Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Au mois de juillet fais comme en mai, fais ce qu'il te plaît | Page d'accueil | Royal-Bayrou : convergences »

mardi, 01 juillet 2008

La Légende Personnelle de François Bayrou

Comme je le disais récemment, je poursuis mes lectures, et, parmi elles, l'Alchimiste de Paulo Coelho. J'ai beaucoup aimé ce livre, tout particulièrement l'atmosphère néo-platonicienne/néo-pythagoricienne qui en constitue le fond.

Santiago, un berger, à la suite d'un songe, décide de partir à la recherche d'un Trésor caché, censé se trouver au pied des pyramides, en Egypte. Alors qu'il hésite encore à accomplir son destin, il rencontre en chemin le Roi de Salem, un roi-mage, et un échange s'ensuit entre les deux hommes.

« Chacun de nous en sa prime jeunesse sait ce qu'est sa Légende Personnelle.[...] Cependant, à mesure que le temps s'écoule, une force mystérieuse commence à essayer de prouver qu'il est impossible de réaliser sa Légende Personnelle.[...] Ce sont des forces qui semblent mauvaises, mais qui en réalité t'apprennent comment réaliser ta Légende Personnelle. Ce sont elles qui préparent ton esprit et ta volonté, car il y a une grande vérité en ce monde : qui que tu sois, et quoi que tu fasses, lorsque tu veux vraiment quelque chose, c'est que ce désir est né dans l'Âme de l'Univers. C'est ta mission sur terre.[...] L'Âme du Monde se nourrit du bonheur des gens. Ou de leur malheur, de l'envie, de la jalousie. Accomplir sa Légende Personnelle est la seule unique et obligation des hommes. Et quand tu veux quelque chose, tout l'Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir.»

Santiago ira jusqu'en Egypte pour découvrir, grâce à un brigand qui n'a pas cru à un songe, que ce qu'il cherchait était très proche de l'endroit où il avait si longtemps habité. On a souvent lu et entendu, et peut-être l'a-t-il dit lui-même, d'ailleurs, que François Bayrou avait un destin. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de similitudes entre ce berger et Bayrou, de même qu'entre leurs deux parcours. Santiago devra aussi traverser un long désert au péril de son existence, pris sous les feux croisés de deux forces militaires ennemies l'une de l'autre et prêtes toutes deux à l'exécuter. En matière de désert, Bayrou en connaît un rayon aussi. Il y a même perdu ses bédouins, et sans doute pas mal d'illusions sur la nature humaine au passage...

Il me semble que l'engagement au MoDem de bien des nouveaux adhérents pourrait aussi s'inscrire dans leur Légende Personnelle, et tout comme Santiago, peut-être aussi à la suite d'un songe...Il restera maintenant aux lecteurs à découvrir quelle est Leur Légende Personnelle , et quant à François Bayrou, sans doute le sait-il lui-même. Cela ne nous empêche pas d'avoir un avis.

Commentaires

Merci de m'avoir rappelé ce livre que j'aime beaucoup.

Je vais le re(re)lire de ce pas.

Écrit par : vincent15 | mardi, 01 juillet 2008

encore un pamphlet sur François, on le brocarde, on se moque de lui, mais c'est un homme sensible, je le connais un peu plus que vous peut être, nous sommes sommes du même pays comme on dit dans les Pyrénées, moi je me suis expatrié, le travail; mais j'ai beaucoup d'amitiés pour lui

Écrit par : pilaprat | mardi, 01 juillet 2008

Pilaprat, nous aurions-nous donc des points communs? Quelle vallée si cela n'est pas trop indiscret?

Écrit par : Champomy | mardi, 01 juillet 2008

Entre l'excité et la cruche, il y a un homme politique sensible et humain qui propose des mesures pragmatiques et justes et qui s'appelle François Bayrou
et que choisit le peuple : le roquet... Les gens m'étonneront toujours par le manque de clairvoyance...

Écrit par : mire | mardi, 01 juillet 2008

... dont il faont souvent preuve malheureusement.

Écrit par : mire | mardi, 01 juillet 2008

... dont ils font souvent preuve malheureusement.

Écrit par : mire | mardi, 01 juillet 2008

Un pamphlet, ce que j'ai écrit ?????! Dites, pilaprat, ce n'est pas vous qui appeliez à adhérer au MRC, dans un commentaire précédent, hmmm ? ça sent le troll à plein nez :-)

@ mire
Schumpeter dit qu'on peut tromper le peuple à court-terme, mais qu'il finit toujours par se rendre compte un jour qu'on l'a trompé...

Écrit par : L'hérétique | mardi, 01 juillet 2008

@ l' Hérétique. Les trolls sont loin d'etre une denrée rare, riiires

Écrit par : Champomy | mardi, 01 juillet 2008

BSR ; je lis parfois vos billets. Adhérent Modem, je sors d'une réunion.
- j'ai acheté ce livre voici 2 mois.. l'ai pas encore lu .. Ah politik quand tu nous tiens.
Je viens d'apprendre le décès d'un type bien. Il travaillait dans un groupe papetier " en restructuration depuis plusieurs années".. Les "conditions de travail ne lui ont pas été favorables ( litote !) . Il avait voté Bayrou en 2007, ce qui est un "point positif" . La nouvelle de son décès me peine .

Donc l'Humanisme ! car c'est pas normal ce "stress poussé" au travail; Y a des limites ! non??

Écrit par : Alain60ans | mardi, 01 juillet 2008

J'ai aimé le livre auquel vous faites allusion, mais aussi énormément le Périple de Baldassare ou: ' à la poursuite d'un livre censé apporter le Salut à un monde désemparé' d'Amin Maalouf, du meme auteur je vous recommende aussi le rocher de Tanios (pour la destinée), je les trouve tous très complémentaires.

Écrit par : Champomy | mercredi, 02 juillet 2008

@ Champomy
J'aime bien Maalouf, mais il manque de fluidité à mes yeux. J'ai beaucoup aimé sa biographie (romancée) de Nohmäs d'Avicenne.

@ Alain
Il est magnifique ce livre : je vous le recommande vraiment. De plus, sa lecture est à la fois fluide et aisée.

Écrit par : L'hérétique | jeudi, 03 juillet 2008

@ l' Hérétique,
Il est vrai qu'il est magnifique ce livre, et facile à lire. Je reconnais que Maalouf est plus difficile à aborder, mais je l'ai suggéré comme une suite évidente à l'ouvrage que vous avez cité, car pour moi introductif...et puis si vous fouillez vous y trouverez mille et une similitudes abordées différemment, avec une sensibilité différente mais aussi des clefs et ce vers quoi nous cherchons tous à tendre.
Et puis si oriental et poétique, je crois que cet effort en vaut la peine, pour une meilleure compréhension de notre monde actuel.
J'ai conseillé ces ouvrages instinctivement, car ce fut mon parcours de lecture logique et évident, aujourd'hui je suis allée fouiller sur internet ce que j'y ai lu m'a confortée dans mes suggestions.

Écrit par : champomy | jeudi, 03 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.