Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Il est bizarre, Hollande | Page d'accueil | Nafissatou a sauvé la France et...les Socialistes ! »

vendredi, 21 octobre 2011

Di-antalvic, Primperan, on va finir par ne plus pouvoir se soigner !

Encore un médicament qui passe à la trappe. Bon, pour les moins de 18 ans, seulement, mais enfin...L'AFSSAPS nous balance tous les mois des médicaments à jeter à la poubelle.

Je ne dis évidemment pas que le Primpéran est neutre, mais au bout d'un moment, le principe de précaution, il devient un peu pénible sur les bords. 

On s'est privé d'un puissant antalgique de second degré avec le Di-Antalvic parce que les jeunes Suédois et Britanniques se suicidaient avec.

Pour le Primpéran, l'AFSSAPS a mis en place sur les conséquences...des surdosages de Primpéran ! Ben oui les gars, on s'en doute que surdoser un neuroleptique, ça a des conséquences. Mais si on faisait une enquête sur les usages ordinaires, ce qui est en principe le bon sens et la norme ?

Les effets secondaires potentiels du Primpéran sont connus de longue date. Alors à quoi rime cette volte-face ?

Ça sent l'effet Mediator. Sauf que le Mediator, lui, ne sert vraiment à rien en plus d'être dangereux. On va faire quoi, maintenant ? Interdire l'ibuprofène parce qu'il peut provoquer des saignements d'estomac ? Ou encore l'aspirine pour à peu près les mêmes raisons ?

Ce qui est exaspérant, c'est que 9 fois sur 10, c'est la presse qui informe les professionnels de la santé de ces interdictions subites.

En revanche, moi, j'aimerais bien qu'on s'intéresse d'un peu plus près aux génériques, un de ces jours : une variation de dose de +/- 20%, cela ne me paraît pas neutre, primo, et secondo, j'aimerais bien qu'on se penche également sur les excipients utilisés, excipients dont la composition ne figure jamais ou presque sur les boîtes.

Bref, entre les déremboursements (qui peuvent toutefois être justifiés)  et les interdictions de médicaments ça commence à devenir difficile de se soigner dans ce pays.

Commentaires

En tant que médecin, je suis globalement de votre avis !

Écrit par : Dominique GAUTHIER | vendredi, 21 octobre 2011

Moi, j'aimerais aussi que l'on s'intéresse aux tarifs des génériques, dont certains s'avèrent pluS onéreux que le produit d'origine.

Écrit par : Martine | vendredi, 21 octobre 2011

En fait, lorsque les génériques sortent, ils sont 20% moins chers que le produit "princeps" mais ensuite, parfois le laboratoire baisse le prix du princeps pour rester concurrentiel...
Cela reste malgré tout une vertue de ce système qui fait baisser le prix des médicaments.

Écrit par : Dominique GAUTHIER | vendredi, 21 octobre 2011

Selon un mai médecin, certains génériques seraient fabriqués en Inde ou en Chine et que des hôpitaux du Nord de la France auraient constaté une efficacité moindre.

Écrit par : grandpas | samedi, 22 octobre 2011

Bon! J'avais dit que j'allais arrêter de participer, mais là, je ne peux pas laisser passer!
Donc, expérience personnelle!
Sous trithérapie pour hypertension je prends aussi un anticholestérol:Z*****.
Lettre de ma caisse de SS, comme quoi je suis mauvais citoyen et que je devrais prendre le générique: Sy******** .
Premier refus de ma part car le générique, par sa forme et sa couleur prête à confusion avec un autre médicament et que je connais un petit quelque chose pour sur les maladies iatrogénes. Deuxiéme courrier de ma caisse SS. Je me laisse faire...et je me soumets à la sy********** de Biogaran (Incidemment, c'est aussi Servier, mais je ne le chargerai pas pour cela).
Bilan: une visite chez un spécialiste (Rhumato) une scintigraphie, deux scanners, une radio,prescription d'une paire de cannes, ostéopathe -à mes frais- (qui diagnostique à raison une tendinite, sans explication) bref plus de radiations en un an qu'en 5 ans de travail sur les mines d'Arlit...
Et aucune solution pour la douleur paralysante...
Les vieux, ils aiment bien parler de leurs douleurs... Discussion avec mon bof britannique:"Cherche pas, c'est l'anticholestérol".
Visite suivante chez mon médecin,demande de retour à Z*****.Deux mois de reprise de ce traitement, douleur disparue, je ne cours pas comme un lapin mais j'ai retrouvé ma mobilité.
Conclusion: Les médecins se font payer en moyenne dix ans d'études. En principe, ils devraient savoir ce qu'ils font, du moins les praticiens avec clientéle! (Et mon expérience me prouve que c'est la majorité de ceux que j'ai rencontrés)
Alors pourquoi faut-il qu'un fonctionnaire (Médecin aussi, en principe) vienne interférer sous prétexte d'instructions gouvernementales avec votre traitement?
Si l'information médicale n'était pas laissée aux labos ou lobbies et que la confiance était restituée aux praticiens (avec une formation sérieuse à "l'économie" du système), ne croiriez vous pas que tout irait mieux?
"L'optimum d'un systéme n'a jamais été égal à la somme des optima".
Si vous êtes sous générique, NE COURREZ PAS CHEZ VOTRE MEDECIN,mais s'il y a un probléme posez lui la question à votre prochaine visite.
PS:Martine, c'est pas la peine de corriger
mes pluriels latins dont je ne suis aucunement sûr.

Écrit par : Triboulet | samedi, 22 octobre 2011

Addenda, si vous permettez. Je n'incrimine en aucune façon Sy**********!
Il est possible que ce médicament agisse favorablement avec d'autres personnes. Si nous étions tous semblables, la médecine serait une science aussi exacte que les maths...Et un ordinateur serait suffisant...

Écrit par : Triboulet | samedi, 22 octobre 2011

@Triboulet,
Perso, je me méfie beaucoup de l'énergie avec laquelle on essaie de nous convaincre que les génériques, c'est mieux...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 23 octobre 2011

@Triboulet,
M'enfin, j'ai pas trop compris le "ps"... Vous ai lu ailleurs, ne me souviens pas de vous y avoir distribué des "baffes" aucune raison que cela change so far.
Z'etes libre de vous épancher ici, je crois.

Écrit par : Martine | dimanche, 23 octobre 2011

@triboulet : une tendinite sans explication qui ne s'améliore que 2 mois après après être revenu sous Zo•or me semble être une histoire qui dédouane le générique!
Les problèmes liés aux génériques sont multiples : doute sur leur efficacité, perte de repère des patients face à la différence de dénomination, de boite, de forme de comprimé etc...

Écrit par : Dominique GAUTHIER | dimanche, 23 octobre 2011

En France, on surconsomme. Un excès qui amène une réaction des pouvoirs publics. Toujours est-il qu'on devrait se poser la question de l'acharnement thérapeutique (c'est davantage l’hôpital qui coûte à la ss) et pour le quotidien repenser les thérapeutiques... n'oublions pas que les tubes d'homéopathie ne coûtenr qu' 1,80 euros, et que l'efficacité est aujourd'hui reconnue (bien qu'inexpliquée) ...

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 23 octobre 2011

L'efficacité de l'homéopathie reconnue ? Où ça ?

Écrit par : melianos | dimanche, 23 octobre 2011

@Mélianos : par le conseil de l'ordre des Médecins depuis 1997.

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 23 octobre 2011

@Mirabelle : une référence, un texte ?

Écrit par : Dominique GAUTHIER | dimanche, 23 octobre 2011

@ Dominique Gautier, si vous êtes médecin, vous devez savoir, je n'ai pas le texte sous la main. Je le sais, je ne suis pas une spécialiste du droit médical.
Les enseignements officiels en université existent depuis fort longtemps, d'abord en pharma, puis en médecine depuis 1982.
je vous copie ci-dessous un extrait de wikipédia:
↑ Ordre National des Médecins - Conseil National de l'Ordre, « Rapport de la Commission d'étude sur l'homéopathie [archive] » sur cat.inist.fr. Consulté le 30 octobre 2010 « Pour la première fois, le Conseil de l’Ordre reconnaît: -Que l’homéopathie est une méthode thérapeutique et qu’elle doit être réservée aux docteurs en médecine; la notion de base étant le diagnostic. Ce n’est pas une spécialité ni un exercice exclusif. -Qu’une expérimentation et une évaluation scientifique soient réalisées par des méthodes adaptées consensuelles. -Que les médecins appliquant cette méthode acquièrent une formation adaptée et l’entretiennent (FMC) -Que l’Université crée un DIU servant de base à la reconnaissance de la mention " homéopathie " -Qu’une information soit systématiquement délivrée dans le cursus normal des études médicales. » la situation dans plusieurs pays, ici [archive]

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 23 octobre 2011

Chimie : Jacques Benveniste, chercheur français à l'INSERM et correspondant permanent de Nature, pour sa conviction tenace que l'eau est un liquide intelligent, la mémoire de l'eau, et pour avoir démontré de manière satisfaisante (selon lui) que l'eau est capable de retenir des événements bien après la disparition de toute trace de ces événements.

Écrit par : melianos | dimanche, 23 octobre 2011

J'ai eu un problème en postant mon commentaire précédent, tout n'est pas passé. Peut-il être supprimé ?

Chimie : Jacques Benveniste, chercheur français à l'INSERM et correspondant permanent de Nature, pour sa conviction tenace que l'eau est un liquide intelligent, la mémoire de l'eau, et pour avoir démontré de manière satisfaisante (selon lui) que l'eau est capable de retenir des événements bien après la disparition de toute trace de ces événements. (Ceci est un Ig Nobel, et la mémoire de l'eau est une des bases de l'homéopathie. Et la reconnaissance de l'homéopathie en France est tout de même très limitée.)

Et je citerais également le préambule de l'article de wikipedia sur l'homéopathie "La majorité de la communauté scientifique et médicale considère que l'homéopathie est une pseudo-science entrant en contradiction avec les connaissances actuelles en chimie et en biologie"

Écrit par : melianos | dimanche, 23 octobre 2011

Heu, bon, Mélianos, moi je ne viens pas faire le procès ici de l'homéopathie. Ce n'est qu'un article Wikipédia écrit par je ne sais qui, qui le présente ainsi. Je vous ai donné le lien pour les références.Cette médecine décriée pendant des siècles est maintenant admise officiellement, c'est ce qu'il faut retenir, et puisque tel est le cas, il est intéressant de se pencher dessus. Très utilisée en Asie : Inde, en Chine c'est plutôt la phytothérapie, elle permet justement de soigner à moindre coût des malades qui ne pourraient pas l'être faute de moyens. C'était l'objet du billet de l'Hérétique. Plus près de chez nous très utilisée aussi en Allemagne, en Angleterre, bref dans les pays européens, il n'y a que la France bien cartésienne pour faire encore un peu de résistance.
Perso je me soigne ainsi depuis l'enfance, je soigne mes chats avec, ce qui m'évite énormément de frais véto... ça marche.

Écrit par : Mirabelle | lundi, 24 octobre 2011

http://www.pharmaciedelepoulle.com/Angines_%20maux_de_gorge.htm
http://whqlibdoc.who.int/publications/2005/9242546720_fre.pdf

Vous avez des enfants l' hérétique, alors soyez attentif, l'allemagne a fait marche arrière en ce qui concerne les soins pour certaines maladies devant l'augmentation de rhumatisme articulaire aigu et complications cardiaques.
@+

Écrit par : Martine | lundi, 24 octobre 2011

Perso j'ai un médecin en qui j'ai entièrement confiance.
Mon rôle n'est pas de le juger, mais de faire appel à lui en cas de besoin.
Le cas échéant, il répond à mes interrogations avec son savoir.
A remettre en cause d'une manière générale la compétence des spécialistes (et c'est faciles avec internet) n'améliore en rien la vie des individus.
Tout le monde sait que plus de 99% des personnes spécialisées dans une compétence vous donnera l'information qui lui semble la plus juste (sans arrière pensée machiavélique)
Reste le 1% qui profitera de la crédulité de certains.
Et pourtant nous perdons notre temps à dénoncer les mauvaises manières de ces derniers (ce message en ait malheureusement la preuve..!)

Écrit par : Jacques Berthe | jeudi, 27 octobre 2011

@ Jacques Berthe : c'est une bonne chose de pouvoir avoir confiance en son médecin, mais nous parlons ici de choix de thérapeutiques notamment dans le cadre d'économies. Moi aussi j'ai confiance en ma toubib, d'ailleurs, elle n'hésite pas à prescrire de l'homéo ... ça tombe bien ! lol !

Écrit par : Mirabelle | jeudi, 27 octobre 2011

@Mirabelle
Je n'ignore évidemment pas l'existence d'une formation en homéopathie à la faculté de médecine ni que celle-ci est réservée aux seuls médecins, ni que le conseil de l'ordre reconnaît le diplôme d'homéopathe.
Mais après 13 ans passés en fac de médecine en parallèle avec une pratique dans les hôpitaux et en libéral, je peux vous dire que cela ne signifie en rien une reconnaissance d'une quelconque action pharmacodynamique des médicaments homéopathiques !
Vous ne trouverez pas de texte officiel de la communauté scientifique médicale ou du conseil de l'ordre reconnaissant une efficacité à l'homéopathie autre que celle du placebo.

Ceci dit, le placebo est efficace, l'homéopathie aussi !

Je n'ai pas de diplôme d'homéopathe, mais moi aussi j'ai été soigné toute mon enfance et mon adolescence par homéopathie pour des allergies. J'ai commencé à aller mieux le jour où j'ai pris des antihistaminiques...

Écrit par : Dominique GAUTHIER | jeudi, 27 octobre 2011

@Dr Gauthier, vous faites une double erreur.
D'une part l'efficacité de l'homéopathie a été reconnue et d'autre part les scientifiques aujourd'hui reconnaissent ne pas pouvoir expliquer "présentement" son fonctionnement. Vous nous ressortez ici un vieux débat qui n'a plus lieu aujourd'hui... mettez vous à jour.
Moi les antihistaminiques me rendent malade et mes allergies passent très bien avec poumon-histaminum ... ne vous en déplaise, tout le monde n'est pas fait sur le même moule ! La 2ème erreur consiste dans le cas présent de cet article de l'Hérétique à être hors sujet, en reprenant ce débat dont on a cure aujourd'hui, alors que nous parlons finances de la SS et possibilité de se soigner à peu de frais.

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 28 octobre 2011

@Dominique G,
Elle qui a mis ce sujet sur le tapis et qui ensuite vous explique que vous etes hors sujet... ;))
Enfin bon bref, "laisse béton" la meilleure formule.

Écrit par : Martine | vendredi, 28 octobre 2011

@Mirabelle
"l'efficacité de l'homéopathie a été reconnue"

Si vous le dites, je vous croies sur parole ! :-D
Ceci dit, l'efficacité du placebo est aussi toute à fait réelle !

Écrit par : Dominique GAUTHIER | vendredi, 28 octobre 2011

très franchement je pense qu'on dit aujourd'hui placebo car on n'a pas d'explication, cependant si j'ai telle pathologie et que je prends tel remède homéo (par erreur et sans savoir que je me trompe), ça ne marche pas, si je prends le bon remède, ça marche ! idem pour les animaux !
une émission intéressante :
http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-2-2011/articles/p-11572-Enquete-de-sante-L-homeopathie-mystereet-boules-de.htm

la vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/xkeqwp_homeopathie-mystere-et-boules-de-sucre_webcam

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 28 octobre 2011

Yep, il y a aussi le mystère des pierres...
Chez reporter je crois^^^. :o)))

Écrit par : Martine | vendredi, 28 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.