Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Logement social, le mauvais procès fait à Paris | Page d'accueil | Grippe, ah, je viens de sniffer mon rail de h1n1... »

mercredi, 29 décembre 2010

Moi, j'aime bien la LOPPSI 2 et d'ailleurs, je vote pour...

Aïe, non, pas taper tous en même temps, à cent contre un, ce n'est pas loyal. Ce préambule étant passé, je ne vois pas ce qu'on lui reproche, moi, à la LOPPSI II. Tenez, je me suis même renseigné sur le site d'un opposant ad hoc : http://www.loppsi.fr/ .

On en fait tout un plat, mais où est le problème ? La loi prévoit simplement d'impliquer les FAI en leur imposant de bloquer l'accès à des sites illicites (la loi parle de la pédophilie) quand ils ne sont pas hébergés en France. Cela me paraît une bonne chose, et j'avoue que j'ai quelque mal à suivre le choeur des pleureuses hurlant à la mort et à la privation de liberté.

La loi prévoit aussi un délit d'usurpation d'identité : ben très bien, j'applaudis des quatre mains. 

Ah, ce qui est comique, c'est l'argumentation de notre opposant : le net a appris à s'auto-réguler depuis 15 ans. C'est une blague ou quoi ? S'il y a bien terre sauvage genre Far West, c'est bien la Toile. Cela a des côtés sympas, parce que tout le monde peut s'y installer et y émerger (enfin, jusqu'à un certain point), mais à côté de cela, les comptes s'y règlent au colt électronique et tout le monde se fout bien du shérif.

Il est grand temps d'y instaurer de la loi et de l'ordre, bordel ! 

Bon, il y a tout de même quelques saloperies dans la LOPPSI, comme le fait pour l'État de pouvoir communiquer sans en aviser un propriétaire les données personnelles issues des cartes grises.

Comme d'hab, l'internettosphère, complètement auto-centrée n'a pas pipé mot (elle n'a sans doute pas vu la chose), et, à ma grande surprise, les blogueurs libéraux sont demeurés complètement cois ! Là, en revanche, il y aurait un combat à mener, car le procédé est inadmissible.

Tiens, j'aimerais savoir ce qu'ont finalement fait les députés, sur ce coup-là, parce qu'en séance, à moins que les compte-rendus ne soient pas complets, je n'ai absolument rien trouvé sur ce sale coup.

L'autre chose qui m'embête, c'est l'extension des pouvoirs de sécurité données à des sociétés privées, ou même à la police municipale : ça, je n'aime pas trop non plus.

Bref, il y a quelques points qui peuvent faire tiquer, dans cette loi, mais certainement pas ce qui concerne internet.

10:31 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : loppsi2, sécurité |  Facebook | | |

Commentaires

On en fait tout un plat, mais où est le problème ? La loi prévoit simplement d'impliquer les FAI en leur imposant de bloquer l'accès à des sites illicites (la loi parle de la pédophilie) quand ils ne sont pas hébergés en France. Cela me paraît une bonne chose, et j'avoue que j'ai quelque mal à suivre le choeur des pleureuses hurlant à la mort et à la privation de liberté.
==> Sans passer par un juge, c'est un peu balot pour la liberté d'expression et la séparation des pouvoirs, non ?
D'autant que j'aurais préféré qu'on mette des moyens dans la lutte contre la pedophilie, pas juste contre son affichage.

L'auto régulation du net, je n'y crois pas non plus. Mais ça n'est pas le rôle de l'exécutif, c'est celui de la justice...

Écrit par : Pierre | mercredi, 29 décembre 2010

La blogomachin a surréagit comme souvent (je n'ai d'ailleurs pas fait de billet) mais la loi n'en est pas moins inique sur plein d'aspects. Je ne vais pas m'étendre, mais Pierre, ci-dessus résume mon point de vue en deux phrases.

"==> Sans passer par un juge, c'est un peu balot pour la liberté d'expression et la séparation des pouvoirs, non ?
D'autant que j'aurais préféré qu'on mette des moyens dans la lutte contre la pedophilie, pas juste contre son affichage."

Une loi de plus sur la sécurité, une ! Mais pas un radis pour traquer les pédophiles...

Écrit par : Nicolas | mercredi, 29 décembre 2010

"Comme d'hab, l'internettosphère, complètement auto-centrée n'a pas pipé mot (elle n'a sans doute pas vu la chose), et, à ma grande surprise, les blogueurs libéraux sont demeurés complètement cois "

Non.
http://h16free.com/2010/12/15/6084-viol-dinternet-par-letat-la-france-montre-le-chemin

http://h16free.com/2010/12/16/6118-censure-on-en-remet-une-couche

Je crains que tu n'aies pas pris le temps de bien lire les pesants articles de la LOPPSI 2. Tu aurais bondi, sinon.

Écrit par : h16 | mercredi, 29 décembre 2010

Ton esprit de contradiction te perdra.

Écrit par : Rubin | mercredi, 29 décembre 2010

completement contradictoire.

deja, les cartes grises, c'est un sujet depuis des plombes. Mais surtout, ca ne fait qu'officialiser une situation pré existante.
PSA et Renault ont acces aux cartes grises de tous, grace à leurs bonnes entrees à Bercy, ce qui leur permet de reperer les propriétaires de VW ou de Fiat aux vehicules proches de la zone de remplacement. N'importe quel pro du marketing auto te confirmera cela.

Ensuite, la nettosphere ne proteste pas contre la lutte contre la pédophilie, ce beau pretexte, mais contre les mesures de lutte contre la pédophilie. Un fliuc entre chez toi sans mandat pour poser un micro ? Sa defense sera ? "j'enquetais sur un mega reseau pedophile et je le soupconnais", meme si tu es clear. D'ailleurs, derniere remarque, la pediophilie, ca n'est pas que chez les autres ... http://www.lefigaro.fr/international/2009/09/30/01003-20090930ARTFIG00435-il-photographie-ses-enfants-on-le-juge-pedophile-.php

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 29 décembre 2010

@Rubin
Tu crois ? :-)
@Parisien Libéral
Pour repérer les pédophiles, il faut bien pouvoir les approcher discrètement.
L'exemple que tu cites se déroule aux USA.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 29 décembre 2010

@h16
ah, oui, j'avais oublié ces billets.
Tiens, au fait, dans un autre ordre d'idées, as-tu lu ma proposition de blog Paris en voiture ? à propos du concours de la ville de Paris ?

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 29 décembre 2010

si encore cette loi ne comprenait que cela,mais outre le délit d'usurpation d'identité, on retrouve également (puni de la meme peine) celui de nuire à l'honneur ou à la considération d'une personne sur blog ou forum privé, ce qui peut être totalement innocent mais mene tout de même sur un terrain relativement glissant, si l'on ajoute à ça l'article 32 ter a qui prevoit l'expulsion sous 48 h, sans passage par le tribunal, des habitants de logement dits insalubres (sur terrains public ou privé), la mise en place de tribunaux pour migrants à l'interieur même des centres de rétention, les droits donnés à la police... Entre autres. Je pense que nous sommes en droit de nous poser des questions. Cette loi nous concerne tous, elle se présente comme un énorme fourre contenant 45 points. renseignez vous, car si elle passe nous avançons en terrain très dangereux.

Écrit par : romuald | mercredi, 29 décembre 2010

@romuald
Nuire à l'honneur d'autrui est au moins aussi glissant sans répression. Vu les dérives que j'ai observées sur la Toile, je ne suis pas gêné plus que cela par cet aspect de la loi.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 29 décembre 2010

@heretique : la proposition est intéressante, mais je ne suis pas sûr de pouvoir y consacrer beaucoup de temps. Je peux te proposer l'arrangement suivant : tu produis les billets qui te plaisent, au rythme que tu veux, et je peux les relire et y ajouter une petite touche perso. C'est un travail qui doit pouvoir entrer dans mon emploi du temps :) Qu'en dis-tu ?

Écrit par : h16 | mercredi, 29 décembre 2010

@h16
et cool, il ne s'agit pas d'un emploi à plein temps. Déjà, faut attendre de voir si le blog ne se fait pas refouler par la censure de l'hôtel de ville.
Ensuite, c'est un petit billet de temps à autre, pas une publication quotidienne.
A la limite, quand tu veux produire un billet parisien, tu le publies chez toi et là-bas...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 29 décembre 2010

La notion de "site illicite" m'échappe un peu.

Pour moi, il y a des contenus, licites ou illicites, et des serveurs, totalement neutres.

Écrit par : pierre s | mercredi, 29 décembre 2010

D'abord, concernant les cartes grises:
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3618
Ensuite, il y a deux façons de considérer la forme des lois:
1)On considère que les citoyens sont honnêtes dans l'ensemble, mais qu'il y a quelques tricheurs, la loi agit sur les les tricheurs pour les rendre "honnêtes"
Ça, c'est ce que ça doit être!Tout ce qui n'est pas interdit sera autorisé.
2)On considère que les citoyens sont tricheurs, mais qu'il y a quelques honnêtes (les législateurs??),la loi agit sur les tricheurs pour les rendre honnêtes(??)
Avec ça, tout ce qui n'est pas interdit sera obligatoire!
C'est la porte ouverte à toute sorte d'autoritarisme (Pour ne pas tomber chez Godwin :-) )
Qu'il y ait quelques points positifs dans la loi n'empêche pas celle ci d'être un fourre tout liberticide.
La grenouille dans le bocal d'eau qu'on chauffe, vous connaissez?

Écrit par : Triboulet | mercredi, 29 décembre 2010

Moi, j'aime pas la Loppsi

Mais si, il en a été question sue le Net:
http://www.laquadrature.net/fr/loppsi-la-censure-gouvernementale-du-net-adoptee-au-parlement
http://www.numerama.com/magazine/17605-loppsi-le-blocage-des-sites-sans-juge-est-adopte-par-les-deputes.html
et plein d'autres articles sur la Quadrature, PCInpact, Numérama, ...

Quand on sait qu'il y a eu des appels d'offre pour traiter de tout ce qui sur le Net (sites, blogs, commentaires, ...) fait allusion à Sarkozy, de manière directe ou indirecte, on sent le cyber-flicage arriver. La lutte contre la pédophilie n'est qu'un prétexte. Comme pour les prélèvements ADN, autorisés initialement dans le cas de crimes sexuels, maintenant largement étendus à toute sorte de petits délits (participation à une manifestation ?).

Mais celui qui veut défendre le droit d'expression et d'information sur Internet se fait accuser de laxisme envers les pédophiles par les UMPistes.

Écrit par : Mia | jeudi, 30 décembre 2010

J'ajoute ce lien:
http://www.mediapart.fr/club/blog/anne-nymette/201210/loppsi-2-kezako

Écrit par : Mia | jeudi, 30 décembre 2010

j'approuve le commentaire de Mia

"La lutte contre la pédophilie n'est qu'un prétexte. Comme pour les prélèvements ADN, autorisés initialement dans le cas de crimes sexuels, maintenant largement étendus à toute sorte de petits délits (participation à une manifestation ?)."

Merci Jospin pour le FNAEG.

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 30 décembre 2010

Peut-on aimer une loi liberticide ? Manifestement "oui" !!! Ce n'est pas mon cas !

Écrit par : Marie THUREAU | vendredi, 31 décembre 2010

Dans tout projet de loi, et loi, réside des termes auxquels "on" ne peut qu'adhérer mais aussi d'autres qui nous révoltent.
C'est le "packaging" qui ne va pas bien... Ce qui tend à prouver que "l'horizontalité" parfois, pas le "top"^^^.

Écrit par : Martine | vendredi, 31 décembre 2010

"Tiens, au fait, dans un autre ordre d'idées, as-tu lu ma proposition de blog Paris en voiture ? à propos du concours de la ville de Paris ?"
Cette proposition m'intéresse, l'Hérétique, où l'as-tu écrit ?

Écrit par : Françoise Boulanger | samedi, 01 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.