catégorie où la comparaison devient possible. Ensuite, pour vraiment avoir une idée plus claire, il faudrait comparer avec le nombre de lecteurs des rubriques actualités et politique dans ce journal.

Ensuite, je voudrais faire une réflexion sur wikio et son classement (une de plus !) : je crois que l'avènement de ces classements a consacré une autre époque : celle où des "parvenus" de la blogosphère sont arrivés au sommet de cette dernière. Nul doute que cela ait choqué nombre des aristocrates des premiers temps de la blogosphère que de voir les trublions qui avaient compris les règles du jeu s'emparer de la notoriété et du pouvoir. C'est, tout du moins, l'apparente impression que l'on pourrait avoir.

Ce que je crois, en réalité, c'est que le classement wikio n'a pas consacré la montée en puissance de nouveaux blogs, mais sa propre montée en puissance. C'est plutôt ce que je retiendrai de l'émergence de cette plate-forme. Ensuite, wikio mesure non l'audience, pas même l'influence, mais plutôt la propension des blogs à générer du bruit. Par exemple, j'ai suivi avec attention l'émergence des blogs féminins au sein de la blogosphère politique : je crois que ces blogs ont généré beaucoup de bruit, c'est à dire que l'on en a parlé en beaucoup de lieux, mais je ne crois pas que leur audience soit très élevée. En ce sens, l'influence d'un blog est un critère moins qualitatif que son audience. En effet, son influence, c'est sa propension à produire du bruit. Or, ce bruit n'est pas organisé comme un opéra de Mozart ou une symphonie de Beethoven mais plutôt diffus pour ne pas dire confus. Rien de comparable avec les magnifiques rapports numériques que Pythagore constata jadis entre les notes de musique.

Toutefois, il n'y a pas de fumée sans feu, comme dit le bon vieux proverbe. Il existe un lien entre audience, influence et bruit. Parvenir à déterminer le poids réel d'un blog, c'est avoir la possibilité de croiser toutes ces données.

J'ai remarqué un truc : les blogueurs avec leurs statistiques sont plus rapiats qu'Harpagon avec sa cassette. C'est un trésor mieux gardé que le code secret des réserves d'or de la Banque de France... Bien peu, surtout parmi les blogueurs "influents" (comprenez en tête du classement wikio) en rendent compte. Cette discrétion exemplaire n'est à mon avis pas innocente, mais je ne développerai pas...

Par un espionnage méthodique, le croisement des liens google avec les indices technorati et wikio plus certaines données que j'ai à ma disposition et dont je ne donnerai pas la recette (trop compliqué et puis c'est un secret) j'ai pu établir un classement approximatif des blogs. IL ne m'a pas été possible de déterminer exactement un ordre, mais, j'ai pu à peu près établir des catégories. 10 catégories au total, mais dans le classement que je donne ici, il n'y en a que trois qui apparaissent (ce qui est logique). J'ai constaté que l'on retrouve dans ce classement les principaux blogs figurant dans le top 100 du classement politique de wikio (désolé, je ne me suis intéressé qu'aux blogs politiques, je ne connais pas assez les autres et je manque trop de données et de temps pour les traiter). Et voilà ce que cela donne...Attention, parce qu'évidemment, il y a de grosses surprises...

1.  http://www.alain-lambert-blog.org/ (Alain Lambert) (cat.1)

2.  http://blogs.rtl.fr/aphatie/ (cat.1)

3.  http://www.monputeaux.com/ (cat.1)

4.  http://dinersroom.free.fr/ (cat.1)

5.  http://www.koztoujours.fr/(cat2)

6.  http://www.intox2007.info/ (cat.2)

7.  http://sarkofrance.blogspot.com/ (cat.2)

8.  http://777socrate.blogspot.com/ (cat.2)

9.  http://www.lepost.fr/perso/birenbaum/ (cat.2)

10 http://jegpol.blogspot.com/ (cat.2)

11 http://authueil.org/ (cat.2)

12 http://www.ginisty.com/ (cat.2)

13 http://www.jean-luc-melenchon.fr/ (cat.2)

14 http://www.plumedepresse.com/ (cat.2)

15 http://lesjeuneslibres.hautetfort.com/ (cat.3)

Je n'ai pas vraiment pu poursuivre plus loin.C'est un très gros travail, long et difficile à réaliser. J'ai testé toute une série de blogs, mais après, il y a beaucoup de résultats qui se rapprochent des uns des autres.

Il y a un cas particulier, c'est celui du blog de Quitterie qui pourrait avoir une audience extraordinaire mais qui ne l'exploite pas en s'enfermant dans un traitement exclusivement sociétal de l'actualité. Résultats, sa fréquentation est assez inférieure à cette d'Hérésie... Malgré tout, je l'ai conservée dans ce classement, parce qu'elle a le potentiel pour enflammer la blogosphère, et bien au-delà de ses options politiques.

J'ai aussi une difficulté avec le blog d'Yves Daoudal. Il n'est pas fortement lié, pas non plus fortement googlerankisé (4), ila disparu du top 100 wikio, et son autorité technorati (71) n'a rien d'extraordinaire et de surcroît, assez peu commenté. Mais, il est manifestement  fortement lu (La plupart du temps, dans le classement hautetfort, il fait partie des 20 blogs les plus lus). En revanche, je pense qu'il ne déborde pas au-delà de ses frontières politiques. S'il n'est pas dans les 15 premiers, il est tout de même très probablement dans les 5 qui suivent, c'est à dire entre 16 et 20. Les blogueurs d'extrême-droite ne se lient qu'entre eux (à vrai dire le reste du champ politique n'a pas très envie de se lier non plus avec) et visitent assez peu les autres blogs, d'où cette particularité.

Par ailleurs, des 100 premiers blogs politiques francophones, seul l'hérétique est une référence de google actualités. Cela lui donne un avantage. Toutefois, par déontologie, je n'ai pas essayé de le classer, même si j'ai une assez bonne idée d'où je suis exactement (pas dans les 15 premiers ni même sans doute dans les 20, mais pas forcément très loin)...

Je conclurai en précisant que ce classement n'a strictement rien à voir avec mes préférences politiques et que je l'ai voulu le plus objectif possible.

12:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : blog, wikio, classement, politique |  Facebook | | |

dimanche, 01 mars 2009

L'Alliance géostratégique est née !

Vous avez aimé Quindi ? Egea ? la plume et le sabre ? le théâtre des opérations , Mars attaque, Nihil novi sub sole, ? et bien d'autres encore ? Vous allez adorer l'Alliance géostratégique. Pour la première fois dans la blogosphère française, plusieurs blogs stratégiques (ils sont 14 pour débuter) se regroupent pour former un réseau et une plate-forme communs. Quel bonheur !

S'il y a bien quelque chose qui manquait à l'information sur la blogosphère, c'est bien cela. Je conseille d'ailleurs la lecture du premier billet de présentation, car il passe en revue les sources d'informations et de débat public en France dans le domaine de la géostratégie, avec quelques réflexions bien senties, au passage, sur la fermeture corporatiste de certains blogs de journalistes.

J'ai aimé, enfin en particulier, les explications données par l'Alliance pour le choix de son nom (qui me plaît beaucoup) :

Alliance, car nous ne voulions pas être un comité, un institut, une société, un mouvement, un rassemblement, une fédération…. Tous ces mots ont été trop utilisés. L’alliance fait référence à la vieille « alliance française », premier instrument de la francophonie (car il s’agit, on l’aura compris, de blogs d’expression francophone). Le mot, presque désuet, revêt justement une certaine fraîcheur ; surtout, il s’agit d’un portail de blogs francophones (français, belges, canadiens, camerounais) ; l’alliance appartient par ailleurs au vocabulaire de notre champ d’intérêt, qui est géostratégique.

Et pour tout dire, nous ne nous sommes pas beaucoup attardés sur le sens véritable du mot géostratégique : il nous convient, à cause de son imprécision, car il est au centre de nos préoccupations à la fois stratégiques et géopolitiques. Certains sont plus intéressés par la stratégie, d’autres par la géopolitique. C’est justement cette diversité et cette complémentarité qui fait notre intérêt.

Joli, non ? J'ai un seul regret, j'avais eu le scoop en avant-première, et comme j'ai tardé, les 14 blogs l'ont annoncé avant moi ! Zut, alors.

J'avais été tagué récemment par Avec nos gueules et les Privilégiés pour donner une chaîne de sept blogs, mais, là, j'ai rempli le contrat, non ?

Il me reste à taguer des blogs à taguer : vont s'y coller, Florent, Democratix, KaG, Virginie (qui vient d'ouvrir son blog), LoMiG, lolik et Orange Sanguine ! (s'ils le veulent bien, évidemment).