Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Autolib, le grand pipeau ! | Page d'accueil | Battons le rappel des troupes qui se battront pour Bayrou »

mardi, 06 décembre 2011

L'hypersensibilité des électeurs du MoDem à la dette

Le dernier sondage Ipsos-Logica comporte des enseignements intéressants. J'y note avec plaisir la progression de François Bayrou mais ce qui m'intéresse principalement c'est l'analyse qui est faite du rapport des Français aux dégradations promises par les agences de notation à la France. Tous les Français ne savent pas ce qu'est le AAA de la France. Mais les sympathisants MoDem sont 97% à le savoir !!! Et ils sont également 76% à savoir précisément de quoi il s'agit, loin devant tous les autres électorats.

Ils sont également plus de 80% à estimer que la politique actuelle est au bon niveau de rigueur ou n'est pas encore suffisante. Le drame au FN, au PS, au Front de gauche, et, jusqu'à un certain degré chez les Verts, c'est qu'on croit que l'actuel gouvernement va trop loin alors qu'il n'a pas même commencé une vraie politique de rigueur. C'est encore au MoDem enfin que l'on prend à sa juste mesure la gravité d'une dégradation de la note de la France.

La lecture de quelques blogues de gauche est édifiante : à l'image de leurs semblables ils ne voient que machinations ou délires libéraux là où la sonnette d'alarme ne cesse pourtant de retentir. Je suis navré de voir mes compatriotes foncer ainsi dans le mur en chantant. Nous sommes tous dans la même barque et s'il y a un crash, il concernera tout le monde.

En réalité, nous n'avons plus tellement le choix. Nous devons retrouver un budget à l'équilibre impérativement. Ce qui est très agaçant, en revanche, et marque l'absence de stature d'homme d'État de Nicolas Sarkozy, c'est sa volonté d'instrumentaliser nos actuelles difficultés pour mettre son opposition (gauche et centre) en difficulté. Demander de voter maintenant la Règle d'Or alors qu'il a eu 5 ans pour le faire, c'est vraiment prendre ses opposants pour des imbéciles. Et ce n'est pas faute de la part de ses alliés néo-centristes de le lui avoir demandé.

Cela dit, j'aimerais bien entendre une contre-proposition réaliste dans l'opposition, pas des incantations, et, à l'heure actuelle, il n'existe que celle de Bayrou...

12:19 Publié dans Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : dette, note, modem, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

Tu lis trop en travers les blogs de gauche et pas assez le programme de leur candidat qui prévoit une grosse réforme fiscale.

Mais tu peux te réjouir que les 7% d'électeurs du Modem soient sensibles aux mêmes thèmes que toi.

Écrit par : Nicolas | mardi, 06 décembre 2011

@Nicolas
Si, j'ai vu la réforme fiscale, mais a)je ne suis pas forcément d'accord avec les choix faits et b) surtout, je pense qu'elle ne sera pas suffisante.
Si j'étais un libéral pur de dur, je ferai une syncope après la lecture du programme de la gauche.
Sur les aspects fiscaux, ça tient la route (enfin, d'un point de vue budgétaire) mais au niveau de la dépense publique, non, ou alors ça frise le tour de passe-passe que je ne peux admettre d'avaliser parce qu'il revient à un gros mensonge.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 06 décembre 2011

"Ce qui est très agaçant, en revanche, et marque l'absence de stature d'homme d'État de Nicolas Sarkozy, c'est sa volonté d'instrumentaliser nos actuelles difficultés pour mettre son opposition (gauche et centre) en difficulté."

Je ne vois pas en quoi voter la règle d'or mettrait la gauche et le centre en difficulté.

Écrit par : xerbias | mardi, 06 décembre 2011

@xerbias
Sarkozy se moque du monde : pourquoi le fait-il maintenant ? Il cherche à placer la gauche dans la difficulté pour la contraindre à admettre publiquement que la rigueur est nécessaire. Il serait crédible si lui-même en avait pris acte depuis 5 ans. Le faire maintenant, cela sent la manoeuvre à plein nez.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 06 décembre 2011

La dette a doublé sous la présidence sarkozy premier, si il arrive à faire voter la règle d'or avant la fin de son quinquennat, je veux bien me les couper!
C'est de l'escroquerie pur et simple.
Seul Bayrou avait eu la lucidité de voir la catastrophe qui nous attendait en 2007.
Pour moi il est clair qu'il est le seul à être crédible quand il s'agit de proposer une politique pour nous sortir de la.

Écrit par : luc | mardi, 06 décembre 2011

@luc
ça pour être gonflé, il est gonflé. Mais bon, une des caractéristiques de Sarko, c'est qu'il n'a peur de rien et n'a honte de rien...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 06 décembre 2011

Je suis d'accord avec Luc au niveau de Sarko. D'un autre côté on aurait pu faire monter quelqu'un d'autre au premier tour en 2007, c'est aussi un peu de notre faute

Écrit par : Panneaux solaires | mardi, 06 décembre 2011

"pourquoi le fait-il maintenant ?"

Parce qu'il y a urgence ? Il y a quatre ans, même l'Allemagne ne l'avait pas faite.

La gauche ne se déconsidérerait pas si elle disait que l'équilibre des comptes publics est un objectif nécessaire... et les centristes encore moins, vu que je vois encore dans ce billet que c'est un de leurs chevaux de bataille. S'ils travaillent tous ensemble pour améliorer la situation, je ne vois pas comment ça peut les desservir. Ils pourront même en être fiers.

Écrit par : xerbias | mardi, 06 décembre 2011

@Xerbias,
Dslée, mais là vous racontez n'import nawak...La règle d'or existe depuis "belle lurette" en allemagne, sans pour autant handicaper les dépenses d'avenir ou d'investissements pour l'avenir, comme vous voulez vous "choise".
Me souviens fort bien de la réforme de la constitution^^^Ni sourde ni aveugle, so pityfull...! Rhalala :o)))
@Nicolas,
Ouaip, il me fait bien ricaner ce fameux programme au si délicat fumet, quand à la ballade outre-rhin, ne vous fais de dessin autre que:

Écrit par : Martine | mardi, 06 décembre 2011

Oups, la foote d'ortho à "pityfull" est bien entendu volontaire. Déclinons:
Pityful-l, pity-full, ptfl, ptfll...Pityfool, pity-fool.
Voila! C'est-y pas booo...! :o)
Oups, je sors

Écrit par : Martine | mardi, 06 décembre 2011

"Demander de voter maintenant la Règle d'Or alors qu'il a eu 5 ans pour le faire, c'est vraiment prendre ses opposants pour des imbéciles."

Oui.

Et présenter comme "règle d'or" un galimatias qui n'engagerait concrètement à rien les gouvernements successifs, c'est prendre les (télé)(spectateurs)citoyens pour des demeurés.

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 07 décembre 2011

@Fred
ouaip, ça sent l'enfumage à plein nez.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 07 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.