Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« laïcité par ci, laïcité par là, ras-le-bol ! | Page d'accueil | Ceci est mon argent, prenez et mangez en tous... »

vendredi, 04 mars 2011

Prisons, l'enfer carcéral...

On se rappelle de la réplique fameuse du Huis Clos de Sartre : l'enfer c'est les autres

Taverne des poètes, blogueur démocrate, a repris une proposition d'Olivier Henno, chargé de la sécurité au Shadow Cabinet du MoDem, et la développe sur son site. Or, l'article a été récupéré ou publié à son tour sur AgoraVox. Il s'est ainsi attiré un témoignage édifiant et sans fard d'un ancien taulard...

J’ai été en prison (maison d’arrêt) il y a de nombreuses années pour une histoire de vol simple,n’ayant pas eu la chance d’avoir papa et maman pour avoir un avocat digne de ce nom. nous étions 3 dans 9 m3,un de mes co-détenus était la pour meurtre et l’autre pour viol sur mineur de moins de 15 ans. j’ai du me battre 3 fois en 5 mois et demi. il y avait des cafards dans la cellule,2 heures de ""promenade"" par jour,une nourriture a faire gerber un chien,des toilettes ou il fallait faire ses besoins devant les autres. a la fin de ma peine,nous nous sommes retrouvés a 4,le dernier arrivé dormait sur un matelas a même le sol. coté réinsertion,le vide sidéral. impossibilité de suivre des cours de quoique ce soit,une pseudo bibliothèque avec trois bouquin qui se battaient en duel,pour ceux qui avaient du blé,il y a un système de cantine,tout est plus cher qu’a l’extérieur. il faut savoir que la plupart des détenus en maison d’arrêt y sont pour des délits mineurs. beaucoup ont des problèmes psychologiques et nous étions nombreux a prendre la "fiole". terme employé pour les anxiolytiques,car pour avoir moins de trouble au sein de l’établissement,ils assomment ceux qui le souhaitent a coup de cachetons. l’administration laisse entrer de petites quantités de drogue,en ne faisant pas un zele excessif apres le parloir par exemple et nous pensions qu’ils mettaient du bromure dans la nourriture pour faire baisser la testostérone des detenus pour eviter le trop plein d’agressivité.

La proposition d'Olivier Henno, de mettre en place des prisons ouvertes, me paraît aller dans le bon sens. Mais, soyons clairs, l'objectif principal, en soi, ne devrait pas être de vider les prisons, mais de séparer radicalement les criminels des délinquants mineurs. Que foutait ce gars avec une ordure de violeur dans 3 mètres carrés ? 

La première chose à faire, c'est celle-là, cesser de mélanger les torchons et les serviettes. Le régime de prison ouverte et de bracelet électronique me paraît convenir très bien aux auteurs d'infractions mineures. Pour les autres, il faut du lourd, et du répressif, afin que la société dans son ensemble, mais surtout la part qui verse dans la délinquance, ait une conscience aigüe des limites entre crimes et actes violents d'un côté et délits de l'autre.

Ce qui est invraisemblable, au final, c'est qu'une telle évidence ne frappe que le peuple. Je n'entends jamais le moindre responsable politique le dire, alors que cela crève les yeux.

Commentaires

9m2 c'est ce qu'il faudrait pour une personne

Il faut construire des prisons, et mettre des cellules uniques !

Écrit par : vincent15 | vendredi, 04 mars 2011

@Vincent15,
Bah...Va falloir non pas une mais deux TVA sociales, sans compter le financement du revenu pour tous,toutes générations confondues...
En auriez-vous d'autres de propositions sur-réalistes? Quand bien meme alléchantes pour un électorat pret à sombrer dans l'esclavagisme pour certains par solidarité comme le revenu pour tous, adultes enfants etc...?

Écrit par : Martine | vendredi, 04 mars 2011

'soir,
je n'ai pas trouvé votre adresse courriel, et je passe la tête par la porte de cet article, pour savoir si tu as des news sur le Chavalier Orange?
cordialement
Sophie

Écrit par : Sophie MARSEILLE | vendredi, 04 mars 2011

'soir,
je n'ai pas trouvé votre adresse courriel, et je passe la tête par la porte de cet article, pour savoir si tu as des news sur le Chavalier Orange?
cordialement
Sophie

Écrit par : Sophie MARSEILLE | vendredi, 04 mars 2011

@Sophie,
C'est quiii: Le chAvalier ou chAvalLIER?
J'adoore: le "vous" suivi du "tu" :o))
Bonne nuit et cordialement, bien sur.

Écrit par : Martine | vendredi, 04 mars 2011

@Sophie
c'est qui ?

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 04 mars 2011

Merci pour le témoignage de l'ancien "taulard".
Pardonnez-moi d'être cependant beaucoup plus réservée sur vos trois derniers paragraphes.
"Séparer radicalement les criminels des délinquants mineurs"... ? Peut-être, mais je pense qu'il n'y a pas de solution simpl(ist)e qui soit réellement satisfaisante. Certains grands criminels évoluent quelquefois beaucoup mieux que certains délinquants mineurs. Il me semble qu'il faudrait pouvoir tenir compte de l'évolution de chacun.

"Une ordure de violeur"... Pas d'accord avec ce vocabulaire. On trouve normal de punir un homme qui a gravement bafoué la dignité d'autrui. Soit. Mais a-t-on le droit pour cela d'oublier qu'il reste un être humain? Et puis ne savez-vous pas qu'il y a une grande proportion de malades mentaux dans les prisons? Le mot "ordure" convient-il bien en ce cas? Et je ne parle pas des détenus dont la culpabilité est douteuse. Je pense que vous savez comme moi qu'il y en a. (Au Texas, bien sûr pas en France, mais... , un homme a passé 17 ans en prison, accusé d'un viol dont il vient d'être reconnu innocent. Quelles réflexions cela vous inspire-t-il?)

"Il faut du lourd et du répressif"... Il n'est pas question de nier la nécessité des sanctions; mais pour ma part, j'aurais plutôt envie de dire qu'il faut de l'intelligence et de l'humanité. Et puis il faut surtout savoir qu'on n'a rien sans rien, et que si on veut une société plus humaine, il faut accepter d'en payer le prix. Je suis au Modem parce que je crois que ce parti est humaniste. S'il ne l'était pas, je le quitterai immédiatement. Le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ne va sûrement pas dans le bon sens.

Écrit par : Monique | vendredi, 04 mars 2011

@Monique
Je connais le cas d'Hank Skinner, si c'est bien de lui dont vous voulez parler. J'ignorais qu'il avait été reconnu innocent.
Je suis très hostile à la peine de mort en raison des risques d'erreur judiciaire. Pour le reste, je ne partage absolument pas votre mansuétude pour les violeurs, auxquels je ne suis pas certain de concéder la qualité d'humanité.
Le criminel ne se réduit pas à sa pathologie. Dès lors qu'il y a conscience, il y a responsabilité.
Des grands criminels qui évoluent bien ? Certainement pas les pervers (pédophiles et violeurs). Pour les meurtriers, il faut voir au cas par cas.
Il n'existe en effet pas de solutions simplistes, mais l'immédiateté et la certitude de la sanctions sont deux puissants freins à la criminalité. Ensuite, la distinction nette entre délits mineurs et crimes majeurs me paraît une nécessité absolue. Or, si vous enfermez les auteurs des uns avec les auteurs des autres, vous brouillez considérablement le message que la sanction est censée recouvrir.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 04 mars 2011

Chez nous on disait qui vole un œuf vole un bœuf, pourquoi faudrait-il des traitements de faveur? :D

Plus sérieusement, ce qui se passe dans les prisons tout le monde s'en fout donc, nos politiciens aussi...

Écrit par : Didier | samedi, 05 mars 2011

La société française a les prisons qu'elle s'autorise et qu'elle mérite. Je le déplore mais n'en suis pas surpris.

Et à mon avis, cela ira s'empirant.

Écrit par : h16 | samedi, 05 mars 2011

@ l'hérétique:
Non je ne parlais pas de Hank Skinner, mais de George Rodriguez, et j'aurais pu aussi citer Larry Sims, et sans dout aussi Cornelius Dupree...
Toutes ces personnes condamnées pour viol et ayant fait de longues années de prison ont été innocentées grâce à leur ADN.

Écrit par : Monique | samedi, 05 mars 2011

@ l'hérétique:
Non je ne parlais pas de Hank Skinner, mais de George Rodriguez, et j'aurais pu aussi citer Larry Sims, et sans dout aussi Cornelius Dupree...
Toutes ces personnes condamnées pour viol et ayant fait de longues années de prison ont été innocentées grâce à leur ADN.

Écrit par : Monique | samedi, 05 mars 2011

Les commentaires sont fermés.