Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sarkozy parti, un paquet d'abrutis en moins ! | Page d'accueil | Mélenchon et Bayrou : si loin et si proches... »

mardi, 24 janvier 2012

La droite ne peut plus compter que sur le centre pour éviter la gauche

Je suis assez tenté de souhaiter bonne retraite à Nicolas Sarkozy, à l'instar d'un autre Nicolas, et j'en profite pour revenir sur l'article du Monde qu'il cite. Nicolas Sarkozy se laisse aller à des confidences et avoue qu'il ne croit plus guère en sa victoire. Plus personne à droite ne peut gagner car il est trop tard pour lancer une alternative crédible. Si la droite veut éviter toutes les conséquences d'une prise de pouvoir par la gauche, et elle serait alors totale puisqu'elle détient déjà le Sénat, les grandes villes et les Régions), elle ne peut qu'espérer se reporter vers le Centre.

Évidemment, il y a des différences notables entre François Bayrou et Nicolas Sarkozy. Il ne faut pas compter sur le premier pour chasser les étudiants étrangers, et, si je crois qu'il évitera d'alourdir démesurément les impôts, il fera le nécessaire tant que notre budget ne sera pas à l'équilibre. Il ne fera pas des fonctionnaires ses cibles principales. Les lobbies et les réseaux de pouvoir ne trouveront pas d'oreille complaisante auprès de lui. Mais François Bayrou a en commun avec Nicolas Sarkozy de respecter l'initiative individuelle et privée. Sa politique n'ira pas contre les entrepreneurs, pas contre les salariés non plus dont il désire alléger les charges, pas contre les professions libérales trop souvent stigmatisées. Pas de démagogie ni d'ennemi pointé du doigt, mais des objectifs clairs et précis, avec des mesures identifiées et pragmatiques adossées à une éthique irréprochable. Bayrou n'aime pas que l'on fasse de l'argent la pierre angulaire de l'action humaine, mais il n'a pas non plus cette détestation mêlée de fascination et d'attirance pour le capital que l'on trouve à gauche. Son refus de stigmatiser la finance et les banquiers et son choix de désigner les causes réelles de notre essouflement attestent ce désir d'honnêteté.

Le coeur même de la démocratie chrétienne au fond, avec toutefois une touche de laïcité nettement plus appuyée que le démocrate-chrétien moyen auquel l'opinion est habituée.

Je n'aime pas l'idée de voter pour quelqu'un par défaut, ne serait-ce que parce que je l'ai trop fait moi-même. C'est pour cette raison que j'essaie de donner des raisons objectives aux électeurs de droite de voter pour Bayrou, sans toutefois leur mentir. Il leur reste cent jours pour réfléchir à la question.

09:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : bayrou, centre, droite, sarkozy | |  Facebook | | | |

Commentaires

Salut,

Bel éloge à François Bayrou auquel je souscris complètement. La seule chose qui me fait tiquer c'est que tu rattaches FB à la droite, ce dont je pense qu'il se défend...
Mais en effet, en termes stratégiques, ce serait la meilleure option pour la plupart des gens de droite modérée...
d'ailleurs Lagarde (JC) vient de lacher Morin pour NS, dans le cas où il se présenterait... et ça c'est même pas sûr !

@+

JF

Écrit par : Breizhmaine | mardi, 24 janvier 2012

C'est là tout le problème de Bayrou et du Modem : essayer de récupérer les gens de droite, tout en les traitant d'abrutis (comme vu au billet précédent) pour récupérer les gens de gauche.

Écrit par : xerbias | mardi, 24 janvier 2012

@xerbias
Ben, Guéant, un abruti, c'est clair que c'en est un. Excuse-moi, mais emmerder les immigrés les mieux insérés de France, il fallait être Guéant pour y songer. Cohérence avec l'immigration choisie ? Zéro. Et encore, je suis bon...
Je crois que je combats suffisamment la gauche ici pour pouvoir estimer que je ne flatte pas la gauche, très loin de là.
Bayrou a une position équilibrée, et je pense qu'il a largement dénoncé le programme de la gauche.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 24 janvier 2012

Je pense que Claude Guéant était certainement meilleur haut fonctionnaire que ministre, mais le voir traité d'abruti, ça le rend un peu sympathique. Voir que des modérés s'adonnent eux aussi au manque de respect, ça fait relativiser les choses. Quant à la prétérition sur Luc Chatel...

Je ne sais pas si Bayrou a dénoncé le programme de la gauche, je ne l'ai pas entendu sur le sujet. A la base, c'est quelqu'un que j'aime bien. Mais il s'est perdu dans sa posture centriste, qui consiste à faire de l'oeil à la gauche, ignorant que celle-ci ne se ralliera jamais derrière lui, pour des raisons de pureté idéologique.

Au cours des dix dernières années, il s'est posé comme opposant plus qu'en alternative. Il a brûlé les ponts avec la droite par tactique électorale et il a préféré rester dans une opposition confortable plutôt que de se retrousser les manches pour faire quelque chose. Après avoir longtemps assommé la droite de son mépris, il aurait beau jeu de lui demander ses voix.

Je note les propositions de fond, mais je n'ai aucune confiance en l'homme, et c'est assez rédhibitoire.

Écrit par : xerbias | mardi, 24 janvier 2012

@xerbias
Il se trouve que je connais personnellement plusieurs jeunes filles (aussi belles qu'intelligentes au demeurant) confrontées aux lois imbéciles de Guéant : c'est un type comme lui qui fait que des gens de centre-droit comme moi, eh bien du coup, lors des seconds tous, ils votent à gauche, maintenant.
Sur Châtel, je me suis retenu aussi, mais sache que je déteste tout autant la gauche sur les questions d'éducation. Ce qui m'insupporte le plus c'est d'avoir vu la droite mener une politique de gauche dans ce domaine, les moyens en moins.
Donc bon, je ne dis rien d'autre, il est très durement frappé, et les divergences d'opinion ne doivent jamais faire oublier la fraternité humaine, mais question éducation, la droite est tout simplement inexcusable.
Bayrou dénonce depuis le début de cette campagne le discours de la gauche qui fait voter des gens sur des choses qu'elle compte bien en pas appliquer, désigne sans cesse l'ennemi extérieur pour se garder de toute réforme, et, in fine, comme Sarkozy, dresse les Français les uns contre les autres (pas les mêmes catégories, mais même technique).
Il me semble que des individus estimables comme François Fillon ou encore Alain Juppé s'en sont trouvés heurtés à plusieurs reprises. Et pas que de cela. Ils sont pourtant clairement à droite.
Sarkozy n'a pas que des défauts, mais pour ce qui est de doubler la gauche par la gauche...qui a imbécilement promu la discrimination positive ? C'est pas Bayrou, ça tout de même ! Il l'a toujours combattu. Je déteste, moi, cette logique communautariste tout droit venue d'Amérique, que la gauche a d'abord servilement imitée, puis dont la droite s'est à son tour emparée.
En somme, la droite n'a su qu'imiter tantôt la gauche tantôt l'extrême-droite depuis 5 ans. C'est ce qui la perd depuis un moment.
Bayrou a le mérite d'une parfaite constance depuis 10 ans. Cela me paraît suffisamment rare en politique, d'autant que cette constance s'associe à de l'indépendance et de la modération.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 24 janvier 2012

Xerbias,

Quand vous dites: "il a préféré rester dans une opposition confortable plutôt que de se retrousser les manches"

Moi je dis: il a préféré rester dans une opposition très inconfortable plutôt que d'aller à la soupe et cautionner des Guéant et autres Hortefeux...

Écrit par : lg | mardi, 24 janvier 2012

On vire des étudiants très qualifiés, qu'on a financés et donc formés pour le compte d'autres pays (puisqu'on les vire, vous suivez ?), par la grâce d'un ministre de l'Intérieur, tellement brillant et imbu de lui-même, qu'il ne voit même pas à quel point sa circulaire est idiote économiquement et politiquement (bonjour l'image de la France). Je cherche des termes alternatifs à "abruti" et je n'en vois pas...

Écrit par : archenemy | mardi, 24 janvier 2012

lg > En effet, je ne doute pas que vous voyez les choses différemment. Et j'imagine que les éventuels ministres de Bayrou n'iraient pas à la soupe mais chercheraient à améliorer les choses.

Personnellement, je me dit que si Bayrou n'avait pas préféré la glorieuse solitude en 2002, la majorité aurait été plus équilibrée.

archenemy > Cela aurait donc mieux passé si on leur avait fait payé le coût de leur formation ?

l'hérétique > La droite "inexcusable" sur les questions d'Education ? Pour ne rien avoir changé ? Pour avoir réduit le nombre de postes ? Quelle était en fin de compte ta conclusion à la question que tu soulevais dans le billet "Cherche profs disparus" ?

La discrimination positive, concrètement, cela s'est traduit par quelle mesure gouvernementale ? Pendant la campagne de 2007, Sarkozy disait déjà qu'il ne ferait rien sur la base du communautarisme.

Sarkozy trop à gauche ? C'est bien possible. Mais à moins que je ne me sois trompé, Bayrou se présentait comme se voulant du centre. Si c'était pour faire une politique de droite, il s'est mal positionné. S'il n'est pas au second tour, Bayrou donnera une consigne de vote cette fois-ci. On se doute bien que ce ne sera pas pour Sarkozy. Il préfère désormais la gauche à la droite, je ne vois pas en quoi il pourrait dès lors être une planche de salut pour cette dernière.

"Bayrou a le mérite d'une parfaite constance depuis 10 ans."

Oui, Bayrou a le mérite de ne pas avoir été au pouvoir depuis 10 ans. C'est plus facile de ne pas décevoir lorsqu'on ne fait rien.

Écrit par : xerbias | mardi, 24 janvier 2012

Pour ma part je me demande quand tous les français vont realiser que les politiques ces 30 dernières années droite comme gauche ont contribué à nous enterrer quand on sait que depuis la loi73 Pompidou/Giscard (Donc loi instaurée par la centristes merci Bayrou)la France est obligée d'emprunter sur les marchés financiers à des taux qui dépendent de notre note donc plus celle ci chute plus les taux d'intérêts augmentent bref on paye déjà 50 milliards d'euros dans le seul remboursement des INTERETS de la dette chaque année. Aussi il faut vous réveiller on n'en parle jamais car avant cette loi on empruntait auprès de la banque de France à 0%.De plus L'article 104 du traité de Maastricht et 123 du traité de Lisbonne sont venus renforcés au niveau institutionnel cette loi. Aussi je vous le dis tout ceux qui ont voter pour ces traités sont ceux qui nous ont mis dans la panade. Aussi ils peuvent nous aveugler de leur beaux discours , ce ne sont encore que des mots car ils ont installés ce système et ils en vivent . Quand on sait que ce sont des entreprises privés qui ont financé la mise en place de la rencontre du G20 comment voulez vous qu'ils prennent des mesures sans être cheville et poing liés avec les accords qu'ils ont signé par derrière et qui les empêchent de mener des politiques indépendamment des lobbies !!!Aussi les plus pourris sont les grands partis qui noyautent déjà nos médias par leurs influences partisanes et donc sont pourris pour agir dans l'intérêt général.Ne comptez pas sur les médias à la botte du pouvoir pour vous parler de tous les candidats MAIS PLEASE ne laissez pas les sondages décider à votre place en vous faisant comprendre que tout est déjà joué. Montrons leur le contraire!!!
Aussi je vous le dis tout ceux qui ont voter pour ces traités sont ceux qui nous ont mis dans la panade aussi L'UMP, PS,les verts, Bayrou, Morin, Villepin bref tout cela peuvent aller se rhabiller ils sont tous coupables et le pire c'est qu'ils ne comptent pas s'attaquer à l'une des causes. Moi mon vote sera pour Nicolas Dupont-Aignan le seul gaulliste sociale indépendant qui veut rassembler toutes les forces qui veulent repermettre à notre pays de retrouver notre pouvoir monetare et budgetaire sinon cela ne sert à rien d'élire un président si il est juste là pour accomplir le massacre des marchés financiers !Ne comptez pas sur les médias à la botte du pouvoir pour vous parler de tous les candidats et ne laissez pas les sondages décider à votre place en vous faisant comprendre que tout est déjà joué. Montrons leur le contraire!!!!!

Écrit par : christinette 98713 | mardi, 24 janvier 2012

Rien compris à ce méli-mélo.
Enfin bon bref.

Écrit par : Martine | mardi, 24 janvier 2012

Je lis des choses vraiment très curieuses dans certains commentaires:

- Guéant un homme de droite? Je crois qu'il manque un adjectif devant droite, c'est "extrême". Il y a des personnalités très estimables à droite, et j'espère que personne n'ose mettre sur le même plan les modérés Fillon et Juppé avec des Guéant ou des Hortefeux, dont le rôle n'aura été que de dresser les uns contre les autres.

- Qu'on ne confonde pas non plus "droite" et "Sarkozysme" sinon on va finir par confondre de Gaulle et Sarkozy, au risque de tomber dans le ridicule le plus total.

- J'aime bien lire que Bayrou s'est tranquillement "planqué" dans une position confortable depuis 2007. Certains ont peut-être oublié à quel point on a essayé de le tuer politiquement lorsqu'il a créé le MoDem. Parler de "confort" dans ces conditions, c'est plutôt malvenu.

- Enfin, ce n'est pas parce que L. Chatel a subi un drame personnel, qu'on n'a plus le droit de parler de l'Education Nationale ni d'en juger son Ministre depuis 4 ans...

Écrit par : JF le démocrate | mardi, 24 janvier 2012

"Le coeur même de la démocratie chrétienne au fond, avec toutefois une touche de laïcité nettement plus appuyée que le démocrate-chrétien moyen auquel l'opinion est habituée."

C'est précisément ce que je pense aussi !
C'est justement sa vision de la laïcité qui fait toute la différence avec les autres candidats : parce qu'il l'applique aux sensibilités politiques. C'est la clef de la réelle démocratie. Voltaire, Diderot l'ont déjà exprimé mais Bayrou va enfin l'appliquer.
C'est le seul à demander le respect mutuel entre les Partis politiques. Exactement comme entre les religions.
L'indépendance qu'il prône c'est le contraire du clientélisme et c'est donc la liberté.

Écrit par : Françoise Boulanger | mardi, 24 janvier 2012

@xerbias
Education : tous les pédagogols qui faisaient la loi sous la gauche se sont trouvés confirmés sous Chirac puis Sarkozy aux notables exceptions des passages de Fillon et Darcos. Et encore...
Leur réduction de postes rapporte trois fois rien. Toute cette esbroufe pour si peu au lieu de dégommer tartuferies... qui ne servent à rien à commencer par les fameux IUFM.
Immigration : politique aveugle revenant à chasser des éléments intégrés ou désireux de s'intégrer tout en naturalisant à tour de bras (200 000 naturalisations/an). Que du vent, absence totale de vraies réformes à commencer par le regroupement familial bien trop largement pratiqué.
Discrimination positive ? Ben vois à l'IEP, par exemple, avec Descoings, ce grand pote des Châtel and co (mais aussi de tous les réseaux de la gôche, faut savoir manger à tous les rateliers...).
Moi aussi je préfère la gauche à Sarkozy, en effet. Non pas que j'aime la gauche, mais à choisir entre deux maux...Mais bon, je n'ai jamais été dupe de l'individu.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 25 janvier 2012

Le débat droite gauche est révolu !!!Tout se joue entre les promondialistes (qui cautionnent ce système et ces dérives) et les souverainistes qui veulent redonner à la France son pouvoir monetaire et budgetaire afin de se défaire de la dépendance aux marchés financiers. Vous avez tous des commentaires assez superficiels de s'avoir qui est du centre qui est plus à gauche...ce n'est pas cela qui va nous permettre de savoir qui veut quoi. Bayrou, UMPS, les verts...mènent la même politique européenne c'est à dire vers une europe fédérale anti démocratique où tous les pouvoirs sont transféré à Bruxelles en autre...Donc avec votre vision peu importe le candidat que vous élirez vous avez opté pour les promondialistes ceux qui prônent le "Achetez Français" mais qui en même temps accepte que nous soyons concurencé par des pays qui portent atteinte au droits de l'homme comme en Chine et qui mènent une politique de destruction de toutes les règles en matière écologique...Donc continuez vos échanges ne font pas avancer le débat c'est déprimant !

Écrit par : christinette 98713 | mercredi, 25 janvier 2012

il ne veut pas alourdir les impôts mais propose une augmentation de 2 points de la TVA ... cherchez l'erreur ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 25 janvier 2012

@Mirabelle
Parce qu'on ne peut pas l'éviter. Tu veux quoi ? le beurre et l'argent du beurre ?

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 25 janvier 2012

"Cela aurait donc mieux passé si on leur avait fait payé le coût de leur formation ?"

On signifie à des gens hautement qualifiés, et francophiles à la base, qu'ils ne sont plus les bienvenus...plutôt que d'utiliser leurs compétences (que d'autres utiliseront). Vous ne voyez vraiment pas le problème ?

Écrit par : archenemy | mercredi, 25 janvier 2012

l'hérétique > Je remarque que sur ces reproches cités(les régularisations, la pédagogie), il n'y a aucune chance que la gauche aille dans le sens inverse, bien au contraire. Mais le Modem préfère la gauche, il faut donc croire qu'il s'en accommode très bien. C'est donc inutile de faire un appel du pied à la droite dans ces conditions. Ce n'est pas un Bayrou stratégiquement soumis à la gauche qui changera quoi que ce soit, mieux vaut laisser Sarkozy travailler.

Et la discrimination positive à Sciences Po, ça date de 2001. Parfois je me dis que les reproches ne sont plus de l'ordre du rationnel...

Écrit par : xerbias | mercredi, 25 janvier 2012

@ l'hérétique :

"@Mirabelle
Parce qu'on ne peut pas l'éviter. Tu veux quoi ? le beurre et l'argent du beurre ?"



Petit calcul :
3 déplacement par semaine de moyenne, 300 000€ en moyenne par déplacement, 52 semaines par an pendant 5 ans.
Grosso merdo le budget déplacement de Sarkozy pour 5 ans c'est 234 000 000€. Et je pourrais rajouter l'acquisition d'air sarko one au calcul etc ...

On pourrait commencer la rigueur par faire la chasse aux dépenses pharaonique, aux abus de pouvoir pour s'approprier des logements à peu de frais etc ...
Hors de question qu'on me pompe du fric (encore) pour boucher des trous pendant qu'au palais ça continu à ce torcher le cul avec de la soie sauvage.

Écrit par : skunker | mercredi, 25 janvier 2012

La hausse de la TVA est une honte qui devrait faire dégager absolument tous ceux qui la préconisent ... il y a tant à faire ailleurs pour récupérer du fric... c'est encore s'en prendre aux plus précaires... je veux quoi ? la justice, et toi, tu veux quoi ? la révolution ?

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 25 janvier 2012

@Xerbias
Sur l'immigration, je ne me fais en effet guère d'illusions côté MoDem. Toutefois, Bayrou est resté fort prudent sur le droit de vote des étrangers en le soumettant à une présence de 10 ans sur notre sol, ce qui en limite extraordinairement la portée, et, en 2007, il a été le premier à faire observer que le droit du sol risquait d'être problématique à appliquer à Mayotte et en Guyane. Il a toujours défendu un traitement au cas par cas (pas une politique du chiffre !) de l'immigration, ce qui me semble le bon sens même.
Bien sûr que la discrimination positive est un truc de gauche, mais Sarkozy l'a portée un temps aux nues.
@Mirabelle
Tu proposes quoi ? Une chasse aux koulaks ? Tu crois que les "riches" vont sauver la France ? Qu'en les spoliant et en les mettant dans des camps on rendra justice au peuple vengeur ?
C'est quoi ton "tant à faire" pour récupérer du fric ? Soyons concrets, stp.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 25 janvier 2012

@skunker
ça, je suis d'accord. Mais il n'en reste pas moins que pour l'instant, il faut combler nos déficits. Pour cela, il faut un mélange d'impôts directs, d'impôts indirects et de réduction des dépenses...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 25 janvier 2012

la droite doit et va se dissoudre dans l'extreme droite, tout comme la gauche va se radicaliser.

restera enfin un centre, libéral et démocrate, pro européen.

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 25 janvier 2012

@L' hérétique,
http://www.tkblueagency.eu/wp-content/uploads/2011/12/Appel-%C3%A0-la-cr%C3%A9ation-d%E2%80%99une-notation-extra-financi%C3%A8re-juste-et-soutenable-pour-la-logistique-et-le-fret.pdf

Pour info, ne sachant pas si vous etes au courant ou pas, assez récent. ;)
@+

Écrit par : Martine | mercredi, 25 janvier 2012

spolier les riches ? parce que les riches à ton avis ils les méritent leurs profits boursiers ? mais tu es hallucinant là ! tu veux me faire pleurer sur leur sort ?
et pour sauver tes riches, tu veux accabler un peu plus les bas revenus ? c'est ta morale ?

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 25 janvier 2012

@Mira,
Tu perds ton temps, je resterai :x

Écrit par : Martine | mercredi, 25 janvier 2012

il n'y a personne qui a commenté un seul de mes posts !!! Pourtant j'aurais aimé avoir votre avis !!

Écrit par : christinette 98713 | mercredi, 25 janvier 2012

@ Christinette :

Tu dis qu'on est à côté de la plaque, du coup je me demande bien ce que tu ferais de nos avis. Dis plutôt que t'avais envie de débattre ;)

Écrit par : skunker | mercredi, 25 janvier 2012

Écrire un commentaire