Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Réforme du congé parental, l'arnaque | Page d'accueil | On a compris pourquoi Polanski a violé une mineure »

dimanche, 26 mai 2013

Mariage homo : les Socialistes vont finir par lasser les Français.

Comme je l'ai écrit plusieurs fois ici je n'ai pas trop d'avis sur le mariage homosexuelle. Je pense qu'on aurait pu éviter des affrontements en se contentant de parler d'union civile mais bon, ce n'est jamais qu'une question secondaire et, en cas de référendum, je n'aurais pas voté contre.

Toutefois, ce gouvernement m'énerve fortement. Quand la racaille déboule en masse à l'occasion d'un titre de champion, il n'y a qu'une douzaine d'interpellations alors qu'elle agresse, menace et pille.

Quand ce sont des militants de la manif pour tous pas spécialement dangereux ou agressifs pour le quartier dans lequel ils évoluent, on arrive à en alpaguer une cinquantaine.

Valls, Taubira et compagnie se foutent de la gueule des Français ou quoi ?

Paris devient lentement mais sûrement le repaire des pick-pockets et un lieu de rendez-vous prisé de la racaille (qui règne déjà en maîtresse dans les banlieues) sous le nez de Delanoë et sa clique qui ne pensent qu'à organiser la fête et à emmerder les automobilistes.

La sécurité ? Quelle sécurité ? La racaille, quelle racaille ? Il n'y a que de "jeunes exclus". Au fait, il y a de plus en plus d'agressions homophobes, et, un de ces jours, j'aimerais bien avoir des statistiques pour savoir qui les commet et d'où viennent les agressions. M'est avis qu'on y trouverait plus de la racaille de banlieue que des "manif pour tous".

Ce gouvernement est déjà économiquement nul, mais de surcroît, il prend l'insécurité à la légère.

Il va peut-être falloir envisager de reconner des priorités claires aux forces de sécurité.

Et puis arrêter de nous gonfler avec le mariage homo. On en entend parler tous les jours, ça va bien un temps mais la France et son gouvernement ont autre chose à faire maintenant.

Ce que les Socialistes n'ont pas compris c'est que toutes ces histoires-là ça ne plaît qu'aux bobos et à leur clientèle fonctionnarisée. Ils vont se prendre un très méchant retour de bâton quand, faute de s'occuper des choses essentielles, ils vont se faire dépasser partout par le FN aux prochaines élections.

Si le MoDem de son côté s'obstine à adopter le même genre de postures avec ses histoires de moralisation de la vie publique dont les Français se foutent, au fond, il va se manger moins de 5% aux prochaines élections (et encore, je suis optimiste), j'en profite pour l'avertir.

Aujourd'hui les Français, le mariage homo, la moralisation de la vie publique, la théorie du gender et toutes ces conneries ils s'en tamponnent : ce qu'ils veulent ce sont des propositions économiques pour relancer la machine et créer des emplois.

Une loi comme le mariage homosexuel, on la fait passer quand l'économie se porte bien, quand il n'y a pas de sujet de grogne majeur, on ne s'en sert pas pour tenter de détourner l'attention de son peuple parce que l'on n'a pas d'idées et que l'on se montre incapable de tenir ses fallacieuses promesses...

Commentaires

Je vous rejoins dans votre dénonciation du temps passé à s'étriper sur le mariage pour tous, au lieu de s'occuper de l'essentiel : la lutte contre le chômage et le redressement de la situation économique du pays.
En revanche, quand vous écrivez : "les Français s'en tamponnent de la moralisation de la vie publique" je pense vous êtes dans l'erreur . Pour avoir mené une action sur ce thème sur un marché, situé dans un quartier populaire, je peux vous affirmer que la population est profondément choquée par les affaires, qu'elles soient de Droite ou de Gauche, et qu'elle est sensible à notre message sur ce sujet . Nous avons d'ailleurs dans ma fédération enregistré de nouvelles adhésions, grâce aux prises de positions de F Bayrou sur ce sujet, et obtenu la réadhésion de personnes qui n'adhéraient plus depuis 2 ou 3 ans . Selon moi la lutte contre la progression de l'extrême-droite et de l'abstention passe par la lutte contre le chômage et la moralisation de la vie publique .

Écrit par : Zenon | dimanche, 26 mai 2013

Bonjour Zenon
J'ai été un peu excessif : bien sûr que les Français sont agacés par les affaires mais le MoDem ne tend à se positionner sur ce seul axe ; or c'est un axe associatif pas un axe politique.
La priorité des priorités c'est l'économie et je n'entends jamais le MoDem sur le sujet.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 26 mai 2013

Petite mise au point sur la "théorie du genre" qui n'existe que dans la tête de ses opposants.
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/04/22/theorie-du-genre-etudes-sur-le-genre-quelle-difference_3163940_1473688.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Études_de_genre

Écrit par : melianos | dimanche, 26 mai 2013

@ Zenon

J'aimerais bien vous croire, mais n'empêche que Balkany, Mellick, Flosse et bien d'autres sont réélus - et parfois très largement - sans considération du nombre de casseroles qu'ils peuvent traîner. Quelques hirondelles ne font pas le printemps...

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 26 mai 2013

@ Melianos

Il existe bien dans la tête de quelques délirants (Wittig, Butler...) l'idée d'une séparation profonde entre sexe biologique et identité sexuelle, le premier n'étant en somme qu'une sorte d'accident tout à fait négligeable alors que la premièer résulterait d'une construction sociale "imposée" et - merci Foucault - d'une forme de domination. De sorte qu'on en arrive bientôt à des conceptions aussi inattendues que la célèbre couillonnade de Mlle Fourest : "La nature est fasciste".

De telles conceptions, outre leur totale déconnexion du réel, mènent à nier des réalités démontrées de plus en plus fréquemment par la neurobiologie comme par l'endocrinologie, et aboutissent à alimenter d'une part des revendications de plus en plus farfelues et d'autre part un programme scolaire conçu par un ramassis de pédagogols toujours avides de se précipiter en bêlant vers la dernière ineptie à la mode, pourvu qu'elle exhale le délicieux parfum de la contestation "révolutionnaire".

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 26 mai 2013

Erratum : 1er paragraphe, troisième ligne, lire "alors que la seconde"...

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 26 mai 2013

Billet haineux pour un soit-disant centriste qui tape en continu sur les socialistes.

La place de son auteur est dans la droite populaire ou au FN mais pas au MoDem car l'auteur ne tolère rien de ce qui vient de gauche ni même de la droite modérée.

Écrit par : Xena | lundi, 27 mai 2013

@Xena
tss tss : j'ai voté Hollande au second tour et je n'ai jusqu'ici jamais accordé ma voix à l'UMP...
Exiger la sécurité c'est haineux ?
Il y a en effet une certaine gauche totalement bien-pensante qui m'exaspère : c'est la même qui se fait éliminer dès le 1er tour à chaque législative partielle.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 27 mai 2013

Surtout que tu es loin d'être aussi "haineux" que la plupart des français.

Vu le nombre de "Hollande si je le vois je lui bourre la gueule" que j'entends autour de moi en ce moment je pense que pépère ferait mieux d'arrêter les promenades incognito. Juste au cas où.

C'est ça aussi de s'occuper des histoires de fesses d'1% de la population (en comptant large) pendant que les 99% restants commencent à angoisser pour le futur. En plus on se fait plus ou moins insulter si par malheur on est pas enthousiasmé par le projet ...
Les socialistes récoltent ce qu'ils sèment, étonnant qu'ils s'en étonnent.

Écrit par : skunker | lundi, 27 mai 2013

Les commentaires sont fermés.