Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Grande messe sur les déficits, le MoDem sceptique... | Page d'accueil | étonnant Alain Dolium »

dimanche, 31 janvier 2010

Hortefeux veut se montrer vigilant ? avec quels effectifs ?...

Parfois, il n'y a pas besoin d'être prolixe pour écrire un billet : après le crime horrible dont ont été victimes les deux retraités de l'Oise, Brice Hortefeux a hoché un grand coup du menton et annoncé un grand plan intitulé "tranquillité seniors". Faut-il rappeler que son gouvernement organise régulièrement des baisses d'effectifs dans la police au point d'amener ces fonctionnaires, pourtant généralement tranquilles et placides, à avoir manifesté tout récemment ?

Les déclarations de toute sorte ne sont que du flan. Il n'y a aucune réalité derrière sinon moins de sécurité, et c'est tout. A mettre en relation avec mon adresse au Président, lundi dernier, où j'évoquais ce tranquille piéton arrêté et mis à l'amende pour être passé sur un passage piéton quand le bonhomme était rouge. S'ils avaient patrouillé du côté de Sainte-Maxence au lieu d'emmerder le péquin, Jacques et Thérès Prévost auraient peut-être pu finir leur existence paisiblement plutôt que dans un bain de sang.

Commentaires

Entièrement d'accord avec votre billet.
Que du flan.
Les déclarations annonçant telle et telle mesure se succèdent au rythme des faits divers. Mais les résultats ne suivent pas et on ne donne pas suffisamment de moyens pour y parvenir.
On a l'impression d'une navigation à vue et en fait de beaucoup d'amateurisme.
En attendant l'état continue à être fort avec les faibles et faible avec les forts.

Écrit par : Vlad | dimanche, 31 janvier 2010

Tout à fait d'accord aussi. Je voulais écrire un billet, tellement cette réaction émotionnelle par la ponte d'une loi est d'un caricatural insupportable...

Appliquons déjà les lois existantes contre la délinquance, ce qui est difficile avec les effectifs actuels...

Bon dimanche

Écrit par : Falconhill | dimanche, 31 janvier 2010

+1

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 31 janvier 2010

Evidemment du même avis que toi, l'Hérétique.

Écrit par : h16 | dimanche, 31 janvier 2010

D'ailleurs, on ressent le raz le bol de ces gens:




Les élections professionnelles dans la police française ont confirmé le poids des syndicats proches de la gauche et la persistance du malaise des forces de l’ordre face à la politique de sécurité du gouvernement.

Environ 140.000 fonctionnaires de police étaient appelés à désigner leurs représentants syndicaux et la participation a été très forte, avec plus de 82%.

Chez les gradés et gardiens de la paix, l’union entre Unité police, classée à gauche, et le SGP-FO a remporté près de la moitié des suffrages avec 47,8%, contre 37,6% au syndicat Alliance, réputé proche de la majorité.
Le syndicat Unsa Police a obtenu pour sa part 9,7% des voix.

Chez les officiers, le Snop, classé à gauche, a obtenu 54% des voix, devant le syndicat Synergie (44,5%), classé à droite.

Dans un communiqué, l’union SGP-Unité police appelle l’administration à tenir compte de sa victoire électorale et à engager sans tarder des négociations “Il est indispensable pour notre institution, mais aussi pour notre République, de rompre avec les incompréhensions et les confrontations qui polluent le dialogue social dans la police depuis un an et demi“, écrit-il.


http://www.lepoint.fr/actualites/2010-01-29/les-policiers-votent-pour-les-syndicats-de-gauche/1037/0/418606

Écrit par : Démocrate | dimanche, 31 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.