« FN et protectionnisme : le prix à payer | Page d'accueil | Marielle de Sarnez, l'anti Marine Le pen »

dimanche, 18 mai 2014

Bayrou, lui au moins, demande l'avis des enfants

Puisse Bayrou inspirer les maires et les idéologues qui sévissent dans les officines gouvernementales. Je l'avais relevé il y a près de deux semaines, c'est le seul à avoir eu le bon sens de consulter les écoliers de Pau sur les rythmes scolaires.

Cela me frappe depuis le début, dans cette histoire, les enfants sont les seuls dont personne ne demande l'avis. Académie de médecine, chronobiologistes, associations de parents d'élève (FCPE), inspecteurs et recteurs zélés, conseillers occultes de la rue de Grenelle, journalistes autoproclamés experts, tous décrètent que l'enfant est fatigué par tel ou tel horaire, n'hésitant pas à se contredire avec un bel ensemble la plupart du temps.

La réaction des associations locales de parents a été tout à fait édifiante : la FCPE estime que la réforme est pliée et qu'il ne faut pas revenir dessus, la PEEP botte en touche en déclarant qu'il est trop tard pour réajuster les horaires de la rentrée prochaine.

Bref, on a compris, il ne faut pas consulter les enfants, en somme.

Ce qui est drôle, d'ailleurs, quand on lit les commentaires en général sur ce thème, c'est que cette idée simple et évidente ne traverse jamais l'esprit d'aucun commentateur. Chacun défend avec morgue et arrogance sa position sans jamais se soucier de ce que ressentent les enfants. Il est plus simple de parler en leur nom...

Je ne sais pas ce que Bayrou retiendra de sa consultation, mais j'espère qu'il saura en faire son miel, et je le félicite, dans tous les cas de figure, d'avoir simplement pensé à la faire.

09:53 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bayrou, rythmes scolaires | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'ignorais cela, qui me paraît une très bonne initiative.
"Demander l'avis" me paraît un peu excessif, car les enfants doivent savoir que ce n'est pas à eux de juger/décider. Mais vous parlez aussi de "consulter" et "savoir ce qu'ils ressentent" c'est différent.
En tout cas cela permet de voir si et à quel point ils sont perturbés, quand, et par quoi.
Personnellement je pense que perturber les fonctions physiologiques tous les 6 mois en "changeant d'heure" est déjà aberrant, en ce que ça installe une déstabilisation psysio permanente (à peine le temps de s'en remettre que ça repart dans l'autre sens). Alors les batailles idéologiques des adultes (qui atteignent des sommets) par là-dessus, qui tiraillent les enfants en tous sens ..
Ecouter les enfants, sans les utiliser, ni abdiquer son autorité (je me souviens de la gifle), bravo ! Le rapport sera-t-il publié ?

Écrit par : Geneviève Boyer | dimanche, 18 mai 2014

"à peine le temps de s'en remettre que ça repart dans l'autre sens"

lol

Écrit par : skunker | dimanche, 18 mai 2014

@L' héré,
Les circuits courts ou courts-circuits, il n'y a rien de mieux pour trouver la source.

Écrit par : Martine | lundi, 19 mai 2014

@L'hérétique,
L'enfant sage que je suis vous invite à ne pas confondre salaire médian avec salaire moyen. Les mots ont un sens...
Bonne journée à vous
ps: Il a été "tip top" hier soir :)

Écrit par : Martine | vendredi, 23 mai 2014

Écrire un commentaire