Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« BNP : les Américains méritent une méga-claque dans la gueule | Page d'accueil | L'inanité »

mercredi, 18 juin 2014

C'est pas une histoire de rom mais de racaille

Je vais encore lire tout et n'importe quoi à propos du jeune Rom qui a été battu à mort. La presse (et je ne parle même pas de la classe politique) a évidemment tout faux sauf l'Express qui a très bien mis en évidence les tenants et aboutissants de l'histoire.

On a un individu qui est un multirécidiviste du vol. Son principal problème, c'est qu'il est vraiment crétin : au lieu de piller le bobo ou le français moyen, comme tout délinquant ordinaire qui se respecte, une idée très saugrenue lui est venue à l'esprit : cambrioler une cache de dealers des cités, racailles à part entière, bien décidées à faire la loi. Enfin, la loi...LEUR loi, je veux dire. Et ouais. Dans la jungle, le petit prédateur ne vient jamais piétiner les plate-bandes du gros prédateur, faute de quoi, il se fait exploser les canines. Et dans les cités, la loi, ce n'est pas celle du droit mais de la jungle.

Ce qui m'exaspère, dans cette histoire, c'est la leçon que l'on peut en tirer : il n'y aura plus d'autres cambriolages dans la Cité des Poètes (je vous jure que je ne l'invente pas, c'est le nom de l'ensemble "architectural" concerné). On pourrait se dire que c'est chouette, malheureusement, ce n'est pas grâce aux forces de l'ordre (qui n'osent plus y mettre les pieds), encore moins à la justice (qui multi-libère les délinquants de tout poil) mais grâce à la racaille locale qui n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

Ce n'est pas la première fois qu'une situation de ce genre se produit. Les cités, elles, savent très bien se débarrasser des réseaux de cambriolages quand cela dérange le "business" local. Il y a eu un cas à peu près similaire à Marseille. Quand un bijoutier défend sa boutique, les bien-pensants hurlent à la mort et les juges mettent les bouchées doubles pour alpaguer le dangereux criminel qui s'est fait cambrioler et casser la figure un certain nombre de fois. Mais quand ce sont des jeunes désoeuvrés et "défavorisés" des cités, pas la peine d'enquêter. De toutes façons, même si on les trouve, on leur trouvera des circonstances atténuantes et puis comme leurs potes viendront glapir et promettre aux juges et jurés de leur niquer leur race si leurs copains sont condamnés...On peut se faire une idée des poids et des mesures qui prévalent selon la nature des victimes en parcourant la tribune de Laurent Obertone sur le site du Figaro.

La France attend depuis trop longtemps une vraie politique de répression. Plus nous tardons, plus la délinquance s'aggrave, prospérant même jusqu'en prison. 

Il faut humaniser les prisons, en triant criminels et simples délinquants, en multipliant par cinq à dix le nombre de surveillants, en modernisant et agrandissant les prisons. Rendre efficaces les prisons est un élément fondamental de la reprise en main de la racaille. Il faut se donner les moyens d'être sévères en aggravant les peines et en prévoyant des "mitards" sans concessions.

Il faut révoquer les juges laxistes, limiter les recours et revoir les lois en aggravant les peines pour les crimes et étendant et renforçant la légitime défense : on ne doit plus pouvoir se trouver en garde à vue parce qu'on se défend ou que l'on protège l'un des siens, ou même ses biens. 

Tout cela exige des moyens importants, mais le gain final me paraît tellement évident que cela vaut bien le coup de donner la possibilité à la justice et à la police de fonctionner correctement.

Des Valls, des Sarkozy et compagnie doivent à cet effet bien comprendre que les moulinets de bras et les hochements de tête martiaux ne remplacent pas les policiers, les greffiers et les juges.

 

23:44 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : justice, police | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le jeune était connu défavorablement des services de police mais il n'a jamais été condamné pour vol. Puis, le racisme contre les roms, ça n'existe pas dans les cités peut-être? XD . Ce n'est pas comme si les Roms étaient méprisés par l'ensemble de la société. Le fait qu'on suspecte immédiatement ce jeune Rom après un cambriolage sur la base d'un témoignage très flou, non ce n'est en rien du racisme, pas du tout lol. Tu vis sur quelle planète, sérieux? Après avoir défendu le bijoutier de Nice, le tabassage d'un jeune Rom qui aurait mérité sa branlée parce qu'il aurait prétendument volé des gens modestes dans une cité, tu vas défendre aussi les Malgaches qui ont tabassé et brûlé vif deux Français accusés de pédophilie? Mec, cela devient de plus en plus n'importe quoi tes posts. Tu réalises vraiment ce que tu écris parfois? C'est pareil à chaque fait divers, tu fais toujours des surinteprétations à partir de supposition. Tu n'es pas sur place, tu ne connais rien à l'affaire. En plus, ce que tu dis sur l'efficacité du tout répressif est fondamentalement faux. Les Etats-Unis qui ont le système judiciaire le + répressif au monde avec le taux d'individus incarcérés le plus élevé au monde connaissent de très gros problèmes de criminalité. A l'inverse, les pays scandinaves qui utilisent les peines alternatives et n'ont pas axé leur politique judiciaire sur la répression ont des bons stats.

Écrit par : ataraxia | jeudi, 19 juin 2014

Bonjour l'hérétique, le commentaire ci-dessus me fait penser que tu es dans le vrai, en plein dans le deux mille même. J'espère qu'il va y aller dans les pays scandinaves, lol, bref... Le gars a pas bien compris que tu défends personne dans ton billet, à part un peu les flics et les fonxio de justice. Il me plaît bien à moi ton billet, pour ce que ça vaut je vais aller voir l'article de l'Express.

Écrit par : Djef | jeudi, 19 juin 2014

@ataraxia
Ce que vous dites, cher ami, est absolument faux : il était connu pour des faits de vol et de cambriolage par la police :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/06/17/manuel-valls-condamne-le-lynchage-d-un-adolescent-rom_4439615_3224.html
Quant au bijoutier, il s'est fait tabasser. Il faut faire quoi : dire bravo ? Si je regrette profondément que l'on se fasse justice soi-même et que je me défie totalement de la libre-circulation des armes, en revanche, je juge indigne qu'il ait été condamné d'une quelconque manière.
En ce qui concerne le tout-répressif, encore faut-il me lire avant de juger. Les USA sanctionnent, mais leurs prisons sont des enfers carcéraux.
On ne peut réinsérer des délinquants et des criminels en les plaçant dans des univers de droit (ce qui n'exclut pas qu'ils soient répressifs). Dans nos prisons, cela reste la racaille qui fait la loi. C'est elle qu'il faut mater afin de protéger les plus faibles, y compris dans les prisons.
Je ne connais pas les stats des pays scandinaves, mais je sais qu'ils n'ont pas affronter les mêmes problématiques que les nôtres (ce ne sont pas des pays de fort passage et ils n'ont pas d'immigration ou presque).
@djef
Voilà, c'est exact. Merci.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 19 juin 2014

l'hérétique, connu pour des faits mais pas condamné. Je t'explique comment marche le système judiciaire en France, pour être reconnu coupable d'un fait, tu dois être condamné par un juge. Le policier ne condamne pas, il arrête les gens lors de faits et il mène des enquêtes.
Tu vois la distinction?

Ensuite, être connu pour avoir été suspecté de faits de délinquances, est-ce que cela veut dire que forcément l'on est suspect quand un fait de délinquance se produit alors qu'on est dans les parages?
tu vois bien que ce climat de suspicion résulte de clichés.

Si un mec me tabasse et que je le tue. Tu trouves ça normal? Dans ce cas-là qu'on abolisse les tribunaux et qu'on laisse les gens se faire justice soi-même.
Ou même pourquoi ne réintroduirait-on pas la justice de Dieu comme avant Louis IX quand les gens se battaient en duel pour avoir en justice?

djef, je connais très bien les pays scandinaves et je t'invites à y aller aussi.

En ce qui concerne les prisons, on sait très bien qu'elles sont des écoles du crime. D'où l'idée de peines alternatives surtout pour les délits et aussi l'importance du conseiller de probation qui suit la réinsertion des individus.

Ensuite, tu montres que tu ne connais rien à ces pays car ils connaissent une forte immigration.
La Suède a un des taux d'étrangers les plus élevés d'Europe. C'est 10% d'étrangers dans la population, beaucoup d'entre eux sont des réfugiés car la Suède a la politique d'asile la + libérale d'Europe.
La Suède accueille énormément de Somaliens et d'Assyriens.

Mec, renseigne-toi un petit peu car là tu dis des choses complètement erronées.

Écrit par : ataraxia | jeudi, 19 juin 2014

L'immigration en Suède est un phénomène récent : elle n'a commencé qu'au début des années 90 et s'est amplifiée considérablement au cours des années 2000. Dans le même temps, la délinquance a explosé au point que certaines cités des villes de Suède sont comparables aux nôtres.
Mais pour revenir aux prisons, c'est surtout que les prisons suédoises sont bien plus humaines que les nôtres. Cela dit la politique de non-incarcération n'a absolument pas fait baisser la criminalité, bien au contraire.
Il y aurait beaucoup à dire sur la Suède dont tu vantes tant le modèle et où les femmes subissent de plus en plus de violences sexuelles. Mais bon, on va dériver du sujet...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 19 juin 2014

@L'héré,
En ce qui concerne les banlieues sensibles pas simples...
En fait l'état et les mairies devraient etre davantage à l'écoute...Mais à force de délégations, cela est devenu compliqué.

Écrit par : Martine | jeudi, 19 juin 2014

A Tahiti il n'est pas rare de trouver des gens qui voient dans la prison des potes, le gîte et le couvert. Faut être sacrément coincé, et pas concerné par le pognon de la cité pour ne pas voir que la peine de mort...
"Ostracisme" a bien travaillé sur le sujet.
@Ataraxia, j'ai choisi mon exil où il fait chaud, il bien 12 ans déjà, et j'espère que les avions vont bientôt cessé :)

Écrit par : Djef | vendredi, 20 juin 2014

Ce que tu dis sur l'immigration en Suède est faux une fois de plus (c'est fou ta volonté de faire la désinfo sur l'immigration juste pour alimenter ta propagande).

L'immigration en Suède a commencé en 1945. L Suède a accueilli beaucoup d'immigrés notamment du bloc soviétique.
A partir des années 1970, exactement comme pour la France, des immigrés maghrébins, africains et orientaux sont arrivés.
A titre d'exemple, la mosquée turque Fittja a été construite dans les années 1970. La communauté turque est une des plus importantes de Suède.
Ce qui s'est surtout développé dans les années 1990, ce sont les immigrations somaliennes et irakiennes (devenue surtout assyrienne à partir des années 2000).

Et même si le développement de l'immigration était plus récent, je ne vois pas en quoi ça changerait le problème de l'intégration mais bon ...

Tu te lances dans de pures affirmations gratuites concernant la délinquance suédoise. Là aussi, tu manques de rigueur. Je sais que tu es un prof de lettres, mais cela ne t'exonère pas de sourcer tes propos.
La criminalité en Suède est stable en Suède:
https://en.wikipedia.org/wiki/File:Number_of_crimes_reported_per_100,000_population_in_Sweden,_1993-2013.svg

En ce qui concerne le viol, tu oublies juste un petit détail, c'est que la définition du crime est beaucoup + large qu'en France.
A titre d'exemple, Assange est poursuivi pour viol parce qu'il a refusé de porter un préservatif:
http://www.20minutes.fr/monde/635765-monde-viol-preservatifs-sexe-surprise-pourquoi-julian-assange-a-t-il-arrete

On peut aussi mentionner qu'en Suède, la prostitution est toujours vu comme forcée.

Sur la non-incarcération et les peines alternatives, oui ça marche.
La Finlande et la Suède sont entre 50 et 60 prisonniers pour 100 000 contre plus de 100 en France. Et ils ont de meilleurs résultats que nous.
L'Autriche, le Danemark, les Pays-Bas ont aussi des taux nettement inférieurs par rapport à la France. Et des exemples comme ça, il y en a plein.

Écrit par : ataraxia | vendredi, 20 juin 2014

@ataraxia
L'immigration en Suède s'est fortement accélérée au début des années 90 :
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/05/24/la-question-de-l-integration-des-immigres-est-assez-recente-en-suede_3417076_3214.html
Et non, je ne suis pas prof de lettres (pas prof tout cours, d'ailleurs).
Je ne sais pas ce que valent les chiffres du Comité National pour la Prévention du Crime même si j'ai cru comprendre que l'organisme datait de 1974.
Tu as une bizarre lecture des chiffres : agressions et viols sont en augmentation significative dans le tableau que tu proposes.
Ce n'est pas la non-incarcération qui marche en tant que tel, en Suède, mais le fait que la réponse pénale soit immédiate.
C'est toi qui as une vision complètement idéologique de la délinquance, désolé.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 20 juin 2014

Et sinon, la criminalité baisse en Suède, c'est ça ?
et ça ?
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/en-suede-la-justice-croit-de-moins-en-moins-a-la-prison-7767128780

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 20 juin 2014

Dans le graphique, que je t'ai donné, il y a une courbe bleue claire nommée "total number of crimes reported", ce qui veut dire en Français "nombre total d'infractions signalées".
Or tu remarqueras que cette courbe est stable d'où une délinquance stable.

Pour le viol, je t'ai déjà parlé de l'élargissement de la définition qui est responsable de la hausse du nombre de viols reportés.

Ensuite, "La question de l'intégration des immigrées est assez récente en Suède" ne veut pas dire "l'immigration en Suède est récente".
C'est juste que l'enjeu de l'intégration des immigrés ne s'est invité que récemment dans le débat suédois, mais si tu regardes le lien wikipédia que je t'ai donné, tu verras que l'immigration en Suède date d'après 1945.

Si tu as remarqué le tableau que je t'ai donné, il indique le nombre d'infractions pour 100 000. Tu remarqueras que la courbe bleue est légèrement en dessous de 15 200 infractions signalées pour 100 000. Tu remarqueras qu'on parle d'infractions signalées, car toutes ne sont pas signalées. Parfois, les gens ne portent pas plainte. Une hausse des infractions signalées ne signifient donc pas mécaniquement une hausse des infractions d'où l'importance des enquêtes de criminalité auprès de l'opinion pour essayer de recenser auprès des gens les infractions dont ils ont été victimes.

Or l'article de RTL parle du nombre total d'infractions. Or qu'est-ce qui peut faire que le nombre d'infractions signalées augmentent mais qu'elle reste stable pour une proportion donnée (ici 100 000 habitants) ?
La réponse est l'augmentation de la population.
De 2004 à 2013, la population suédoise est passée de 8 994 millions à 9 664 millions, notamment grâce au solde migratoire excédentaire.
source: https://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Sweden
Pour faire une comparaison, on fait une projection pour 2014 (taux de croissance démographique qui est le même qu'en 2013).
Cela nous donne du 9771 millions projetés.
Entre 2014 et 2008, on a une hausse de 9,25% de la population.

Pour le nombre d'infractions signalées, tu peux voir la courbe ici:
http://www.bra.se/bra/bra-in-english/home/crime-and-statistics.html
Graphique que l'on peut voir un peu plus en détail ici:
http://www.bra.se/bra/bra-in-english/home/crime-and-statistics/crime-statistics/reported-offences.html

Très approximativement pour 2004, on est à du 1,22 millions et en 2014 à du 1,4 (chiffre stable depuis 2010).
Cela nous fait une progression de 14,75%.
On désinflate:
(1.4/1.22)/(9771/8994) = 1.056 environ.
Cela nous fait du 5,6% de hausse des infractions signalées hors hausse de la population en 8 ans d'où le fait que la courbe bleue claire du graphique de wikipédia varie très peu.

Le Brå (l'institut statistique criminel suédois) avance les raisons suivantes pour la hausse de la criminalité après 1945:
"Various factors have contributed to the increase in the number of reported crimes in the post-war period. The main reason is an improved standard of living that has increased the availability of goods that are attractive to thieves combined with a reduced social control between people. This has created increased opportunities for crime. But other things that might have affected the level of reported crime in the statistics are variations in people's tendency to report crime and changes in statistics procedures."
source: http://www.bra.se/bra/bra-in-english/home/crime-and-statistics.html

Parler de hausse significative de la criminalité à partir d'une hausse assez faible du nombre d'infractions reportées, c'est une déduction risquée.

Écrit par : ataraxia | vendredi, 20 juin 2014

Laurent Obertone, je ne connaissais pas ce journaliste. Il est très intéressant en effet. J'y retournerai grâce à toi. (Tu vois que ton blog est indispensable.)

En tout cas je suis d'accord avec ton analyse, le problème de la violence est bien plus complexe que ce que certains esprits simplistes voudraient nous faire croire. C'est de la malhonnêteté intellectuelle que de désigner un seul bouc émissaire et de l'immoler sans procès !

Écrit par : Françoise Boulanger | samedi, 21 juin 2014

@ Ataraxia :

Ayant eu une jeunesse mouvementée je peux vous dire que vous prenez franchement les dealers pour des idiots.

Vous imaginez vraiment qu'un lieu de stockage contenant jusqu'à des dizaines de milliers d'€ de drogue puisse resté sans surveillance même pendant 1h ?
Vous imaginez vraiment qu'après s'être fait volé ils ont attrapé le premier zonard qui passait par là ?
Vous imaginez qu'ils l'ont séquestré comme ça, pour l'interroger dans le doute juste au cas où ce serait lui ?
Vous pensez qu'ils l'ont relâché avant d'avoir eu ce qu'ils voulaient ?

Réfléchissez deux minutes ...

Écrit par : skunker | mercredi, 25 juin 2014

Le jeune Rom est sorti du coma. C'est une bonne nouvelle. Mais toujours aucune interpellation dans cette affaire. http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/20/l-adolescent-rom-lynche-en-seine-saint-denis-est-sorti-du-coma_4460203_3224.html
On peut se poser la question de l'Omerta qui règne dans ces quartiers, sous le contrôle de mafieux.

Écrit par : Miaou | dimanche, 20 juillet 2014

@Miaou
Je crois qu'il faudra attendre encore un moment avant d'avoir les tenants et aboutissants de cette histoire...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 21 juillet 2014

Écrire un commentaire