Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mutualiser les dettes : une arnaque ? | Page d'accueil | Programme de l'Alternative pour l'Europe : profonde satisfaction ! »

jeudi, 01 mai 2014

UDI/MoDem comment capitaliser sur leur popularité ?

Les cotes de popularité du MoDem et de l'UDI affichent une forme insolente dans le dernier sondage BVA du mois d'avril. 51% de bonnes opinions pour l'UDI, 48 pour le MoDem. L'UMP est loin derrière à 39% et toutes les autres formations en-dessous de 29%. De surcroît, les deux partis centristes ont une cote positive, c'est à dire moins de mauvaises opinions que de bonnes : 51 contre 43 pour l'UDI, 48 contre 47 pour le MoDem. Depuis leur association, leurs deux courbes sont devenues jumelles, se suivant à la trace. Et ce n'est pas tout : les deux principales têtes centristes, Bayrou et Borloo, caracolent aux premiers rangs des courbes d'influence et d'avenir.

De ce côté-là, les indicateurs sont au beau fixe. 

La difficulté est de parvenir à capitaliser toutes ces bonnes opinions aux élections européennes. Les centristes souffrent d'un handicap : si les Français connaissent tous Bayrou et Borloo, ils peinent à mettre un nom sur la plupart des autres figures centristes. A cela s'ajoute le cap traditionnel des centristes, toujours en faveur de l'Europe au moment où cette dernière n'a pas vraiment bonne presse, c'est le moins que l'on puisse dire.

Le camp centriste a le mérite de toujours avoir proposé comme candidats des européens sincères, des bosseurs souvent experts, intéressés par les questions européennes. A côté de cela, UMP et PS recasent sans vergogne les défaits et les inaptes de leur propre camp à quelques exceptions près.

La foi européenne des centristes parviendra-t-elle à bousculer des montagnes ? Je l'espère. Une chose dont je suis certain, et que je partage avec mes amis centristes, c'est que la France a tout à perdre, compte-tenu de son état, à affronter seule la mondialisation qui affecte toutes les économies du monde. Il est très difficile d'imposer ses règles tout seul, pour un pays moyen, mais à plusieurs on le peut. Et s'il se trouve que les partenaires que l'on choisit partagent à peu près vos préoccupations (n'est-ce pas le cas des autres Européens plus que tout autre ?) c'est plus facile.

Analysons la situation de la France : de quels maux serait responsable l'Europe ? En réalité, aucun. Tout ce dont nous souffrons vient de chez nous.

L'Alternative, c'est à dire le MoDem et l'UDI, porte l'idée européenne plus que tout autre. Il faudra lui donner les moyens de peser en votant pour elle afin de réformer l'institution européenne qui a bien besoin d'efficacité, de solidarité et de transparence.

11:00 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : udi, modem, europe, alternative | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci pour cet article très instructif et bien écrit. Très intéressant et innovant

Écrit par : Generique | jeudi, 01 mai 2014

"Les centristes souffrent d'un handicap : si les Français connaissent tous Bayrou et Borloo, ils peinent à mettre un nom sur la plupart des autres figures centristes."

C'est évident et c'est ce que je dis depuis belle lurette....

Pour les européennes,comment se fait-il que Rama Yade n'a pas été retenue comme tête de liste, elle qui a ses entrées dans les médias et qui est une personnalité reconnue par la plupart des français...

Comment se fait-il qu'Fb n'a pas pris une tête d'une liste pour les européennes lui qui n'est plus député et qui n'est plus qu'un retraité a PAU...

je pense que les centriste doivent tenir un tenir un discours ultra-européen et positif pour se démarquer des autres...d'ailleurs c'est ce qu'avait fait DCB en 2009 et ça a réussit aux verts.....

un message court, concis, précis, rabâché doit être martelé sur quelques points( une longue littérature ne sert a rien) car la campagne va être très très courte.....

Pourquoi ne pas soutenire la ministre de la culture qui a saisi le CSA sur la non retransmission des débats sur la campagne européenne.....

Écrit par : Europium | jeudi, 01 mai 2014

@Europium : F. Bayrou est maire de Pau depuis 1 mois. Il s'est engagé à ne pas prendre d'autre mandat, et il participe à la campagne UDI-MoDem des européennes (meetings de Bordeaux, Lyon par exemple).

Écrit par : Abricot | jeudi, 01 mai 2014

Un Homme jeune, motivé, bosseur, qui n'aura que ce mandat, voilà ce qu'il faut en tête de liste de chaque parti.
C'est à ce prix là que l'on convaincra les jeunes des vertus de l'Europe.
ET bien sûr, il faut que ce soit un Homme qui n'a pas passé ces dernières années à dire du mal de l'Europe. Cela doit bien exister. Cherchons bien.

Écrit par : Jean-Marie Pérette | vendredi, 02 mai 2014

Pour une fois je suis assez d'accord avec l'ensemble de ce billet, mais je ne crois pas que les français soient "anti-européens" comme on l'entend trop souvent, ils sont seulement opposés à cette europe telle qu'on nous la propose.
Le mal est profond et l'allergie gagne tous les jours de nouveaux électeurs, les causes sont connues, elle tiennent à :
- Ce référendum devenu fameux ou le non n'a pas été respecté et la décision imposée de manière indigne d'une démocratie.
- La propention de tous les politiques à rejetter par lacheté les décisions impopulaires sur une comission européenne qui serait dictatoriale alors qu'elle est mandatée par chacun des états...
- la propention de presque tous les partis à planquer leurs élus "sans emploi" dans l'attente d'un nouveau mandat national.
- L'impuissance (structurelle) à faire entendre une seule voix sur la scène internationale tant au plan diplomatique qu'économique.
- Enfin l'arogance conjointe des politiques et des médias qui, par incompétence ou par fainéantise rejettent l'avis du peuple pour qui ce serait trop compliqué de comprendre un fonctionnement qui ne serait pas à la porté de son intelligence (forcément limitée).
Alors, comme le dit JMP, un bosseur qui n'aurait que ce mandat, oui! un message court, concis, précis, oui aussi!
Et, sans rien changer à l'organisation actuelle, qui pourtant le mériterait, un engagement de ce candidat à communiquer de manière régulière et transparente sans les faux-fuyants habituels.
J'avoue que je suis assez pessimiste, le crois qu'il en est de l'Europe comme de l'immigration, à force d'employer des moyens dilatoires pour refuser de traiter les sujets délicats, cette belle idée va finir par être totalement rejettée.
Enfin, mais ce n'est qu'un avis très personnel, je souhaite, sur le plan économique, social et politique d'une Europe de combat, je dirai pour reprendre Clausewitz que "la politique est le prolongement de la guerre par d'autres moyens", et c'est bien la survie de la civilisation Europeenne qui se joue en ce moment.

Écrit par : michel | vendredi, 02 mai 2014

L'Europe est une entité abstraite pour la majorité des européens, toutes les nations ont une représentation visuelle personnalisée tel l'ours, l'aigle le coq etc une vraie ménagerie! LOL ;)

Mais l'Europe, mis à part son drapeau dans lequel certaines personnalités n'hésitent pas à prendre la pose :o)) point du tout.
C'est dommage, comment vous la représentez-vous dans vos rèves?

Je sais que tardif mais les parlementaires européens devraient mieux réfléchir à comment faire aimer l'Europe bien en amont et à trouver moyens de communiquer en dehors des périodes électorales.

Écrit par : Martine | vendredi, 02 mai 2014

Le seul moyen de faire apprécier l'Europe à sa juste valeur est de faire en sorte qu'elle ne soit pas le fidèle reflet de tout ce que les français detestent dans la politique:
Course aux places ,privilèges,absenteisme, opacité dans la désignation des candidadats,
recyclage de vieux croutons perclus de casseroles.
Pour nos candidats élus :stop aux grands discours creux qui donnent l'impression de cacher l'inavouable ,engagement de communiquer clairement et publiquement sur leur activité y compris la justification de leurs absences au parlement afin de casser cette image déplorable de coureurs de gamelle prenant les electeurs pour des cons.

Écrit par : paulo40 | vendredi, 02 mai 2014

@L'héré,
Pensiez-vous réellement que je déposerais candidature? J'ai bien évidemment recu les mails, mais en vérité ne me voyais très mal soutenir certains axes prédéfinis par l'UDI avec lesquels je ne suis absolument pas en harmonie.
Je me cantonnerai à mon simple devoir de citoyenne pour les élections du mois de Mai.
Mon tel espécial des abeilles, les vraies certainement pas les abeilles aux tailles de guèpes, n'est-pas Géo trouve^^^^^? a d'ailleurs sonné suite à certaines publications dès fois que...
Sinon, le chevalier servant de ma belle-mère (en plein tranfert d'affect mère/fils con va dire) a eu des problèmes dentaires...C'est rigolo, enfin bon bref, pour résumer suis PDLOL

Écrit par : Martine | samedi, 03 mai 2014

Ah Martine!!!
Ils sont idiots ces cadres du modem et de l'UDI de ne pas t'avoir consultée avant de créer l'Alternative. Tu vas vraiment manquer à l'Europe qui a tant besoin de génies .
A ce demander si on va pas décreter une journée de la Martine pur satisfaire tes fantasmes mythomanes.....

Écrit par : paulo40 | dimanche, 04 mai 2014

@Paulo,
Ah, je retrouve votre sens de l'humour, merci pour les éclats de rires. :DDDD

Écrit par : Martine | lundi, 05 mai 2014

Écrire un commentaire