Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Et pourtant, les valeurs de l'UMP me conviendraient... | Page d'accueil | Foutue image... »

mardi, 11 octobre 2011

J'ai trouvé Aubry et Hollande très responsables

Dans les dents, l'Montebourg. Il a voulu faire le malin avec sa démondialisation et se prend pour le preneur d'otages de la gauche, moyennant quoi Martine Aubry et François Hollande ont tous deux rejeté le protectionnisme ; Martine a clairement fait savoir qu'elle ne changerait pas, et Hollande a récusé les zig-zags, tous deux substituant à la démondialisation le concept d'échanges justes (que défend aussi le MoDem).

Bref, en somme, la ligne choisie est celle, claire, de la social-démocratie. De toutes façons, j'ai fait mes comptes :  31+39 = 70% pour la social-démocratie. A cela il faut ajouter 6(Royal) + 5(Valls) de gauche réformiste. Total = 81%.

Les Français de gauche ne vont pas se laisser emm... par les diktats des démondialisateurs dont seuls l'extrême-gauche et le FN partagent l'analyse économique alors qu'ils ont été plus de 80% (pour ceux qui ont voté) à choisir la social-démocratie ou le réformisme de gauche.

Perso, je préfère la démocratie-chrétienne et/ou les libéraux, mais je pense qu'on peut s'entendre sur un certains nombres de points (pas tous) avec les sociaux-démocrates.

Voilà qui devrait apporter une réponse à Fillon qui avait sommé les deux leaders sociaux-démocrates de choisir entre le gauchisme et la social-démocratie.

17:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : aubry, hollande, social-démocratie, modem, montebourg, ps, primaires | |  Facebook | | | |

Commentaires

Très juste billet, cependant vous avez oublié "debout la république" dans la rubrique démondialisateurs. ;o)))

Écrit par : Martine | mardi, 11 octobre 2011

Allez hop! Un interlude musical:
http://www.youtube.com/watch?v=ejyKrdWpn6s

Écrit par : Martine | mardi, 11 octobre 2011

"l'analyse économique" ? appeler analyse économique les idées de Montebourg ou du FN sur l'économie, c'est leur faire trop d'honneur, il me semble

Écrit par : corto74 | mardi, 11 octobre 2011

@corto
mon clavier a fourché : je voulais écrire ânerie à la place d'analyse.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 11 octobre 2011

On peut être partisan du Modem et considérer certains concepts de la démondialisation comme utiles.
Perso, je pense qu'augmenter de 2% la TVA pour obtenir des ressources supplémentaires permet de lutter contre la mondialisation surtout si les sommes récoltées sont par exemple utilisées pour réduire le coût du travail.
Ensuite je pense qu'il serait plus simple de prendre des décisions radicales.
Je prends comme exemple la fabrication des chaussures de sport: coût de fabrication en Inde environ 10€; prix de vente en France environ 100€.
Il y a quelque temps (2008) un exemple m'avait frappé dans le monde du textile, une usine a fermé du près de Lyon pour cause de délocalisation. Prix de vente moyen ~800€ , coût de fabrication en France ~200 , le coût de fabrication à l'étranger ~120 € ==> résultat on délocalise et on gagne 10% de plus sur le pris de vente et on met 120 personnes dehors.
120 personnes à la rue et quelques individus lambda(vous ou moi) qui ont touché 10% de plus de dividendes qui ne sont même pas capables de se payer ce genre de vêtements.
Alors pour ou contre la démondialisation dans cet exemple ?
Ce que je viens de décrire beaucoup de ceux qui lisent ce texte en ont conscience et savent que c'est vrai.
Alors sachez qu'avant de construire le toit qui nous protégeras tous il est nécessaire de créer les fondations : du ciment(la droite) du sable(la gauche) et de l'eau pour lier l'ensemble(le modem)

Écrit par : Jacques Berthe | mercredi, 12 octobre 2011

Je ne suis pas d'accord avec votre analyse, au contraire, je pense le contraire.

C'est la gauche décomplexé qui a gagné. La gauche réformiste, mené par Manuels Valls, a fait un faible score.

Hollande, qui m'est devenu sympathique grâce à Martine Aubry, n'a jamais su trancher quand il était à la tête du PS. Une personne de mon entourage pense même que Hollande va sur la sociale démocratie car il y a une place à prendre.

Aubry, est de gauche dur (important à répéter), elle est noyauté par la gauche dur (Benoit Hamon par exemple, qui n'aime pas le MoDem et moi, je n'aime pas Benoit Hamon). Les voix de Montebourg iront à mon avis à Martine.

Bref, je suis très pessimiste sur un éventuel accord Gauche Modem ( qui risque d'être du type tu me donne tes voix et tu ferme ta gueule).

Comme côté UMP c'est pas mieux, je pense que ça serait vraiment bien que François Bayrou soit au second tour cette fois ci, car malgré ses défauts, lui il est lucide sur la situation du pays au moins.

Écrit par : Phil | mercredi, 12 octobre 2011

d'accord avec l'Hérétique, Aubry et Hollande ne doivent pas céder a la crise d'adolescence du démondialisateur.....Il fait 17%, et alors ? Il n'a fait que faire plaisir aux gauchistes du PS qui représente 20% de ce parti et de l'éléctorat potentiel.

la démondialisation est une connerie, cf l'histoire de l'économie.

Si Aubry et Hollande s'abaissent a répondre par écrit au nouveau jouet des médias, c'est qu'ils sont indignes d'être président de la république....les jouets n'ont qu'un temps....ils sont vites cassés et obsolètes....

Écrit par : Europium | mercredi, 12 octobre 2011

Voici un lien sur un rapport récent du CAS, sur la gestion de la politique spatiale européenne :

http://www.usinenouvelle.com/article/la-strategie-de-la-france-pour-l-industrie-spatiale-europeenne.N160521

"Une politique industrielle fondée sur la notion de préférence européenne."

Écrit par : en passant | mercredi, 12 octobre 2011

@Jacques
Mais l'exemple que vous citez, ce n'est pas de la démondialisation ni du protectionnisme, mais du bon sens le plus élémentaire :-)
C'est d'ailleurs dans le programme de Bayrou... :-)

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 12 octobre 2011

La différence concrète entre échange juste et protectionnisme, si on prend par exemple nos importations de produits "Made in China", c'est quoi?

Au fond du fond, ne disent-ils pas tous la même chose avec des mots différents, chacun sur un cheval plus ou moins grand?

Écrit par : Aurélien | mercredi, 12 octobre 2011

Écrire un commentaire