Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 décembre 2010

Moi, j'aime bien la LOPPSI 2 et d'ailleurs, je vote pour...

Aïe, non, pas taper tous en même temps, à cent contre un, ce n'est pas loyal. Ce préambule étant passé, je ne vois pas ce qu'on lui reproche, moi, à la LOPPSI II. Tenez, je me suis même renseigné sur le site d'un opposant ad hoc : http://www.loppsi.fr/ .

On en fait tout un plat, mais où est le problème ? La loi prévoit simplement d'impliquer les FAI en leur imposant de bloquer l'accès à des sites illicites (la loi parle de la pédophilie) quand ils ne sont pas hébergés en France. Cela me paraît une bonne chose, et j'avoue que j'ai quelque mal à suivre le choeur des pleureuses hurlant à la mort et à la privation de liberté.

La loi prévoit aussi un délit d'usurpation d'identité : ben très bien, j'applaudis des quatre mains. 

Ah, ce qui est comique, c'est l'argumentation de notre opposant : le net a appris à s'auto-réguler depuis 15 ans. C'est une blague ou quoi ? S'il y a bien terre sauvage genre Far West, c'est bien la Toile. Cela a des côtés sympas, parce que tout le monde peut s'y installer et y émerger (enfin, jusqu'à un certain point), mais à côté de cela, les comptes s'y règlent au colt électronique et tout le monde se fout bien du shérif.

Il est grand temps d'y instaurer de la loi et de l'ordre, bordel ! 

Bon, il y a tout de même quelques saloperies dans la LOPPSI, comme le fait pour l'État de pouvoir communiquer sans en aviser un propriétaire les données personnelles issues des cartes grises.

Comme d'hab, l'internettosphère, complètement auto-centrée n'a pas pipé mot (elle n'a sans doute pas vu la chose), et, à ma grande surprise, les blogueurs libéraux sont demeurés complètement cois ! Là, en revanche, il y aurait un combat à mener, car le procédé est inadmissible.

Tiens, j'aimerais savoir ce qu'ont finalement fait les députés, sur ce coup-là, parce qu'en séance, à moins que les compte-rendus ne soient pas complets, je n'ai absolument rien trouvé sur ce sale coup.

L'autre chose qui m'embête, c'est l'extension des pouvoirs de sécurité données à des sociétés privées, ou même à la police municipale : ça, je n'aime pas trop non plus.

Bref, il y a quelques points qui peuvent faire tiquer, dans cette loi, mais certainement pas ce qui concerne internet.

10:31 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : loppsi2, sécurité |  Facebook | | |