Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Si Sarkozy ne se représente pas... | Page d'accueil | Pourquoi Sarkozy va partir, comment nous allons l'aider (Judas) »

dimanche, 04 avril 2010

Fiscalité, enfin une convergence politique !

Content. Oui, je suis plutôt content : il y a enfin une convergence politique pour sucrer l'ISF tout en remettant à plat les niches fiscales. On savait que c'était la position de François Bayrou depuis longtemps, le temps de l'UDF pour être précis, que certains élus Nouveau Centre avaient un avis similaire, que certains radicaux de gauche partageaient ces propositions, mais aujourd'hui, outre la position officielle du MoDem, c'est celle désormais du Nouveau Centre, de plusieurs élus socialistes, Peillon et Valls entre autres, et d'élus centristes comme Luca, Le fur ou Méhaignerie. J'ajoute à ces voix celle de Jean Arthuis qui en réclame le principe depuis aussi longtemps que Bayrou.

Apparemment, MoDem, Nouveau Centre et  Alliance centriste sont sur la même longueur d'ondes, de même que plusieurs élus UMP et Socialistes, donc. En revanche, sur l'opportunité de créer une nouvelle tranche d'imposition sur les hauts revenus, il y a des disparités.

Si on pouvait réunir une majorité transpartisane sur un compromis intelligent, je pense que notre pays ferait un grand pas en avant. Comme je l'ai dit récemment, il me semble que ce sont les niches qui pervertissent le bouclier fiscal, mais cela ne me gêne pas pas de le voir supprimer si on arrive à des résultats justes et pas spoliatrices par un autre biais.

Des majorités de projet à géométrie variable, voilà comment devrait être gouverné notre pays, à l'instar de ce qui se fait au Parlement européen. Espérons que les débats vont aboutir à quelque chose et que le gouvernement et Nicolas Sarkozy ne chercheront pas à maintenir une mesure minoritaire et rejetée.

21:53 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fiscalité, isf, bayrou, centre |  Facebook | | |

Commentaires

Pourquoi pas.

Écrit par : Asse42 | dimanche, 04 avril 2010

@Asse42
Tiens, à ce sujet, qu'en pense-t-elle, Ségolène Royal, sur ce sujet ?

Écrit par : l'hérétique | lundi, 05 avril 2010

Je préfère nettement l'approche de Jean Peyrelevade (voir son blog).

Le compromis présenté ici (ISF vs "niches fiscales") serait boiteux ; il augmenterait l'imposition du revenu en réduisant celle de la fortune. Or ce qui a flambé ces 15 dernières années, c'est l'inégalité des fortunes (à travers les prix des actifs), ainsi que les très hauts revenus certes - mais ceux-ci sont souvent difficiles à mesurer une année donnée, et on les trouve plus facilement ... en cherchant les fortunes qu'ils ont permis de constituer.

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 07 avril 2010

Les commentaires sont fermés.