Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 29 novembre 2011

Hé, ho ! On se calme à BVA : Bayrou est au centre !

C'est fort du collier, là : je viens de consulter le dernier sondage BVA sur la côte d'avenir des personnalités politiques (dans lequel je constate avec plaisir que François Bayrou est en pleine ascension). Mais voilà, figurez-vous que le sondage teste la côte de popularité des différentes personnalités de gauche et de droite selon les électorats de gauche et de droite. Eh bien devinez ce qu'ils ont fait ces andouilles ? Ils ont classé Bayrou dans les personnalités de gauche ! C'est amical, hein, "ces andouilles"; généralement, j'aime plutôt bien BVA dont les enquêtes et analyses sont intéressantes.

Il n'empêche que là, il y a maldonne. A la rigueur, on pouvait tester Bayrou ET à gauche, ET à droite, mais le tester à gauche comme personnalité de gauche, c'est juste une absurdité politique, et, ce, même si François Hollande lui fait des signes amicaux.

En ce qui concerne d'éventuels accords, on verra le moment venu si c'est nécessaire, et on comparera les programmes. 

Hollande, merci à lui, a ouvert une fenêtre médiatique à François Bayrou ces derniers jours. Puisqu'il représente le centre, il devrait en profiter pour présenter ses idées et ses propositions. 

A ce sujet, je sais que François garde sous le coude un programme bien plus élaboré que l'esquisse qui figure dans son État d'urgence. Je l'invite à prendre garde : on pourrait risquer un pschitt à trop tarder. Nous ne sommes certes pas au niveau de décembre 2006, mais il y a de plus en plus de Français qui attendent d'en savoir plus sur ce qu'il a à dire. Nous connaissons ses slogans et les grandes lignes de son projet politique, mais maintenant, il faut commencer à mettre les mains dans le cambouis et à jouer cartes sur table ce que l'on propose.

J'ai bien compris que le Made in France est au coeur de son projet, car il fait d'une pierre trois coups en résolvant le problème des recettes fiscales, celui de la croissance, et celui de l'emploi.

Mais voilà, même si j'ai déjà quelqu'aperçu de ce qu'il a en tête, je reste encore sur ma faim et j'ai envie d'en savoir plus. Alors, François, dis-nous ce que tu prévois !

23:05 Publié dans Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : bayrou, bva, hollande |  Facebook | | |

vendredi, 20 novembre 2009

Perception du MoDem et de Bayrou

Yess : le sondage que j'espérais voir surgir un jour : la perception du MoDem par les Français (disposant d'une connexion internet...).

Il me paraît instructif : je suis content de voir que l'on nous attend pour défendre l'économie de marché, mais, de manière à ce qu'elle soit plus juste, notamment dans le domaine social. Bien d'accord, je n'aurais pas répondu autre chose. Lutter contre la personnalisation du pouvoir, c'est exactement mon avis : revenons aux fondamentaux de Montesquieu, je l'ai toujours dit, les corps intermédiaires. Je crois aussi que nous n'avons pas intérêt à pencher à gauche : les Français invitent le MoDem à dépasser les clivages droite-gauche, mais, dans l'ensemble, ils sont deux tiers à ne pas souhaiter que nous nous allions avec la gauche ou avec les Verts. Mieux, chez nos sympathisants, ce sont même les 3/4 qui nous recommandent l'indépendance ou une alliance avec le Nouveau Centre.

A droite, ils sont plus de 50% à souhaiter que le MoDem recrée un parti de centre-droit. Moi, évidemment, je ne suis pas contre, cela correspond très exactement à mon positionnement politique. Mais une condition préalable, c'est qu'il serait hors de question pour moi de cautionner la conduite de l'État telle qu'elle se fait par Nicolas Sarkozy parce qu'elle nous envoie droit dans le mur.

A droite, ils n'aiment pas Bayrou : je m'en inquiète depuis un moment, alors qu'il était au départ populaire au sein du peuple de droite. Il faut notamment en finir avec l'opposition frontale à Nicolas Sarkozy et proposer nos solutions originales aux problèmes des Français.

Toutes tendances confondues, les Français jugent le leader du MoDem orgueilleux. Bon. Il est comme ça, c'est sa marque de fabrique. Cela a des côtés fâcheux, mais c'est aussi la garantie de son indépendance, il faut le savoir. Je regrette que les sondeurs n'aient pas proposé dans les choix possibles pour définir François Bayrou "indépendant". On peut juger probable que cela eût modifié quelque peu une partie de la physionomie du sondage.

17:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : modem, bayrou, bva, sondage |  Facebook | | |

mercredi, 25 mars 2009

MoDem, parti le plus populaire de France !

L'oeil avisé de Tarik un lecteur occasionnel de mon blog a repéré une information intéressante dans un récent sondage BVA. Je publie tels quels ses commentaires :

Retour sur un sondage : Des bonnes nouvelles en perspective.

Dans le dernier sondage de BVA-Orange-L'express-France Inter il n'a été retenu de la part des commentateurs avisés de la presse que les parties "popularité de l'exécutif" et "la cote d'influence(baromètre) des personnalités". Personne ne commente la dernière partie du Sondage qui porte sur les "questions d'actualités" dont la dernière est fort intéressante pour ce qui concerne notre mouvement. La voici :

On y découvre que nous y sommes soutenus par 10% des Francais mais que nous avons le privilège d'être le parti qui a le plus d'opinions favorables sans pour autant nous soutenir (42%) loin devant le PS (37%) et l'UMP (32%) !! Ceci s'accompagnant par le moins d'opinions défavorables (39%; les autres en ont 44% et plus).

En clair, nous somme visiblement plus sympathiques que les autres mais ça, nous on le savait déjà !
Et pour être plus sérieux cela augure d'un potentiel auprès des électeurs qui méritent qu'on leur explique encore plus la justesse de nos idées et de nos valeurs : le combat ne fait donc que commencer !

Pour plus de détails : http://www.bva.fr/data/sondage/sondage_sondage/751/sondag...

 

16:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : modem, bva, sondage |  Facebook | | |

jeudi, 10 mai 2007

Mouvement Démocrate et UDF, quelques chiffres récents...

 Adhérents

Lors du Conseil National du 10 mai, François Bayrou a informé les adhérents et conseillers nationaux présents que depuis dimanche soir 25 000 formulaires de pré-adhésion avaient été remplis sur le site bayrou.fr 

Or, 95% de ces adhésions ne proviennent pas des adhérents UDF, ce qui signifie que le total adhérents UDF et adhérents Mouvement Démocrate oscille aux alentours de 70 000 personnes ! A cela va s'ajouter les adhérents de Cap21 qui a rejoint le Mouvement Démocrate.

Projections de l'Institut BVA pour les législatives

Un sondage réalisé par l’institut BVA pour Orange et la presse régionale accorde de 288 à 344 députés à l'UMP, tandis que le PS aurait 158 à 200 députés. Le PCF conserverait 14 à 18 députés (il en a 21 aujourd'hui), un chiffre insuffisant pour constituer un groupe. Il devancerait le Mouvement démocrate de François Bayrou (8 à 13 sièges). Les diverses droites seraient entre 4 et 7, les écologistes entre 0 et 6, le Front national n'aurait pas de député. Selon cette projection, le nombre de députés UMP serait en baisse par rapport au nombre de sièges dont il dispose aujourd’hui (350 + 9 apparentés), le nombre de députés PS progresserait (aujourd'hui 141 + 8 apparentés). Tandis que la formation de François Bayrou perdrait au moins la moitié de ses membres (26 + 3 apparentés aujourd'hui).

 

On peut écouter quelques extraits de discours lors de ce conseil national sur RMC.