Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Humeurs de Vache participe à une pub pour Microsoft | Page d'accueil | Grandes surfaces versus supérettes »

samedi, 29 août 2009

MoDem, Vivre ou mourir

Les temps sont durs pour les courants centristes. L'Alliance centriste est groupusculaire et inaudible. Le Nouveau Centre fait preuve d'une telle absence de courage politique qu'il est 100% transparent, buvant sa honte jusqu'à la lie : le voilà allié avec le MPF ce que refusait la Nouvelle UDF. Finalement, il y a plus de courage au sein de l'UMP, avec quelques voix originales qu'au Nouveau Centre. C'est un bien triste constat à faire. Reste le MoDem. De source autorisée, je crois comprendre que la ligne générale pour les prochaines régionales, c'est l'autonomie, au moins au premier tour, à peu près partout. Au second tour, dans certaines régions, il est possible qu'il y ait des accords.

C'est pourtant un chemin bien dangereux, mais en même temps nécessaire que nous prendrons ainsi. Le Nouveau Centre doit nous servir de contre-exemple. S'inféoder à un de deux partis majoritaires, c'est signer son arrêt de mort.

Le PS nous appelle à rejoindre la gauche. Désolé, nous ne sommes pas de gauche. Et nous ne soutiendrons pas le PS ni la gauche partout où elle se présente, parce que cette option ne nous intéresse pas. Nous pourrons nous accorder sur des majorités d'idée - peut-être - mais certainement pas sur des majorités de gauche.

Et en même temps, nous savons qu'à moins de 10%, nous sommes à la merci du bon vouloir d'éventuels alliés. Or, jamais nous ne sommes parvenus à franchir la barre des 10% dans une élection.

Les Régionales peuvent signer le glas de notre mouvement, nous devons en être conscients ; nous avons deux manières de mourir : par malnutrition (aucun élu) ou par absorption (mangés par le PS).

Finalement,tant au niveau des idées que de la tactique, ce qui aurait un sens, ce serait de faire alliance avec les Verts dans certaines régions, là où ils ne sont pas sectaires, évidemment. Le problème, c'est qu'en dehors de Conh-Bendit (qui les a pourtant menés à la victoire) et de quelques verts assez ouvert, la majorité des membres de ce parti est fermée et braquée sur des positions frisant souvent celles de l'extrême-gauche dans bien des domaines. Ce n'est pourtant pas ce qu'attendent les Français, et les Verts ont pu le vérifier lors des élections précédentes. Les Français sont bien plus sensibles à une écologie pragmatique comme celle que prône DCB.

Ce qui serait heureux, pour des régionales, c'est un mariage entre le MoDem et les Verts qui le veulent bien : nous avons des électorats proches et des préoccupations écologiques très proches également. En outre, nous pesons des potentiels électoraux assez voisins. Ce serait donc une alliance équilibrée, sensée et logique.

Mais, très vraisemblablement, les Verts tiendront à aller seuls au premier tour, ce qui est assez logique, somme toute.

Dans tous les cas de figure, une chose est certaine : nous ne gagnerons pas si nous courons après les thématiques que développent les autres. A Paris, tous les partis ont voulu imiter Delanoë. Les Parisiens ont préféré l'original à la copie. Nul doute que la mode va être aux préoccupations écologiques lors des Régionales.

Il s'agira pour nous de ne pas chercher à emboîter le pas au landernau médiatique, mais bien de créer la surprise et la nouveauté, comme avait su le faire François Bayrou en 2007 avec par exemple la question de la dette.

Je crois profondément que c'est dans la qualité, la pertinence et l'originalité de notre programme que peut résider notre force, à condition de profiter des opportunités médiatiques qui nous seront données pour le mettre intelligemment en avant.

La blogosphère MoDem gaspille beaucoup d'énergie à parler de sa démocratie interne, de Sarkozy et de l'UMP ou encore de ses alliances. Il n'existe quasiment aucun travail programmatique à quelques exceptions près (le GRID, ce que je fais moi-même, et peut-être quelques autres initiatives qui m'ont échappé). Il faut dire que nos leaders ne montrent pas non plus l'exemple. Il y a eu le dictionnaire de Marielle, Vivre Autrement de Corinne Lepage, un abécédaire de Sylvie Goulard sur son blog, et puis plus rien. Heureusement que nous avons encore le programme présidentiel de François Bayrou et les propositions de Cap21 !

Il y a une très belle arborescence sur le wiki des commissions démocrates, mais c'est un arbre sans feuilles ni fruits à l'heure actuelle : les cases sont vides, les titres ne suffisent pas.

Nous serions donc très inspirés de nous mettre au travail sans tarder au lieu de consacrer une énergie considérable à nous tirer une balle dans le pied. Je constate, hélas, que c'est souvent là l'activité favorite des militants qui s'agitent sur la Toile, et qu'ils y prennent un plaisir que je qualiferais de pathologique, d'autant qu'il est en totale contradiction avec les valeurs qu'ils proclament. Et après, on accuse Nicolas Sarkozy de brasser du vent...

Il est grand temps de commencer à se remuer, notamment pour réagir aux difficultés des Français qui se foutent comme de l'an 40 de nos petits conflits de démocratie interne, et d'autre part pour déterminer ce que nous allons bien pouvoir leur dire et leur proposer lors des élections régionales.

Et nous avons intérêt à être percutants !

Commentaires

Vous laisse être Percutant avec vos "Dictionnaires", Bouquins,"Abécédaires".
Bien les relire (7 fois). Et réexpliquer
ensuite votre ligne, car pour l'instant je n'y comprends rien - mais cela doit être moi qui suis borné -
Bon courage !!

Écrit par : CK | samedi, 29 août 2009

Cher hérétique,
Il me semble que tu es très mal informé sur le travail programmatique qui est en action depuis août 2008...

Il existe des commissions thématiques où les synthèses se font petit à petit.
http://forum.commissions-democrates.net/index.php

Tu blogues trop et devrais te joindre à ce travail de fond au lieu de créer toi-même un résumé de ce que tu lis, c'est un peu solitaire...

Quant à ce que tu écris ici:

"Je crois profondément que c'est dans la qualité, la pertinence et l'originalité de notre programme que peut résider notre force"

c'est parfaitement exact, et des centaines de personnes y travaillent.

Ce 29 août, il y a
18.343 messages au total
1.997 sujets au total
2.255 membres au total

F. Bayrou a nommé en outre 7 "experts" pour le travail numérique, va voir le blog de Luc Mandret:

http://777socrate.blogspot.com/2009/08/strategies-numeriques-du-mouvement.html

Ils seront aussi chargé de la coordination pour la rédaction de ce projet de société.

Informe-toi...

Écrit par : Danièle Douet | samedi, 29 août 2009

L'art consiste à se tenir dans cet équilibre incertain que l'on appelle le
juste milieu, mais à s'y tenir droit.
- Le Portrait -
Pierre Assouline
Edition Gallimard

LA question à se poser, voulons nous vraiment François Bayrou comme futur Président de la République, si votre réponse est un OUI généreux, alors cessez toutes ces empoignades ; il faut être solidaire des décisions prises.
Si votre réponse est NON, créez votre parti

Écrit par : Christine | samedi, 29 août 2009

@Danièle,
Ou avez-vous lu qu'ils seront chargés de la coordination pour la rédaction du projet?
Pour la diffusion plus surement.
Un wiki interne avec toutes ses déclinaisons, aussi. :)

Écrit par : Martine | samedi, 29 août 2009

La remarque de Christine est à mon avis très juste et en même temps assez caractéristique du problème du Modem : ce n'est que l'outil pour permettre à François Bayrou d'être élu Président de la République.

"Je crois profondément que c'est dans la qualité, la pertinence et l'originalité de notre programme que peut résider notre force" : sans doute mais va falloir bosser parce que ce que propose le Modem, et c'est pas faute de lire et suivre l'actu, je suis incapable de le dire. je dis pas que vous avez pas de programme, juste qu'il est au mieux incompréhensible au pire inaudible.

Écrit par : Marc | samedi, 29 août 2009

J'ai lu
"De source autorisée, je crois comprendre que la ligne générale pour les prochaines régionales, c'est l'autonomie"
Qu'est-ce qui autorise justement ?
J'avais cru le contraire.
Je n'ai pas confiance en la bonne foi de cet article et je pense qu'il défend un clan.
Toujours Regarder sa copie sans regarder les autres, alors que notre copie n'est pas si mal en fait.
Toujours cet enracinement incroyable au passé !!
Ce n'est pas bien d'y inciter les autres !!

Écrit par : CK | samedi, 29 août 2009

L'hérétique, le travail que tu fais est intéressant mais par moment indigeste. Concernant ces régionales, je me pose dans une optique strictement régionale ce qui a l'avantage de me permettre de coller de près aux sujets et d'être crédible. En conséquence, je préfère plutôt en parler directement avec les personnes concernées que de m'étaler sur mon blog.

Écrit par : Orange pressé | samedi, 29 août 2009

Merci pour ce post, il fait plaisir à lire.

Écrit par : Phil | samedi, 29 août 2009

@Christine

Justement, Je ne me pose pas du tout en défenseur de F. Bayrou ou d'un(e) autre pour être président de la République et je pense que beaucoup sont comme moi.

Et je préfère encore des empoignades (et pourtant vous croyez que cela m'amuse ?,
Je préfèrerais de loin converser sur Hermione ) et surtout de la démocratie (parce que de toute façon bientôt je n'aurais pas trop le temps, Pour Hermione si),
plutôt que de cautionner de la politique de Pro ou de Semi-Pro qui ont trop beau jeu quand justement le minimum de démocratie n'existe pas.

J'en ai marre qu'au Modem le Point de vue
d'une toute petite minorité mais très Pro
et "bien placée" par les circonstance de l'histoire puisse avoir une si énorme influence, alors qu'on ne leur demande que de suivre la règle commune, ce qui n'est pas une torture quand même !!.

Écrit par : CK | samedi, 29 août 2009

"Et en même temps, nous savons qu'à moins de 10%, nous sommes à la merci du bon vouloir d'éventuels alliés. Or, jamais nous ne sommes parvenus à franchir la barre des 10% dans une élection."

Faux! Bayrou a fait 18,7% et partout où le MoDem a présenté des listes autonomes aux municipales, il a fait 15% en moyenne.
Quant aux européennes, tout le monde sait maintenant pourquoi on les a perdues.
Quant aux commissions, même s'il y a un travail réel, les intérêts électoraux personnels des uns ou des autres comptent davantage que le projet.
Quant à Christine, je trouve que le ferme ta gueule ou va créer ton parti fait un peu limite en terme de démocratie. Ca me rappelle un peu Sarko "La France, tu l'aimes ou tu la quittes!". Le MoDem appartient avant tout à ses adhérents même si FB en est le grand inspirateur.
Quant à Danièle, dire que "tu blogues trop". Ca fait un peu "tu parles trop". Comme quoi, toute vérité ne serait pas bonne à dire. Curieux pour un mouvement démocrate...
Moi, j'aime bien l'hérétique qui porte bien son nom.

Écrit par : Régis Baschung | samedi, 29 août 2009

@Christine

Oh puis j'en ai marre je vais dire ce que je pense moi.

Quand Mercier a été nommé Trésorier, après
ses dégâts de Lyon, Paf !! Je suis sûr
qu'il a déjà fait des coupes sombres dans les adhérents.

Et je pense c'est mon avis que l'Hérétique
en est encore à défendre sa très petite minorité qui est la principale responsable du Massacre des adhérents au point que l'on ne sait même pas l'ordre de grandeur de 1 à 10.

Et donc je pense moi, qu'il est très mal placé pour donner des avis du moins d'intérêt général sur les alliances.

L'Hérétique aimait bien Marielle pour tout,
hé bien qu'après son "Dictionnaire" qu'il en détaille ses idées sur les "alliances".

Enfin Moi, Misérable Petit Soldat du Modem,
ce que j'en dis...

Écrit par : CK | samedi, 29 août 2009

Ceci est une invitation
à exploration
du site www.biodiversite2012.org

Chiche!
Cordialement
Nelly

Écrit par : Nelly | samedi, 29 août 2009

Sur les problèmes exacerbés de démocratie interne, nous sommes je crois l'Hérétique en parfait accord. Et j'ai toujours dénoncé cet extrémisme qui veut sans cesse faire référence à l'application de textes où à vouloir les modifier. Il faudrait définitivement que cet état d'esprit change. Si nous regardons toujours vers l'intérieur, alors nous ne serons jamais rien.

Sur les idées qui guident tout, qui guident les alliances (qu'elles soient de 1er tour ou de second tour), je suis également de ton avis. Le simple anti-Sarkozysme, ça ne marche pas, les Européennes nous l'ont démontré. Alors, oui clairement, il faut réactualiser le logiciel programmatique du MoDem, les valeurs restant les mêmes, celles qui ont servi de base au discours de MdS à Marseille, celles qui demeurent inchangées depuis 2007.

Ce sont les idées qui doivent être à la base d'une recomposition d'un paysage politique qui a été complètement fragmenté par N. Sarkozy. Et peut-être qu'alors on verra qu'entre certaines formations politiques, ou certains courants de formations politiques, il n'y a pas tant d'écart que ça... Ce qu'on veut nous faire croire de façon complètement artificielle aujourd'hui. Et n'oublions-pas une chose fondamentale: les électeurs n'appartiennent à personne!

Qu'on ne se trompe pas toutefois: c'est F. Bayrou qui a voulu donner dans un anti-Sarkozysme qui s'est avéré stérile, ce ne sont pas les adhérents ni les blogueurs (qui seront toujours indépendants pour la plupart, mais il est inutile de le préciser je crois, tant cela me semble être un droit voire une nécessité, tant pour le MoDem que pour le respect de notre démocratie - pas interne, mais la vraie, celle qui est de mise dans notre pays -).

Alors, oui bougeons-nous donc!

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 29 août 2009

Il faudrait organiser aussi un kremlin des démocrates )

Écrit par : disparitus | samedi, 29 août 2009

@ L'Hérétique

"Nous pourrons nous accorder sur des majorités d'idée"
=> l'absence de "s" est un beau lapsus calami !

Pour le reste, tu me sembles t'ètre engagé depuis quelques jours sur la route de Bad Godesberg.
Ici on vitupérait contre les "gauchistes", qui stigmatisait les verts en les réduisant à des décroissants ?
Quand l'an passé, je te faisais part de mes extrêmes réserves sur Mercier et Cornillet, tu leur trouvais pour ta part (bien naïvement) toutes les vertus. On a vu leur parcours.
Penses-tu qu'avec Nicolas About au Sénat vous allez éclairer les citoyens ?
Parfois tu es si confondant de clairvoyance.

Je rigolais en douce quand je vous voyais quelques-uns vous rengorger. Vous vous accrochiez à votre beau programme européen comme si ça suffisait (il était intéressant certes). Ce beau programme qui fut rendu inaudible par des confusions de calendriers. La salle avait ri du lapsus linguae de Monsieur Bayroy quand il évoqua la "présidentielle".
On a vu le résultat.
La modestie est bonne conseillère et il aurait été temps de se poser les questions qui fâchent. Pourquoi depuis 2007, cette avalanche de déroutes électorales. N'est-ce pas faire preuve d'une belle langue de bois en continuant à capitaliser sur le score de 2007 ?

Croyez-vous, amis démocrates, que les électeurs sont endormis et attendent sagement le retour de François ?
Croyez-vous, amis démocrates, que les déçus reviendront. Pour ma part, assez échaudé par certains épisodes, ce serait étonnant. Mais contester le leadership à Bayrou & à ses affidés ne me fait pas oublier qu'il y a au Modem des gens de convictions et de qualité.

Et je ne me vois pas couper le dialogue avec ces gens.
Je t'apprécie l'Hérétique, mais effectue ta transition idéologique en douceur. Si Marielle de Sarnez trouve du jour au lendemains toutes les qualités à Bernard Delanoé, tu feras comment ?
Comme dit CKalm (salut Luc), on prend du plaisir à deviser sur Hermione, sans oeillères.


Pour le programme, Danièle a raison de rappeler que c'est une oeuvre collective (oh le vilain mot). Quand j'étais encore des vôtres, j'ai vu nombre de gens oeuvrer avec enthousiasme. La question que vous devriez vous poser, c'est le sort qui sera réservé à leurs travaux.

Écrit par : Thierry P. | samedi, 29 août 2009

@ Régis Baschung

Vous prenez ma remarque "Tu blogues trop..."
au premier degré:

Dommage, c'était une plaisanterie.

J'aime bien le site de l'Hérétique...

Mais je trouve dommage qu'il pense qu'il faut qu'il se tue à travailler tout seul, alors que d'autres le font ensemble depuis bientôt un an.

@ Martine qui me demande:
"Ou avez-vous lu qu'ils seront chargés de la coordination pour la rédaction du projet?
Pour la diffusion plus surement."

J'ai mes sources... l'un ne va pas sans l'autre. Ceux qui travaillent sur les différents sujets ont besoin de la coordination pour la structuration et la diffusion...

Écrit par : Danièle Douet | samedi, 29 août 2009

Modem, vire ou mourir ? Ben ya plus qu'à...

Le créneau politique devient en effet de plus en plus étroit... Et le centre de moins ni à gauche ni à droite...

Donc : CQFD

Écrit par : gauchedecombat | samedi, 29 août 2009

@ Thierry P.

A vous lire, je vais être très franc avec vous: vous me semblez simplement empli d'une rancoeur qui ne ne vous honore pas et qui ne vous grandit pas non plus.

Personnellement, si un jour je quitte le MoDem, j'essaierai tant qu'à faire que ce soit avec "classe"...

Car j'en ai franchement un peu marre, comme beaucoup je crois, de tous ces frustrés (dont j'espère vous ne faites pas partie) qui n'ayant pas su se faire entendre tapent continuellement sur le MoDem. Le MoDem, est-ce votre raison de vivre?

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 29 août 2009

@Danièle,
Me voila rassurée si vous avez vos sources,
comment n' avais je pas pensé au besoin de coordination tsss, qu'elle blonde je fais! :D
J'ai aimé Hermione, moi aussi. :)

Écrit par : Martine | samedi, 29 août 2009

@ JF le démocrate
A chacun ses certitudes. Prenez toutefois garde à ne pas trop vous isoler en campant dans le rôle de gardien de l'orthodoxique voie.
Si L'Hérétique est un tant soi peu clément aves mes "rancoeurs", il devrait reconnaître (et quelques autres) que mon passage n'aura pas été assez aussi vain et qui sait, j'y ai été peut-être entendu. Mais de cela, par caractère, et surtout pour ne pas mettre ceux qui sont restés en porte-à-faux, je ne fais pas état. Alors vos commentaires, cher JF, me laissent de marbre..
Je vous ai souvent vu pousser des coups de g(bip), ce n'est pas mon crédo.
Le Modem n'est pas ma raison de vivre, mais comme je l'ai dit directement à votre président, les valeurs ne sont pas en carton pâte et sont non négociables.
Bien cordialement

Écrit par : Thierry P. | samedi, 29 août 2009

@JF le démocrate:
"Sur les problèmes exacerbés de démocratie interne, nous sommes je crois l'Hérétique en parfait accord. Et j'ai toujours dénoncé cet extrémisme qui veut sans cesse faire référence à l'application de textes où à vouloir les modifier. Il faudrait définitivement que cet état d'esprit change. Si nous regardons toujours vers l'intérieur, alors nous ne serons jamais rien."
Comment un mouvement qui se réclame de la démocratie pourrait s'asseoir sur le respect de ses textes, garant de la règle, voire du droit?
On ne peut pas toujoiurs dire: "Faites ce que je dis mais ne faîtes pas ce que je fais".
Ensuite, désolé! Les valeurs du Parti Communiste n'ont rien de commun avec le Mouvement Démocrate!
@Thierry P.: Hélas! Que dire de plus?

Écrit par : Régis baschung | samedi, 29 août 2009

@Régis,
Vous avez tout à fait raison, hélas!
Thierry est "inoxydable" pourtant,il devrait suivre le conseil qui lui a été donné, c'était le meilleur qu'on ait pu lui fournir.

Écrit par : Martine | dimanche, 30 août 2009

1) Ca me tue, l'Hérétique quand ça lui prend, et il y a des périodes c'est souvent,défend une petite faction bien particulière du Modem et fait des articles biaisés. Les très habitués voient les grosses ficelles et les plus occasionnels se font entubés.
Il faudrait que ça s'arrête mais comment ?
(Parce que sinon j'aime bien l'Hérétique)

2)Je ne sais pour le respect des textes,
mais en tout cas l'organisation est bien trop hiérarchique et pas moderne.

3)Il y a un manque total de démocratie
directe.
Par exemple Je voudrais savoir parmi les
sympathisants quel %
serait pour une alliance avec Untel ou Untel. Pour moi c'est cela qui compte
au moins autant que l'avis de Untel ou Untel avec ses développements.
Je n'en ai aucune idée.

A ce propos, si quand même, je signale qu'il y a un sondage (oui il faut se méfier
des sondages), c'est incroyable on dirait que je suis le seul à l'avoir vu, c'est vrai qu'il était bien caché dans les Médias de Sarko, qui disait

que 77 % des sympathisants du Modem était
pour une Alliance avec le PS.
Et 53 % du PS pour une alliance avec le Modem (Pas mal quand même après le déficit d'image du débat, 2 mois auparavant c'était 66 %)

J'avoue que ce genre de renseignement que l'on n'a presque jamais me fait réfléchir autant que des grands développements ou
discussions officielles.

@JF Le Démocrate
"
Qu'on ne se trompe pas toutefois: c'est F. Bayrou qui a voulu donner dans un anti-Sarkozysme qui s'est avéré stérile, ce ne sont pas les adhérents ni les blogueurs"

C'est un exemple mais qu'est-ce que vous en savez pour affirmer cela ?

D'autre part, vous m'avez déjà traité d'"abruti" puis je vous ai demandé de me relire et nous nous sommes mieux entendus.

Peut-être la méthode marche-t-elle avec "Rancoeur" et "Manque de Classe".

Ah décidément "la Lecture Rapide" ...

Écrit par : CK | dimanche, 30 août 2009

alors, ainsi tu tentes de siffler la fin de la récrée ??? tu n'as pas tout à fait tord, mais je ne suis pas totalement sur les commissions...
1/ il faut être à Paris, sinon cela coûte en temps et en argent une fortune
2/essayer d'impulser des idées qui finalement ne servent à rien, c'est pas mon truc.
3/les "bonnes nouvelles" idées vues jusqu'ici étaient soit des gadgets, soit la reprise des discours de 2007.
La problématique a changé, aujourd'hui les besoins sont davantage pragmatiques qu'idéologiques, et il n'y a pas beaucoup de marge pour y arriver. Cependant, cette marge peut s'élargir à la stricte condition de faire tourner tout son programme autour de l'intérêt général et du service. Tout ceci a été oublié par nos politiques de tout bord. Et contrairement à ce que dit JF, je ne pense pas que Sarkozy soit à l'origine de l'éclatement du paysage politique français, qui a su s'éclater lui-même à cause du conflit des égos. Sarkozy n'a fait que le mettre en avant et en profiter. Quand nos politiciens de tout poil sauront renoncer et se mettre au service du peuple au lieu de se mettre au service de leur carrière, tout ira beaucoup mieux.

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 30 août 2009

Je suis d'accord qu'une alliance avec des verts non sectaires au premier tour des Régionales est envisageable. Sinon,il faut des listes autonomes avec un programme propre à nous.

Et le programme, que ce soit celui pour les régionales ou pour 2012, est bien plus important que nos petites misères internes.


@ Marc

Oui, le MoDem est un outil pour permettre à Bayrou de devenir président de la république. Et il serait temps que les idéalistes qui passent leur temps à étaler un peu partout leurs jérémiades sur la politique autrement et le reste en prennent conscience.
A vrai dire, tous les partis politiques sont à des degrés divers des écuries au service de leur candidat.

@ Thierry P.

La succession de déroutes depuis 2007 tient essentiellement au système politique dans lequel nous évoluons et qui nous est globalement hostile. La seule exception, c'est les européennes. Là, on peut vraiment dire qu'on s'est planté.

Sinon, je suis d'accord avec vous que les électeurs n'attendent pas un retour de Bayrou, pas plus qu'un d'un(e) autre homme/femme ou parti politique. Quand vient le moment de choisir, ils font avec ce qui se présente.
Soit-dit en passant, ça me fait doucement rigoler quand j'entends certains responsables du PS dire "Les français ont besoin du PS". Non les français ont besoin de choix. Et à l'heure actuelle ils n'ont qu'un seul choix : Sarkozy, ce qu'il représente et défend (cf. livre de Bayrou "Abus de pouvoir").
Et de mon point de vue Bayrou est le seul en mesure d'imposer un autre choix en 2012 car dans l'opposition il est le seul leader présidentiable (les verts n'en ont pas, le PS a des présidentiables à foison mais aucun leader) et que pour battre Sarkozy en 2012 il faut un leader présidentiable.

@ gauchedecombat

Bien au contraire, le créneau politique s'élargit de plus en plus et le "centre" est toujours à sa place.

Écrit par : libre | dimanche, 30 août 2009

@Libre,
Quand vous évoquez le terme de "leader" vous ne savez pas si bien dire.
Effectivement, notre société nous a formatés en ce sens, nous ne votons plus pour un "etre" nous votons pour un "leader"!
C'est certainement la raison pour laquelle, le leadership de Francois Bayrou est systématiquement remis en cause. ;)

Écrit par : Martine | dimanche, 30 août 2009

Comme à chaque fois, l'Hérétique, je me dis qu'ici sur ton blog chacun s'exprime non pas en opposition pure et dure mais en complémentarité totale.
Nous avons tous des vécus différents qui nous donnent une certaine vision des évènements semblant contradictoires mais ce n'est pas le cas.
Les lois sont faites -comme la grammaire et l'orthographe- pour avoir des exceptions ! Malgré des résolutions prises sur "la forme" tels que RI ou chartes, il faut essentiellement respecter "le fond". C'est l'urgence des évènements qui peut conduire à des modifications de stratégie et pour ma part je ne vois pas de mal à aller voir ici ou là lorsque le programme correspond au nôtre. Par ailleurs les mêmes mots prononcés par des politiciens peuvent obtenir un sens différent selon qui les dit lorsque l'on connaît son parcours. Citez-moi une seule casserole de François Bayrou (une vraie , hein !) ou de Corinne Lepage et je fuis immédiatement le MoDem sans demander mon reste.
Thierry P reste dans le dialogue sur certains blogs parce qu'il sait bien que nous pourrons encore agir et il nous aide de sa réflexion, encarté ou pas... n'est-ce pas Thierry ?! ;-)
Personnellement je vais souvent lire une "talen-tueuse" blogueuse de sensibilité socialiste qui vient de faire un dernier billet remarquable. Agnès Maillard, alias le Monolecte. Je vous la mets en lien, sachant que cette femme à la plume assassine est capable de dire : "Personnellement, je suis accro à la gentillesse, à la sincérité, à la loyauté, au respect de l'autre, à la confiance, toutes ces choses qui glissent en toi comme un baume et rendent l'existence plus douce. Un homme gentil n'est pas moins viril que le gros beauf suffisant qui claque les fesses à Ginette tout en reluquant celles de Simone. À mes yeux, il l'est probablement 100 fois plus, 100 plus attachant, 100 fois plus beau, 100 fois plus homme."
http://blog.monolecte.fr/post/2009/08/29/Quand-le-patronat-s-enrhume-les-salaries-toussent#comments
Je vais même vous avouer quelque chose : je lui ai proposé une collaboration avec moi pour l'un de mes projets "non lucratif" mais elle a malheureusement refusé parce que, tout comme moi, elle a besoin avant tout de subsides... Il n'était finalement aucunement question d'idéologie contraire et de cela j'en suis très fière.
Puis-je vous rappeler que notre Jean Lassalle "à nous" (le MoDem) a fait "alliance avec un communiste" (quelle horreur ?!) pour son association de sauvetage de nos campagnes françaises.

Alors plutôt que de polémiquer pour savoir qui de Martine, Ségolène, Peillon ou Mélenchon vont les premiers tomber dans les bras de Bayrou ou de... Marielle, continuons à compiler le travail de tous en simplifiant, résumant, traduisant, slogant. Ne serait-ce pas de la coordination intelligente ?
Moi j'aime bien venir sur ton blog, l'Hérétique ! :-)

Écrit par : Françoise Boulanger | dimanche, 30 août 2009

@Libre

Je ne suis vraiment pas d'accord avec vous de voir en F. Bayrou principalement le présidentiable pour le Modem.

D'abord c'est très prétentieux (pour FB).

Ensuite justement je pense que ce n'est pas l'opinion de beaucoup de gens du Mobem.
(Démocratie directe au Modem ou êtes vous ?
un sondage sur les sympatisants serait bien venu)

Ensuite c'est totalement irréaliste, si les vraies oppositions se s'accordent pas très rapidement avant et la jouent comme une course de chevaux, Sarko a gagné d'avance (Il sera en même temps concurrent et arbitre tranquille et contesté dans le désordre avant, autant dire contestation inefficace).

D'ailleurs DCB a fait la leçon à F. Bayrou sur ce point et j'ai bien l'impression
qu'il a enfin compris, Et Marielle Marseille semble très heureusement le montrer.

(pour être encore plus précis,si Le Modem : "F. Bayrou mon champion", derrière la pancarte) Bientôt il n'aura plus qu'une petite cour. Pas moi en tous cas.

@Françoise Boulanger

Ce que vous dites est souvent de bon sens
gentil et apaisant.
Ah vous l'aimez bien votre F. Bayrou

Quand même bon c'est peut-être vrai que
F. Bayrou est gentil et honnête
Mais quand même disons indirectement
il couvre au Modem justement des très grosses casseroles avec ses sénateurs,
et voilà pourquoi je suis trés en colère contre l'Hérétique,
d'un Côté il dit ah que j'aime bien F. Bayrou et de l'autre il lustre avec ardeur ces casserolles, ainsi F. Bayrou devient une encore plus belle cible, que bientôt on va pouvoir tirer assi facilement qu'au tir au pigeon.

C'est ça qui échappe me semble-t-il,
le mélange d'honnêteté revendiquée de FB et le "flou artistique en morale politique" d'importants de son entourage est une catastrophe pour le Modem.

Mais enfin ce n'est quand même pas anormal d'exiger que les gens soit un minimum réglos, ce ne serait vraiment pas si terrible pour eux de l'être !!

Ah pour vous le Charme de F. Bayrou agit.

j'espère plutôt qu'il nous motivera cette fois avec des buts vraiment sans concession mais plus précis, moins condescendants envers les gens d'autres mouvements, plus généreux.

Si c'est cela son charme, nous serons d'accord.

Écrit par : CK | dimanche, 30 août 2009

Avant j'étais pour des listes indépendantes partout... Désormais, vu les résultats passés, ma conviction est simple : s'allier avec les gagnants potentiels. C'est pas beau mais c'est la politique

Écrit par : LCDM | dimanche, 30 août 2009

@ LCDMe tà tous,
franchement je comprends pas ce genre de raisonnement qui consiste à dire que la politique c'est surtout gagner et non pas se battre, et pour l'instant nous nous somme pas suffisamment battus au Modem.
Je l'avais déjà écrit avant les européennes ici sur ce blog, je pense que nous devons surtout renforcé notre mouvement et son programme avant de penser à gagner. Hélas nous n'avons d'autre choix que de penser "petit" en restant à 10 % (et à mon avis ce n'est pas difficile). Sans perdre notre âme centriste, notre mouvement y gagnera à rester central, faiseur de roi aux prochaines élections.
Cela peu durer quelques années avant que la politique et la vox populi nous donnent raison. Désolé pour les gens pressés, mais pour réussir en politique il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.
Par ailleurs, arrêtons de nous gargariser avec une identité démocrate non centriste, au dessous des parti, le français lambda l'a compris comme étant une posture hautaine, et les plus avisés comme du ratissage tout azimut d'une abeille aveugle.
Je constate que ce possible éloignement fait maintenant partie du passé, MdS a dans ces deux dernières sorties médiatiques rappelée notre centrisme. C'est l'une des grandes leçon que nous avons tirés des européennes et je m'en réjouis.

Un autre point m'interpelle dans le jeux des alliances du moment, c'est la réserve de tous les partis à attaquer les verts. Si ces derniers ont tous bon pourquoi perdre du temps ? faut tout de suite leur donner tous les pouvoirs et allons nous reposer dans le Larzac.
Fort heureusement ce n'est pas le cas. Duflot considère d'ailleurs que les rouges sont plus verts que nous. Il va falloir axer notre programme pour mieux expliquer pourquoi faire du "vert" ce n'est forcément la panacée (à quoi d'ailleurs?). L'une des clés de nos 10 % se trouve dans la réponse que nous apporterons.

Écrit par : Tarik | dimanche, 30 août 2009

Bonjour a toutes et à tous

Pour eviter le grand ecarts et quelques "déchirures" qui seront fatales au MoDem , entre les ex UDF(pas bien ceux la!!!!!!) les UDF MoDem (un peu mieux ceux ci!!!!!) les nouveaux arrivés apres 2007 ( fatalement biens et bons car essentiellemnet de sensibilité de gôoche)
et les déçus par le fonctionnement général du mouvement ( que je comprends tres bien ,ayant pu moi meme le constater au niveau de mon département) je pense que pour la survis de ce mouvement il est nécessaire de tous se mettre d'accord sur des points essentiels qui sont pour moi au nombre de 4:
- Le leadership incontestable de F.B et son statut de candiddat en 2012 (n'en déplaise à C.K, un mouvement sans présidentiable crédible est voué à l'extinction, en outre je lui rappele le role joué par ce peaunuts de Bayrou dans la création du MoDem.. je ne m'attarderait pas plus sur sa propre condescendance à l'égard de ceux qui osent encore dire un peu de bien sur ce triste sire)
-independance du mouvement affirmée par la présentation de liste autonomes à chaque elections qui a signer des accords lors des seconds tour
-la mise ne place du non-cumuls des mandats
-l'organisation de primaires internes à chaque election ou pour le moins une consultation des adhérents sur les candidatures.

Je reste à vous lire avec plaisir.

Écrit par : paulo40 | dimanche, 30 août 2009

Désolé , j'ai posté trop vite sans relire , je n'ai pu eviter quelques fautes corrigées ci apres:

Bonjour à toutes et à tous

Pour eviter le grand ecart et quelques "déchirures" qui seront fatales au MoDem , entre les ex UDF(pas bien ceux la!!!!!!) les UDF MoDem (un peu mieux ceux ci!!!!!) les nouveaux arrivés apres 2007 ( fatalement biens et bons car essentiellemnet de sensibilité de gôoche)
et les déçus par le fonctionnement général du mouvement ( que je comprends tres bien ,ayant pu moi meme le constater au niveau de mon département) je pense que pour la survie de ce mouvement il est nécessaire de tous se mettre d'accord sur des points essentiels qui sont pour moi au nombre de 4:
- Le leadership incontestable de F.B et son statut de candidat s'il le décide en 2012 (n'en déplaise à C.K, un mouvement sans présidentiable crédible est voué à l'extinction, en outre je lui rappele le role joué par ce peaunuts de Bayrou dans la création du MoDem.. je ne m'attarderait pas plus sur sa propre condescendance à l'égard de ceux qui osent encore dire un peu de bien sur ce triste sire)
-l'independance du mouvement affirmée par la présentation de liste autonomes à chaque elections quitte a signer des accords lors des seconds tour
-la mise ne place du non-cumuls des mandats
-l'organisation de primaires internes à chaque election ou pour le moins une consultation des adhérents sur les candidatures.

Je reste à vous lire avec plaisir.

Écrit par : paulo40 | dimanche, 30 août 2009

@paulo40 et Tarik: Yes!!!
@LCDM: C'est pas beau en effet! C'est même lamentable. Si on a fait des scores de merde, c'est par:
1)Manque d'indépendance aux municipales, depuis c'est la fuite de nos électeurs vers des partis plus fiables et la division en interne.
2)Stratégie catastrophique anti-sarkozyste primaire démultipliée par des fautes médiatiques graves.
Applaudissons au passage les pros du siège (dans tous les sens du terme) Qui nous ont fait passer de 18,7% à 8,4% en 2 ans...

Écrit par : Régis Baschung | dimanche, 30 août 2009

Tu parles d'alliances au 1e tour crapaud ? Si c'est ça c'est pas Aix et Perpi qui vont donner envie de te suivre.

Écrit par : zapataz | dimanche, 30 août 2009

Sans croire forcément au Diagramme de Nolan qui nous dit qu'il n'y a pas forcément de gauche ou de droite sur l'échiquier politique, peut-on encore se dire centriste?


C'est surtout le groupuscule Alternative Libérale qui voudrait nous faire croire qu'il n'y a plus de gauche et de droite et que tout le monde doit être comme eux. Enfin ces adeptes du libéralisme décomplexée à la sauce réactionnaire n'ont aucun avenir politique fort heureusement! D'ailleurs Edouard Fillias à la droite de la droite dure n'en déplaisent à certains, a même craché sur Bayrou en disant qu'il ne valait plus rien. C'est pour dire.

En 2007, j'ai voté FB au premier tour, sarko au second fidèle à des idées comme le traité de Lisbonne, la réforme constitutionnelle et certaines réformes économiques importantes comme le RSA ou l'emploi pour les handicapés. J'ai voté le candidat UMP au deux tours, qui s'est retrouvé face à un socialiste et Jean Lassale qui a gagné au second et qui est redevenu mon député pour la seconde fois.

Je ne fais que constater que le gouvernement a fait les choses à moitié sur ses bonnes promesses d'ouverture.

Mais j'ai vite compris que je ne pouvais pas rester sarko-compatible donc j'ai voté à gauche aux cantonales et municipales.

Puis le rendez-vous 2009 fut tellement important surtout dans le contexte de l'insuffisances des politiques sociales et économiques du gouvernement actuel qu'il était nécessaire selon moi de voter Europe Ecologie qui a fait très bon score. Il le fallait face à l'extrême droite et une partie de l'extrême gauche aussi (opposés toutes les deux au traité de Lisbonne pas toujours pour des raisons différentes) et l'abstentionnisme qui en fait le jeu aveuglément sans en mesurer les futures conséquences.

Pour les régionales, je pense que le Modem a besoin autant des écolos-Verts, d'une partie du PS et certains UMP qui savent marquer avec courage leurs différences d'opinions dans la majorité.

C'est clair que pour beaucoup de gens le Modem c'était flou en 2008 pour les municipales. Accord avec Aubry à Lille et avec Juppé à Bordeaux mais bon pour moi c'était autant un enjeu local que national. La preuve beaucoup de municipalités ont bel et bien basculé à gauche souvenez-vous. C'était déjà un avertissement contre une politique insuffisante dans le domaine économique et sociale et populiste sur d'autres sujets. En matière de sécurité et d'immigration, la gauche plurielle comme la droite, ont toujours été populistes en faisant le jeu de l'extrême droite d'ailleurs. Alors ok je veux bien que l'on critique le gouvernement actuel mais il faut voir aussi qu'avant ce n'était pas tout rose non plus. Mais ça il n'y a qu'une extrême gauche sectaire et stalinienne avec son double discours (tantôt la gauche et la droite c'est pareil, tantôt pour des raisons électoralistes il faut s'allier avec le PS) pour nous dire qu'un monde meilleur est forcément de gauche mais ne peut pas être du centre par exemple.

Écrit par : Aurel | dimanche, 30 août 2009

@Paulo40

Pas du tout votre mentalité.

M'est égal le mérite passé de FB,M'est égal la prévision de calculs savants pour Voix aux présidentielles.

L'alternative se construit dès maintenant,
avec accords sans arrière pensées tout en gardant son âme.

Je ne roule pas spécialement pour FB et m'en irais si juge qu'il la joue tactique et perso.

Je crois qu'il y a souvent une nette différence de mentalité entre le "sympathisant" que je suis et les "militants" actifs.

C'est pour cela que je réclame à corps et à cris de la démocratie directe au Modem,
je crois que beaucoup de Militants seraient surpris.

La ligne Marielle Marseille me va très bien, si on l'édulcore je m'en vais,
car je crois que c'est la plus populaire
(sans en être sûr, puisque justement il n'y a pas de démocratie directe) et donc ne pas l'appliquer serait céder aux petits calculs de minorités, et là ras bol des arrière pensées et la soi-disant compétence des Pros ou semi-Pros de la Politique!!

Écrit par : CK | dimanche, 30 août 2009

Cher Hérétique (dont je découvre le blog à l'instant, avec des yeux assez admiratifs),

Le fonctionnement du Modem ne peut pas être découpé en tranches: débats sur la démocratie d'un côté, définition des thèmes à mettre en avant dans la stratégie de propagande, stratégies électorales.

Dans les faits tous les axes sont liés: il est vain de hurler sur des adhérents qui font les chiffonniers au lieu de contribuer efficacement à un programme qui ait du punch. Bien entendu que tout le monde aimerait que ça marche, mais il s'agit justement de trouver la cause profonde des dysfonctionnement pour y remédier.

Évidemment, les adhérents ont majoritairement adhéré pour contribuer à la détermination, puis à la diffusion dans l'électorat, de propositions salutaires pour l'intérêt général.

Et c'est là qu'on en arrive à la "démocratie interne" car faire travailler ensemble tous ces adhérents qui ont tant à donner n'est pas une chose facile!! Cela demande un énorme professionnalisme pour donner à chacun l'opportunité d'exprimer ses propres idées, modérer ces idées, et faire évoluer un amas de propositions parfois contradictoires (ce qui fait leur richesse) dans une proposition équilibrée.

L'UDF était un très petit parti au positionnement politique simple de centre droit (càd comme l'UMP avec les complexes en plus!), et le but du Modem de produire et promouvoir ses propres propositions représente une véritable transfiguration!

Cela explique selon moi les tiraillements sur le thème de la démocratie interne: alors que le Modem n'est plus du tout comme l'UDF, son encadrement est presque un "copier-coller" de celui de l'UDF: cet encadrement donnait entière satisfaction dans une configuration "UDF", mais apparament pas dans le modem. C'est selon moi un problème d'adéquation entre compétences (au sens de "savoir faire" donc sans jugement de valeur) et tâches à accomplir.

Cette analyse aboutit à une comparaison qui cadre bien avec mon ressenti: le Modem est comme une armée de bénévoles qui ont envie de donner, mais que l'encadrement ne sait pas gérer. D'où une frustration de nombreux adhérents qui au choix désertent, hurlent à l'escroquerie, épanchent leur frustration dans les blogs, et finissent par voter Europe Ecologie!

Écrit par : David78 | dimanche, 30 août 2009

@ David78
analyse intéressante, mais vous faites erreur sur un point : du temps de l'UDF, les militants participaient aussi à la vie programmatique du parti.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 31 août 2009

@David78

Vous trouvant pessimiste avec la pensée d'un labeur harassant pour désengluer le Modem,

propose à la volée quelques réflexions nocturnes :

Quelques illogismes très frappants à réparer au sommet du Modem. Facile avec un peu de bonne Volonté, si pas réparé autant arrêter tout tout de suite.

Des buts clairs et ouverts correspondants aux aspirations du plus grand nombre, en arrêtant tout calcul compliqué.

Demander les avis par internet aux adhérents surtout pour les choses les plus sérieuses et déterminantes (hors questions de personne), pas de la gnangnanterie.

Et puis aussi après se soucier du milieu.

DCB n'a pas eu besoin de grande infrastructure. Pas du tout Evident que les gens ait voté EuroEcologie par frustration. Le Modem a montré qu'il était nul en profondeur sur des points importants, voilà tout, même s'il se croit très fort.
(Et puis c'est vrai les médias dirigés ont une grande influence)

Je trouve que c'est bien si on se défoule dans les blogs, c'est loin d'être toujours de la frustration.

Ceux qui parlent soit disant Sérieusement
à la télé ou ailleurs ne disent pas forcément beaucoup de choses intelligentes.

Écrit par : CK | lundi, 31 août 2009

@ Hérétique
Tu as raison à l'UDF (à laquelle j'ai adhéré qq mois) les débats entre adhérents marchaient de façon plus fluide, et en particulier le programme de FB avait bénéficié de nombreux apports venant même de l'extérieur de l'UDF.

Le Modem représente au moins deux changements par rapport à cette période bénie:
1. de nombreux cadres, souvent de grande qualité, ont quitté l'UDF.
2. les adhérents du Modem sont autrement plus diversifiés que ne l'étaient ceux de l'UDF; donc les débats sont plus difficiles à cadrer, même si si ça marchait ces débats seraient d'une grande richesse.

bonne journée.

Écrit par : David78 | lundi, 31 août 2009

Les commentaires sont fermés.