Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ahmadinejad est foutu mais Delara Darabi en grand danger ! | Page d'accueil | Bandes, commence par faire appliquer la loi, Sarko ! »

mercredi, 22 avril 2009

Marielle aussi a la banane

581821186.2.jpgMarielle de Sarnez, euro-députée démocrate (MoDem), vient de m'adresser un exemplaire dédicacé de son petit dictionnaire pour aimer l'Europe. Sympa. Du coup, j'ai commencé à la feuilleter. Et je suis tombé, à la lettre B, sur l'article "banane". Eh oui, parce qu'il n'y a pas que Sarko à avoir la banane. L'Europe également, et j'ai trouvé intéressant que Marielle choisisse ce fruit comme symbole d'une politique communautaire. De fait, Marielle, sans dire, rappelle que ce fruit est le plus vendu au monde et représente un marché monumental. Elle oppose dans son article la banane communautaire, issue des petites plantations des Antilles à la banane dollar qui est un enjeu prioritaire pour les plus grosses multi-nationales de l'agro-alimentaire. Or, il se trouve qu'en 1957, à la création de la CEE, une querelle avait fait rage autour de ce fruit entre l'Allemagne qui importait la banane sud-américaine et la France qui la faisait venir d'Afrique et des Antilles. Pour protéger la banane européenne, l'Europe a imposé des quotas de bananes européennes sur le marché communautaire. Or, l'OMC, au nom de la concurrence libre et non faussée souhaite que ces quotas soient supprimés. Alors Marielle a inventé un concept assez intéressant pour défendre cette banane : la banane européenne est un fruit «culturel» parce que sa culture façonne des paysages, fait vivre des milliers de petits planteurs et est partie intégrante des mémoires. Je ne sais pas si l'OMC va l'entendre de cette oreille, mais cela a le mérite d'ouvrir le débat sur l'espace dans lequel l'idée de culture peut s'exercer et sa relation avec l'identité. Une chose est néanmoins certaine : si les Européens imposent des quotas, il faudra qu'ils en acceptent aussi. Et donc, au sein de l'OMC, on pourrait envisager d'échanger ou de définir des "droits" à quotas. Cela pourrait entrer officiellement dans la législation internationale, et ce serait beaucoup plus saint. On pourrait alors imaginer de se servir de ces droits pour favoriser le co-développement en permettant l'émergence d'éco-systèmes de la richesse dans les pays les moins avancés ou en voie de développement. Une idée à creuser, mais qui pourrait faire son chemin. A mes yeux, l'essentiel, c'est l'équité. Il ne doit y avoir de passe-droits pour aucun pays, et tout doit fair el'objet d'une négociation sur des bases claires.

Commentaires

plus terre à terre, voici une histoire de banane qui semble bien encourageante mais qui risque de se terminer comme pour le Colza : c'est à dire pas très bien.

http://fr.news.yahoo.com/68/20090421/tsc-des-bananes-comme-source-dnergie-ren-04aaa9b.html

Écrit par : Tarik | mercredi, 22 avril 2009

"ce serait beaucoup plus sein" !...euh...sain plutôt :o))
A moins que les photos de femmes à forte poitrine fassent partie du marketing pour aider vendre nos bananes Guadeloupéennes ou martiniquaises !

Sinon plus sérieusement, l'idée est intéressante mais si la banane est un fruit culturel pour la Guadeloupe et la martinique pourquoi pas la pomme pour la normandie, l'endive pour le Nord, les mirabelles de Lorraine, le maïs du Sud-Ouest, les chataignes en Corse, les choux-fleur de Bretagne etc etc ...ça va en faire des quotas !

Ps: disparu du flux LHC ?

Écrit par : Nicolas007bis | mercredi, 22 avril 2009

@ Nicolas
oups, merci pour sein/saint. Un lapsus... :-)
Pour le flux LHC, oui, j'ai annoncé que je le quittais et n'ai pas demandé ma réintégration. LOmiG a donc logiquement supprimé mon flux. J'ai disparu aussi des blogrolls des LHC à quelques exceptions près.
Au fait, Nicolas, est-ce que cela vous intéresserait de rejoindre l'Échiquier (vous ne seriez nullement obligé de quitter LHC).
Je me demandais si je n'allais pas proposer aux membres de l'Échiquier une mutation pour en faire un véritable réseau. Le Faucon vient de rejoindre le flux.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 22 avril 2009

@ Tarik
Hélas, dans ce domaine, l'enfer est pavé de bonnes intentions. Les bio-carburants, je m'en méfie, car je crains qu'ils ne remplacent les cultures alimentaires.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 22 avril 2009

J'ai été surpris parce que j'en étais resté à votre billet annonçant que vous quittiez LHC suite à la malheureuse affaire RO mais avec l'impression laissée au fil des commentaires que la décision serait remise à plus tard une fois que la braise serait éteinte.
C'est t'il passé quelque chose depuis ?

Et puis non seulement je ne vous vois plus dans le flux LHC mais j'y trouve un nouveau blog intitulé "graine de centriste" !
J'ai cru un instant que vous aviez changé de nom (même si je vous soupçonne d'avoir dépassé l'âge pour en être encore au grade de "graine" :o)) mais j'ai pu rapidement constater que nous avions affaire à un centriste de la concurrence (NC). Je me suis demandé si c'était fait exprès de la part de LomiG.
Tout à fait sincèrement, si c'est le cas,LHC y perd au change !

Merci pour la proposition, j'irais jeter un oeil sur les autres sites de l'Echiquier et puis pourquoi pas !

Écrit par : Nicolas007bis | mercredi, 22 avril 2009

@ nicolas007
Vous aviez bien compris mon intention initiale, mais en revanche, j'escomptais que LOmiG ouvrirait son comité afin de le rendre plus représentatif du réseau. Eh bien c'est tout l'inverse qui s'est produit. On peut même dire, désormais, que ce comité est davantage conservateur, frisant parfois la réaction, que libéral. Bref, ça ne me convient vraiment pas, tout comme Rubin. Nous ne réintégrons ni l'un ni l'autre LHC. Polluxe non plus, à ce que j'ai compris. Pas certain non plus que le Faucon reste.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 22 avril 2009

Les commentaires sont fermés.