Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Nucléaire, l'Iran n'est pas un danger | Page d'accueil | Sécurité : le PS n'a rien compris. Sarkozy non plus, d'ailleurs... »

lundi, 23 mars 2009

Le Printemps de Bourges s'apprête à accueillir un salopard de la pire espèce...

Il y a des choses qui méritent d'être relayées le plus largement possible. Je viens de lire l'information sur le blog "le féminin l'emporte".

Le printemps de Bourges invite un connard de rappeur de merde dont l'idée géniale consiste à beugler toutes les violences qu'un mec fait subir à sa "meuf" parce qu'il l'a surpris avec un autre.

Extrait :

[...]
J'déteste les petites putes genre Paris Hilton les meufs qui sucent des queues de la taille de celle de ''Lexington''
T'es juste bonne à te faire péter le rectum même si tu disais des trucs intelligents t'aurais l'air conne
J'te déteste j'veux que tu crèves lentement
J'veux que tu tombes enceinte et que tu perdes l'enfant
[...]
On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée
On verra comment tu suces quand j'te déboiterais la mâchoire
T'es juste une truie tu mérites ta place à l'abattoir

[...]

Je t'emmènerai à l'hôtel je te ferai tourner dans ma villa romaine
Tu suces pour du liquide tu te casses à marrée basse
Pétasse tu mériterais seulement d'attraper le DAS
Le seul liquide que je t'ai donné c'est mon sperme
Si j'te casse un bras considère qu'on s'est quittés en bons termes

[...]

J'étais trop fidèle (sale pute)
J'ai les nerfs en pelote (sale pute)
J'vais te mettre en cloque (sale pute)
Et t'avorter à l'opinel [...]

Voilà le formulaire de contact des organisateurs du Printemps de Bourges pour les incendier. On regarde à qui on a affaire avant d'envoyer des invitations. C'est peut-être une infraction...Procédure à suivre...

Ah, et puis quelques adresses supplémentaires, au cas où :

>>> au Printemps de Bourges,
courrier à Monsieur Daniel Colling, directeur du Printemps de Bourges, 22 rue Henri Sellier, 18000 Bourges ou par mail ici

>>> copie à la Halde : 11 rue Saint Georges 75009 Paris ou par mail ici

>>> copie à Mme Valérie Letard, Secrétaire d'État à la Solidarité, 55, rue Saint-Dominique 75007 Paris

>>> copie à ECVF (Elu-es contre les violences faites aux femmes) - Tour Mantoue - 9, villa d’Este 75013 Paris ou par mail ecvf@ouvaton.org

Et puis pour conclure, j'ai trouvé le nom de "l'artiste" et son blog. Clip ici. Silence radio du côté des médias. D'une certaine manière, ce n'est peut-être pas plus mal, car il faut éviter de faire de la pub à ce sale connard de rappeur de merde. Donc, ne relayez pas aux médias (aucune intérêt, hors de question de lui faire la moindre pub) mais seulement aux organisateurs et à la justice.

Commentaires

Je partage totalement ton avis.

Écrit par : Falconhill | mardi, 24 mars 2009

@ Falcon
Merci. En fait, le plus efficace, ce serait un appel au boycott du Printemps de Bourges si les organisateurs ne retirent pas cet "artiste". Quand plusieurs blogs s'y mettent, cela peut faire mal. Si nous sommes nombreux et que nous gagnons cette épreuve de force (que le festival subit un contre-coup) cela rendra la blogosphère plus puissante à l'avenir.
Le mieux, c'est d'abord de leur écrire et de voir leur réaction.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 24 mars 2009

Je ne vois pas où est le problème.
Ce ne sont que les paroles d'une chanson.

Libre à chacun d'aimer ou pas. Libre à chacun de faire connaitre son avis à toutes les manifestations ou salles de concert qui vont accueillir ce rappeur.
Mais de là à y voir une infraction...

Écrit par : Oaz | mardi, 24 mars 2009

L' objectif est de rendre la blogosphère plus puissante ou d'aider la cause féminine???!!!!
Parce que parfois la blogosphère délire !

Écrit par : Martine | mardi, 24 mars 2009

Je serais curieuse de voir les réactions des gens si à la place de "sale pute" il y avait "sale nègre", "sale feuj" ou "sale rebeu" ?
Pourquoi le machisme est-il mieux toléré que le racisme ?

Écrit par : polluxe | mardi, 24 mars 2009

@ Oaz

Ben si tu ne vois pas où est le problème, tu m'inquiètes sérieusement. Ce n'est pas une fiction, c'est une chanson. Il y a des opinions exprimées dans cette chanson. Cela n'a pas l'air de te choquer plus que ça, apparemment...
@ Martine
Ne vous lancez pas dans les procès d'intention, svp. Là, ce n'est pas du délire.
@ Polluxe
Tout à fait !

Écrit par : L'hérétique | mardi, 24 mars 2009

@l'hérétique,
Si le clip vers lequel tu as mis un lien, ce n'est pas une fiction, tu appelles ça comment ?
J'y vois un court-métrage où un mec trompé se saoule et en vient à une certaine violence verbale. Point.
Ce genre de "musique" n'est pas du tout mon truc mais franchement, il n'y a pas de quoi fouetter un chat...
Où as-tu vu ou lu que c'était ses "opinions" ?

Écrit par : Oaz | mardi, 24 mars 2009

@Oaz,

Style, "t'es pas beau quand t'as bu?"

Écrit par : Martine | mardi, 24 mars 2009

@ Oaz

Non, tu sors tout de son contexte. On sait très bien qu'il y a"une "culture" des cités qui consistent à considérer les femmes comme inférieures et à les violenter. Le chanteur s'inscrit dans cette légitimation.
Et s'il avait bu et chantait "sale nègre ou sale arabe ou sale juif", par exemple, cela te choquerait ou pas ?

Écrit par : L'hérétique | mardi, 24 mars 2009

@ Oaz
trop fort le logiciel de contrôle gouvernemental : l'espace de quelques secondes, j'y ai cru ! :-)

Écrit par : L'hérétique | mardi, 24 mars 2009

C'est d'une violence verbale inouïe et si ça traduit en effet une certaine "culture" (au sens large) des cités, c'est tou un abîme moral qui se manifeste ainsi... et faut voire les réactions enthousiastes sur son blog!

D'un point de vue de la psychologie, la question qu'on peut se poser est si cela incite à la haine et à la violence ou permet au contraire de l'expier (je n'ai aucun parti pris). Je pense que ça peut en effet inciter à la violence puisque ceux qui pensent en de pareils termes peuvent se voir "réconfortés" dans leur mentalité de brute absolue par une pareille manifestations "culturelle". Mais c'est sans doute impossible à prouver.
D'un point de vue juridique, il est en effet étonnant de constater que ce genre de violence verbale (contre les femmes en l'occurence, mais ça pourrait aussi être contre les personnes âgées par exemple ou les "bourgeois") semble moins punissable que quand cela prend une tournure raciste ou xénophobe.
D'un point de vue moral et culturel, si j'étais l'organisateur d'un spectacle, je n'inviterais jamais un "artiste" pareil à se produire. Car c'est de très mauvais goût.

Écrit par : pastel | mardi, 24 mars 2009

@Lhérétique : LA femme n'est pas considérée inférieure dans ces paroles, il me semble qu'il parle d'UNE femme, apparement une compagne peu fidèle.

Je me demande si la qualification d'« incitation à la haine » nécessite que la personne soit identifiée.

Écrit par : Bob | mardi, 24 mars 2009

c'est un sujet qui buzze beaucoup dans la blogosphère féminine. pour l'instant je ne vois pas que les hommes le reprennent. Ne se sentiraient ils pas concernés ?
merci de l'avoir fait.

Écrit par : olympe | mardi, 24 mars 2009

Merci l'hérétique d'avoir fait passer ce message, et d'en discuter sur ce blog.

Écrit par : emelire | mardi, 24 mars 2009

Bonjour emelire, bonjour Olympe
Ne me remerciez pas, j'agis par conviction personnelle.
En revanche, ce qui me sidère, ce sont les premières réactions...
@ Bob
Tu plaisantes ou quoi ? Arrête de jouer sur les mots, stp : il ne s'agit pas d'une lettre injurieuse et menaçante à une seule femme, mais bien d'une chanson qui a vocation à être écoutée par tous et à servir de modèle. Tu n'ignores tout de même pas quelle est la condition et le vulnérabilité des femmes dans les cités de banlieue ?
Je te pose sinon la même question qu'à Oaz. Alors ?
@ Pastel
Oui, c'est le drame. Puisque Sarko veut légiférer contre les bandes, il devrait s'occuper des circonstances dans lesquelles des violences sont faites aux femmes, dans les cités. Toujours avec des complicités qui ne sont jamais punies.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 24 mars 2009

@l'Hérétique,
si ce rappeur interprétait un personnage qui, ayant trop bu, vociférait "sale nègre ou sale arabe ou sale juif" (ou "sale français" pour que je me sent un peu plus concerné), ça serait exactement pareil : un travail artistique pas forcément du goût de tout le monde et représentant une certaine réalité mais certainement pas une incitation à quoi que ce soit.

J'ai essayé d'en savoir un peu plus sur ce rappeur. Voilà un lien vers interview plutôt longue : http://www.abcdrduson.com/interviews/195-orelsan.html
Ce gars ne semble pas avoir le centième des intentions malfaisantes que certains lui prêteraient volontiers.
Extrait :
« Pareil pour 'Sale pute'. Ça ne m'intéressait pas de la mettre sachant qu'il y a une chanson comme '50 pour cent' qui est plus récente, différente, avec un meilleur angle. Et en plus, c'est con, mais je veux que l'album plaise à plein de gens différents. Honnêtement, ça me ferait chier qu'une daronne l'achète à son fils de 12 ans et entende 'Sale Pute' hors-contexte. Je trouve ça un peu chelou, c'est pour ça que j'ai jamais voulu mettre 'Sale Pute' en ligne sans le clip. C'était pour remettre le morceau dans son contexte : un type voit sa meuf le tromper, il va boire une bouteille, il lui envoie un message sur Internet… Tu vois ? Je trouve que ça rend le truc plus crédible que simplement bête et méchant. »

Écrit par : Oaz | mercredi, 25 mars 2009

Je suis totalement écoeurée... Sommes-nous chez les talibans? Comment un festival peut-il faire la part belle à un sale connard de merde de cette espèce? (mes connaissances en saisie sont trop limitées pour que je barre des mots que de toute façon je n'ai pas envie de barrer, ça tombe bien...)

Écrit par : Marine | mercredi, 25 mars 2009

Je suis totalement écoeurée... Sommes-nous chez les talibans? Comment un festival peut-il faire la part belle à un sale connard de merde de cette espèce? (mes connaissances en saisie sont trop limitées pour que je barre des mots que de toute façon je n'ai pas envie de barrer, ça tombe bien...)

Écrit par : Marine | mercredi, 25 mars 2009

Bonjour Marine
en code html, c'est mais dans les commentaires, le code html n'est pas interprété par le navigateur.
Sinon, à mon avis, c'est que ça fait "d'jeun" et"racaille des cités" donc ça plaît aux djeuns, tout simplement...

@ Oaz
Mouais...N'empêche qu'il l'a mis en ligne. S'il reconnaît que c'est mal, pourquoi le fait-il alors ? Faut être un minimum responsable avec ce qu'on écrit et ce qu'on dit...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 25 mars 2009

J'ai publié pour faire connaitre votre article, il faut lutter !

http://www.digg-france.com/CELEBRITES/ORELSAN-AU-PRINTEMPS-DE-BOURGES-2009-EN-DATE-DU-21-AVRIL-2009-COMMENT-LUTTER-CONTRE

Écrit par : tania | vendredi, 27 mars 2009

1 pétition à signer contre la présence d'Orelsan sur des scènes financées par de l'argent public

A l'attention des collectivités :
http://www.mesopinions.com/Pas-1-seul-euro-d-argent-public-pour-donner-une-tribune-a-la-violence-contre-les-femmes-petition-petitions-04222a08f485f7119ed3ef6ec8d5d121.html

Écrit par : Lamiel | lundi, 13 avril 2009

Les commentaires sont fermés.