Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Enseignants-chercheurs : ils gagnent si peu ?!!! | Page d'accueil | Un petit effort pour Meng Luo, Monsieur Besson ! »

jeudi, 12 février 2009

Est-ce que Désir d'avenir est un parti ?

Je viens de lire successivement l'interview de Quitterie sur le Post et en même temps la réaction/non-réaction de Christophe. Et à vrai dire, je me pose une question : apparemment, Quitterie reconnaît, dans cet entretien, avoir eu des contacts avec Désirs d'avenir. En même temps, elle précise avec netteté et fermeté qu'elle ne désire plus s'engager dans un parti (très précisément, à la question posée, elle réplique qu'elle a évidemment des contacts avec des personnes dans d'autres partis). Poursuivant logiquement la quadrature du cercle, j'en viens à me demander, dans ces condtions, si elle considère ou non Désirs d'avenirs comme un parti.

Je précise qu'il ne s'agit en aucun cas d'une reproche de ma part, comme je l'ai dit, Quitterie est rigoureusement libre d'aller où elle veut, et de plus, j'ai plutôt une bonne opinion des cercles de réflexion fondés par Ségolène Royal.

La question que je me posais est en fait davantage philosophique : quelle est la frontière entre le cercle de réflexion et le parti politique ?

Tout comme Quitterie, je tends à penser que l'organisation verticale des partis a vécu. Sur ce point, je la rejoins. Il me semble que Désirs d'avenir et le MoDem ont en commun d'essayer de se structurer horizontalement, et non verticalement. Je ne dis pas que c'est réussi, mais en tout cas, au moins au MoDem, on essaye. A certains égards, le MoDem n'est pas un parti politique traditionnel, précisément en raison de ces tentatives pour s'organiser autrement. Il y a eu une polémique, récemment, sur le financement de Désirs d'avenir, mais les tenants de ce mouvement ont fait valoir que ce n'était pas un parti politique.

Désirs d'avenir a pourtant bien une couleur politique. Voilà, la question demeure donc ouverte.

Commentaires

logiquement, un cercle philo ou de réflexion n'a pas pour vocation de conquérir le pouvoir, mission spécifique aux partis politiques.. maintenant un cercle peut avoir une couleur politique ... on ne peut empêcher de penser, ni le moment venu de soutenir le programme d'un parti !mais alors, le relai est assuré par le parti lui-même qui désigne ses candidats, quitte à aller chercher le membre d'un tel cercle... ce ne sont pas les mêmes statuts.

au fait, snif ... mes billets ne passent plus dans l'échiquier !!!!

Écrit par : Mirabelle | jeudi, 12 février 2009

@ Mirabelle

Il y a un truc qui merdoie avec googlereader : je dois faire une mise à jour pour les miens !!!
Je regarde ça de près tout à l'heure.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 12 février 2009

"Il me semble que Désirs d'avenir et le MoDem ont en commun d'essayer de se structurer horizontalement, et non verticalement. Je ne dis pas que c'est réussi, mais en tout cas, au moins au MoDem, on essaye."

Là, je demande des exemples.
En presque 2 ans, je n'ai pas vu le début de la moindre organisation autre que verticale au modem...
Les rares essais se sont fait flinguer en bonne et due forme.

Est-ce que le modem peut aller vers autre chose que le fonctionnement traditionnel d'un parti politique ?
Je crois que la question n'est plus ouverte depuis un bon bout de temps.

Écrit par : Oaz | jeudi, 12 février 2009

@ Oaz
Il y a une différence entre les assauts sauvages du basisme et une struturation horizontale.
Ensuite, j'ai parlé d'essayer, je n'ai pas dit que c'était réussi.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 12 février 2009

@ Mirabelle

Je ne comprends pas : tu es pourtant bien dans le flux !!! Je viens de faire une mise à jour de ton flux. Soit cela déconne du côté de hautetfort, soit du côté de google. C'est l'un ou l'autre, mais il y a un problème avec la récupération automatique des articles.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 12 février 2009

Bon, eh bien mise à jour généralisée de tout le flux. En effet, plein d'articles apparaissent.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 12 février 2009

Désirs d'avenir un parti ? Non, c'est un Fan club de Ségo ! Dans le 79, la motion royal, et pour cause, a fait 70 %. ça va devenir un courant au sein du PS because les "gros sous sous", le nerf de la guerre politique.
Quand à l'organisation horizontale du MoDem, enfin "essayer", les récentes consultations internes et le vérouillage de l'appareil par un petit clan et qui exclu les nouveaux adhérents à l'exception des gros élus venus d'ailleurs, montre que le modem fonctionnera comme un parti traditionnel. C'est certainement cela qui explique que nombre d'adhérents qui partent pour faire de " la politique autrement". Quel gâchis !

Écrit par : Orange Sanguine | jeudi, 12 février 2009

@L'Hérétique,
La différence entre parti politique et club de réflexion est une piége à..."Désir d'avenir" est un groupe politique. Non seulement il revendique le pouvoir mais prépapre l'élection présidentielle...Il ne m'appartient de commenter les choix de Quitterie. Mais je pense que le refus des partis politiques est judicieux pour porter un projet de société.

Écrit par : Walid | jeudi, 12 février 2009

Il y a depuis peu un Mouvement officiel à
l'intérieur du PS "L'espoir à Gauche" qui y représente le courant Ségolène (avec site plutôt bien présenté).

Désir d'avenir est un mouvement de soutien à Ségolène elle-même, en tout cas dans sa définition non lié au PS.

Les problèmes de financement sont surtout des problèmes normaux de bien prendre garde à rester dans la légalité pour les aides privées.(Des polémiques sont souvent agitées autour de Ségolène sur des points autres que Politiques, parce qu'elle est évidemment pour d'aucuns une cible privilégiée).

Je pense que le PS Aubry qui est collégial doit concilier de grandes différences et ménager moult intérêts.

Ainsi toute discussion avance à l'allure de tortue et tout plan (comme le plan de relance) ressemble plutôt à un devoir obligé avec quelqu' assaisonnement calculé pour pouvoir dire "Voyez comme nous sommes modernes".

Au moins le courant Ségolène (qui est peu lâchée par ses militants), sans toutes ces entraves, peut prétendre à "travailler" sérieusement.

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 12 février 2009

But de ces cercles de réflexion: lobbying pour désignation de candidats au sein de partis.

Écrit par : Armana | jeudi, 12 février 2009

Le temps de mon commentaire, d'autres arrivent. Et je me joins à ceux qui ne comprennent pas les réticences à des discussions "horizontales" en particulier avec les Militants Ségolénistes où il y a des gens "aussi bien que nous" (si...si...Je vous assure).

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 12 février 2009

Comme Oaz, je n'ai jamais vu le moindre essai d'une organisation transverse au Modem.

Pour cela il aurait fallu prévoir une organisation en projets, or au Modem tout est verrouillé au niveau de quelques personnes.

La fédération internet qui aurait pu avoir ce type de fonctionnement, et bien que prévu dans les statuts n'a jamais pu voir le jour.

Écrit par : Spaulding | jeudi, 12 février 2009

Je partage, dans les grandes lignes,l'avis d'Oaz et d'Orange sanguine.
Le Modem est bien verrouillé now.
Ce processus avait commencé début 2008 (élections pour le Cons. National "empreintes d'irrégularités".

Question : " Parmi ceux qui avaient adhéré au M.D courant 2007, combien ont quitté ??"
En dépit du fait que les fichiers d'adhérents ont été jalousement gardé par la nomenklatura, nous sommes plusieurs à avoir fait des recoupements.
Ceux qui ont quitté représentent un % non négligeable, malgré "l'inertie" propre au genre humain : à savoir que remettre en cause son adhésion est une décision qui demande clairvoyance, lucidité et courage (car alors soit on repart dans la catégorie des citoyens non impliqués dans des partis, soit on change de case).

Hélas beaucoup des autres partis ne sont pas mieux. mais le M.D a rejoint "leur club"

A mon avis, ne comptez pas trop sur Elections européennes ..

Écrit par : Alain61(dit Goethe) | jeudi, 12 février 2009

http://www.politique.net/2009012801-desirs-d-avenir-changement-de-statut-juridique-canard-enchaine.htm

Écrit par : Géraldine | jeudi, 12 février 2009

Bon, pour avoir été de très nombreuses fois sollicitée et invitée au sein de 'groupes de réflexion' toutes tendances je sais fort bien ce dont il retourne!
L'objectif est de contourner ou influer sur la désignation de candidatures au sein de partis!
Ce style d'association fleurit hors phase pré-élective ce qui explique le flux et reflux d'adhérents dans tous les partis, qui ensuite rejoignent telle ou telle couleur en fonction de l'objectif visé.
A la vue de nos dernières élections, trouvez-vous cela "intelligent", comme démarche ? Observez ou cela nous a mené!

Écrit par : Martine | jeudi, 12 février 2009

@Géraldine

Tout cela n'a aucun intérêt autre que celui de ne faire parler sur Ségolène que d'histoires annexes à sa vie politique.

Et vous c'est la seule chose qui a l'air de vous intéresser !!

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 12 février 2009

@Martine
Prêcheriez vous pour le sectarisme ?

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 12 février 2009

@chui kalm
Mon but était d'apporter quelques infos à propos de la question posée par l'Hérétique.

Écrit par : Géraldine | jeudi, 12 février 2009

@Chui Kalm,
Vous savez bien que non, vous me semblez manquer d'inspiration... :)

Écrit par : Martine | jeudi, 12 février 2009

a mon avis, "désirs d'avenir" est avant tout un instrument pour amener des nouveaux adhérents à 15-20 € pro-Ségolène au PS au moment de la future désignation du ou de la candidate du PS pour 2012
le reste...

Écrit par : JD3000 | jeudi, 12 février 2009

Selon la Constitution, Désirs d'avenir est une association et non un parti politique :
Art. 4. - Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage.
DA ne "concourt pas à l'expression du suffrage", il ne présente pas de candidats "Désirs d"avenir" aux élections"
http://www.mediapart.fr/club/blog/jean-marie-padovani/310109/il-y-a-bien-un-probleme-avec-l-information-aujourd-hui

Écrit par : Getch | jeudi, 12 février 2009

@Martine

C'est vous qui me semblez manquer d'inspiration, relisez-vous que diable !!

Votre argument se résume finalement à :

"Dans ces associations les gens de mouvements différents sont trop bêtes pour qu'il en sorte quelque chose."

Je vous signale que dans Désir d'Avenir il y a un blog par exemple ouvert à tous.

"à chacun son étable et les veaux seront bien gardés"

Ce n'est pas une devise très enthousiasmante !!

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 12 février 2009

@Chui Kalm,
Calmez-vous... Loosing your self controll...?
Relisez moi correctement, ou ai-je tenu ces propos? Je vous laisse à vos interprétations.
@Getch,
Merci, je savais :)

Écrit par : Martine | jeudi, 12 février 2009

@Martine

J'avoue que j'ai du mal à m'y retrouver dans les commentaires (et le votre aussi).

Certains regrettent les départs. (y en a-t-il eu beaucoup ou pas temps que cela ? mystère, personnellement je préfère ne pas du tout le savoir, d'ailleurs il y a plusieurs manières de calculer et dans aucun parti on est finalement bien au courant).

D'autres, semble-il, regrettent le manque de liens "horizontaux" à l'intérieur du Modem. Peut-être le sens de "liens horizontaux" n'est-il pas exactement le même pour tout le monde ?

Et d'autres enfin, comme vous, du moins je crois, parlez de "groupes" inter-partis (regroupants des personnes de divers partis) qui finalement s'occupent de candidatures et réadhérences (autres couleurs).

J'avoue ma naïveté et aurais pensé que ces pratiques étaient assez exceptionnelles.

Et que justement on pouvait espérer des gens alors non pas moins de bêtise, mais moins disons "d'inconstance".

Et maintenant est-ce que l'on ne pourrait pas parler simplement de choses simples ?

A savoir qu'il y a "convergence" entre beaucoup d'adhérents et sympathisants du Modem et ceux de Ségolène, c'est(était) un peu la tendance de Quitterie que je sache.

Et beaucoup pensent que cette tendance doit être etayée (par club hors parti ou autre) au lieu d'être décriée, car justement les défections viennent des adhérents de cette tendance qui sont plus sensibles à la construction dés maintenant d'une alternative quelqu'en soit le (la) meneur(se) qu'à des stratégie pour 2012 et même avant.

(Ce n'est pas parce que l'on incite à la sérénité que l'on a forcément dit des choses intelligentes avant).

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 12 février 2009

@ Chui Kalm : Vous tentez de faire une synthèse des diff. CMTS . Louable !

A propos de la question que j'avais posée sur le nombre d'adhérents MD écoeurés par le fonct. de ce parti, vous dites :
" Certains regrettent les départs. (y en a-t-il eu beaucoup ou pas temps que cela ? mystère, personnellement je préfère ne pas du tout le savoir, d'ailleurs il y a plusieurs manières de calculer et dans aucun parti on est finalement bien au courant). "

En effet : -empêcher l'accès à l'information fiable est le meilleur moyen pour des Dirigeants de maintenir leur pouvoir.
- je n'aurai pas la réponse , mais c'est pas grave.

@ tous :

- après près de 2 ans de MD (réunions, campagnes élec.), j'observe le "spectacle de F.B/BUREX/CN/CCC " avec le recul merveilleux dont je dispose dans ma campagne.
- D. d'Avenir : je suis cela de loin..
- Une information vérifiée dont je dispose c'est que les 3 gds candidats aux présidentielles ont un "ego très fort". Des gens comme cela.. j'aime pas trop, à une époque où les citoyens réfléchissent + !
- FB (et son "comité de politicard") ont décu bcp de gens.
Pour diff. raisons, il a été joué la carte de establishment , alors que les discours fondateurs du MD ne parlaient pas d'une telle orientation!
à mon avis, le MD ne sera pas un grand parti.
- c'est pour moi une certitude. car l'h a besoin d'avoir ne serait ce que qq certitudes, dans ce monde qui est de + en + abject !
Bonne soirée

Écrit par : Alain 61 (dit Goethe) | jeudi, 12 février 2009

@Chui Kalm,
Qu'attendez-vous de moi exactement, une caution? Une aide? Vous ne cessez de me poser la meme question, depuis plusieurs jours déjà...à chacun d'assumer sa liberté.

( Bien sur...que voulez-vous à force de subir des sottises,et d'en lire cela déteint) :))

Écrit par : Martine | jeudi, 12 février 2009

@Martine,
I don't lose my self control.
pff....,pas bonne joueuse !!

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 13 février 2009

@Chui Kalm,

Et pourquoi pas un lobby tant qu'on est dans les "sottises" en tous genres? Heing? Ca serait-y pas une idée qu'elle est lumineuse?!!!@@@@
Et novatrice!! grrr

Écrit par : Martine | vendredi, 13 février 2009

Désirs d'avenir est une association politique fondée au départ pour soutenir la candidature de Ségolène Royal et lui donner des idées novatrices. Cette base militante a servi pour soutenir la contribution et la motion Royal et lui a permis d'être en tête des motions mais à loupé d'un cheveux le poste de Premier secrétaire.

Aujourd'hui, suite au congrès Peillon a créé un véritable courant au PS, l'espoir à gauche et Ségolène garde à côté Désirs d'avenir pour la portée en 2012, histoire d'avoir un pied dans le parti et un autre dehors comme en 2006 pour gagner l'investiture.

Écrit par : pazmany jeune garde 87 | vendredi, 13 février 2009

@Martine,

Je pense que les sottises c'est plutôt artisanal, mais là je vais redevenir sottement sérieux et profite que c'est une page un peu où l'on s'épanche et aussi un peu sur Ségolène.

Mon sentiment (fort) qui ne me parait ni tordu, ni illégitime est celui-ci :

Que l'on aime ou que l'on aime pas Ségolène : Parfaitement d'accord.

Par contre Que l'on ne supporte pas du tout ou que l'on flingue Ségolène, cela me parait carrément du suicide pour le Modem puisque c'est strictement sa seule alliée potentielle.

Ainsi pour moi, ne pas supporter du tout ou flinguer Ségolène c'est flinguer au moins un peu le Modem.

Et donc dés que je soupçonne (à raison ou à tort d'ailleurs) un "rejet" de Ségolène je me sens très mal, je trouve que ce n'est pas réglo pour quelqu'un du Modem.

Je ne pense avoir rien dit de mal, en tout cas si c'est une sottise, j'en suis fier !!

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 13 février 2009

Ségo, Désir d'avenir...

Si nous construisions "autre chose", nous n'aurions pas besoin de nous poser la question...



Seulement on évalue la marchandise, ce qu'elle va nous rapporter.

On calcule les électeurs au lieu de se préoccuper des citoyens...

Nous retrouverons les résultat dans les urnes...

Écrit par : passage | vendredi, 13 février 2009

Un parti est une organisation structurée qui permet à son chef d'atteindre des objectifs électoraux. DA n'est qu'un espace de la blogosphère, et ne peut donc en aucun cas être assimilé de quelque manière que ce soit à un parti politique, ou alors il y a quelques millions de partis en France de partis en

Écrit par : Verthuit | samedi, 14 février 2009

Les commentaires sont fermés.