Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 novembre 2013

MoDem-UMP, c'est définitivement exclu à Marseille

Je me méfie de longue date de Gaudin. Je me souviens encore de ses valeurs communes avec le FN à la fin des années 80. 

Mais là, je crois que le fond a pris le pas sur la forme : avec sa sortie contre Bennhamias, on a vu l'antisémitisme larvé du personnage s'agiter comme un ver solitaire au milieu d'une diarrhée.

On sait ce qu'il faut faire désormais : le bouter définitivement de Marseille. Ne pas hésiter à voter à gauche au second tour si nécessaire pour cela.

J'espère que l'UDI va se retirer de l'alliance avec l'UMP immédiatement là-bas, sinon ce n'est pas la peine de parler de centre ou de droite humanistes.J'espère qu'Arlette Fructus va prendre ses responsabilités.

J'attends également une réaction officielle de l'UMP.

mercredi, 23 octobre 2013

MoDem : Hors de question de soutenir le PS à Marseille !

Bayrou a mis les points sur les i : le MoDem ne se laissera pas compromettre dans une quelconque forme de soutien aux Socialistes des Bouches du Rhône.

J'ai bien compris que Benhamias et d'autres ont une sensibilité de centre-gauche mais vient un moment où il faut savoir raison garder. Si Rebmasen à Dijon vaut le coup qu'on se dispute un peu avec nos amis de l'UDI, en revanche, se ranger derrières des forces corrompues jusqu'à la moëlle, faut pas pousser non plus.

A Marseille, ce qu'il faut, c'est une opération "manu pulite" ; cela dit, je suis sceptique sur les capacités de Gaudin dans ce domaine. Il sort d'un mandat de six années dont cinq passées avec un gouvernement de droite, et, le moins que l'on puisse dire, c'est que son bilan n'est pas fameux.

Le problème, c'est que Gaudin fait partie de cette génération d'édiles qui devraient laisser leur place et qui s'accrochent à leur siège comme un mollusque à son rocher. En outre, l'équipe de Benhamias n'a pas tort sur certains aspects : dans l'équipe Gaudin, il y en a qui bavent d'espoir à l'idée d'une grande alliance UMP-FN. Gaudin n'a d'ailleurs pas toujours été clair par le passé.

Le problème, comme toujours dans ce genre de circonstances, c'est que les satrapes n'organisent jamais leur succession. De ce fait il n'y a personne à droite pour prendre la relève. Muselier ? Bah, je crois que je préfère encore Gaudin. Guy Tessier ? Inconnu du grand public.

Le problème, pour autant que j'ai pu le considérer en observant la vie politique, c'est que les vieux satrapes gagnent toujours sauf quand ils sont trahis au bon moment par leurs dauphins devenus suffisamment puissants pour les défier.

Ce qui signifie en somme ceci : actuellement, à Marseille, c'est Gaudin ou le PS des Bouches du Rhône. De deux maux il faut choisir le moindre, alors...

14:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : marseille, gaudin, modem |  Facebook | | |

jeudi, 20 janvier 2011

Lycéen immolé : la racaille «m'a tuer».

Le malheureux lycéen qui s'est immolé en début de semaine a frappé les imaginations. On s'est complu, çà et là, à établir un parallèle avec les évènements de Tunisie. La vérité est bien plus prosaïque que cela. Ce pauvre môme est, à mon sens, d'abord la victime d'une institution qui fait semblant de regarder ailleurs quand il y a de la violence en son sein, je parle de l'école, et ensuite de la racaille qui fait encore et toujours régner la terreur en toute impunité. Je recopie ici intégralement le communiqué de Christophe Madrolle, secrétaire général du MoDem et surtout, Marseillais : 

"C'est avec émotion que je pense aujourd'hui à cet adolescent et à ses proches. Je souhaite leur adresser mes pensées chaleureuses et mon espoir de le voir rétabli au plus vite. Au delà du drame humain, c'est bien l'institution scolaire et l'abandon de plus en plus marqué des enfants qui doit appeler tous les politiques attachés à l'École à réagir. 

Cet adolescent était à la dérive depuis plus d'un an avec des résultats scolaires en chute libre et des difficultés familiales connues. Par ailleurs, il était racketté depuis plusieurs mois avec des vols à répétition. Malgré ces signaux de détresse évidents et une situation visiblement connu de tous, l’Institution scolaire n’a pas su détecter le désarroi et la douleur de cet enfant, ni le prendre en charge

Ce n’est pas ici les responsables de l’établissement qu’il faut blâmer mais la politique comptable du gouvernement qui depuis plus d’une décennie réduit jour après jour le nombre d’adultes qualifiés et formés dans les établissements, laissant les enfants et les adolescents de plus en plus isolés et à l’abandon. Lorsqu’on enlève des adultes dans les établissements, c’est la loi de la cour de récréation qui devient la règle, et celle-ci ne peut être ni un modèle d’éducation, ni une organisation souhaitable pour protéger et guider les enfants. 

Nous ne pouvons plus accepter que des postes de psychologues, d’infirmières scolaires, de personnels encadrant, de surveillants soient chaque jour supprimés tant l’absence d’adultes dans les établissements est un signal d’abandon pour les enfants dont les conséquences, nous le voyons aujourd’hui à Marseille, peuvent être dramatiques. 

Même quand un État doit agir pour la réduction des déficits publics, il ne peut sacrifier ainsi son École, ses enfants et son avenir." 

Quitus à Christophe Madrolle quant à ses observations sur l'école, mais cela ne s'arrête pas là à mes yeux : l'insupportable, c'est que la racaille prenne les commandes dans presque tous établissements scolaires sans aucune réaction de la justice ni de la police.

dimanche, 08 novembre 2009

Lyon-Marseille : quel match de folie !

L'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille viennent de livrer un véritable récital de buts aux amateurs de football et...de sensations fortes ! 5-5, la folie. Cela doit faire plus de 20 ans qu'il n'y a pas eu un score de ce type en ligue 1 !

Des matches de football comme on aimerait en voir plus longtemps, haletant jusqu'aux arrêts de jeu : cinquièmes buts marqués des deux côtés aux 90ème et 92ème minutes. A couper le souffle ! Le Faucon qui avait décidé de regarder Lyon-Marseille au coin de sa cheminée n'a pas du être déçu du spectacle...

22:58 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : ol, om, football, lyon, marseille |  Facebook | | |

dimanche, 19 avril 2009

Lyon tombe de son piédestal

Tiens, ça m'arrive rarement, mais la défaite de l'Olympique Lyonnais ce soir est l'occasion d'un commentaire pas politique. En réalité, elle n'est pas étonnante. C'est simple, il suffit de considérer l'attaque de l'OL et sa défense. 5ème attaque et 2ème défense ex-aequo. Pas mal, suffisant pour obtenir les accessits les plus brillants, mais pas assez pour devenir le champion en titre, surtout quand, avec déjà 6 défaites, deux équipes font mieux (Rennes et Marseille) et trois aussi bien (Bordeaux, Toulouse et Lille).

Cela dit, quand on songe que deux équipes en position de viser le titre, PSG et l'OM sont tombés lourdement et sans appel face à deux équipes d'Ukraine dont l'une n'était pas même dans les trois premiers de son championnat, on mesure la faiblesse dramatique du championnat national français. Pour moi qui suis de loin mais depuis longtemps le football français, ce qui me revient à l'esprit, ce sont les années 80 quand un quart de finale quelque part était célébré comme un exploit rare pour ne pas dire décennal...