Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Forte envie d'arrêter de bloguer | Page d'accueil | L'ADLE fluidifie l'Europe pour les voyageurs »

jeudi, 09 avril 2009

L'absurde appel d'Éric Woerth

S'il y a bien un appel que je juge complètement idiot, c'est celui d'Éric Woerth, ministre du Budget, invitant les fraudeurs à rapatrier leurs fond expatriés dans des paradis fiscaux contre la promesse de pénalités réduites. Est-ce qu'il croit un seul instant qu'un quelconque individu lambda détenteurs de capitaux à l'étranger va rentrer pour se faire taxer ce qu'il a et se prendre une amende en plus, même réduite ? Il faut être sérieux, là : mieux valait ne rien dire.

De manière générale, faute d'une vue d'ensemble, toutes mes mesures qui visent à faire revenir des capitaux en France passent à côté de la plaque. Ainsi en va-t-il de la mesure de Nicolas Sarkozy qui souhaite relever le plafond du montant exonéré sur l'ISF quand il y a investissement dans les entreprises.

Tout d'abord, quelle forme prend cet investissement ? Est-ce que cela comprend des achats d'actions ? Mais de toutes façons, sachant que la plupart de ceux qui payent l'ISF ont l'essentiel de leur capital immobilisés sous la forme de biens immobiliers ou bien en actions qui doivent à l'heure actuelle, ne valoir que la moitié voire un tiers de leur valeur initiale, imagine-t-il un seul instant que ça peut marcher ? J'ai des doutes plus que sérieux sur la question. DE toutes façons, le problème, en France, c'est l'environnement fiscal. C'est lui qui pousse les gros capitaux à se cacher. Ceci ne signifie pas qu'il ne faut pas les taxer. Ceci signifie qu'il faut les taxer légèrement et adapter la fiscalité de manière à ce qu'ils puissent toujours assurer de la rentabilité à leurs possesseurs.

Il faut dire que les cris d'ofraie de la gauche n'arrangent rien : chaque mesure est interprétée comme une faveur faite aux riches. Ridicule ! ce qui compte, c'est la pertinence économique ou non d'une mesure, non des considérations bien-pensantes sur les riches. Particulièrement, il est possible que la dernière mesure de Sarkozy soit inefficace, mais la condamner au nom de la morale, c'est tout à fait socialiste. Le principe de favoriser l'investissement dans des entreprises n'est en soi pas idiot, mais tel quel dans ce contexte, avec cet environnement et avec les cibles visées, je suis très sceptique. Je note, en tout cas, avec satisfaction, que Bayrou s'est abstenu des critiques que porte Martine Aubry. Je pense qu'il distingue très bien les mesures qui visent les entreprises et celles qui visent les particuliers. Il a certes dénoncé le bouclier fiscal, mais, il y a 3 semaines, j'ai exposé quelle était sa conception, fort sensée, en matière de fiscalité. Pas de niches, mais taxation légère. Bien loin de l'atmosphère de dékoulakitation qui plane au PS. Les Socialistes ne gagneront rien à courir derrière Besancenot. Je le rappelle encore une fois : le programme du NPA est basé sur la spoliation et l'expropriation. Tous ceux qui possèdent ne serait-ce que quelques biens sont susceptibles d'être visés.

Commentaires

l'appel de Woerth n'est pas idiot car il est dans de son rôle de proposer une solution à ceux qui voudraient rentrer dans le droit chemin.

Le problème est de savoir si c'est réellement la fin des paradis fiscaux.Si j'avais fraudé j'attendrais avant de bouger afin de savoir si les paroles énoncées lors du G20 vont être vraiment efficaces....

Par contre je suis d'accord sur le fait que le coté "je suis contre quoiqu'il arrive" des socialistes est gonflant,voire carrément stupide!

Écrit par : europium | jeudi, 09 avril 2009

@ europium
Franchement, c'est idiot : vous croyez vraiment qu'il y aura ne serait-ce qu'un seul contribuable qui reviendra dans des conditions semblables ? Je vous tiens le pari qu'il n'y en aura même pas un.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 09 avril 2009

C'est beau de rêver... (il est mignon Eric Woerth)

Bonne journée

Écrit par : Falconhill | jeudi, 09 avril 2009

Tu m'étonnes. Pourtant, il est intelligent, ce type. Il doit tout de même bien se douter qu'il n'a aucune chance. A mon avis, c'est juste de la communication, sauf que je n'en comprends pas le but.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 09 avril 2009

Euh, cet appel c'est juste du même accabit que le dit Code de Déontologie du Medef. C'est beau de croire en la nature humaine mais totalement irréaliste.

Concernant l'ISF, je suis partagé. Le supprimmer ne serait pas choquant en soi, c'est un impôt assez injuste. De même que le bouclier fiscal est injuste.

Écrit par : Nicolas | jeudi, 09 avril 2009

@ Nicolas
Je suis d'accord avec toi, mais je trouve que la taxation faible de Bayrou était très bien pensée. Elle ne spoliait pas, aurait été bien accueillie et rapportait des sous. Faudrait créer un lobby pour la porter et la faire adopter.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 09 avril 2009

il y a déja un petit vent de panique chez les épargnants
http://www.lefigaro.fr/impots/2009/03/30/05003-20090330ARTFIG00445-la-fin-des-paradis-fiscaux-inquiete-les-epargnants-.php

des négociations sont déja en cours avec le liechtenstein
http://www.combourse.com/News/Secret_bancaire_le_Liechtenstein_a_debute_les_negociations_avec_Londres__391089.html

Écrit par : europium | jeudi, 09 avril 2009

@ europium
Merci pour l'info. Cela confirme une part de mes analyses.

Écrit par : L'hérétique | jeudi, 09 avril 2009

Au niveau du programme du NPA, il s'agit bien de remettre en question le droit de propriete mais non pas individuel, la maison ou la voiture, les biens, mais DES GRANDS MOYENS DE PRODUCTION, a savoir a qui revient le fruit du travail de tous.. et en régime capitaliste il revient à une minorité, en France Mr Bouygues, Dassault Bolloré and co à travers le mponde et qui nous ont tous mis dans la merde. C'est à eux de payer... Le Ps et le Modem seront eux aussi à la botte du vrai pouvoir dans ce que l'on appelle notre democratie, le pouvoir economique de celui qui possede le capital!

Écrit par : Alex26Mars | jeudi, 09 avril 2009

Impossible que le gouvernement ne propose pas quelque chose sur les Paradis Fiscaux.
La proposition de Bayrou parait sage.
Les Socialistes (ou Ségo malgré les sondages trompeurs reprend la main) sont plus senbilisés par les licenciements.
Socialisme vers NPA, c'est évidemment un argument bien peu réel des médias du pouvoir qui deviennent complètement opaques quand ils parlent d'économie.

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 09 avril 2009

@ Alex26mars
On sait où commence l'expropriation, pas où elle s'arrête. C'est comme les médias et la culture que vous voulez expurger...(c'est dans votre programme).

Écrit par : L'hérétique | jeudi, 09 avril 2009

Les commentaires sont fermés.