Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Viet Tan, une sorte de MoDem du Viet-Nam | Page d'accueil | Le complot... »

dimanche, 02 janvier 2011

L'Europe sera chrétienne ou ne sera pas.

Je m'interroge souvent sur cette "pudeur" un tantinet masochiste qui fait que l'Europe n'ose pas revendiquer ses racines. Est-il besoin de chercher midi à quatorze heures pour les trouver ? Elles sont apparentes, visibles immédiatement : l'antiquité gréco-latine et le christianisme, plus largement les valeurs judéo-chrétiennes.

Il ne s'agit pas pour autant d'offrir à l'Église le moindre pouvoir politique. On voit ce que cela donne en Amérique latine, et c'est clairement dissuasif. 

En revanche, on peut reconnaître dans l'Église un précurseur : dès le haut moyen-âge, les papes ont chercher à installer la paix en Europe entre les rois chrétiens, fussent-ils orthodoxes. D'une certaine manière, l'Église a cherché à préfigurer l'Europe, même si ce n'est pas la nôtre aujourd'hui.

Les valeurs fondamentales véhiculées par la gauche laïque, y compris la gauche marxiste, sont une émanation directe du projet judéo-chrétien. Peu importe, au final, qu'il soit porté par la foi ou par l'idéal. Ce qui compte, c'est qu'il soit porté. Le Christianisme a fait nos valeurs, la Grèce et Rome nous ont donné les fondations de nos démocraties et de nos républiques.

Les valeurs qui fondent l'idéal européen sont très proches des fortes pensées édictées par Jésus de Nazareth. Pourquoi aurions-nous peur, comme homme et comme sage, de le citer en préambule de la constitution européenne.

On va me dire que du côté de l'Islam, ce sera ressenti comme une agression, un retour des Croisés. J'avoue que cet argument, celui du viol des Croisades, commence à me gonfler sérieusement. Parce que si l'on va par là, on peut aussi évoquer l'invasion arabo-musulmane stoppée par Charles Martel quatre siècles plus tôt, et puis surtout, le viol des Balkans (pour reprendre l'image particulièrement idiote et déplacée du viol) pendant quatre cents ans par l'Empire Ottoman musulman. Bref, à ce petit jeu ridicule, on n'en finit plus...Au passage, je parle de Jésus de Nazareth, et il se trouve qu'il est reconnu aussi par l'Islam.

Je me réjouis par avance de voir débarquer (enfin, je l'espère, du moins) le ban et l'arrière-ban laïc qui va hurler à l'alliance du sabre et du goupillon (le plus drôle c'est que je navigue entre athéisme et agnosticisme). Tiens, d'ailleurs, je vais changer le titre. J'avais écrit l'Europe chrétienne, finalement, je vais choisir, l'Europe sera chrétienne ou ne sera pas.

Pourquoi je dis que l'Europe sera chrétienne ou ne sera pas ? C'est surtout que je pense que l'Europe ne pourra pas continuer à se construire ex-nihilo sur le mythe de père fondateurs qui, in fine, ne sont une référence que pour les pays fondateurs, c'est à dire deux ou trois pays en somme.

Il faut évidemment quelque chose de bien plus fort qui relie les peuples européens entre eux. Quelque chose d'enraciné. Or, quand on creuse, faut-il un cours d'étymologie appliqué à cinq ou six langues européennes d'origine différentes pour le montrer, comme je le dis en introduction, il n'y a pas 36 souches différentes. Il y en a deux : la civilisation gréco-latine et le christianisme.

Le projet culturel européen devrait donc s'articuler en priorité autour de ces deux sources.

15:50 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : europe, christianisme |  Facebook | | |

Commentaires

Le problème de l'Europe ne tient pas en l'absence de valeurs communes, nul besoin que nos élites nous rappellent à nos racines. Le problème de l'Europe tient au retrait de ses forces vives, c'est-à-dire ses citoyens. Donner au citoyen européen une voix dans un espace public plus large que celui d'un pays, c'est peut-être plus important que de songer à inscrire que l'Europe est chrétienne et gréco-latine.

Écrit par : Simon | dimanche, 02 janvier 2011

Un seul mot "IMAGINE" de John Lenon.

Écrit par : lg | dimanche, 02 janvier 2011

C'est pas possible, l'Hérétique vous écoutez derrière ma porte? donc, je vais essayer de vous dépasser!
Je ne crois pas à une attaque de l'Islam par contre je crois fortement à notre recul avec la perte de nos sources.

L'Islam et la Chrétienté peuvent vivre côte à côte sans heurts. J'ai vécu un certain temps en terre d'Islam et je peux vous assurer qu'il en est des Musulmans ce qu'il en est des Chrétiens, on a tous nos allumés.
Est il possible de rappeler que l'héritage de la civilisation Hellène nous est parvenu par l'intermédiaire de l'Islam puisque les invasions barbares dont nous sommes issus (nos ancêtres les gaulois...) qui ont constitué notre Moyen age en avaient une ignorance totale.
Reprenez le livre d'Amin Malouf: "Léon l'Africain" pour voir ce que les Musulmans ont apporté,tiens, au hasard, citons Fibonnacci.(un chrétien en Afrique du Nord)
Qui connait aujourd'hui Frédérique II de Sicile et le Sultan du Caire Al Kalami(?)et la reprise -pacifique- de Jérusalem?. Et la con.... proverbiale du pape de l'époque!(Y en a eu d'autres depuis)
Les Musulmans cultivés que je connais (eh! oui, ça existe)ne se sentent pas agressés par le Christianisme.

Notre paysage est le modelage résultant de l'implantation des Monastères, notre code pénal est issu, en grande partie, du décalogue ainsi que la déclaration des Droits de L'Homme.
Certaines personnes veulent nier cet état de fait- je pense à notre nouveau promu dans l'ordre de la Légion d'Honneur, M. Charasse- Faisons en sorte, nous, de ne pas l'oublier.

Écrit par : Triboulet | dimanche, 02 janvier 2011

J'ai pas mal évolué sur la question. Au moment de la rédaction du Traité Constitutionnel Européen, j'étais contre la mention des racines chrétiennes de l'Europe en vertu du principe de laïcité. Désormais, je considère que le problème européen est en premier lieu culturel, et que le christianisme, au-delà de l'aspect strictement religieux, est un élément culturel qui nous est commun, et que c'est plutôt un atout sur lequel s'appuyer.

Écrit par : xerbias | dimanche, 02 janvier 2011

En tous les cas, l'attaque de l'islam a pour effet de resserrer les liens des chrétiens ! bon allez, les bouddho-chrétiens sont de la partie parce qu'ils n'imposent rien et qu'ils aimeraient bien que tout le monde en fasse autant... nous sommes en terre chrétienne depuis deux millénaires, ça se respecte.

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 02 janvier 2011

@xerbias
Dans mes bras!
@mirabelle
1)première partie du message: même pas!
2)????
3)Evidemment

Écrit par : Triboulet | dimanche, 02 janvier 2011

@Triboulet :
1- ça viendra, et c'est bien normal
2- c'était juste une allusion perso à ma foi chrétienne teintée de bouddhisme, je rappelle que le bouddhisme est une croyance non prosélyte
3- ben oui quand même ... :)

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 02 janvier 2011

@Xerbias,
Assez d'accord, en se souvenant que le christianisme offre différentes déclinaisons et que la hache de guerre? Est enterrée? Depuis longtemps.

Écrit par : Martine | dimanche, 02 janvier 2011

heu pardon, lire : qui ne fait pas de prosélytisme !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 02 janvier 2011

Quel est leur lien ?

Algérie
Côte d’Ivoire
Égypte
Indonésie
Irak
Liban
Nigeria
Pakistan
Palestine
Philippines
Russie
Soudan
Turquie
Ex (sic) Yougoslavie

Vous pouvez compléter*, Afghanistan, Somalie…


Les musulmans ont du mal à vivre en paix avec leurs voisins !


* uniquement des pays avec conflit armé.

Rallumez les Lumières

Écrit par : Rallumez les Lumières | dimanche, 02 janvier 2011

je parlais des liens entre chrétiens européens...

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 02 janvier 2011

C'est dur de communiquer de cette façon! N'est ce pas, Mirabelle?
On prend pour soi des choses qui ne vous sont pas obligatoirement adressées. (p.e mes ????)
Et pour "Rallumez les Lumières ", il est intéressant de connaître ce dont on parle. Les déchirements que connait l'Islam proviennent des guerres de succession du prophète et ne sont que le problème bien connu de la répartition de l'héritage. Chez nous, (sauf en Corse...:) )*, ça s'estompe assez vite, mais là, ça dure et ça s'étale.....
*encore un stéréotype!

Écrit par : Triboulet | dimanche, 02 janvier 2011

Bah...Moi aussi! :pp

Écrit par : Martine | dimanche, 02 janvier 2011

@ Triboulet :oui effectivement ... ah ! quelle égocentrique cette Mirabelle ! :)

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 02 janvier 2011

Oups,
Tsss, mon dernier com adressé à Mira.
@Triboulet,
Je crois que votre pseudo est très adapté!!!

Écrit par : Martine | dimanche, 02 janvier 2011

Je te pardonne, hérétique, tu ne sais pas ce que tu fais...

Écrit par : Malaberg | dimanche, 02 janvier 2011

Je crois que si "Malabar" ...
Je crois qu'il sait parfaitement ce qu'il tricote et détricote.
@L' hérétique,
Jésus mais aussi Marie.

Écrit par : Martine | dimanche, 02 janvier 2011

@Malaberg
ah !tu vois que cela imprègne notre culture et que c'est une référence commune, y compris au sein de la gauche laïque :-)

Écrit par : l'hérétique | lundi, 03 janvier 2011

@Malaberg
ah, tu vois, le christianisme imprègne notre culture commune, y compris à gauche :-)

Écrit par : l'hérétique | lundi, 03 janvier 2011

@ l'hérétique : si tu te souviens d'un article sur mon blog : la création de l'Etat
http://www.lespagespolitiquesdemirabelle.net/article-32112218.html
il était expliqué que c'est la religion chrétienne qui est allée au bout de son processus en préparant l'humanité à sortir de la religion : conscience de l'individu libre ...
oui, la religion chrétienne est bien la base fondamentale de notre pensée, quelque soit le courant politique.

Écrit par : Mirabelle | lundi, 03 janvier 2011

ça tombe bien, je parle de Lourdes aujourd'hui!

http://laurentgrandsimon.hautetfort.com/archive/2011/01/03/lourdes-un-peu-de-pub.html

Écrit par : lg | lundi, 03 janvier 2011

@ Mirabelle,
Clarification.
Mon propos était de dresser une liste des pays où les chrétiens sont attaqués (les chrétiens, c’est bien le sujet ?)… et vous répondez, en substance, que la violence est consubstantielle à l’islam !
Rallumez les Lumières

Écrit par : Rallumez les Lumières | lundi, 03 janvier 2011

heu ... où ????

Écrit par : Mirabelle | lundi, 03 janvier 2011

Veuillez m'excuser Mirabelle,mon propos s'adresse à Triboulet.

Écrit par : Rallumez les Lumières | lundi, 03 janvier 2011

sur ce, avez vous lu le Coran ? c'est pas tendre, vous savez !

Écrit par : Mirabelle | lundi, 03 janvier 2011

@Triboulet,
Le nom de l'auteur qui vous avez cité est Amin Maalouf, certes Léon l'africain, mais dans le cas présent les "identités meurtrières" me paraitrait plus adapté.
Ensuite, il y a terre d'Islam et terre d'Islam et beaucoup dépend du milieu dans lequel vous évoluez, les classes supérieures étant souvent cosmopolites les dialogues à propos des religions sont souvent sereins.
L' Egypte: adorant ce pays et m'y étant rendue à maintes reprises, je me souviens fort bien de discussions avec des chrétiens issus de classes beaucoup plus modestes là-bas (avant la première guerre du golfe) qui sentaient le vent "mauvais" se lever tout doucement.
Je m'interroge cependant, s'il fut judicieux que lors d'un déplacement dans ce pays relativement récent, une ministre des affaires étrangères se couvre la tete, sachant que d'après les textes l'Egypte est sensée etre laique.
@+

Écrit par : Martine | lundi, 03 janvier 2011

Encore faudrait-il que l'Europe ait des racines chrétiennes...

Ce qui n'est pas le cas, le christianisme a dominé l'Europe, et les chrétiens ont tout fait pour combattre les autres idées religieuses ou pas... mais cela ne veut pas dire que les chrétiens aient réussi à laisser une trace dans l'Histoire...

Et par pitié, qu'on arrête de croire que les valeurs humaniste sont des principes chrétiens.

Rendons à César ce qui est à César.

Écrit par : Abd Salam | mardi, 04 janvier 2011

Cher hérétique,
Vous avez publié cet article sur Agoravox, article qui a soulevé de nombreux commentaires.
Il est de tradition que l'auteur réponde à ces commentaires, Agoravox étant un média "participatif", qui bénéficie d'un auditoire sans doute plus large que votre excellent blog. Je vous invite donc à le faire parallèlement à vos réponses sur votre blog, afin qu'Agoravox ne devienne pas juste un simple moyen d'accroite votre audience mais demeure aussi un lieu d'échanges. Bien cordialement.

Écrit par : Voltaire | mardi, 04 janvier 2011

@Martine
De plus, le sultan du Caire n'était pas Al Kalami mais Al Kamal!, la honte! (J'ai déjà fait allusion à Parkinson, voilà Alzheimer!)
Je n'ai pas vu beaucoup de cosmopolitisme à Lamu ou à Zanzibar, au moment de son intégration sanglante au Tanganika!
Entre le Maroc et l'Indonésie, il y a des terres d'Islam qu'à mon grand regret je ne connais pas toutes ...
De toutes façon mon propos était de renforcer celui de l'Hérétique quant à la reconnaissance de nos sources, et non d'amener un débat sur des valeurs respectives.
De plus je vous suis à fond sur votre dernière phrase qui répond mieux à l'article que la plupart des commentaires, y compris les miens!

Écrit par : Triboulet | mardi, 04 janvier 2011

@Voltaire
Bonjour Voltaire. Non, ce n'est pas moi qui ai publié sur AgoraVox. AgoraVox a demandé il y a un an mon accord pour reprendre les billets de mon blogue ; accord que je lui ai donné. Mais rassurez-vous, je vais réagir sur AgoraVox...
@Abd Salam
Ne confondons pas les Chrétiens et le christianisme en tant que phénomène de pensée. C'est du christianisme dont je parle, pas des Chrétiens.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 04 janvier 2011

@ Mirabelle,
Mon cadencement est de 24H00… merci pour votre patience.
Oui j’ai entrepris de lire le Coran. Je sais qu’il s’agit d’un texte sacré et je respecte ceux pour qui, aux moments clés de la vie, sa lecture apaise et demeure un refuge.
Je relève que des problèmes de traduction restreignent sa portée et je pense, comme pour le nouveau Testament d’ailleurs, que la construction du texte, permettant de multiples interprétations, abuse le lecteur.
Pour le qualifier, les mots d’astrologie et d’opium du peuple me viennent à l’esprit.

Rallumez les Lumières

Écrit par : Rallumez les Lumières | mardi, 04 janvier 2011

@ Abd Salam,

Rendons à César ce qui est à César… et à Dieu ce qui est à Dieu !
Voici la formule complète… elle est issue de la Bible et s'inscrit dans les gènes de l’Europe. C'est même le fondement de la laïcité !

Valeurs humanistes et principes chrétiens ? Les chrétiens ne revendiquent pas le monopole du cœur (cf. leur recommandation de tendre l'autre joue). A vous de... "jouer" Abd Salam.

Les racines de l'Europe ? Je vous invite à mettre en parallèle la carte des pays d’origine chrétienne et celle des progrès scientifiques (Italie, France, Allemagne, Angleterre…) C’est très instructif.

Et pour la question des traces dans l’Histoire : « tu es poussière et tu retourneras poussière » (Moïse) je crois que c’est universel.

Écrit par : Rallumez les Lumières | mardi, 04 janvier 2011

Je suis sur la ligne de Xerbias ; la religion n'est pas qu'un fait spirituel mais aussi un fait culturel. C'est sur ce motif que retirer les crèches de la voie publique est une débilité sans nom.

ça m'amuse que mentionner les origines (qui sont un fait) de l'Europe, et ce qui lui a permis de tracer cette voie originale dans le monde, énerve autant les laïcistes de tous poils. Ils préfèrent nier la réalité, juste parce qu'elle ne leur convient pas.

Écrit par : le chafouin | mercredi, 05 janvier 2011

@Triboulet :
"Est il possible de rappeler que l'héritage de la civilisation Hellène nous est parvenu par l'intermédiaire de l'Islam"

Voilà un énorme raccourci et un préjugé tenace. L'essentiel de l'hellénisme a transité via les chrétiens orientaux et perses. Si les arabes ont repris pour l'essentiel les dimensions logiques et naturalistes, physiques et poétique aristotéliciennes, c'est en vue d'asseoir et de conforter le légalisme politique et religieux de l'Islam. Pour le reste, ils sont restés très hermétiques à la métaphysique, que l'époque carolingienne a su maintenir et élaborer patiemment, jusqu'au réveil thomiste, dont des sources occidentales en grec, transmises par des chrétiens d'orient, sont présentes en Angleterre, Allemagne et France. utilement, lisez Aristote au Mont St Michel de Gougenheim pour rafraichir vos idées sur cet "héritage". Vous verrez qu'il est bien plus européen qu'on ne le dit et qu'il conforte tout a fait la pertinence de ce billet de l'Hérétique. Et sans cet héritage et l'hérméneutique occidentale spécifiquement judéo-chrétienne, les dites "lumières", les progrès enclenchés dès avant la "Renaissance" et l'exigence laïque, comme les notions de droits de l'homme (qu'on en conteste l'universalisme ou non) n'auraient précisément pas pu naître
Bien Cordialement :)

Écrit par : Medtner | mercredi, 05 janvier 2011

@Medtner
Mais il en va autrement d'Averroès qui a au contraire traduit le περι ψυχῆς d'Aristote, a réfuté ses devanciers exégètes, et a fait ensuite l'objet d'une controverses chez Thomas d'Aquin.
Celui-là, on ne peut pas dire qu'il n'ait pas été intéressé par la métaphysique :-)
Vous me direz, il a été suspecté d'hérésie, ses livres ont été brûlés, et ce sont finalement des traducteurs juifs qui ont transmis ses écrits...la déclin de l'Islam commence de toutes façons à cette époque.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 05 janvier 2011

L'hérétique a écrit:
"Il faut évidemment quelque chose de bien plus fort qui relie les peuples européens entre eux. Quelque chose d'enraciné. Or, quand on creuse, faut-il un cours d'étymologie appliqué à cinq ou six langues européennes d'origine différentes pour le montrer, comme je le dis en introduction, il n'y a pas 36 souches différentes. Il y en a deux : la civilisation gréco-latine et le christianisme.

Le projet culturel européen devrait donc s'articuler en priorité autour de ces deux sources."

Pas mieux.
Et encore, il parait que je suis apathéiste (http://fr.wikipedia.org/wiki/Apathéisme)...

Écrit par : raphael | jeudi, 06 janvier 2011

@Raphaël, c'est pas mal çà : du Epicure pur sucre, quasiment, il ne raisonne pas autrement sur le sujet.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 06 janvier 2011

Oui au choix Epicure, ça me va très bien ou alors, dans un autre genre, Wittgenstein, ça me va bien aussi.

...Et comme on parle de philosophie, j'en profite pour te réiterer ma suggestion de lire "La société de consommation" de Baudrillard.
Je suis tenace. LOL
Mais ça en vaut la peine.

Écrit par : raphael | jeudi, 06 janvier 2011

@Raphaël
Bon, je vais voir ça dès que possible (j'ai déjà quelques autres ouvrages sous le coude pour l'instant).

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 06 janvier 2011

Houla, quelle hérésie !

Oser faire croire que les paroles : "rendre à César ce qui est à César" est un le signe que le christianisme prone la laïcité !

En l'occurence, essayons déjà de ne pas sortir cette citation de son contexte... la monnaie frappée par l'empire romain, est-ce important pour les chrétiens ?
Non, laissons ou rendons à César ses bouts de métal rond...

Quand au progrés, c'est en combattant le christianisme, que le progrés a été possible...
Comparaison n'est pas raison ! il suffit pas de faire coincider la carte des pays soit-disant chrétiens avec la carte des pays où les progrés ont été les plus remarquables.

Les valeurs actuelles de l'Europe sont des horreurs selon les critères chrétiens !

Les "Lumières", c'est justement combattre l'obscurantisme... y compris l'obscurantisme chrétien !

L'Humanisme, comme son nom l'indique, c'est faire de l'humain le pilier de la de la société... et de la production de pensée/réflexion.
C'est l'Homme qui définit les lois, et garantit le sens des choses !
Exactement et parfaitement le contraire du christianisme...

Le christianisme, par définition, ne saurait accepter la "laïcité" !
D'une part, parcequ'aucune religion ne prone de vivre selon d'autres règles que les siennes ^^
Le christianisme est intolérant ! il n'accepte aucun point de vue différent ! aucun !
Beaucoup de croyants confondent le fait que tout individu est le bien venu dans la religion chrétiene ET la tolérance ^^

C'est dingue le niveau d'ignorance et de confusion ; quand même !

Écrit par : Abd Salam | vendredi, 21 janvier 2011

"C'est dingue le niveau d'ignorance et de confusion ; quand même !"
Cela s'applique fort bien dans les deux sens.

Écrit par : Martine | vendredi, 21 janvier 2011

@ L'Hérétique,

Le christianisme n'est pas une source de ce qui fonde aujourd'hui l'Europe...
Loin de là...

Le christianisme n'a jamais été la seule source d'influence spirituelle et politique en Europe...
Il n'a jamais réussi à s'imposer.

Le christianisme a été une force parmi d'autres.

Toutes les révolutions qui ont secoué l'Europe depuis grosso-modo les "Lumières" sont justement anti-chrétiennes !
Y compris, si certains penseurs n'étaient même pas conscients qu'ils proposaient des idées totalement contraires au christianisme !

C'est commme chez les Arabes... ils vivent selon des coutumes païennes, qu'ils appellent généralement "loi tribales", et qui façonnent les mentalités et ont plus de poids que l'islam ^^
tout en étant persuadés que l'islam est la base de tout dans les sociétés arabes ^^
C'était exactement la même chose en Europe, beaucoup de systèmes de lois, de représentation du monde, et de références cotoyaient le christianisme, qui n'a été qu'une force parmi d'autres.

Plus encore, l'islam et le christianisme ont été interprétés à chaque époque en fonction des mentalités du moment... autant sinon plus que le christianisme et l'islam n'ont influencé les mentalités.

Les gens ne sont pas des matériaux neutres... quand on leur transmet une idée ou un mot, ils en font ce qu'ils veulent pour le pire et le meilleur !

Dernier point que je souhaiterais soulevé, il ne faut pas essayer de se représenter les pratiques et les mentalités de l'ensemble des populations de chaque pays d'Europe uniquement à l'aune des disputations d'une partie des élites européennes...

Ce que l'on peut lire dans les livres d'histoires pourraient souvent être un prisme déformant... si on oublit de considérer que dans la majorité des cas, nous savons ce que les gens éduqués appartenant à certains microcosmes sociaux pouvaient penser et se poser comme questions, grâce aux écrits des élites.

Désolé, si ma pensée est probablement présentée de manière un peu brouillonne ^^ mais je pense qu'il y a des pistes de réflexions intéressantes.

Je l'espère en tout cas.

Écrit par : Abd Salam | vendredi, 21 janvier 2011

oui! c'est effectivement assez hallucinant !

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 21 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.