Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 mai 2009

Ouch, un milliards d'euros d'amende dans la g..., ça fait mal !

Putaing ! et qui dira après ça que l'Europe et sa Commission ne veillent pas aux intérêts des consommateurs ? Intel vient de se prendre une amende record qui pèse 4% de son chiffre d'affaires pour abus de position dominante. Faut pas la caresser dans le mauvais sens du poil la commission. Microsoft s'était pris déjà une claque monumentale il y a peu...

Je me dis tout de même que c'est encourageant. On décrie souvent la Commission, mais on est bien content quand on voit des mastodontes devoir s'incliner et respecter les règles de la concurrence. Voilà une institution qui veille au plus près à ce que des monopoles ne se constituent pas. Et quand elle condamne, elle n'y va pas avec le dos de la cuillère à pot. Selon la Commission, Intel accordait des remises aux fabricants d'ordinateurs à la condition qu'ils lui achètent la totalité ou la quasi-totalité des processeurs x86 dont ils avaient besoin. De plus, Intel effectuait des paiements directs en faveur des fabricants d'ordinateurs dans le but d'arrêter ou de retarder le lancement de produits contenant des processeurs x86 de concurrents.

La commissaire à la concurrence Neelie Kroes, précisait : « Intel a causé du tort à des millions de consommateurs européens en cherchant délibérément à exclure les concurrents du marché des puces informatiques pendant des années. Une infraction aussi grave et d'une telle durée aux règles antitrust de l'UE ne peut être tolérée »

Si la justice en faisait autant en France quand les intérêts des consommateurs ou des concurrents sont lésés, il y aurait peut-être moins de magouilles. La Commission un exemple pour la France ? Vous voyez, qu'en l'ADLE met le respect d'une concurrence libre et non faussée en tête de ses priorités ce n'est peut-être pas inutile, non ?

581821186.2.jpgJe le rappelle, Marielle de Sarnez a écrit un article sur la Concurrence, que j'ai commenté, dans son Petit dictionnaire pour aimer l'Europe. Je cite juste un court extrait de ce que j'écrivais il y a trois semaines :

j'ai vu avec plaisir que Marielle est une lectrice de l'Esprit des Lois, puisqu'elle appuie son propos par cette citation fameuse de Montesquieu dans l'Esprit des Lois (Livre XX, chapitre 9) sur la concurrence :

« c’est la concurrence qui met un juste prix aux marchandises, et qui établit les vrais rapports entre elles »

La concurrence entre les entreprises privées ne fait pas problème pour Marielle, et elle rappelle à cet effet le rôle moteur de l'Europe dans ce domaine pour briser les ententes illégales conclues au détriment des consommateurs.

Y'a juste un dernier  truc que je me demande : le milliard d'euros, il va aller à qui, une fois qu'il sera payé (ce qui pourra prendre du temps, Intel va faire appel) ?