Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« MoDem, parti le plus populaire de France ! | Page d'accueil | Juppé ou Fillon présidents de la commission européenne ? »

mercredi, 25 mars 2009

Étude du grec et du latin, délire gouvernemental

Tiens, le Mamouth vient de dépasser Ubu haut la main dans le délire. Tenez-vous bien amis lecteurs, car je tiens l'information de première main, c'est donc un scoop.

Il y avait en France, l'année passée, un total de 546 054 élèves qui étudiaient le grec et le latin en France, faisant, ce que beaucoup de Français ignorent, du latin la seconde langue la plus étudiée après l'anglais. Eh bien d'après le Ministère de l'Éducation Nationale, il n'y en aurait plus que 149 467 cette année pour un total de 6880 établissements scolaires.

Alors on va rigoler : cela ferait 21 élèves en moyenne par établissement. Le Ministère de l'Éducation Nationale se f... de la g... de qui, là ? Même dans le plus faible des plus faibles établissements de ZEP ( Zone d'éducation prioritaire) il y en a plus.

Si je suis bon, je vais me dire qu'il faut accroître le recrutement des profs de maths pour faire de la formation continue en central, dans l'administration, et leur apprendre à compter... Parce que la plupart des collèges moyens que je connais ont en règle générale pas loin d'une cinquantaine à une centaine d'élèves en moyenne, en grec et en latin. Mais si je suis moins bon, je vais penser que c'est une intox pour supprimer des postes : et là, je vais me dire qu'ils sont carrément demeurés en central, parce qu'elle est un peu grosse l'intox et qu'il ne faut pas prendre les profs (notamment ceux de grec et de latin) et leurs élèves pour des ânes.

Y'a une troisième hypothèse, mais faut lancer un avis de recherche et préparer les pelleteuses pour trouver les charniers : 550 000 - 150 000 = 400 000. Donc, il y a eu 450 000 disparitions ou morts violentes en France. Point commun : tous des gamins qui étudiaient le latin et/ou le grec. Sacré Sérial-killer, celui qui les a liquidés.

Quand on pense que l'actuel ministre, Darcos,est censé être un agrégé de lettres classiques, on se dit qu'ils ne sont, finalement, jamais mieux trahis que par les leurs, ces pauvres profs de grec et de latin.

Tiens, exceptionnellement, j'ai joint le fichier :

latin grec.effectifs 2008.2009.xls

Le comble, c'est qu'ils ont fait un décompte académie par académie en plus...

23:25 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : grec, latin, gouvernement, darcos |  Facebook | | |

Commentaires

j'aime beaucoup pour l'Académie d'Aix-Marseille, l'unique élève de grec obligatoire et les 3 de latin...(pas optionnaires)
c'est une blague?

Écrit par : FB | jeudi, 26 mars 2009

@ FB
Ben, on va le savoir bientôt. C'est peut-être l'approche du 1er avril qui les motive...

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 26 mars 2009

la théorie de la "génération spontanée" a été mise a mal par Pasteur et voila que l'éducation nationale nous fait le coup de la "disparition spontanée" : trop trop fort....

ben oui, lançons un avis de recherche! c'est peut-être la faute à la crise , qui sait.... tous ces milliards partis en fumée sont peut-être en corrélation avec la disparition des latinistes, des PME , des dividendes pour les actionnaires d'où l'obligation de licencier, etc..... cherchons le chaînon manquant!!!!!!

Écrit par : europium | jeudi, 26 mars 2009

Où as-tu trouvé ce tableau ? Quelle est la source (lien) ?

Écrit par : polluxe | jeudi, 26 mars 2009

Humanité morne spleen
Humanités morne plaine

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 26 mars 2009

@ Chui Kalm
Excellent ! celle-là, je la retiens :-)
@ Polluxe
Cela m'a été communiqué par un association membre de la Cnarela (coordination nationale des associations régionales des enseignants en langues anciennes). Cnarela qui tient le document du ministère lui-même...
@ europium
Oui, je le sens bien l'avis de recherche :-)

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 26 mars 2009

Les chiffres officiels sont là pour la rentrée 2007 : http://www.education.gouv.fr/cid21645/les-eleves-du-second-degre.html
Pour la rentrée 2008 cela ne devrait pas tarder (page équivalente)

Écrit par : polluxe | jeudi, 26 mars 2009

@ l'hérétique : errata
le latin est la seconde langue la plus étudiée après l'espagnol, pas l'anglais.
errare humanum est.

Et encore, si comme en Allemagne ce n'était pas qu'une option mais une langue à étudier en LV2 comme une autre, il y aurait plus de latinistes...

Attendons les chiffres officiels, ceux du tableau Excel sont à mourir de rire.

Écrit par : florian_germany | jeudi, 26 mars 2009

@ Polluxe
Merci Polluxe, lien très utile ! 510 000 au temps pour moi !
@ Florian
eh non ! c'est ce que je croyais, mais en chiffres absolus, c'est bien le latin...
Entièrement d'accord que ce tableau me fait assez doucement rigoler...

Écrit par : L'hérétique | jeudi, 26 mars 2009

cela me rappelle mes années de collèges où on nous déconseillait absolument de prendre des langues anciennes "mortes" ... oui, oui, c'est arrivé ! ça touche toute une génération ... je suis furieuse, car cette lacune m'a par la suite empêchée de faire un curcus qui m'intéressait ! donc battez vous, il faut encourager les jeunes à faire du grec et du latin ... et on ira mettre un coup de pied dans le derrière de ces démagos qui cherchent toujours à niveler par le bas ... il serait intéressant de connaitre d'ailleurs le parcours qu'ils font faire à leurs enfants ! ( et le nom de leurs écoles !!!!)

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 27 mars 2009

@ Mirabelle

J'ai observé qu'il y a tout un discours bien-pensant, utilitariste et parfois marchand autour des langues anciennes. C'est pourtant tellement constitutif de ce que nous sommes.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 30 mars 2009

Les commentaires sont fermés.