Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rigueur, la quadrature du cerle | Page d'accueil | Ils ont passé le mur du çon... »

dimanche, 24 juillet 2011

Diplomatie, culture et défense en temps de rigueur

C'est une tentation, pour un état fortement endetté, que de ponctionner sévèrement les budgets alloués à la défense et à la diplomatie. Soyons précis : c'est une tentation surtout parmi les démocraties européennes. Pas de guerres à soutenir, pas de statut à maintenir. Ce peut être aussi le fruit d'une pensée primairement anti-militariste (que l'on songe à Éva Joly qui compare la France à la Corée du Nord parce que nous organisons le défilé de nos forces le jour de notre fête nationale...).

Quand je considère la France, j'ai beau y réfléchir, je ne vois pas comment nous pourrions abaisser les crédits dont dispose notre armée nationale. Si nous voulions faire de grosses économies, il faudrait toucher à de gros postes budgétaires. On pense tout de suite à nos porte-avions, des gouffres financiers. L'inconvénient, c'est que se priver de porte-avions, c'est se priver de la possibilité d'amener une partie de notre aviation dans toutes les régions du monde. Je ne suis pas convaincu que des avions à longue portée (existent-ils seulement ?) puissent suppléer l'absence de porte-avion.

Je crois qu'il faut également bien réfléchir au type d'interventions armées que nous voulons mener. La guerre en Libye coûte cher. Certes. Mais elle ne fait aucune victime civile. A ce stade-là, c'en est même miraculeux. C'est que l'aviation française (mais aussi britannique) utilise des bombes-laser d'une extrême-précision et obéit à des règles d'engagement très strictes. Ces bombes coûtent très cher ; mais elles touchent leurs cibles, pas ce qu'il y a à côté. Des guerres à zéro mort, cela a un coût, et ce coût, il pme paraît nécessaire de le supporter. La suite logique, d'ailleurs, ce sont les drones : coûts astronomiques, mais efficacité sans égale. Ils s'amérioreront toujours plus.

Bref, il ne faut pas toucher à nos capacités opérationnelles, parce qu'elles sont au service de notre diplomatie, si maigres soient-elles au regard de nos ambitions.

Dans le domaine diplomatique, c'est, je le pense, la culture qu'il faut promouvoir par-dessus tout. Or, les centres culturels et les écoles françaises sont les premières victimes de la rigueur, en règle général. Nous devrions à mon avis leur assigner des missions culturelles stratégiques : toucher les élites des pays où ils sont implantés, populariser la culture française, dispenser des cours de langue au plus grand nombre de personnes possible. C'est un domaine où il ne faut pas lésiner. Je pense également qu'il ne faut pas faire l'effort de se replier sur la seule francophonie. Nous avons complètement abandonné tout effort de pénétration culturelle et linguistique chez nos voisins européens. C'est pourtant là qu'il faudrait mettre le paquet, de même qu'en Amérique. Pour que le monde parle français, il faut que les décideurs et les élites pensent "en français". Il faut donc avoir une stratégie audacieuse et agressive de pénétration linguistique et culturelle au sein des élites mondialisées.

Cela suppose de ne pas placer des ânes ignares qui méprisent la culture française comme le socialiste Pascal Lamy  qui considèrent le combat sur la francophonie comme un combat d'arrière-garde à des postes à responsabilité. Cela suppose aussi de recentrer nos aides et nos cadeaux à l'étranger vers la diffusion de notre culture (quel intérêt de financer un centre culturel au Chili, n'est-ce pas Monsieur Husson, sauf à ce qu'il bénificie d'une implantation culturelle du français sur place, mais ce n'est pas le cas...).

Bref, il faut avoir une stratégie et nous ne l'avons pas. C'est une dimension à laquelle François Bayrou semblait sensible en 2007 que le MoDem pourrait ajouter dans son programme politique pour 2012.

Commentaires

J'abuse réellement de votre hospitalité aujourd'hui ...

J'ajouterais une remarque à votre billet du jour (billet qui rejoins dans l'ensemble mes opinions):

Pourquoi se concentrer sur les décideurs et les élites étrangères?
Pourquoi ne pas considérer les citoyens du monde (si tant est que ce concept ai un sens)?

Mais pour faire simple, nos meilleurs ambassadeurs à l'étranger ce ne sont pas nos ambassadeur officiels, ni nos missionnés d'état! Ce sont les français expatriés, les créateurs d'entreprises, et même les "simples" citoyens (le terme n'est en aucun cas péjoratif) qui discutent et échangent sur internet avec le monde entier.

La solution ne serait-elle pas simplement de redonner aux citoyens de ce pays la culture qui est la leur, et la maitrise de leur propre langue?

Que peut faire un peuple pour promouvoir sa culture et sa façon de penser quand il ne connait même plus Montesquieu, Hugo, Molière, Bastiat, Dumas, Rostand, etc ...

Voire même quand il n'a qu'une maitrise approximative de sa propre langue?

Des "élites" sont elles alors suffisantes pour promouvoir la pensée française?

Élites qui parlent un sabir qui n'est déjà plus de la langue Française!

Écrit par : sam00 | dimanche, 24 juillet 2011

@sam00
C'est sûr qu'il faudrait commencer par le "commencement". Mais vous savez, un politique qui a une vraie détermination peut se faire obéir des administrations et de la technostructure. Virez-les chaque fois qu'ils déforment ce que vous voulez réformer, et vous verrez, les choses iront mieux bien plus vite...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 24 juillet 2011

N'oubliez pas RFI, chaîne de grande qualité qui a pourtant vu son aire d'action considérablement réduite sous cette présidence...

Écrit par : flo | lundi, 25 juillet 2011

La guerre en Libye ne fait vraiment AUCUNE victime civile ???

Écrit par : estelle92 | lundi, 25 juillet 2011

"populariser la culture française" ...
celle que les français ignorent, pour une grande majorité d'entre eux ?

Écrit par : Le Parisien Liberal | lundi, 25 juillet 2011

Il est absurde de vouloir diminuer le budget de la défense. De nombreux pays européens l'ont fait et pensent que l'OTAN suffira a les défendre. ce que ces pays ne prennent pas en compte c'est que l'OTAN a besoin d'un budget conséquent. Vu ce qui se passe au USA, crise budgétaire, arrêt des navettes spatiales, faible engagement des USA en Libye etc....est-ce que les USA vont continuer a financer autant l'OTAN....

Écrit par : Europium | lundi, 25 juillet 2011

@Parisien Libéral
Raison de plus pour ne pas sacrifier la culture en France elle-même. Faut juste s'entendre parce que l'on appelle culture.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 25 juillet 2011

Il y a des listes qui en disent long. Mettre Bastiat entre Hugo, Molière et Dumas, par exemple... Meme si Bastiat écrivait bien, c'est amusant.

Et puis, écrire "Voire même" lorsqu'on fustige la "maîtrise approximative" que les autres ont de leur propre langue.

Pardonnez-moi : je me sens d'humeur taquine, aujourd'hui. ;-)

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 25 juillet 2011

@Christian
mea culpa, le "voire même", cela m'arrive très fréquemment aussi...Bon, je n'en suis pas à un pléonasme prêt. Cicéron truffe ses discours de redondances largement assimilables à des pléonasmes même s'il s'agit en la circonstance d'effets de style.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 25 juillet 2011

Salut l'Hérétique mon comm' s'est perdu dans les limbes d'internet. je t'avais dit que voulant te répondre, j'en avais fait un billet : sur les visées laser et les victimes, pas d'accord avec toi
http://unraleurdeplus.blogspot.com/2011/07/le-mythe-des-guerres-propres.html
@ + :))

Écrit par : Vlad | lundi, 25 juillet 2011

Tout le monde est d'accord, il faut faire des économies mais aucun secteur ne doit être touché !
Finalement, ça ne devrait pas poser de problèmes !!! on va juste rire un peu...

Écrit par : Ozaguets | lundi, 25 juillet 2011

Tout le monde est d'accord, il faut faire des économies mais aucun secteur ne doit être touché !
Finalement, ça ne devrait pas poser de problèmes !!! on va juste rire un peu...

Écrit par : Ozaguets | lundi, 25 juillet 2011

Entièrement d'accord avec votre analyse. Juste quelques précisions, pour votre culture militaire et celle de vos lecteurs: vous parler de "nos porte-avions", or la France n'en possède qu'un, le Charles de Gaulle. Nous disposons par contre de deux porte-hélicoptères (appelé en France "Bâtiments de Projection et de Commandement"). Par ailleurs les bombardiers longue portée existent (B52 américains, autonomie de 14000km sans ravitaillement en vol), mais l'armée française n'en possède pas, et leur utilité n'est pas vraiment comparable a celle d'un porte-avion. Enfin, la "guerre en Lybie qui ne fait aucune victime civile", j'espere bien sur qu'il s'agit d'une (mauvaise) blague? Il y a evidemment des pertes civiles dans les bombardements de l'OTAN. Une guerre avec zero mort civil est une abberation. Sinon, je le répète, très bonne analyse sur la nécessité de conserver une capacité de projection de nos forces armées si l'on veut que la voix de la France pèse encore un peu dans le monde.
"Car l'épée est l'axe du monde et la grandeur ne se divise pas."
C. De Gaulle.

Écrit par : Patrick | lundi, 25 juillet 2011

Entièrement d'accord avec votre analyse. Juste quelques précisions, pour votre culture militaire et celle de vos lecteurs: vous parler de "nos porte-avions", or la France n'en possède qu'un, le Charles de Gaulle. Nous disposons par contre de deux porte-hélicoptères (appelé en France "Bâtiments de Projection et de Commandement"). Par ailleurs les bombardiers longue portée existent (B52 américains, autonomie de 14000km sans ravitaillement en vol), mais l'armée française n'en possède pas, et leur utilité n'est pas vraiment comparable a celle d'un porte-avion. Enfin, la "guerre en Lybie qui ne fait aucune victime civile", j'espere bien sur qu'il s'agit d'une (mauvaise) blague? Il y a evidemment des pertes civiles dans les bombardements de l'OTAN. Une guerre avec zero mort civil est une abberation. Sinon, je le répète, très bonne analyse sur la nécessité de conserver une capacité de projection de nos forces armées si l'on veut que la voix de la France pèse encore un peu dans le monde.
"Car l'épée est l'axe du monde et la grandeur ne se divise pas."
C. De Gaulle.

Écrit par : Patrick | lundi, 25 juillet 2011

Oui, en effet, il est facile de réduire les dépenses de défense dans nos républiques européennes. Et la mise en commun des forces autour d'une défense européenne aurait un impact non négligeable sur les finances ..
Ce serait un moyen satisfaisant de réduire le budget de défense français tout en ne sacrifiant pas notre capacité à nous défendre.

Pour l'autre pan de l'article, je suis entièrement d'accord !

Écrit par : Simon | mardi, 26 juillet 2011

Des économies sont possibles dans ce domaine, les avions , les drones, moins chers existent mais il faut continuer à assurer les fins de moi de M Dassault

Écrit par : manu | mardi, 26 juillet 2011

Voilà encore ceux qui se disent européens et refuseraient une nouvelle CED comprenant (comme le projet de 1952, rejeté, comme la version allégée de 1954 par Mendès qui se disait France) un ministre des affaires étrangères européens dans l'heure. L'armée doit promouvoir la grandeur de la France ! Sauvons l'Indochine!!
D'un autre côté, c'est l'indignation nationale, les excuses du président, un procès peut-être?, dès qu'un soldat meurt en mission... Non il n'y a pas de guerre sans mort, militaires et civils.

Écrit par : Pas Convaincu | jeudi, 28 juillet 2011

La ou ça devient amusant, la baronne lagaffe qui ne voulait pas entendre parler de récession quand elle était sinistre de la dépense vient subitement de changer d'avis alors qu'elle est passée au fmi.

Écrit par : manu | jeudi, 28 juillet 2011

BHL ventait hier sur France Inter un savoir faire teinté de "franchouillardise", une guerre éclaire "à la française" toute en finesse, en retenue, et comparait l'intervention de l'Otan en Libye au fiasco américain en Irak.
"Mais comment ça, c'est déjà fini ? Comment on va justifier nos budgets armement maintenant, on a à peine claqué le quart..."

Écrit par : easyflirt | mardi, 23 août 2011

Bien dit!,Je vous attends sur mon blog.

Écrit par : poker sans telechargement | mardi, 20 septembre 2011

Achat de bijoux en or à Genève. Cours de l'or en chf.

Écrit par : cours de l'or | mardi, 20 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.