Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Police dans les écoles | Page d'accueil | Des fous d'Allah dévastent le centre d'Athènes »

vendredi, 22 mai 2009

Européennes dans quelques médias

Je me suis livré à un petit test : j'ai visualisé tous les JT de 20 heures des sept derniers jours écoulés sur France 2 afin de repérer tous les sujets qui évoquaient les Européennes de près ou de loin. Résultat des courses, un sondage, un portrait de Marine Le pen, un reportage sur les dessous du Parlement Européen et une image d'Hervé Morin faisant trempette. Débats ? Zéro. J'en profite toutefois pour adresser mes félicitations au concepteur du site de France 2 pour les JT : très clair, et très pratique. On peut retrouver vite et aisément l'information que l'on recherche.

Du côté de TF1, deux reportages avec Cohn-Bendit et Villiers et un reportage pas mal fait sur les Coulisses du Parlement Européen. Mais...toujours pas de débat... On ne peut pas franchement jeter la pierre aux grandes chaînes télévisées, je pense qu'elles essaient de bien faire, mais le problème, c'est qu'elles ne savent pas quoi dire, en somme. On n'y voit jamais aucune problématique européenne présentée. Tout juste aborde-t-on un point saillant dans le reportage de TF1 quand Alain Lipietz puis Marielle de Sarnez font observer tour à tour que les directives européennes ont une traduction en droit national à plus de 80%.

L'ADLE avait publié des Bandes Dessinées en 2006 (d'ailleurs j'en ai une et je l'ai lue, elle est pas mal du tout). Les euro-députés en étaient les héros éponymes. Apparemment, les médias s'en rendent compte trois ans après...Bon...Dans le même ordre d'idées, au festival d'Angoulême, en 2003, il y a eu une BD pas mal du tout qui expliquait le fonctionnement du Parlement Européen dans le cadre d'une aventure, les Eaux blessées.

En fait, voilà, c'est ça qu'il faudrait faire : une série genre XIII ou Largo Winch avec comme cadre le Parlement Européen. Un truc du genre, et ensuite, une adaptation à la télévision. Une "Urgences" Européennes, quelque chose dans le genre, quoi...Ça, ça populariserait de manière évidente le Parlement et cela permettrait de distiller au fil du temps le fonctionnement et les problématiques du Parlement. L'inconvénient, c'est que cela se prévoit à l'avance, pas deux semaines avant une élection. Pour la prochaine mandature, il faudrait y songer, et je pense que le Parlement aurait alors tout intérêt à faire appel à des experts qui ont réussi dans leur domaine, même si cela coûte cher.

Finalement, on en revient à un problème plus large qui est celui de la civilisation et de la culture. L'Amérique n'a aucune difficulté à concevoir des tonnes de séries en tout genre qui popularisent leur mode de vie. Mais nous, en Europe, on est incapable d'en faire autant. Il faudrait vraiment que le Parlement Européen y réfléchisse et consacre un véritable budget à la communication, car cela devient essentiel dans les temps où nous vivons.

18:17 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tf1, france2, élections, européennes, bd, adle |  Facebook | | |

Commentaires

L'Hérétique,j'avoue que mes opinions sur les télés sont peut-être très loin des votres (je pense que le point important est qu'elles sont ds les mains du Pouvoir qu'il en use et que cela fausse très gravement le jeu politique).
Mais je ne veux pas en parler jusqu'aux Européennes car il me semble que ce serait
inopportun.

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 22 mai 2009

Ça me fait penser au film l'interprète (avec Nicole Kidman) avec une bonne part d'action au siège de l'ONU à NY. Mais ce film était nul !
Moralité : les institutions sont rarement suffisamment sexy pour être une source d'inspiration à succès pour les scénaristes..
(Pour faire de l'audience, rien ne vaut un cadavre en décomposition sur lequel on retrouve par miracle le cheveu d'un serial killer..)

Écrit par : aldanjah | samedi, 23 mai 2009

@ aldanjah
Ben c'est bien pour ça qu'il faut faire appel à des experts. Il faut un produit grand public mais de qualité.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 23 mai 2009

A propos des médias, le CSA atteint le summum de la connerie a l'état pure et participe de surcroît au sentiment de débat anti-démocratique. Pouvait-on s'attendre a quelque chose de juste venant du CSA? évidemment que non, il suffit de suivre l'affaire du clip censé inciter les électeurs à se déplacer aux urnes....

http://www.liberation.fr/politiques/0101569087-campagne-audiovisuelle-europeenne-le-modem-repeche-de-justesse

c'est pathétique de décider de telles âneries .

Je rappellerais aux membres du CSA que ce sont des élections européennes, pourquoi dès lors instaurer la règle de l'équité au détriment de celle de l'égalité, surtout en se basant sur la représentation parlementaire a l'assemblée.les européennes se votent a la proportionnelle et non au scrutin uninominale a deux tours qui élimine d'emblée un certain nombre de parti....

Je rappellerais aux membres du CAS que le modem fait partie d'un groupe au PE comme l'ump, les verts, les coco, les PS etc...

les verts et le PC forment un groupe commun à l'AN, pourtant ils sont sur des listes différentes aux européennes...

Le NC fait campagne commune avec l'UMP? pourquoi lui donner un temps de parole spécifiques aux européennes? donc la liste UMP/NC aura un double temps de parole...

le PRG ne va pas aux européennes, pourquoi lui donner un temps de parole du niveaux des principaux partis.....

je rappellerais au CSA que considérer le modem comme un petit parti est une stupidité...le modem est le troisième parti par le financement publique ...Le NC a-t-il un financement? NON car le financement publique privilégie logiquement le nombre de suffrages obtenus aux diverses élections et non le nombre de députés élus, car certains le sont grâce a la bénédiction de grands partis ( logique de la course à la gamelle).

Pour une fois je donne raison au NPA de gueuler....Il aurait dû au nom de l'expression démocratique avoir le même temps de paroles que les autres...


j'arrête car je pourrais être plus corrosif...

En conclusion, vu que le CSA pose problème du point de vu de l'égalité du pluralisme démocratique, de plus vu qu'il a été contre-dit récemment par le conseil d'état( au sujet du temps de parole du président) ne faut-il pas demander la dissolution de CSA....

Écrit par : europium | dimanche, 24 mai 2009

Les commentaires sont fermés.