Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cénacle, spectacle, le coup monté ? | Page d'accueil | Que faire ? »

jeudi, 01 septembre 2016

Baisses des salaires enseignants : merci qui ? Najat et Pépère...

Ils sont trop forts Hollande et Vallaud-Belkacem. On les entend claironner qu'ils ont revalorisé les salaires des enseignants. Un mensonge de plus et un beau. Je passe sur la baisse des salaires des enseignants de classes préparatoires, ça, c'est déjà du passé, mais j'attire en revanche l'attention sur les enseignants de collège qui font des heures supplémentaires : 500 euros de moins par an pour ceux qui font 21 heures ou plus. Sarko, c'était travailler plus pour gagner plus, Hollande c'est encore mieux : travailler plus pour gagner moins.

Lisez le décret sur legifrance. 500 euros de moins par an. C'est qui les 21% de masochistes chez les enseignants, qui veulent encore voter Hollande ou plus généralement pour le PS en 2017 ?

Je ne veux pas dire, mais quand je regarde la classe politique, on peut dire qu'il n'y a que deux figures qui respectent les enseignants et ne les prennent pas pour des sous-merdes.

Bayrou et Mélenchon.

Le problème c'est que le second conduirait la France dans le mur en claironnant avec son programme économique s'il arrivait au pouvoir.

Il ne reste donc plus que Bayrou, qui, de toutes façons, est devenu le plus populaire chez les personnels de l'Éducation Nationale. Eh bien j'invite les 21% de fous qui soutiennent encore Hollande et le PS à basculer au plus vite chez Bayrou.

Je conclus quand même en songeant que Najat Vallaud-Belkacem est une sacrée hypocrite...Pour retrouver un tel niveau d'autosatisfaction et de suffisance dans le mensonge et la déliquescence il faut remonter à Luc Chatel, dernier ministre sarkozyste de l'Éducation, qui la valait bien. 

 

11:16 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : enseignant, salaire, bayrou, nvb |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour l'Hérétique,

Concrètement, je ne vois pas trop l'atmosphère changer, sur les forums d'enseignants que je constate, à propos de Bayrou. Son opposition à la réforme du collège a été noté, mais en ce qui concerne la présidentielle (puis les législatives), le genre de raisonnement que tu énonces est peu suivi. Bien entendu, ce sont les plus loquaces qui s'expriment sur les forums, et ceux qui ont un tempérament plutôt centristes peuvent trouver peu engageant et stimulant de le révéler, étant donné la proportion (réelle ou imaginée) de personnes de gauche dans ce contexte.

Ceux qui ne sont pas automatiquement poussés au vote Mélenchon font référence à d'autres domaines en ce qui concerne les propositions de Bayrou, arguant qu'il serait trop pour l'UE ou que sa conception du déficit et de la fonction publique n'est guère différente de celle de la droite (c'est leur perception, hein).
Grosso modo, je pense qu'un certain nombre d'enseignants ont bel et bien une culture de gauche et adoptent un point de vue très "sectoriel" (on a la même chose du côté inverse, à droite, si je pense, par exemple, à l'entrepreneur de droite installé dans un milieu de droite, du type de celui qui, en meeting, rigole lorsque l'on parle des fonctionnaires). Pour être méchant, j'ai quasiment envie d'écrire qu'un défenseur de l'EN et de la fonction publique de gauche donne l'impression d'être tout à fait dans son rôle lorsqu'un Sarkozy est au pouvoir, ce qui lui donne l'occasion de manifester à plein poumons son opposition radicale et d'espérer que "la gauche" revienne par ricochet aux manettes cinq ans plus tard. En revanche, il rechigne lorsqu'on lui propose, pour ainsi dire, d'essayer d'éviter que des lois régressives ne passent, en assurant une majorité plus modérée.

D'autres ont fait une croix sur le PS, mais songent à l'abstention. Sur le plus gros forum de profs, il y a eu les bulletins anti-PS aux régionales. Dans certains cas, on peut s'attendre à la même chose à la présidentielle et aux législatives. Les partisans de ce genre d'initiative estiment que c'est utile et j'ai pu voir avec surprise que certains étaient quasiment dans un syndrome de Stockholm ("je fais ça pour que le PS revienne dans le droit chemin").

Écrit par : Ascagne | jeudi, 01 septembre 2016

Salut Ascagne,

Vous avez l'air de connaître plutôt bien les milieux enseignants ;-) Je peux vous assurer qu'il n'y a pas que chez eux que l'on trouve une telle typologie de réactions, ailleurs aussi, je suis "payé" pour le savoir ;-)

Je vous rejoins pleinement dans à peu près tout ce que vous avez dit. Néanmoins, cela ne mange pas de pain de soulever les mensonges de la charmante NVB (quel dommage qu'elle mente autant, parce que pour le reste, quelle charmante jeune femme !) et de Pépère...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 01 septembre 2016

Cette histoire de revalorisation est juste une opération de communication pour glaner quelques votes.

Écrit par : Luc | dimanche, 11 septembre 2016

Et de l'autre coté, l'explosion des frais de scolarité.
http://etudiants.blogs.nouvelobs.com/about.html
l'EN va à la dérive!

Écrit par : Serge | dimanche, 09 octobre 2016

Salut l'Hérétique ! il n'y a pas que pour les enseignants ... fais donc un petit tour dans les hôpitaux ... ça frise la maltraitance ! Ce gouvernement est une horreur mais il est dans la tradition de tout ce qu'on a depuis VGE ... et c'est pas ce qu'on nous propose actuellement qui inversera cette dégringolade ... bien dommage que Bayrou ait trahi ceux qui ne voulaient ni droite ni gauche ... il faut dire que finalement ils ont tous des programmes d'une vacuité époustouflante, alors ils polémiquent ... Bayrou, plus jamais, c'est un traître qui mange à tous les râteliers, et il ne porte pas en lui de solutions, juste parfois quelques remarques assez justes ce qui ne fait pas un programme... quand je pense qu'il soutient ce **** de juppé ... hahaha ... les français ont la mémoire courte ...

Écrit par : Mirabelle | lundi, 10 octobre 2016

Je veux bien qu'on ait un débat sur l'écoute (ou les problèmes d'écoute) entre Bayrou, les adhérents du Modem et plus largement les sympathisants, mais de là à dire que Bayrou aurait "trahi"...
Je ne fais pas de Bayrou un ange ou un saint et il a pu faire des erreurs, mais il a toujours œuvré dans l'objectif de préserver au maximum l'indépendance et la capacité non seulement d'exister, mais de ne pas être tenu pour quantité négligeable.
Je ne dis pas que les griefs des déçus n'ont aucune validité. Je remarque toutefois que pendant que certains se complaisaient dans une mise à l'écart virginale et dans la recherche d'une forme de pureté, d'autres ont tenu, même s'ils ont pu parfois faire erreur.
Ce ne sont pas les Modem actuels qui sont responsables de la montée de Macron l'hyper-communicant, qui n'a pas grand chose à voir avec le Bayrou de 2007 (qui était déjà largement indépendant), ou de la relative prégnance d'une UDI volontiers aporétique.
Je pourrais aussi remarquer que si Juppé a pu conquérir du terrain, c'est en partie parce que les gens se sont détournés du soutien au centre digne de ce nom.

Écrit par : Ascagne | mercredi, 12 octobre 2016

Salut, tres bon article !

Écrit par : acasher.com | lundi, 24 octobre 2016

Quand je lis le ramassis de niaiserie sur ce forum, je me dis que les politiques ont raisons de nous prendre pour des cons car c'est réellement ce que nous sommes..! Si on commence à parler de certains sujets pourtant bien documentés, le seul réflexe de certains va être de les qualifier de complotistes sans aller chercher plus loin que le bout de leurs nez.. il semblerait que cela soit plus simple pour certains de se complaire dans un entresoit niaiseux où tout le monde est à peu près d'accord sur le sujet, en utilisant des pseudonymes d'adolescents atardés (ce qui dénote bien du niveau qui plane ici) que de voir la vérité en face..
Je vous invite à jetter un oeil sur les divers interventions de pierre jovanovic qui en plus d'être fort bien documentées, s'avèrent régulièrement prémonitoires.. mais vu le niveau pseudo intellectuel de ce blog, j'imagine que cela est peine perdu..

Écrit par : José | mardi, 01 novembre 2016

@ José
En voilà une belle niaiserie bien écrite !

Écrit par : jacques Berthe | jeudi, 03 novembre 2016

Les commentaires sont fermés.