« La gauche compte-t-elle envoyer l'armée au casse-pipe ? | Page d'accueil | Quel beau salaud ! »

dimanche, 31 mars 2013

Casse du siècle à Chypre

J'avoue être stupéfait parce qu'il se produit à Chypre et ce dans l'indifférence générale, au moins dans la presse.

Les comptes crédités de plus de 100 000 euros vont être taxés à 60%.  Tous ceux qui avaient mis de l'argent de côté pour leurs vieux jours vont se trouver à la rue.

Et il y a eu tout de même un imbécile fini au plus haut sommet de l'Europe pour expliquer que le plan de Chypre pouvait servir de modèle au reste de l'Europe. Quand on songe que Jeroen Dijsselbloem est le président de l'Eurogroupe, on demeure rêveur.

Il n'y aurait donc qu'en Suisse que les capitaux seraient en sécurité ? Pire : faut-il penser qu'il n'y a de sûrteté pour les dépôts qu'en dehors de la zone euro ?

Voilà le message. Imbécile !

Le pire c'est que l'Europe a prouvé également que sa parole n'était pas fiable puisqu'elle avait assuré garantir les dépôts jusqu'à 100 000 euros et que finalement il n'en est rien.

Dernier point, enfin, on ignore qui a pris la décision et il n'y a personne pour l'expliquer.

Ce qui m'agace singuluèrement dans cette histoire c'est l'hypocrisie médiatique et l'absence totale de pédagogie pour expliquer le phénomène en cours à Chypre.

Les moralistes de tout poil s'en donnent à coeur joie en expliquant que Chypre paie l'accroissement exponentiel de son secteur bancaire et ses pratiques en terme d'accueil de fons douteux sinon obscurs.

Rien n'est plus faux. Cela n'a rien à voir et c'est un mensonge pur et simple. Les banques chypriotes paient leur exposition à la dette grecque.

Il eût été plus pédagogique au niveau de l'Europe de traiter directement avec les banques chypriotes car ce sont elles qui ont besoin d'argent.

Les États européens acceptaient de prêter de l'argent aux banques chypriotes mais les laissaient se débrouiller pour couvrir leurs pertes.

En instaurant une taxe de 60% sur les dépôts, l'État chypriote et l'Europe se donnent tous les torts au lieu de laisser les banques face à leurs responsabilités.

En somme, on pouvait obtenir le même résultat, sauver les petits épargnants, sans passer pour des voleurs.

Toute cette histoire est navrante...

12:04 Publié dans Economie, Europe, International | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : europe, chypre, banque | |  Facebook | | | |

Commentaires

alors, on risque la rue quand on nous taxe au delà de 100 000 euros, l'hérétique ? M'enfin ! On ne vit franchement pas dans le même monde... J'aimerais bien les avoir, moi, sur mon compte. C'est ton cerveau et ton esprit critique qui est à l'ouest, là, pour le cou....

Écrit par : GdeC | dimanche, 31 mars 2013

@ GdeC :

Ton esprit critique me fait bien rire.
Le vol ça commence au premier €, et "se retrouver à la rue" est utilisé comme expression.

Définition de "taxe" à géométrie variable pas vrai ? Tant que tu ne pais pas toi même ça va, au delà c'est du vol parce que toi tu n'es pas un nanti :p

Mon compte à moi ça fait 3 mois qu'il est dans le négatif. Je rame comme un galérien et c'est peu de le dire.
C'est pas pour ça que je deviens envieux au point d'avaliser le racket collectif de tout ceux qui ont plus que moi. Putain de mentalité de blaireaux ...

Écrit par : skunker | dimanche, 31 mars 2013

Il n'y a pas de taxe jusqu'à 100.000 €. C'est au delà que ça taxe. Et pas sur 101.000€ mais sur les 1000 € qui dépassent.
Mais ce qui n'est vraiment pas bien, c'est ponctionner les comptes bancaires sans passer par le vote d'une loi.

Écrit par : Pourleboss | dimanche, 31 mars 2013

Vaut-il mieux perdre 60% de ses dépôts au delà de 100.000 € comme prévu ou perdre la totalité si la banque fait faillite?
Poser la question c'est y répondre.
Ils ont joué au casino, ils ont perdu et la "méchante" Europe qui leur vient en aide à encore le mauvais rôle.
Dans le cas désespéré de Chypre, il ne peut pas y avoir de bonne solution juste et indolore.

Écrit par : regis | dimanche, 31 mars 2013

@regis
Bonne question en effet.
@pourleboss
si si, il y en a bien une avant 100 000 euros. Elle est juste moins importante.
@GDC
Il y a beaucoup de petites gens qui essaient de mettre de côté de l'argent. Je vois à quel point tu méprises leurs efforts...
@skunker
Bien dit

Écrit par : l'hérétique | lundi, 01 avril 2013

"Petites gens" à 100 000€ ? Lol !!!
Et non, il n'y a pas de taxe en dessous de 100 000€, tu n'as pas tout suivi !
L'Eurogroup est revenu en arrière une semaine après la 1ère décision dont tu parles...

Écrit par : estelle92 | lundi, 01 avril 2013

""Petites gens" à 100 000€ ? Lol !!!"

On parle d'épargnants là purée ...

Puisqu'on est en France faisons quelques calculs d'après les chiffres français :

100K€ sur 20 ans ça représente 416.68/mois (13.70 par jours).
salaire médian -> 1675€ net, 11.96/h
salaire moyen -> 2082€ net, 14.87/h

Pourquoi 20 ans ?
C'est la moitié d'une vie de travail à minima, ça vous emmène aux alentours de 40 ans avec des capitaux et le temps de faire fructifier. En plus ça m'évite de ne parler que pour les seuls retraités.
Ceci dit je vous invite à diviser les chiffres adéquats par 2 pour vous faire une idée de ce qu'il faut mettre de coté chaque jours pour les avoir en fin de vie active.
Faites le calcul en y ajoutant ce que l'état vous prend bon gré mal gré pour réaliser ses projets merdiques, pérenniser des tas de saletés déficitaires, les sévices publiques gratuits que vous payez plus cher que si vous étiez dans le privé, les subventions à des gens qui nous pourrissent la vie, les aides et les avantages en tout genre qu'on offre à des profiteurs ... et là même le smicard peut les mettre de côté en moins de 10 ans. Ajoutez encore au tout ce qu'on se permet de prendre sur nos successions et vous aurez une idée du préjudice pour vos enfants. C'est affolant.

Donc oui, les classes moyennes, les petites gens, ceux qui passent leurs vies à bosser et entendent bien en profiter un petit peu.

Et renflouer les banques moi je veux bien, dans le contexte on a pas tellement le choix de toute façon. C'est la méthode qui me débecte ... encore une fois le vol ça commence au premier €. Je ne suis pas un pigeon dont on peut vider le compte à loisir sans lui demander son avis, mon fric je ne l'ai pas volé moi, j'entends que des gens que j'ai participé à élire respecte ma propriété bordel !

Et puis bon, s'il faut le rappeler, tout cela n'est que le résultat de l'exposition des banques aux dettes publiques. Dettes qui resteraient saines si on arrêtait de payer le clientélisme et le train de vie des politocards.
Dit autrement : ils disent résoudre à grands coups d'argent publique les problèmes qu'ils ont créés à grands coups d'argent publique, et nous on vote pour eux ...

Écrit par : skunker | lundi, 01 avril 2013

100 000 euros de côté au bout d'une vie, pour la retraite, ce n'est pas de gens riches dont on parle.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 01 avril 2013

Disposer de 100000 euros n'a rien d'exceptionnel pour les entreprises et cela même pour une pme-pmi. Les dépôts seront taxés jusqu'à 60% (les dépôts russes, raison pour laquelle beaucoup crachent sur Chypre se sont taris d'octobre 2011 à mars 2013). Ce sont les Chypriotes qui vont en subir les conséquences (perte d'investisseur : qui s'y risquerait, chômage de masse: les entreprises vont y laisser beaucoup de plumes), quant à l'aide, on en verra une autre dans les prochains mois pour rembourser la première. De plus, cette méthode peut également être utilisée dans d'autres pays comme l'Espagne ou l'Italie dont les Economies et les banques sont à l'agonie. Cela peut également provoquer un bank run (pour Chypre, cela se fera progressivement dû aux mesures prises par le gouvernement). Des mesures bien dangereuses prises par nos dirigeants Européens. En espérant des jours meilleurs pour le peuple Chypriote.

Écrit par : blervaque | lundi, 01 avril 2013

"putain de mentalité de blaireaux"
Ce blog a eu plus de tenue, dans un passé pas si lointain.
Aujourd'hui, quand j'ai épuisé mes lectures informatives, je viens puiser un peu de "lyrisme" ici.
Je ne pense pas qu'il ait été question un seul instant de soutirer 60% des avoirs, mais de contribuer de 60%, pour ceux qui possèdent plus de 100 k€.
Contribuer à quoi: au redressement du pays.
De quelle façon et dans quelle proportion : cela reste à trouver.
Y aura-t-il des pertes et des dégâts : pour citer DSK, "chacun devra prendre sa part de perte", sauf si on a moins de 100 k€. Et la mariée sera, au final, peut-être pas si moche !
Putain de blaireaux de l'UE ... Oser mettre à contribution des financiers, fonds de pension, entrepreneurs, éxilés fiscaux, profiteurs rentiers de haut vol ...

Écrit par : anamo | lundi, 01 avril 2013

@ anamo :

Vos "lectures informatives", haha.
Vous allez les lire sur quels sites vos copier/coller des dépêches de l'AFP ? Le monde, libé ? C'est bon la propagande ? Quoiqu'on ne sent pas trop le goût quand on gobe tout sans prendre la peine de mâcher ...
Désolé pour le lyrisme, j'ai pensé que ce serait mieux d'adopter la prose de Mélenchon pour convaincre des gauchistes.

Je vais commencer par remettre votre petit monde en place, ça vous évitera de sortir des énormités :
Investisseurs + entrepreneurs = création d'emplois. Ce n'est pas en les taxant qu'on va relancer quoi que ce soit.
De toute façon ils laissent rarement leurs capitaux dormir sur des comptes en banque, c'est le principe de l'investissement. C'est bien l'épargnant moyen qui est visé.

Ensuite ce n'est pas le pays qu'il s'agit de redresser mais deux de ses banques, trop exposées à la dette grecque.
Faut-il rappeler d'où vient la dette grecque ? Faut-il rappeler qu'on en est plus ou moins au même point ?

Pas question de soutirer ? A ce niveau là c'est du cynisme ...
Quand on garde les gens captifs, qu'on les empêche d'accéder à leur argent, et ce jusqu'à ce qu'on ait réussi à les ponctionner, il s'agit bien de soutirer.
Du vol quoi. Et quand ce sera fini la fuite des capitaux va drôlement profiter aux chypriotes ...

Si l'état consentait à enfin faire les économies qui s'imposent et à reporter le tout sur un allègement de la fiscalité on sortirait instantanément du sable ...
Les gens ne travaillent pas pour payer les lubies constructivistes des uns et des autres (ump, ps, fn ... même combat => toujours plus d'état). Si le chômage augmente en France c'est parce qu'il est de moins en moins rentable de faire bosser des français, et ce n'est pas la faute de la concurrence. Vous savez combien coûte un smicard à son patron et quelle quantité de paperasse ça créé ??? On nage dans le grand n'importe quoi ...

Écrit par : skunker | mardi, 02 avril 2013

@skunker
Encore un qui ignore les baisses de charges jusqu'à 1,6 smic, ce qui amène la taxation à 27% et non pas 50% !
Et dire que même un smicard peut économiser 100 000@ en 10 ans c'est vraiment du foutage de gueule...

Écrit par : estelle92 | mardi, 02 avril 2013

'mode humour ON'

@skunker
Bien dit

'mode humour OFF'

Écrit par : anamo | mardi, 02 avril 2013

Il pourrait, il est suffisamment bien payé au départ. Qui l'en empêche ? Les financiers et les milliardaires russes ou la liste de taxes sans fin ?

Pour les avoir à son départ en retraite il lui faut grosso modo 200€ de côté chaque mois.
Rien qu'en le laissant passer de la sécu à une assurance privée, à couverture égale il économise déjà dans les 1500€/an. Un peu plus de la moitié de ce qu'il doit mettre de côté. C'est possible d'épargner 100€/mois ? non bien sûr c'est déjà inimaginable.
En réduisant la TVA et la TIPP de 50% on doit y être.
Le smicard peut donc avoir 100 000€ de côté à son départ en retraite sans toucher à son train de vie actuel.

Arrêtez de vous dire que ce sont les autres qui paient ...

Écrit par : skunker | mardi, 02 avril 2013

Et pas la peine de compter d'éventuelles réduction de ci ou de ça, c'est toujours compensé d'une façon ou d'une autre.

Écrit par : skunker | mardi, 02 avril 2013

@estelle
un smicard, non, pas en dix ans. En une vie, oui, à condition de vivre à la campagne et de disposer d'un jardin où cultiver ses légumes et ses arbres fruitiers.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 02 avril 2013

Écrire un commentaire