Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 juin 2008

République des blogs

République des blogs : deux ans !
Recommandé par des Influenceurs
 
 

En principe, je serai présent à la République des blogs de Paris . Ce sera d'ailleurs la première fois que je serai présent à une réunion de blogueurs. Je n'affectionne pas particulièrement ce genre d'évènementsen règle générale, mais bon la curiosité l'a emporté. J'ai regardé la liste des participants, et je vois que beaucoup de blogueurs manquent à l'appel. Tant pis, j'espère que je les rencontrerai dans d'autres circonstances.

J'ai regardé les listes dans les autres villes de France. A Lille, il y a un message qui m'a bien fait rigoler, je le copie :-D

« Moi, je suis sur Lille, et je m'emmerde parfois, alors pourquoi pas. Mon blog n'est pas politique mais musical (http://blairounet.free.fr/dotclear ), mais je café-du-commerce volontiers sur les blogs de la République (existe-t-il une Monarchie des blogs?). Et sinon je travaille pour le grand patronat.

J'envisage d'ailleurs depuis un certain temps de créer un blog sur lequel je serai de gauche les jours pairs et de droite les jours impairs. »

Ailleurs, c'est plutôt le blanc intégral, ou alors il y a du spam sur le wiki. J'ai d'ailleurs fait oeuvre utile en dégageant la m... de la page d'Orléans.

Au final, j'ai tout de même le sentiment que c'est un évènement très parisien, avec tous les travers que je dénonce de temps à autre sur ce blog : un rendez-vous mondain de gens qui se connaissent, se citent les uns les autres, et regardent avec une certaine arrogance hautaine le petit peuple des blogueurs. Le problème, c'est que l'on ne peut pas d'un côté considérer les petits blogueurs comme de la m... et en même temps battre le rappel des troupes pour que les dites troupes soient présentes aux grands évènements. D'ailleurs, qui cela fait-il mousser, finalement ?...

 

mardi, 24 juin 2008

Suite du Top de l'hérétique (blogosphère politique)

Bon, à la demande générale, je poursuis mon classement de mes blogs favoris, puisque l'on me presse de le faire. Je m'étais arrêté à la douzième place hier.Vous constaterez, chers lecteurs, que dans cette seconde partie de classement, je privilégie davantage les blogs MoDem.

Ce sont trois blogs démocrates (MoDem) qui s'adjugent les treizième, quatorzième et quinzième positions.

1. Démocratie sans frontières, l'excellent blog de Frédéric LN. Le problème, c'est qu'il est en stand bye depuis 11 avril dernier. J'avais bien aimé le projet originel qui était d'examiner la démocratie sous toutes ses coutures et sous tous les climats. En revanche, il faudrait, AMHA, revoir la présentation du blog, car elle ne favorise pas la lecture des billets.

2. Christophe Ginisty. Je ne lis régulièrement le blog de cet entrepreneur que depuis relativement peu de temps, mais j'y apprécie le courage politique, notamment la capacité à se démarquer du sens de la vague. Un regret : dommage que Christophe n'utilise pas sa compétence professionnelle de chef d'entreprise pour donner davantage son avis sur les questions économiques, et notamment les mesures gouvernementales qui touchent les PME.

3. Ma vie en Narcisse. Il a un mérite, comme MIP ou moi, c'est un Nantais (même si j'habite à Paris aujourd'hui).Je lis avec intérêt ses notes, mais je trouve leur orientation générale un peu à sens unique. Il ne connaît pas sa droite, ce garçon-là :-) 

Mon seizième blog est aussi un blog démocrate particulièrement original : Ilium.  Ilium a eu l'idée de narrer la bataille des municipales parisiennes via un détour homérique, comme la prise de Troie. L'idée est en fait excellente, mais c'est parfois un peu la confusion, et puis le dernier billet date du 24 mai. Il faudrait à mon avis organiser et généraliser l'idée, qui est, à ma connaissance, unique dans la blogosphère.

Mon dix-septième blog est également un blog MoDem : Avel Mor . Il y a là-bas d'excellents billets, mais bien trop peu fréquents, et surtout, plus rien depuis le 15 avril dernier :-(

Je vais, comme pas mal d'individus de la blogosphère, de temps à autre sur le blog de Versac. Il ne serait pas honnête de ne pas reconnaître qu'il y a une réelle qualité éditoriale dans son blog. Mais il incarne au sein de la blogosphère exactement cette forme de parisianisme appliqué à la Toile qui a le don de m'agacer. Une sorte de dandy électronique en somme, un peu à la Baudelaire se réclamant du dandysme. C'est donc mon dix-huitième blog.

Mon dix-neuvième blog a la même qualité que celui de Luc Mandret : c'est celui d'une Nantaise. Il s'agit de MIP. Facilement atypique au sein de la blogosphère MoDem (elle ne cultive par exemple pas la dérive sectaire d'une bonne partie de cette dernière), je trouve ses billets souvent distrayants.

Je visite mon vingtième blog depuis peu. C'est un blog de journaliste. Celui de Laurent de Boissieu. C'est un expert du milieu politique.

Quand je fréquente mon vingt et unième blog, je me penche souvent du bord de ma fenêtre d'où j'aperçois les grands espaces de nos cousins du Québec qui nous ouvrent de nouveaux horizons.

J'aime bien mon vingt-deuxième blog, qui est celui d'un rôliste, comme moi (enfin je n'ai plus le temps, mais j'en ai conservé la culture et certains réflexes)  :il s'agit de l'Antre de KaG.

Mon vingt-troisième blog vient de fermer il y a quelques jours. Encore un :-(  Le fond du Bocal représentait un courant atypique au sein de la mouvance centriste. Il faisait partie des utopistes doux rêveurs qui s'imaginent qu'une grande réunification est encore possible. Le pauvre...

Mon vingt-quatrième blog est très atypique. C'est celui d'une femme, convertie, si j'ai bien compris à l'Islam, et elle est très traditionnaliste, mais...bayrouiste ! Il s'agit donc de Ouktiasma, Message d'Espoir. Malheureusement, Laura s'est un peu mise en retrait du Modem pour une histoire de voile au Conseil Municipal, je crois. Elle continue à écrire des billets, mais malheureusement, beaucoup moins sur la politique, et beaucoup plus sur les bondieuseries. Elle a cela dit une lecture des textes de l'Islam très intéressante.

Bon, je m'arrête là pour aujourd'hui. Si jamais il y a une pétition pour que je continue, j'aviserai.

09:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : blog, modem, l'hérétique |  Facebook | | |

lundi, 23 juin 2008

Blogs politiques : le Top de l'Hérétique

C'est très tendance, en ce moment, de proposer un classement des meilleurs blogs de la blogosphère politique (EDIT : je crois que j'ai écrit une connerie : ces blogs ne sont pas les meilleurs de la blogosphère, mais ceux que moi, je préfère lire...) . Alors du coup, je me suis dit que j'allais m'y coller. Une précaution oratoire avant toutes choses : il y a plein de blogs que je ne connais pas, alors évidemment, un certain nombre d'entre eux auront échappé à mon oeil acéré :-)

Ceux qui lisent régulièrement mon blog ne seront pas surpris de la  Pole-position...Je m'appuie en fait sur la qualité de l'information donnée, sur la puissance de l'analyse et du raisonnement, la qualité des sources, de la discussion et des intervenants, et également des réactions aux interventions du Maître des Lieux, la diversité des thèmes et la régularité des publications.

Le premier : Sans surprise, le winner, le prince de la blogosphère est...est... : Quindi ! Quindi est un blog spécialisé dans le traitement des grands thèmes internationaux. C'est un blog d'excellente qualité, qui cite ses sources et s'efforce de traiter les principales problématiques géopolitiques, géostratégiques et diplomatiques, avec un esprit non-partisan. C'est à mon avis, le meilleur blog de la blogosphère politique. Je le cite souvent dans mes propres articles, et il me sert de référence quand je veux maîtriser un sujet d'actualité international. Pour la petite anecdote, c'est après avoir imprimé les 30 pages de Quindi sur l'OTAN, et donc armé de ce précieux document, que j'ai préparé mes questions à Hervé Morin, Ministre de la Défense, lors du congrès du Nouveau Centre. De manière générale, je ne lis pas Quindi sur la Toile : j'imprime les articles et les consulte à tête reposée, étant donné leur densité. Le MoDem peut être très fier de disposer d'un blog d'une telle qualité, et j'espère bien que ce parti politique fera appel à la haute compétence de Quindi.

Le second est un blog de droite. Déjà, ce n'est pas fréquent en soi, mais en plus, c'est un blog de droite de qualité. J'ai nommé...j'ai nominé, même...Koztoujours tu m'intéresses ! J'aime bien Koz. Il a évidemment un travers ; en langage démocrate, c'est ce que j'appelle un infidèle. Comprenez, en somme, qu'il n'est pas MoDem. J'ai d'ailleurs une anecdote à ce sujet : un jour que répondais à un de ses commentaires où il critiquait vertement Bayrou, entre autres pour sa stratégie, je lui ai rappelé la très chrétienne parabole de Jésus de Nazareth à propos de Marie-Madeleine : «que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre ». Eh bien devinez ce qu'il m'a répondu, ce paroissien-là.. : «me tente pas.» J'aime bien le blog de Koz parce qu'il a de la profondeur, et aussi parce que Koz prend la peine de répondre à ses interlocuteurs, et, chose rare, il a mis en place un système qui lui permet de mettre en valeur ses ciommentaires préférés. Extrêmement rares sont les blogs qui donnent vraiment la parole aux commentateurs, et, en réalité, dans la blogosphère politique, Koz et moi sommes, je crois, à peu près les seuls à le faire. Koz en plaçant un lien vers ses commentaires favoris à la suite de chaque article, et moi-même, en publiant purement et simplement les analyses les plus remarquables parmi les commentaires. 

Le troisième est celui d'un homme politique : il s'agit du blog d'Alain Lambert. Alain Lambert a cette qualité de savoir s'entourer d'une équipe extraordinaire et pédagogue. Ses collaborateurs publient des billets de qualité, et ne manquent jamais de répondre aux questions, objurgations, critiques des interlocuteurs et cetera...En particulier, il faut saluer l'extraordinaire AB Galiani pour la fécondité de sa réflexion et son affabilité. J'ai longtemps traîné là-bas sous des identités diverses, et je continue de le consulter régulièrement. 

En quatrième, c'est le blog de Corine Lepage que je choisis. J'y apprécie la très grande pertinence des textes qui y sont publiés. J'ai vu la lente, mais inexorable montée en puissance de ce blog au sein de la blogosphère. Ce que je déplore, en revanche, c'est ce qu'il y a perdu en convivialité. Dans les premiers temps, Corine Lepage prenait la peine de répondre aux commentateurs. Aujourd'hui, la plupart du temps, elle ne réintervient pas. Par ailleurs, trop de billets sont simplement des copier-coller de ce qu'elle a dit ailleurs (émissions, tribunes) et il ne faudrait pas que le blog se transforme en revue de presse... 

Mon cinquième blog est le blog d'un casse-c.....es démocrate de première (enfin, de moins en moins MoDem, à vrai dire). J'ai nommé...Farid Taha. Passé les boursouflures de son ego, et quand il ne casse pas du sucre sur le MoDem ou de Bayrou tout en se réclamant de l'esprit du MoDem, c'est un hôte original, aux billets souvent savoureux. En fait, c'est quelqu'un avec lequel j'apprécie tout à fait de me friter régulièrement, d'où mes allées et venues sur son blog.

Mon sixième blog est une référence de la blogosphère : il s'agit de Maître Eolas. J'aime bien la tonalité de son propos, et sa perspicacité acérée quand il s 'agit de prendre au défaut de la cuirasseles travers de notre système judiciaire me font souvent bien rigoler. J'interviens très rarement, mais je lisde temps à autre. Travers : comme pas mal de "barons" de la blogosphère, il réplique assez peu aux commentateurs, si bien qu'on a souvent l'impression de discuter dans le vide, ou entre gens du bas peuple. Ce vice est malheureuseusement très répandu au sein de la blogosphère.

Mon septième blog est un blog hélas éteint : il s'agissait de Militer avec le Nouveau Centre de Gérard Bardier. Peut-être que certaines pages existent encore dans le cache google. Le Nouveau Centre a perdu à mon avis son meilleur blog quand ce dernier a fermé. Il s'agit d'un blanchiste du Nouveau Centre qui avait fait partie de l'aventure Energies démocrates, de Christian Blanc. Pas fréquent sur la Toile, et donc très dommage, cette fermeture.

Mon huitième blog est celui d'un homme politique de Rouen, et autrefois d'une des têtes pensantes de feue l'UDF. Il s'agit de Cap Idées, le blog de Pierre Albertini. J'aime le ton pondéré et tranquille de l'homme. Deux points à améliorer, toutefois : il ne réagit pas assez aux commentaires, d'une part, et, d'autre part, dès qu'il traite des thèmes autres que locaux, il n'approfondit pas assez.

Mon neuvième blog est Ataraxosphère, le blog de Florent Zanetti et Frédéric Kelder. Et là, j'avoue un péché : je sais qu'il est intéressant, mais je n'y vais pourtant pas suffisamment. J'ai aussi l'impression que ses titres ne paraissent pas dans la widget box MoDem : s'est-il fait enregistrer par Antonin ? Il y a là-bas une diversité du propos et une originalité de la réflexion qui ne sont pas courantes sur la blogosphère politique.

Mon dixième blog est celui d'une jeune femme (et d'ailleurs, d'une belle jeune femme) : Oréade centriste. J'y apprécie la fraîcheur et la diversité du propos et le courage aussi de dire les choses sans détours et sans démagogie. Bon, en plus, j'ai un faible pour Christelle mais chut, ne le dites pas, et de toutes façons, je sais que je ne suis pas le seul dans la blogosphère, et j'ai des preuves pour l'affirmer :-)

Le onzième blog est un blog tahitien :-) les connaisseurs identifieront avant même que je l'ai nommé :-) Il s'agit de l'impayable Leroy-Morin.  Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle, Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le cercle, Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits, arrête de lire ce poème de Baudelaire à te déprimer bêtement tout seul et va lire le blog de Leroy-Morin afin de te payer une franche tranche de rire. Ia ora na, comme on dit en tahitien, pour reprendre la formule rituelle préférée des néo-centristes :-D

Mon douzième blog est Démocratie Durable, le blog de Vincent. Voilà un blog qui réfléchit honnêtement et propose des solutions concrètes pour le développement durable. On y trouve des idées parfois très originales. Travers : il faut publier plus, et favoriser les articles de réflexion, car quand l'auteur publie ses propres analyses, elles sont souvent atypiques, originales, et intéressantes. 

 Treizième blog : et puis quoi encore ? Vous ne croyez pas non plus que je vais me coltiner des centaines de blogs, comme wikio, non plus ? C'est pas marqué Technorati dans ma bannière :-) C'est tout pour aujourd'hui. Si je m'en sens l'humeur, je continuerai peut-être un de ces jours.

14:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : blogosphère, blog, politique |  Facebook | | |

lundi, 18 février 2008

Que pèse la blogosphère ?

Je viens de lire un article fort intéressant, sur Marianne2 dont j'approuve tout à fait la conclusion.

« Enfin, le monde des «netoyensr» s'est refermé sur lui-même en un dense réseau où l'on se cite et se référence les uns les autres, où l'on parle le même jargon, où l'on blogue à propos des blogs autant que des sujets dont on blogue, au point qu'il devient possible d'oublier qu'il existe un autre monde, qui ne nous lit pas

C'est exactement ce qui m'agace de plus en plus au sein de la blgopshère. Il y a une espèce d'aristocratie qui n'en peut plus d'arrogance et de sentiment d'évoluer dans des sphères supérieures, et qui se donne une importance qu'elle n'a sans doute pas. En fait, elle rejoint progressivement l'attitude commune des intellectuels français et autres courtisans du pouvoir. Schumpeter a écrit des choses admirables sur ces gens-là.

 Je reviens sur le chapitre XIII de Capitalisme, Socialisme et Démocratie

Dans la seconde partie, la sociologie des intellectuels, Schumpeter écrit :

« Néanmoins, l'intellectuel typique ne se souciait guère de monter sur le bûcher, toujours dressé pour les hérétiques, mais, en règle générale, il préférait grandement prendre sa part d'honneurs et de confort. or, tout compte fait, et bien que les humanistes aient été les premiers intellectuels disposant d'un publie au sens moderne du terme, de tels avantages ne pouvaient être dispensés que par les princes spirituels ou temporels. »

et plus loin, il complète son propos sur les moyens de parvenir aux dits honneurs :

« Cependant les honneurs et les émoluments peuvent être obtenus par des procédés divers. L'obséquiosité et la flatterie sont souvent moins fructueuses que l'arrogance et l'insulte. »

C'est, globalement, ainsi que je vois les choses. J'ajouterai que le blog est un phénomène d'autant plus français, qu'outre la tradition autobiographique  française, c'est aussi une posture qui convient bien pour le coq dressé sur ses ergots. Il peut ainsi claironner à tue-tête avec la sensation d'avoir un auditoire réservé. Ainsi, l'aristocratie ne se réduit pas à quelques blogs fameux, et le phénomène du coq est généralisé.

 La réalité est que nos pauvres blogs sont bien peu de choses et pèsent, au final bien peu. Bien moins que ce que nous leur prêtons. Et nos blogs politiques aussi. Quand on dissèque les chiffres, que reste-t-il ? Je table, ce mois-ci, sur 8  000 visiteurs uniques c'est à dire au moins 8 000 lecteurs différents. Mais un article, la plupart du temps, recueille 100 à 200 visites, et même les plus lus n'excèdent guère 700 à 800 visites. A moins de titrer Carla Bruni ou Laure Manaudou nue, on ne peut espérer vraiment plus. Que l'on observe la géo-localisation, ce que je peux voir, et pour une campagne municipale, par exemple, il m'est aisé de réaliser que je vais toucher avec un seul article une trentaine, à peine, d'électeurs concernés par l'actualité de mon billet. Sur ces trente là, les 3/4 seront déjà convaincus dans un sens ou dans l'autre. Il en reste  10 à 15, finalement, qui n'ont peut-être pas de positions nettes. Heureux si je réussis à en convaincre, ou si je contribue à en convaincre ne serait-ce qu'un seul avec mon billet. 

Revenons à nos blogueurs : allez dans la rue, et demandez au premier badaud croisé qui est Versac. Il n'en saura 99% du temps fichtre rien. Les Embruns ? Pour lui ce sera certainement une plage bretonne ou vendéenne. Tedcrunch sera certainement une marque de chocolat, et Fred Cavazza du café...

Bref, nul n'est besoin de citer la fable fameuse de La Fontaine sur la grenouille et le boeuf, fable qu'au demeurant il emrpunta à Phèdre ou Esope. Mais à défaut de la citer, je pense que la blogosphère toute entière devrait la méditer, cette fable... 

Oh, et puis zut, je la copie intégralement :

Une Grenouille vit un bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s'étend, et s'enfle, et se travaille
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. La chétive pécore
S'enfla si bien quelle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

mercredi, 13 février 2008

Fouad Al farhan, blogueur saoudien en danger

La France de toutes nos forces ne m'en voudra pas si je relaie partiellement  la dernière information figurant sur son blog: c'est qu'il y va de la survie d'un blogueur d'Arabie Saoudite qui a eu le «tort» d'être un tantinet impertinent...

Fouad Al-Farhan, 32 ans,est détenu à la prison de Jeddah depuis le 10 décembre 2007.Ila été arrêté par les services du ministère de l'intérieur pour certains articles postés sur son blog. 

 

Le 10 janvier 2008, Reporters sans frontières et le réseau arabe de défense des droits de l'homme, HRInfo, ont écrit au roi Abdallah Bin Abdilaziz Al-Saoud, afin d'obtenir plus d'explications sur les raisons de son arrestation. Cette lettre est restée sans réponse.

Seul le le quotidien saoudien en anglais Arab News a rompu le silence sur cette affaire.

Sur son blog, Farhan (en arabe, jovial), le sourire narquois et le verbe acerbe, se dit «à la recherche de la liberté, de la dignité, de la justice, de l'égalité, de la "Choura" (participation publique) et de toutes les valeurs de l'islam qui nous font défaut».

«Lorsque vous naissez et êtes formés (dans une société) marquée par le discours de l'exclusion de l'autre (...) votre esprit sera un terrain fertile pour l'idéologie de la violence. Lorsqu'un jeune est élevé dans le rejet de l'autre, il sera une proie facile et un instrument entre les mains des propagandistes de la violence», écrivait Farhan, qui a fait de l'extrémisme religieux l'une de ses cibles de prédilection.

 

mardi, 19 juin 2007

LCP pourrait accueillir Arrêt sur Images ?

 La fin d'Arrêt sur Images sonne le glas d'un traitement original de l'information : c'était en effet la seule émission à impulser un vrai débat public sur l'information. Le directeur de France 5 a annoncé  qu'il remplacerait ASI par une autre émission de décryptage « Il s'agira d'une émission en direct, rassemblant des grandes signatures de la télévision, de la radio et de la presse écrite, qui commenteront et décrypteront l'actualité de la semaine »

Philippe Vilamitjana se moque vraiment des auditeurs et téléspectateurs de la chaîne qui n'ont que faire de son café télévisuel pour VIP de l'audio-visuel en lieu et place d'un véritable service de contre-enquête médiatique.

Rappelons tout de même quelques faits qui éclaireront nos lecteurs : Après la première guerre du Golfe, et ses dérapages en direct, le besoin de vérifier la nature des images diffusées était apparu, d'autant que ces derniers faisaient suite à la fausse image du faux charnier de Timisoara. Daniel Schneidermann écrit lui-même sur son blog : Ceux qui avaient imaginé cette chaine, et s’appelaient Georges Duby ou Jean-Noël Jeanneney, avaient voulu voir si on pouvait retourner le monstrueux outil contre lui-même. Ils ne savaient pas très bien comment faire. Cavada, premier président, m’appela. « Ca vous tente ? » Je n’en avais pas la moindre idée, mais oui, ça me tentait. J’avais tout de même une intuition. Pour dépouiller les images de leur pouvoir, il fallait les arrêter.

 Toutefois, nous avons eu ici, sur ce blog une idée : l'Assemblée Nationale pourrait se montrer solidaire du nécessaire effort d'information qui est dû aux citoyens : nous proposons donc que la chaîne parlementaire, LCP, finance et diffuse désormais "Arrêts sur images".

Alors, Messieurs les Députés, c'est à vous de prendre vos responsabilités