Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 22 novembre 2013

Marielle de Sarnez met en garde contre la viande avariée canadienne

On va me dire que j'exagère à parler de viande avariée à propos du porc et du boeuf canadiens, mais je prends très au sérieux l'avertissement de Marielle dans sa dernière lettre.

Je vais être lapidaire : l'Europe échange du vin et des fromages contre du porc et du boeuf. Donnant-donnant, on peut exporter là-bas, le Canada peut en faire autant chez nous. Le libre-échange, j'y suis favorable, mais avec les mêmes normes sanitaires !

La Commission a donc négocié un accord avec les Canadiens, mais au nom de l'UE toute entière. On en revient toujours au même problème de fond : Marielle dit souvent, à juste titre, que l'on ne peut construire l'Europe sans ou contre ses peuples. Et là, on a une sorte de gouvernement out of control qui prend des décisions très importantes sans nous en aviser ni nous consulter.

Heureusement, ce n'est pas encore cuit et Marielle rappelle que non seulement le Parlement européen devra ratifier cet accord, mais également l'Assemblée Nationale.

Et là, on a intérêt à être très vigilants : quand j'achète de la viande chez le boucher, je peux avoir des certitudes sur son origine, mais dès qu'il s'agit de conserves, il n'y a plus aucune sécurité. Je n'ai pas vraiment envie de bouffer à mon insu du veau aux hormones gavé aux OGM.

Alors, évidemment, il est content, Peters ! Peters, c'est un conseiller de Barroso. Il trouve merveilleux notre accord de libre-échange avec le Canada. Il oublie juste de nous préciser quelques petits détails...Heureusement, il y en a pour veiller au grain (merci Marielle).

Cela dit, sur le fond, je ne suis pas contre des accords avec le Canada : nous avons une protection sociale, des salaires et des valeurs à peu près similaires. Mais je demande à ce que l'on regarde de près ce qu'ils contiennent et que l'on rejette, au cas par cas, ce qui n'est pas acceptable pour notre santé.

Nicole Bricq s'est engagée à obtenir des garanties sur la viande, très bien, on jugera sur pièces. Je vais juste observer ce qu'a finement remarqué Marielle de Sarnez : Si l’UE a obtenu comme garantie que la viande bovine et porcine canadienne soit exempte d’OGM, sur des volumes aussi importants cela sera presque impossible à contrôler. Eh oui. C'est bien mon avis aussi...

17:55 Publié dans Economie, Europe | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : canada, ue, viande, accord, sarnez |  Facebook | | |

lundi, 08 février 2010

On n'aime pas les enfants handicapés au Canada ?

Bon, puisque l'information ne semble pas se répandre, je vais la relayer à mon tour : le Canada avait encouragé un couple de Français à venir travailler à Montréal il y a cinq ans, mais vient de lui refuser le renouvellement de sa carte de travail. Motif ? les autorités fédérales du Canada estiment que le coût éducatif à venir de l'enfant de ce couple, une petite fille de 7 ans, atteinte d'un léger handicap cérébral, est trop important. 3500 euros par an. Un fardeau excessif selon la lettre officielle qui leur a été adressée...Le Québec était pourtant tout prêt à les accueillir, mais l'échelon fédéral en a jugé autrement. C'est tellement minable que les bras m'en tombent ! Les Canadiens sont favorables, d'après un sondage, à 70% au rétablissement de la peine de mort, comme le rapporte le Scriptorium. A quand une majorité pour euthanasier les handicapés ?

L'Ambassade du Canada se trouve au 35 avenue Montaigne à Paris, dans le 8ème arrondissement. Téléphone 01 44.43.29.00 Télécopie: 01 44.43.29.99

Le site de l'ambassade est super mal fait, et c'est ailleurs que j'ai réussi à trouver une adresse électronique : paris@international.gc.ca

Je crois qu'on peut assez largement écrire un courrier de protestation à l'ambassade, pour exprimer notre indignation. Le comble de l'histoire, c'est que les parents ont largement les moyens de subvenir aux besoins de leur enfant, puisque le père est ingénieur-informaticien et a monté sa société. Leur fille avait 2 ans quand ils sont arrivés au Canada : ils ne pouvaient savoir à ce moment que leur fille aurait un handicap léger, ce genre de choses se détectant après un certain temps. Et même si ce n'était pas le cas, décréter qu'on ne peut accueillir une famille sous prétexte que l'enfant est handicapé, c'est tout simplement indigne !

00:15 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : handicap, canada |  Facebook | | |

mardi, 06 mai 2008

Le MoDem existe ailleurs, au Canada par exemple...

« Seulement de loin, de Montréal, pas facile de s'intégrer dans un mouvement naissant pris, malgré lui, dans une succession d'élections nationales et locales aussi importantes que risquées. Le Modem, sans structure rodée, sans vedettes et sans autre projet que des valeurs aussi nobles et urgentes que non exclusives, se débat comme il peut pour se tailler une place dans la représentation nationale, puis locale. »

C'est en ces termes qu'Aurélien, du bord de sa fenêtre, exilé démocrate en Nouvelle-France, évoque sa perception des soubresauts hexagonaux du MoDem.

975048722.jpgMais voilà, le MoDem existe aussi au Canada ...Observons d'ailleurs la présence de la petite fleur de lys au-dessus de la feuille d'érable, qui indique clairement que le gros des troupes doit se trouver au Québec :-)

Comme le dit, Aurélien, « Le Modem Canada a du pain sur la planche. Entre son propre développement, les propositions aux expatriés et immigrants français au Canada à élaborer, le Conseil National du Modem, où il sera représenté et l'élection de l'Assemblée des Français de l'Étranger, où il compte bien avoir au moins un élu, le programme est chargé ; d'autant qu'au Canada comme en France, les adversaires politiques de poids ne manquent pas. »

Une suggestion de l'hérétique, s'il peut se le permettre (qu'est-ce que j'adore parler de moi à la troisième personne : notez que Jules César en fait autant dans la Guerre des Gaules, toute modestie mise à part) : trouver le parti centriste local et lui proposer de rejoindre l'Alliance Mondiale des Démocrates.

22:12 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : modem, canada, québec |  Facebook | | |