Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Paris 15ème, pourquoi je n'ai pas voté (mais je le ferai au second tour) | Page d'accueil | Remanier ? Pour quoi faire ? »

lundi, 24 mars 2014

La racaille déferle une fois de plus dans le RER A

Incroyable de voir à quel point certains événements passent complètement inaperçus des médias. 

Vendredi dernier, de la racaille venue de Nanterre décidait d'écumer un wagon du RER A, arrachant les bijoux des femmes et n'hésitant pas à s'en prendre à des dames âgées. Je le tiens de quelqu'un qui était présent et n'était pas habitué à cette portion de ligne. Elle a eu la peur de sa vie. Fatalistes, les passagers usagers habituels de ce tronçon ont après coup laissé échapper qu'il n'y avait là qu'une scène ordinaire de la vie sur le RER A quand on va vers les cités des Hauts de Seine.

Vous savez comment ça va finir un jour ? Comme à Lille. L'extrême-droite de l'extrême-droite va surfer sur l'insécurité et la terreur que répand la racaille et le pire, c'est que les gens ordinaires seront contents de les voir. Et si ça se gâte vraiment, cela pourrait tourner façon Aube Dorée en Grèce, avec un mouvement néo-nazi qui se livre à une véritable chasse aux migrants.

Pour ne pas en arriver là, il faut cesser de pleurnicher  et de pousser des cris d'orfraie quand la police fait son travail et arrête la racaille.

Il faut aussi cesser de pleurer quand la racaille se fait abattre parce qu'elle a tenté de tuer une fonctionnaire de police ou a simplement pris la fuite après un forfait. 

Il faut cesser de virer béni-oui-oui avec les mineurs délinquants. La racaille n'a pas d'âge.

Il faut en finir avec le tout-éducatif et passer au tout-répressif une bonne fois pour toutes, sans mélanger toutefois adultes et jeunes, grands et petits délinquants.

Il suffit de considérer le sort de la racaille de Grigny après l'attaque du RER D il y a un an pour comprendre qu'elle n'a pas pris assez de coups de matraques ni fait assez de prison.

Au lieu de leur installer la télévision dans leurs centres éducatifs de merde où les surveillants ont peur de leur coller une claque dans la gueule, il vaudrait mieux rétablir les maisons de correction avec une discipline de fer.

Ne surtout faire preuve d'aucune compassion : la réserver pour les victimes. Être juste (c'est fondamental) et ne pas hésiter à punir chaque fois que nécessaire (ne pas craindre d'utiliser une camisole de force).

Des règles simples, mais efficaces.

EDIT 25/03/14 : renseignements supplémentaires pris, il s'agit de groupes de Roms de 12-13 ans. Les cités n'y sont pour rien. Cela ne change rien au raisonnement. Peu importent les origines, c'est bien le comportement qu'il faut sanctionner.

23:46 Publié dans Education, Société | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : insécurité, rer a | |  Facebook | | | |

Commentaires

Déjà, il faut arrêter de délirer. Certes les Zids ne sont pas des tendres, mais ce ne sont pas des néo-nazis ou je ne sais quelle autre connerie de ce genre. Je ne partage pas vraiment leurs convictions, républicaines notamment, mais ils ont au moins le cran pour refuser de baisser la tête en affirmant clairement leur fierté d'être Français, alors que l'internationale européiste UMPS vante les mérites du métissage, ne cesse de nous matraquer avec le credo de la repentance pour des trucs qui ont eu lieu il y a des siècles pour lesquels d'ailleurs la majorité des Français de l'époque n'ont joué aucune part.

Ensuite, a contrario de la foule des anonymes, ils refusent de laisser le champ libre à la racaille. J'ai honte lorsque je lis dans les journaux que des hommes et des femmes se sont fait agresser dans des wagons remplis de types qui n'ont pas bougé un orteil alors qu'objectivement ils sont 10 fois plus nombreux. Je le sais, je l'ai vécu lorsque j'avais 18 ans, et en plus je me suis copieusement fait insulter parce que l'agresseur était arabe.

Alors oui, on peut gueuler contre la justice qui ne fait pas son taf, contre la pénitentiaire qui est bien trop laxiste, mais avant de la ramener, il faut d'abord regarder la gueule qui est reflétée dans le miroir et se demander si on est légitime à la ramener. Il y a une culpabilité collective que je trouve trop facilement évacuée dans cette affaire.

Et si les Zids font le job, et bien c'est qu'il y en a au moins quelques uns qui ont pigé que la reconquête de nos rues, de nos bus, de nos trains, de nos métros, ça passe d'abord par une reprise en main individuelle, une volonté de ne plus baisser les yeux devant ces scandales quotidiens.

C'est toujours plus facile de s'en prendre à ceux qui tentent de faire quelque chose que de mouiller la chemise.

Désolé d'être aussi vif, mais ce discours m'insupporte. Tout le monde attend toujours des autres, et de l'Etat surtout, qu'il fasse ce que l'on devrait d'abord faire soi-même. C'est bien beau de nous gonfler avec la solidarité et le lien social si c'est pour dauber ceux qui justement bougent pour les autres, leur montrent la voie à suivre.

Écrit par : Koltchak91120 | mardi, 25 mars 2014

Je partage ton point de vue... Mais je pense qu'il y a de moins en moins de béni-oui -oui compatissants : c'est la racaille elle-même qui entrave le travail de la police...
à Lyon, c'est à la présence des Roms qu'on doit le retour du FN et là, c'est vrai, ils ont été soutenus par le cardinal Barbarin lui même, lequel cardinal a défilé plusieurs fois contre le mariage pour tous...
Il y a des horloges qu'il faudrait remettre à l'heure...

Écrit par : Rosa | mardi, 25 mars 2014

Bon, moi je vis à Nanterre, je prends tous les jours deux fois par jour depuis cinq ans le RER A soit vers Saint-Germain, soit vers Paris et depuis cinq ans je n'ai pas assisté une seule fois à ce genre de scène.

Écrit par : Ch. Romain | mardi, 25 mars 2014

Bonjour Christian,

Je redemande à mon témoin et je vous donnerai l'heure exacte des faits.

@Rosa
Tous les Roms ne se comportent pas comme ceux-là.
On est dans une triangulation très vicieuse parce que je pense que les Roms font l'objet d'une vraie stigmatisation, mais qu'il est aussi vrai que certains d'entre eux génèrent une somme de nuisances assez impressionnante.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 mars 2014

@koltchack
Je me méfie comme de la peste des identitaires et je ne suis pas dupe de leurs milices. Il ne faudra pas longtemps avant que les premiers slogans antisémites suivent...comme en Grèce, au demeurant.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 mars 2014

Bien que je ne le sois absolument pas, je ne vois pas ce qu'il peut y avoir d'illicite à être antisémite et à le proclamer. Dans une démocratie il me semble que la seule chose qui devrait ressortir du champ pénal, c'est l'appel au passage à l'acte, l'injure publique et la diffamation.

Je suis toujours étonné de voir que l'on se défie d'une poignée de gens qui ne dépasse pas les 3000/4000 individus, que sous prétexte de la fierté qu'ils affichent de leurs racines on leur prête tous les maux, surtout quand ils n'ont pas pipé mot là-dessus. Dans le même temps, je me souviens qu'en 2012 les barbus ont investis une partie de la place de la concorde aux cris de "mort aux juifs". Et là, silence général, pas un mot, pas une protestation.

Mais quand vont donc cesser vos bouffonneries ?

Écrit par : Koltchak91120 | mercredi, 26 mars 2014

@ Koltchak :

1000 fois d'accord avec le couplet sur l'auto-défense, par contre je vois mal ce que viennent faire des identitaires là dedans.

Ils fonctionnent comme les racailles : courageux parce qu'en bande. Et je n'exagère pas, dans les années 90 racailles et skins s'affrontaient.
(Je vous laisse deviner qui a eu le dessus d'ailleurs ...)

Pour assurer votre sécurité je vous conseillerais de vous inscrire dans un club de sport de combat quelconque. Comme ça vous serez à l'abris même si l'agresseur est blanc.

Écrit par : skunker | mercredi, 26 mars 2014

@ Skunker :

Ce n'est pas moi qui mets les Zids là-dedans, c'est notre hôte qui en parle à propos de leur happening lillois. Ceci dit, ce genre de démonstration est avant tout une manière de publicité pour les cours d'autodéfense qu'ils proposent à tous les Français qui sont intéressés. Leur démarche m'intéresse, même si je ne suis pas vraiment en accord avec eux. Essayer de générer une onde de choc parmi les Français en leur disant "la sécurité c'est d'abord vous les acteurs, formez-vous et faites front contre la racaille", c'est une excellente chose à mes yeux.

Écrit par : Koltchak91120 | mercredi, 26 mars 2014

Écrire un commentaire